AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les merveilles de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Virulis

avatar

Nombre de messages : 18
Rang : Conte son Ordre-sinon simple soldat...
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Les merveilles de Paris   Dim 4 Nov 2007 - 13:41

Virulis avait suivit l'altercation attentivement. Les tuer tous les deux pendant qu'ils ne se doutaient de rien?Peu probable. Mais les deux semblaient avoir besoin d'atouts de leurs côtés. Ils agissaient comme des entrepreneurs vicieux qui s'affrontent pour de la marchandise. Virulis començait à s'impatienter.

-ALLONS-NOUS TOUS BOIRE CE VERRE OUI OU NON!

La voix du jeune Carnival était forte, autoritaire. Il semblait un peu plus grand,mais semblait stoïque. De fortes effluves émanait des deux individus qui se chamaillaient, et le Carnival commençait à sentir qu'il n'avait pas une seule chance contre les deux en même temps. Ce dont il avait besoin,c'est de connaître chacun des deux côtés, ou des trois(l'alliance de la Lune ou un truc du genre).

-Nous pourrions aller tous boire un verre, disccuter tranquillement, et vous pourrez commencer votre petite guerre demain,non? J'ai envie de relaxer et, je crois, vous aussi devez apprendre à relaxer. Et de toute façon, vous devez tenter de parler d'une façon plus polie,plus amicale et plus conviviale avec ceux qui ne sont pas de votre avis. Jésus Christ, vous êtes tous les deux tellement bouchés qu'on dirait que vous avec mangé trops de bouritos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idriss la Rouge

avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Amiral-maréchal
Ordre : Gesang
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Les merveilles de Paris   Dim 4 Nov 2007 - 13:55

"Je vis aussi de la tienne, Flamarion, et de celle de la lune. Je ne crée pas les conflits, je n'ai que faire des querelles entre ordres. Proposez-moi quelque chose de valable en échange et je vous offrirez le monde sur un plateau d'argent, telle est ma devise!"

Idriss sortit lentement le sabre de sa ceinture et le frappa violemment sur les pavées, provoquant quelques étincelles, puis s'appuya dessus avec une sensualité toute naturelle.

"La ville n'a aucunement besoin d'aide, tu le sais bien."

La gesang soupira. Il était inutile de protester ainsi, le moltanor ne l'écoutait tout simplement pas. Ce n'était pas la première fois en fait.

"Alors ne le fait pas pour mes beaux yeux. Fais le simplement en souvenir du bon vieux temps ou du code. Ne se doit-on pas d'être galant avec les dames, chevalier?"

La belle demoiselle se retourna légèrement vers le carnival qui s'impatientait de façon virulente et sourit devant cette démonstration de révolte.

"Bouchés? Peut-être, mais au moins je ne suis pas la seule! Quoi qu'il en soit, je suis bien d'accord avec toi. Allons le prendre ce verre."

(PS: Es-tu d'accord pour qu'on se connaisse déjà, Inéalis?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Les merveilles de Paris   Dim 4 Nov 2007 - 15:01

(tout est expliquer dans le mp que je vous ai envoyé)

Inaélis, pris un moment pour répondre, il était vértialement touché apr les paroles d'idriss... Chevalier ce nom résonna dans son esprit. PUis il dit d'un voie douce presque un murmure porté par le vent.

"le bon vieu temp... Il y a effectivement de nombreuses années que l'on ne m'avais plus appellé chevalier. Idriss... vous avez effectivement raison et j'avais tort, navré d'avoir été dsigracieux"

INaélis souria, il n'était pas sur si la Gesang avait entendu ses paroles pourtant il le souhaitait. Idriss, n'avais pas changé. le temp et ce nom reflètait dans sa mémoire. Pourquoi ce forcer à combattre ce qui vous a déjà abattu autrefois. Il fixa le pomeaux de sa canne et ce souvint des années de servitude dans l'ordre de Moltanor... il ce souvint soudain dans un élan de mélancolie du code... tu ne mentira point, nul épée sera léver sans raison Pour le bien de ton dieu tu te battra... le reste défilait dans la mémoire. oh par le dragon comment s'étais t'il éloigné a ce point du code et de ses propres valeurs, son arrogance et sa confiance démesuré en lui même l'avais perdu. Il ce jura a lui même de tenter de redevenir le Chevalier qu'il était, simple, arrogant et sur de lui, oui, mais pas au point extrème ou celui ci était rendu, un homme dominé par son égaux et corrompu par un trop grand pouvoir.

*par la flammes...*

Il traversa le champ de mars sans ce retourner, il savait qu'Idriss devais le regarder et il ne voulait pas croiser son regard. Puis lorsqu'il fut éloigné il bifurqua sur une rue parrallèle et pris la route de Notre-Dame. SUr celle ci il s'étonna de sourrire. IDriss... des souvenirs longtemp revirent à la surface. Il... ne dit plus rien avança la tête baissé. jusqu'a l'entré de chez lui il fixa le haute porte et entra. Idriss et Thilix... ici dommage que thilix soit mort il aurait surment eu du plaisir a en rire avec lui. Il n'avais pas eu beaucoup d'amis et la perte de thilix lui fesait vraiment du mal. Il tuait mais au moin il pouvait ce confié al uii , peu être plus maitnenant mais a une certaine époque oui. C'est ainsi donc d'inaélis entra en à Notre-Dame tourmenté par les souvenirs, il entra dans sa bibliothèque ferma la porte et quelque larme coulairent sur ses joues. Il finit par s'endormir porté par des rêves tout aussi mélancolique que ses pensés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idriss la Rouge

avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Amiral-maréchal
Ordre : Gesang
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Les merveilles de Paris   Jeu 8 Nov 2007 - 0:41

"Naturellement..."

Idriss regarda le vieil immortel partir et se tourna finalement vers le jeune, le sourire aux lèvres. Le pauvre carnival avait attendu assez longtemps comme ça.

"Désolé pour le contre-temps, c'est une longue histoire complexe et vieille d'au moins plusieurs siècles... Disons qu'elle n'a jamais vraiment été dénouée."

La gesang rengaina adroitement son sabre et tapa une fois des mains, comme enthousiasmée.

"Alors, ce verre? Pour l'attente, je t'offre une bouché aussi. À toi la parole! Je suis sûre qu'une multitude de questions brûlent tes lèvres... C'est ta première visite à Paris?"

Sans vraiment l'attendre, elle entama une marche en direction d'un endroit chaleureux. Étonnament, Idriss semblait avoir changé de registre, maintenant plus légère dans ses propos, plus agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les merveilles de Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les merveilles de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: La Tour Eiffel-
Sauter vers: