AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le petit déjeuner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Le petit déjeuner   Lun 25 Aoû 2008 - 17:59

Flamarion était tranquillement assit sur une terasse de café longeant la palce publique. il avait en face de lui un repas tout à fais convenable, oeuf au mirroir, pain doré et un grand café. L'amiral maréchal ce tenait donc la entrain de manger autour de mortels qui au lieu de le regarder d'un air teriffié ne fesait que leur présenté leur respect et en le saluant comme un simple curé.

La matiné ce fesait calme en ce lundi matin, le temp était gris par contre ce qui rendais la place publique un peu moin agité qu'a son habitude. Et flamarion mangeait tranquillement, l'esprit tranquille. ses hommes l'avais informé que la Camaria avais quitté la ville en hate et la queue entre les jambes, cet remarque j'avais dailleur fait sourrire. Il pourrait donc plainement ce donner à son ordre et a l'élimination de ceux qui rendait impossible son projet.

Le 2e de L'ordre des Moltanors piqua sauvagement dans son pain doré et coupa un morceau qu'il trempa dans son oeuf. Il était environ 7h du matin et il semblais enfin passer un journée normal pour changer. Malgré Lupin, Malgré tout les immortel. aujourdhui il s'amusait et mardi il mettra en place son plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Mar 26 Aoû 2008 - 1:44

Yaelle arriva au port de Paris avec son équipage pour le moins secoué. Une violente tempête avait abattu le mat de charge qui déchargeait les marchandises, et l'un des deux moteurs diesel du navire était hors d'usage. Miracle était de constater qu'ils avaient réussi a se rendre si loin avec un seul moteur. Tôt le matin, la brume se levait tranquillement de la mer, et avec un regard de regret envers l'étendue d'eau qu'elle ne retrouverais pas avant plusieurs semaines, elle marcha nonchalante dans les rues menant a la place publique. Ayant laisser son équipage a la tâche, confiante en ses hommes, car elle était bien capitaine du navire, elle les laissait souvent libre de leur mouvement. Se baladant au milieu des hommes qu'elle connaissait bien, elle était aisée, malgré qu'elle observait avec un dédain de marin les 'terriens' citadins de son sourire qui n'en était pas un. Ses cornes masquer par un bandeau bleu délavé, qu,elle ne portait d'ailleurs pas souvent, son équipage parfaitement au courant de ses origines, elle se sentait un peu mal a l'aise, mais ne le fit nullement percevoir.

Un sac de voyage usé par les années sur l'épaule, elle s'installa sur un banc, devant le monument de la place, le regard pensif et soucieux, revoyant la civilisation humaine, quittée il y avait de cela environ 4 mois. Mais la solstice ne regardait plus les hommes. Sont attention tomba un instant sur un homme de carrure différente. Un être qui semblait accaparé par son petit déjeuner par ailleurs. Mais cet homme lui disait vaguement quelque chose, et comprenant qu'il était un immortel, elle préféra garder ses distances. Yaelle savait bien que les regards se posait sur elle, les humains curieux de voir un marin du genre féminin sur la terre ferme. Ah c'est citadins, ils sont toujours pareil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadefiel

avatar

Nombre de messages : 9
Rang : Indépendant
Ordre : Temper
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Mer 27 Aoû 2008 - 16:10

Paris,ville des lumières et du prestige! Ce qu'elle avait pus changer en quatre siècles. Errant dans la ville, un jeune homme en habits de travailleur se promenait, calotte sur la tête, dans les rues jonchée de gens. Force était de constater qu'une flotte de marins venait d'entrer au port: nombre marins faisaient un vacarme épouvantable. Traînant son trépier et ses pinceaux, le jeune homme fouilla la foule du regard. Comme d'habitude, l'aura d'Immortels se mélangeait a la foule.

Il alla se chercher un bon repas, composé d'une miche de pain un peu sec, un bon café, et installa son trépier a toiles et commença a peindre. Il peignit un monument de l'époque gothique, soupirant comme quelqu'un qui se remémorait une époque passée. Une larme coula sur sa joue. Paris n'avait pas tant changé que ça en fin de compte. Il termina sa toile, la déposant non loin, et invita les passants a venir se faire faire un portrait. Il déposa sa calotte non loin, ou les gens pouvaient déposer un pourboire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Mer 27 Aoû 2008 - 18:00

Flamarion souria a travers sa bouché de pain dorés, quel douce odeur que celle des immortels. De par sa puissance Flamarion avais d'hors et déjà ciblé leur aura et ainsi diminué la sienne. Aucun de ceux présent ne connaissait qui il était et aucun d'entre eux ne semblais percé la perfection de la toile diminuant son aura. Le 2e immortel des Moltanors finit donc son pain dorés et entama son 2e pain dorés. Il commanda un autre oeuf et pris ce moment pour observer la foule, il cibla donc aussitôt les deux immortels qui était a travers la foules, il ne semblais pas très puissant mais Flamarion savait qu'il fallait ce méfier de certain des pouvoirs des ordres.

Le 1er qu'il cibla était un femme, un marin féminin? hum assez rare ce dis l'immortel. assez jolie.

Le 2e qu'il cibla était accaparé a peindre un toiles. Ah toujourl a mélancolie derrière cet douce immortalité.

Il étudia les deux spécimen avant de recevoir son oeuf. Il le cassa et trempa son pain dorés tout en retournant a son oeuf. puis il commença a siffler, l'air de la claire fontaine et tout ne ciblant l'esprit des deux immortels fit en sorte que son sifflotement ne fut entedu que par eux, son art de chanter lui suffit. son sifflotement arrêta seulement lorsque qu'il prennais une bouché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadefiel

avatar

Nombre de messages : 9
Rang : Indépendant
Ordre : Temper
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Mer 27 Aoû 2008 - 20:54

Le jeune artiste releva la tête. Un des Immortels l'avait ciblé avec un pouvoir mental. Ce sifflotement n'avait pas été entendu. Affûtant ses sens grâce a ses pouvoirs, le Temper chercha,et trouva trops vite a son goût, l'immotel qui avait envoyé ce bruit.

Inéalis se sentit fixé. L'artiste regardait intensément dans sa direction. Lequel d'entre eux? Ce policier....non....le bougre avait le talent nécessaire pour cacher son aura,mais s'il se savait observé par un Temper! Ha! Celui la! Il était la, dans ses accoutrements de curé, observant la foule, en particulier le jeune artiste et cette matelot la-bas...une autre Immortelle.

Lisant son aura, Sadefiel y découvrit un complot, un sentiment de satisfaction...il y vit un amour perdu, une passion pour une cause...il y vit le Grand Dragon, ou ce qui semblait l'être...trops d'informations pour un Immortel de cette puissance...mais, a bien y penser, il devait en cacher une grande partie,s'il pouvait si bien cacher son aura!

Il projeta ses pensées vers l'Immortel puissant savourant ses oeufs goulûment:
''Je me présente, Sadefiel, voyageur indépendant, descendant de Temper. A quel Amiral-Maréchal aies-je l'honneur?''


Dernière édition par Sadefiel le Mer 27 Aoû 2008 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Mer 27 Aoû 2008 - 23:27

Le néant.
Par n'importe quel néant.
Balthazar gémit à la façon d'un ours qui se réveillerait après une longue hibernation et entrouvrit un oeil. Quelle heure pouvait-il bien être? Il ne faisait sûrement pas encore jour. Le luna se retourna, plus confortablement dans sa futur position quand un rayon de soleil vint agresser ses yeux fermés.
En effet, c'était le matin.

À contrecœur, le grand gaillard s'étira et se força au réveil. Un regard autour de lui suffit à lui rappeler les évènements de la soirées précédente. La ruelle étroite où il se trouvait marqua sa mauvaise humeur en plus de révéler un mal de tête martelant sous son crâne. Le séduisant jeune homme se leva avec peine. Malgré l'air franchement défraîchit de ses vêtements et son air dépenaillé, Balthazar gardait une certaine allure et un charme dont il avait le secret. Mais pour revenir à la veille... Balthazar avait, tout comme son frère, un penchant un peu trop forcé pour l'alcool, surtout les forts. Pour les souvenirs... Faudrait attendre pour en avoir la version intégrale. Pensif - enfin, aussi pensif qu'il pouvait se permettre -, le luna déambula dans les rues jusqu'à la grande place ou une foule d'odeurs agressa son odorat développé. Ah non... Ses yeux saphirs parcoururent la foule naissante pour apercevoir Flamarion. Il ne manquait plus que cela! Pour couronner le tout, deux autres immortels encerclaient le petit restaurant. Ah et tant pis! Si sa se trouve, les deux autres immortels ne le connaissaient sûrement plus et puisqu'il ne se mêlait plus des sphères politiques, pourquoi s'en faire? D'un pas nonchalant, Balthazar alla s'asseoir à un table. Un café lui ferait le plus grand bien. Passant une main dans sa chevelure cuivrée dans une tentative instinctive et vaine pour faire cesser son mal de crâne, le bel immortel regarda autour de lui, sans réellement porter attention a ce qu'il voyait, question d'avoir l'air occupé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Jeu 28 Aoû 2008 - 8:18

Flamarion souria tout en mangant, il envoya ses pensés au temper indépendant en lui disant:

"Je suis Inéalis Flamarion, descendant de Moltanors, Amiral Maréchal de l'ordre des Moltanors. Je suis fort impressionné de voir ainsi un temper de plus dans cet ville qui bien sur a assez d'audaces pour envoyé ses pensées. j'espère que vous croiserez votre amiral maréchal enfin je vous le souhaite. et vous même cher Sadefiel que venez vous donc faire dans cet belle ville? "

IL n'eu a peine le temp de poursuivre qu'un vent d'énergie traversa le corp d'inéalis afin de l'avertir de la présence d'un autre immortel cet fois un immortel bien plus puissant. Balthazar... il ce retourna de son repas pour contempler le Luna qui ce promenais lui aussi a travers la foule, qu'est ce que le frères d'Ezechiel fesait encore ici... il le croyais parti! Flamarion le vis s'asseoir à un café et détourna aussitôt le regard , Balthazar l'avait remarqué et si celui ci voulais lui parler il me semble qu'il n,avais pas meilleur moment. il poursuivi néanmoin avec le temper:

"alors sinon dites moi? que faite vous ici mon cher est-ce la mélancolie de l'éternité qui vous fait ainsi peindre ou est purement sans but fixe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadefiel

avatar

Nombre de messages : 9
Rang : Indépendant
Ordre : Temper
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Jeu 28 Aoû 2008 - 10:08

Le jeune homme gloussa un peu, amusé de quelque chose inconnue des mortels tout autour de lui. Cet Immortel était bel et bien un Amiral-Maréchal...ainsi que l'autre la-bas qui venait de se réveiller. Cette ville semblait...agitée. Cela pouvait devenir intéressant. Sans quitter son sujet du regard, il continua a peindre, de mémoire, le visage du jeune garçon qui voulait ramener son portrait chez lui.

''Vous saurez, Inéalis,qu'il n'est point d'audace en mes intentions. Je tenais simplement a me présenter au plus puissant Immortel de la ville...mais il semblerait que vous n'êtes pas le seul Amiral-Maréchal en ville. Pour ce qu'il est de mes intentions, je les garde pour moi; considérez moi comme un simple vagabond. Et, Mademoiselle Constance est aussi installée dans cette ville?''

Le jeune garçon observa son portrait; une réplique presque parfaite, a l'exception des yeux, qui étaient d'un bleu sombre et inquiétant. Le jeune garçon, impressionné, laissa un franc dams la calotte de l'artiste et partit,contemplant sa nouvelle acquisition. Sadefiel prépara une nouvelle toile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Jeu 28 Aoû 2008 - 21:32

Assise confortablement, Yaelle se détendait, tout en prenant un étrange plaisir a remarquer les immortels alentour. Deux de plus, avec celui qui tentait de cacher son aura. Dommage, on avait l'impression qu'il essayait d'en cacher un peu trop a la fois. Elle allait devoir faire attention.
On ne cachait pas son aura pour rien, surtout dans une aussi grande ville, et grouillante d'immortel par dessus le marché!

L'artiste sur le coté semblait moins belliqueux, plus humble. Mais son regard un peu vague laissait croire que son attention n'était pas tout a fait a l'endroit où elle devrait être...Après avoir passer des années a observer les gens, Yaelle pouvait désormais sans difficultés lire les intentions des autres juste en portant attention a leur attitudes, leur maintien, et leur regard.

L'immortel le moins subtil arriva peu après, et Yaelle, sans en être sure, jugea la présence d'un luna. Elle n,arrivait pas a identifier l'artiste, mais elle pouvait affirmer que l'homme en toge ne pouvait être que le fameux Flammarion. Il ne passait pas vraiment inaperçu...et ayant croiser beaucoup de monde...elle en avait grandement entendu parler... Moins sociable a terre, la solstice laissa les immortels ouvrir le bal, préférant attendre. Surtout que personne ne garantissait que se serait intéressant. Curieuse a propos de cette ville mystérieuse, Yaelle avait bien l'intention de profiter d'un peu de vacances en jouant les touristes! Aussi attrapa t-elle une pomme sortie de son sac...cadeau du chef cuisinier du bord, qu'elle entreprit de croquer a belle dent, tout en jouant la parfaite nonchalance de la touriste blasée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Jeu 28 Aoû 2008 - 23:29

Balthazar bailla à s'en décrocher la mâchoire, distant avec le reste du monde. C'est après quelques secondes qu'il daigna remarquer le serveur qui tentait pathétiquement de se faire remarquer par ce client absent et bourru. L'immortel leva son regard d'un bleu précieux et profond sur l'homme, l'air un peu agacé, puis adoucit.

"Pardonnez-moi. Je prendrais un café, s'il vous plait. Très fort."


Rien de mieux pour donner un coup de pouce à ses neurones engourdis par la nuit précédente. Lorsque le précieux élixir arriva, le luna en prit une gorgé tout en observant finalement les autres immortels. Flamarion - naturellement - , un temper, si son odorat ne le trompait pas, et une solstice. Une femme marin! Ça alors, voilà quelque chose de rare. Le beau jeune homme ne put s'empêcher de sourire légèrement à cette pensée. Le monde changeait bien vite et le temps semblait trop pressé pour lui accorder le droit de visionner ces changements. Ou peut-être n'était-il pas assez attentif. Qui sait?

Son aura? Le luna ne s'était jamais embêté à la cacher. Au contraire, il la laissait briller de toute sa puissance, conservant toutefois le cœur de celle-ci bien à l'abri du regard indiscret des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Ven 29 Aoû 2008 - 8:21

Flamarion avait sourie lorsque le temper l'avait qualifié de plus puissant immortel de paris, certe son pouvoir était indéniable mais il n'étais pas le seul immortel de la ville à en avoir. Il poursuivit en renvoyant une pensé à l'artiste.

"fort belle toiles, soit dite en passant"

Flamarion sembla ignorer la remarque de sadefiel pour regarder un peu la foule, il capta assez bien l'aura des immortels présent tout en gardant un oeil averti sur Balthazar qui semblais sennuyer à mourrir.

"je ne considérerai surment pas un noble Temper comme vous de vagabond sa serait pour moi une honte d'ainsi vous comparer à des mendiants. tant que votre but n'est pas de faire le chaos dans la ville, je n'aurai aucun problème avec vous et pour répondre a votre question oui en effet votre Amiral Maréchal séjourne dans cet ville"

Il regarda le ciel qui était de plus en plus gris, l'orage approchait.

"de plus, si je puis me permettre, je reste malgré la présence d'autre maréchaux un de plus puissants et des plus anciens immortel ici. alors que vous vous soyiez présentez a moi est une marque de grand respect qui ce fais rare de nos jours. Puissiez vous offrir au immortel de Paris ce respect qui fais cruellement défaut."

Flamarion aurait bien voulu lui faire un signe honorifique mais la distance qui les séparait étant trop grande, il ce dit qu'il ce devait siimplement d'attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N P C
Diable en personne
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Ven 29 Aoû 2008 - 22:21

Un homme au chapeau melon, vêtu de noir et portant des gants de cuir s'arrêta au coin de la rue. Il était de grande taille, assez élégant, mais avait une certaine sournoiserie dans ses geste... Il passait, tout de fois, inapperçu. Ses yeux gris étaient fixés parterre, et ses sourcils froncés démontraient clairement une concentration particulière... Quelque chose semblait attirer son attention sur le bord du trottoir.

Ses narines se contractèrent.


* Un devin... Un devin d'acrylique... *

Un temps. Les sourcils de l'homme se crispèrent d'avantage. Une seconde contraction des narines.


* Du sel... Des vêtements enduits de sel... Capitaine des eaux salées... Une bâtarde du soleil... *

Cette fois, ces yeux se fermèrent et il prit une grande bouffée d'air.


* De la cendre... Du feu... Un homme de magma... Encens des diacres... Un religieux... Et aussi... Aussi, de la sueur bestiale... La salive du loup... Parfum de guerre... Pourtant, ce sang... Car-... Can-... Carnismer? Non... Car-... Carnimeo! C'est cela, oui... Un Carnimeo... Mais cette odeur de bête... Le chien de famille... *

Un sourire crispa les lèvres de l'homme. Quelle chance... Alors qu'il venait d'arriver à Paris...

* Vous ne savez pas quelles créatures vous haïssent, vous, immortels... Vous ne savez pas ce qui vous menace, ce qui vous suit dans votre ombre... La trace de votre odeur est si facilement distinguable... *


Le monsieur au chapeau melon se choisi une table, à l'ombre, et fit mine de survoler le menu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Ven 29 Aoû 2008 - 22:51

La capitaine au regard bleu glacier ne manqua cependant pas de remarquer le 'passant', qui par ailleurs ne manquait pas de subtilité. Mais pas asser pour la tromper de la sorte. Songeuse, elle le détailla, son expression interdite. Il ne lui disait rien qui vaille.
Retrouvant son sourire confiant, elle se leva soudain, et jeta un œil sur l,artiste inconnu qui peignait admirablement. C'était évidement un immortel, et elle jugeait plus sage qu'elle ne soit pas la seule a connaitre la présence d'un être aussi douteux. Yaelle se dirigea donc vers le peintre, le visage jovial d'une touriste sur son visage fin et anguleux, s'amusant a imiter les demoiselles qui se baladais dans les rues. Se retournant ensuite face a l'artiste, elle compris qu'il s'agissait d'un Temper, et de son large sourire invitant, elle le salua.


Je vous dérange? Je suis en visite a Paris, et vous voyant peindre avec autant d'adresse, je n'ai pu résister a l'envie de vous demander un portrait...Il serait magnifique chez moi. Pourriez vous faire cela pour moi?

Yaelle avait pris la voix d'une adolescente, puisqu'elle en avait effectivement l'air, du point de vu d'un simple mortel. Nonchalante, elle avait parler de façon a ne pas attirer l'attention sur une touriste innocente... Mais illuminant très légèrement ses yeux, elle laissa entendre au Temper qu'elle ne voulait pas vraiment parler de peinture et de tourisme. Mais elle continua d'afficher son sourire niait d'adolescente, histoire de garder profil bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Dim 31 Aoû 2008 - 13:08

Flamarion croisa un instant l'immortel qui s'approchait de Sadefiel. Flamarion, demanda l'addition et continua a regardé la foule tout en gardant un contact avec sadefiel.

"à ce que je voie vous semblez occupé mon cher temper, je vais donc vous laisser en charmante compagnie, je vous souhaite une très bonne journée et si vous avez besoin de quoi que ce soit sachez que Notre-Dames reste un refuge pour tout les indépendants."

Le Moltanor ce leva lorsque l'addition arriva sur la tables, il y déposa quelques dixaines de franc et il prit sa cannes et sa bible. Puis en saluant respectueusement la serveuse il prit la direction du café ou ce trouvait Balthazar.

"une derniere chose sadefiel, attention, ici à Paris aucun endroit n'est plus sur que l'auberge du sanglier rieur, le tenancier est un des rares mortels à connaître notre existence. Il ne laissera jamais personne vous faire de mal dans son auberge."

Il avanca doucement à travers la places en sifflotant afin que seul balthazar sent apperçoivent, puis il lui envoya ses pensés:

"Bonjour Balthazar me serait t'il permit de venir partager votre table, je viens de finir mon déjeuner et j,aimerais bien m'entretenir un instant avec vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadefiel

avatar

Nombre de messages : 9
Rang : Indépendant
Ordre : Temper
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Lun 1 Sep 2008 - 14:18

Une immortelle aprocha. Sa jeune apparence cachait son âge avancé. Elle avait tout du marin, le costume distingué, le chapeau cornu...Elle ne cachait pas son métier,en tout cas.

Le jeune homme salua la jeune femme d'un hochement de tête, lui montrant de la main le siège qu'il avait installé tout près. Elle ferait un excellent sujet de portrait, ses cheveux presque blancs laissant beaucoup de liberté a l'artiste.


-Je serais honoré de vous peindre, madame. Asseyez-vous, cela pourrait être long.

Traiter avec les immortels de cet âge devait se faire dans la politesse. L'artiste semblait avoir oublié son repas depuis qu'il avait commencé a peindre. Il prit le pain, le sépara en deux, et garda l'autre partie dans sa poche. Il nettoya ses pinceaux et regarda l'adolescente dans les yeux. Sa voix se fit entendre très clairement dans la tête de la jeune capitaine.

*Si vous préférez parler de choses plus sérieuses, vous feriez bien de me les faire parvenir par vos pensées, afin d'éviter les oreilles indiscrètes*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Lun 1 Sep 2008 - 15:59

Yaelle n'était pas très douée pour parler avec son esprit, ne venant pas d'un ordre au pouvoir mentaux impressionnant. Mais elle fit néanmoins de son mieux, tout en prenant soin de garder son air innocent.

Je suis ravie que vous acceptiez. Merci beaucoup!

*Vous avez vu juste, je ne veux pas vous parler de peinture, quoi que je pourrais vous entendre parler de vos œuvres pendant des jours que ça ne me dérangerais pas. Au fait, je suis Yaelle, ne vous encombrez pas de mon nom de famille, il vous serait bien inutile. Et de me vouvoyez ou tutoyez, a votre gout. Je ne m'emmêle pas dans ces questions d'éthique bourgeoise.*

Venez vous souvent a Paris? Je ne connais pas la ville, et je ne sais pas si vous pourriez m'indiquez les meilleurs endroits. Je passe un petit moment ici, j'en profiterai pour faire un tour.

*Mais je ne suis pas venu pour jouer les touristes. J'ai cru remarquer que vous faite connaissance avec les immortels du coin. Néanmoins je voulais surtout m,assurer que vous n,ayez pas manquer l'individu qui se trouve a ce petit café, juste derrière vous. Ne vous retourner pas, voyez a travers mes yeux, c,est plus simple...*

Sachant que les Tempers pouvait aller directement chercher des images dans la tête des gens, Yaelle visualisa l'homme assis sur l'une des tables du café, qui cherchait décidément a ne pas attirer l'attention.

*Il est possible que je me trompe, étant effectivement nouvellement arrivée a Paris. Mais cet homme ne me dit rien qui vaille. Je ne le connais pas, et j'ignore si je fais erreur sur la personne, mais jusqu'à date, personne ne se cache sans raison des immortels...a penser qu'il sait que nous somme des immortels...Alors ou bien il se trouve la par coïncidence...ou bien il cache quelque chose.Mais je préférerais si possible que les immortels présents sur la place soit alerté. Je ne tiens pas a ce que nous soyons pris par surprise. Évidement, a vous aussi de jugez s'il est nécessaire d'alerter les deux immortels plus puissant, ce Flammarion et le luna.
Et évidement...je ne blaguais qu'a moitié sur le portrait...il serait effectivement très beau sur mon mur.


La solstice lança un clin d'œil au Temper, histoire d'essayer de lui mettre un sourire sur le visage. Yaelle adorait voir les gens sourire, et elle trouvait qu'en ville, les gens perdait peu a peu ce symbole du bonheur. Ah comme les citadins perdaient tant a s'éloigner de ce qui leur faisait du bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadefiel

avatar

Nombre de messages : 9
Rang : Indépendant
Ordre : Temper
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Mar 2 Sep 2008 - 14:25

L'artiste commença a peindre, tout en ne lâchant pas la jeune capitaine des yeux. Il prit un regard plus sérieux. Il y avait donc encore des êtres qui ne cherchaient que le combat et le sang. Rien ne change,en ce monde...

-''Je ne viens pas souvent a Paris, en fait, c'est la première fois que je viens ici. J'ai beaucoup voyagé, et mon passe-temps favori est d'immortaliser les gens sur des toiles. Ainsi, chacun a une chance a l'immortalité.''

*Je vois de qui vous parlez. Je ne crois pas qu'il nous attaque en plein jour, mais il serait effectivement judicieux d'avertir nos deux puissants comparse. Je vais les en informer maintenant.*

Sadefiel se retourna vers Inéalis, lui envoyant l'image de cet homme aux intentions sombres.

*Méfiez-vous, monsieur Inéalis, de cet homme. Il n'a aucune intention bénéfique envers nous.Et avertissez aussi votre compagnon.*

Le Temper se retourna vers sa toile, l'air plus enjoué. La violence n'était pas encore nécessaire, et il voulait goûter a chaque moment de paix qu'il pouvait connaître.

*Cet homme profitera probablement de la nuit pour traquer l'un d'entre nous, madame Yaelle. Ne restez surtout pas seule. Collez aux basques de votre équipage, si vous voulez être sûre qu'il ne vous pourchasse pas.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Mar 2 Sep 2008 - 14:38

*Je salue vos soucis a mon propos, jeune ami. Je ne manquerai point de m'en aviser. Néanmoins, vous êtes tout autant a risque que moi, je ne croirais effectivement pas que seul les femmes immortels soit dans son champs de mire. Et ne craignez pas qu'il me pourchasse, j'ai passer ma vie a le faire croire.*

Un sourire indéchiffrable couvrit ses lèvres, malgré qu'elle ne s'y attarda pas, ne voulant pas rendre la tâche du Temper plus difficile. Elle jeta un œil sur les deux autres immortels, curieuse. Mais comme a sont habitude, elle laissa tomber. Elle y verrait en temps et lieu. Laissant toute liberté a l,artiste, elle se détendit, observant tranquillement, ayant désormais une excuse plus ou moins valable de regarder toujours au même endroit.

*Et je vous remercie de les avoir informés. Au moins pouvont nous croire que les habitués de l'endroit sauront quoi faire contre cet homme...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadefiel

avatar

Nombre de messages : 9
Rang : Indépendant
Ordre : Temper
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Sam 6 Sep 2008 - 18:27

L'esprit de l'artiste resta muet, alors qu'il peignsit de façon méticuleuse le portrait de la capitaine. Il semblait presque en trance, concentré sur son oeuvre. Sadefiel semblait perplexe, s'arrêtait parfois, mais ne se laissait pas distraire bien longtemps.

Le portrait représentait la jeune femme, en costume de capitaine, un long manteau traînant au sol, ses cheveux presque blancs volant au vent, et en arrière-plan, on pouvait voir un pont de bateau (qui ressemblait de façon troublante a celui que l'Immortelle commandait) sur lequel un bon nombre de marins s'affairaient a diverse tâches. Le regard vers le ciel, la jeune femme du portrait semblait heureuse. Mais en y regardant bien, on pouvait y voir une certaine mélancolie, le sentiment terrible d'être seule, même entourée de ses hommes...

-Voila mademoiselle. Votre tableau est prêt.

*Je ne croyais pas qu'il ne visait que les femmes. Ces envies de meurtre sont les seules qui sortent de son esprit, alors il est probablement motivé a nous détruire.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Dim 7 Sep 2008 - 18:25

Balthazar suivit le cours des choses d'une oreille distraite, de l'arrivée de la femme marin jusqu'à celle de l'homme étrange. Rien qui vaille, celui la...
Le luna prit une gorgée de café, l'odeur riche et envoûtante éveillant ses sens. Une voix dans sa tête le sortie alors de sa méditation. Ah non... Il détestait ce moyen de communication...


*Vous voulez vous entretenir avec moi! Quelle surprise! Eh bien faites, Flamarion. Prenez une chaise et venez m'entretenir de vive voix.*

Il y avait du sarcasme dans ses pensées, signe de sa mauvaise humeur. Blathazar suivit le parcours du moltanor des yeux, de son départ jusqu'à son arrivée en face de lui.

"Alors, comment pourrais-je me rendre utile en cette belle journée d'automne?"

(Dsl, pas d'inspiration...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Lun 8 Sep 2008 - 11:30

Flamarion s'assit sur la terasse du café, et en attendant la réponse de Balthazar, il utilisa ses sens d'immortel afin de capter la puissance des immortels présent en ce lieu. Sadefiel semblait avoir un excellent potentiel, Balthazar restait Balthazar ! et Yaelle semblait être d'une grande puissance! cela surpris Inéalis ? elle avait anormalement plsu de pouvoir... il ce dis que c'était impossible quelle soit amiral maréchal et il ce retourna vers balthazar pour continuer sa conversation:

"Je suis venu discuter avec vous au sujet de votre futur, depuis notre dernière rencontre à la tour lumière, j'ai eu un petit différent avec votre frère au musée du louvre, durand celui ci il m'a parler de votre passé. je viens vous offrir mon aide dans votre quête de vengeance. je ne suis pas homme à laisser les injustice ce faire et je reste honorable malgré les époques. Je viens vos offrir en plus d'une place importante dans notre organisation une aide précieuse face au Luna... je vous laisse...."

Il fut interrompu par sadefiel qui lui envoya un message télépathique, cet homme aparaissait en effet fort intriguant.:

"Alors Balthazar quand dite vous? vous pourriez avoir un avenir glorieux au côté du péché? vous pourriez être en mesure de venger vos malheurs et de vous assurez un avenir plus d'espoir? quand dite vous? bien sur il va sent dire que je vous laisse le temp que vous voudrez pour réfléchir à mon offre"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   Lun 8 Sep 2008 - 14:24

Yaelle se leva, et contourna le tableau pour voir, s'approchant par le fait même de Sadefiel. Elle aimait beaucoup le tableau, et songea encore que ce jeune homme avait du talent a revendre. Sentant néanmoins l'inspection de Flamarion, elle découvrit légèrement son aura, le faisait miroiter aux beaux yeux des immortels, se qu'elle avait l'habitude de faire seulement lorsque son statut semblait rabaisser. Cet homme était évidement orgueilleux, et il était souvent difficile de croire qu'elle pouvait être aussi puissante que lui. Et Yaelle aimait rien plutôt que de le rappeler au hommes qui la sous-estimait. Même si elle n'était pas chaude a l'idée de se mesurée a lui. Ses pouvoirs extravagant ne devait qu'a eux de lui permettre toute fantaisie, peu de gens aimant le feu. Mais tant que personne ne lui chercherait noise...elle pouvait se détendre.

Un grand sourire sur son visage, elle salua le jeune homme, tout en attrapant doucement le tableau. Elle jeta un oeil vers l'homme louche attablé, et revint sur l,artiste.

*Alors faites autant attention a vous dans ce cas. Je ne souhaite pas que le meilleur artiste de cette ville ne soit malencontreusement assassiné.*

Elle fit un clin d'œil a Sadefiel, et le tableau callé sous son bras, elle se détournant, saluant au passage, de ses beaux yeux glacier, les deux immortels attablé, avec un luna passablement enthousiaste a l'idée de s'entretenir avec l'autre...Souriante, elle se dirigea vers son vaisseau, l'Immortel, dont les réparations devaient être déja entamé. Ses hommes la saluèrent, et Yaelle alla porter son tableau dans sa cabine. Sortant rapidement, elle redescendit a Quai, et jeta un oeil sur Paris... Il serait possiblement une bonne idée de faire un tour a la grande tour Eiffel. Mais avant de pouvoir y songer concrètement, son équipage l'appela a grand renfort, et grognant légèrement, retourna au profondeur des cales. Il y avait des moments ou on pouvait croire que le capitaine n'était que matelot, faisant le travail ardu et salissant de ses hommes. Mais c,est comme ca qu'elle aimait la mer.

Elle ne sortit que quelques heures plus tard, et avec un jeune matelot, elle se dirigea en riant vers la Grande flèche qui miroitait au soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit déjeuner   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit déjeuner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [libre] Un petit déjeuner ?
» Nicholas a rendez-vous avec Noah pour un petit déjeuner, père et fils...
» Petit déjeuner studieux [Libre]
» " L'enfer, c'est les autres" Sartre (Dhaaarc ! DDF ? :3)
» Arrête-moi si tu peux [Pv Sarah Mann & Leroy Jethro Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: La Place Publique-
Sauter vers: