AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après une rencontre fortuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Après une rencontre fortuite   Mar 1 Avr 2008 - 19:56

"Mais non, je ne crois pas vous avoir amadoué, loin de là! Écoutez, je ne vous sous-estime pas, Davielle, alors faites en autant avec moi. Sinon, c'est vous qui pourriez avoir des surprises!"

Le trajet se fit ensuite dans le silence - un exploit (En fait l'auberge n'était pas si loin....) - à l'exception d'un éclat de rire.


"Oui, vous y songez!"


L'insigne du Sanglier rieur apparu finalement devant leurs yeux. D'un pas nonchalant, Phir se rendit jusqu'à la porte et l'ouvrit, un sourire au coin des lèvres.

"Après vous."


L'ambiance de l'auberge avait de quoi détendre le plus réticent de ses clients. En effet, de larges cheminées abritant de grands feux éclairaient la pièce d'une agréable lumière en plus de réchauffer l'endroit. Un grand comptoir en bois délimitait le bar, lieu où le propriétaire dominait son royaume. Pour le reste, de grandes et petites tables et chaises du même bois occupaient l'espace restant, l'air embaumant une nourriture plutôt rustique mais oh combien satisfaisante, un brouhaha agrémenté de rire peaufinant le tout. Les deux immortels s'assirent à une table, attendant qu'une serveuse se libère et viennent prendre leur commande.

"La clientèle est principalement humaine, mais il y a tout de même beaucoup d'immortels ici."


Ses yeux verts parcoururent rapidement la pièce, sondant les êtres présents en cette froide soirée. Son regard s'arrêta sur un homme plutôt jeune. Les cheveux châtains, presque roux clairs, les yeux d'un bleu perçant, c'était un très beau spécimen, ses mouvement dénotant une grande confiance. En le voyant, Phir fronça les sourcils, un grognement échappant de sa gorge. Pour répondre à la question muette de Davielle.


"Désolé, j'ai certains démêlés avec ce rrom... Cet homme je veux dire."

Encore maintenant, il lui arrivait de se mêler dans ses mots et de s'exprimer involontaire dans sa langue maternelle, le rromani.


"Il s'appelle Simza, carnival "repentit". Enfin, c'est ce qu'il affirme, mais il dévore encore clairement tout ce qui bouge, surtout les femmes. Ce n'est pas que je le déteste, en fait, nous nous apprécions énormément, mais nous ne pouvons rester dans le même endroit sans finir par nous entre tuer, vous voyez le genre? Habituellement, Simza se contente de l'Ange-cornu. Quelle coïncidence, alors..."

Lovari haussa les épaules.


"Mais tant que nous ne nous adressons pas la parole, j'imagine que tout va bien!"

Malheureusement pour lui, Simza finit par le remarquer dans la foule et son sourire se fendit jusqu'aux oreilles. Phir, quant à lui, ne put s'empêcher de répondre à cette provocation ouverte.

"Tu fais toujours office d'épouvantail à ce que je vois!"


Le sourire du carnival réduisit un peu.

"On prévoit des vents à écorner des boeufs, demain. Tu ferais mieux de ne pas sortir, Lovari!"

"Haha, très drôle."

Phir adressa un sourire d'excuse à Davielle.

"Désolé de vous imposez ça... Attendez seulement que je me débarrasse de ce yalo... Ce fou, je veux dire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Mar 1 Avr 2008 - 22:25

Je ne suis nullement dérangée, ni par cet homme ni par vous. Vous n'avez pas a vous sentir mal a l'aise pour un événement sur lequel vous en pouvez avoir le moindre contrôle. Il serait donc idiot de ma par de vous chercher noise alors que c'est loin d'être de votre faute.

La carnivale eu un doux sourire rassurant, voulant que Phir se détende malgré la présence du personnage. La soirée était belle, et elle ne voulait pas que ça change. Mais Davielle jeta néanmoins un regard vers le carnival, curieuse de voir un homme de son ordre autre que ceux de son clan et de sa famille. Du moins, elle n'en reconnaissait pas le visage, c'était un bon début. D'autant plus qu'il ne semblait pas l'avoir remarqué, ni relevé son air de parfaite humaine.

Moi, tant qu'il ne me cherche pas, vous pouvez le laisser tranquille et le laisser vaquer tout seul a ses activités. A moins que vous en teniez absolument à le voir partir.

Davielle secoua la tête, amusée. Phir semblait nerveux, et elle trouvait la situation amusante a souhait, même si au fond, elle craignait la réaction d'un carnival face a une erreur de la nature comme elle. Davielle se souvenait encore très bien de la vie dure que lui avait fait subir son clan a cause de ses handicaps. Privée des pouvoirs habituels attribués a la naissance aux immortels, elle se sentait bien nue et vulnérable face a d'autre carnivals. Mais tachant d'être aussi détendue qu'elle l'était quelques minutes auparavant, Davielle détourna le regard, observant l'auberge autour d'elle, et jouant de la machoire, réprimant sa faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Jeu 3 Avr 2008 - 23:37

"Alors tant mieux. J'imagine que vous avez raison pour le reste, je devrais me contenter de l'ignorer... Et puis vous avez faim, je ne vais quand même pas nous chassez de l'endroit et ainsi lui faire plaisir!"

Phir répondit amicalement à son doux sourire, tentant de se détendre du mieux qu'il pouvait. Malheureusement, le carnival ne sembla pas apprécier d'être ignoré par son ami/ennemi et s'empressa de lui lancer une pique.


"Encore avec une autre femme, Phir? Elle sent l'humain à plein nez, qui plus est... Comme Eugénie, en fait! Elle m'a préférée à toi. Entre nous, la question ne se fait plus."


Le luna grinça des dents, se contenant le mieux qu'il pouvait, tandis que Simza éclatait de rire.


"Je vais te faire mal Simza si tu continues. Je vais t'arracher la langue."


Lovari avait toujours craint sa colère débordante, craint ce qu'il pouvait faire sous son emprise. Depuis la mort de sa mère, Phir avait l'impression de couver un monstre au plus profond de son esprit. Ainsi évitait-il le plus souvent de prendre sa forme animal. Le gitan tint bon, sa mâchoire se contractant sous la pression

"En fait, tu es comme ta mère, Lovari, un bon a rien va-nu-pied pas foutu de garder un partenaire plus de deux jours...."

Avant que le carnival put finir sa cinglante insulte, Phir avait bondit sur lui, le plaquant contre le mur avec une force insoupçonnée. Ce dernier répliqua aussi violemment à son attaque et ils se se retrouvèrent sur le sol à se rouer de coups, renversant plusieurs chaises sur leur passage. Autour d'eux, les clients dégageaient la place sans trop se presser, sans doute habitués à ce que des bagarres se déclenchent. Après une trentaine de secondes, Phir prit le dessus et traîna le carnival jusqu'à une table où il l'appuya. Le luna, le regard reflétant la meurtre et le sadisme, sourit méchamment et prit un long couteau qui gisait sur le sol, prêt à mettre sa menace à exécution. Frayant l'arme entre les crocs démoniaque de Simza qui se débattait comme un beau diable, Phir finit par recevoir un coup dans le ventre. Le luna tint bon, mais cela retardât sa tentative...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Ven 4 Avr 2008 - 0:51

La carnivale se serait contentée d'observer la scène de loin en riant, parce que ce genre de bagarre ne l'impressionnait plus vraiment. Secouant la tête avec exaspération et amusement, elle chercha des yeux la serveuse, qui malheureusement s'était cachée derrière le bar pour éviter d'être atteinte par les deux matamores. Par ailleurs, la foule semblait relativement calme, comme habituée. Et jusqu'ici, le combat était purement inoffensif, surtout pour des immortels.
Mais l'arme de Phir entrant en ligne de compte, elle devina rapidement que la situation risquait de dégénérée rapidement, et malgré tout, elle devina que ce serait une bien mauvaise que d'attirer l'attention sur eux.

Nonchalante, sans toutefois baisser sa vigilance face a des adversaires fou furieux, elle tenta de raisonner Phir et Simza de la voix, de sa mielleuse voix aussi ferme que tranquille.


"Ce n'est pas le bon endroit pour vider querelles, messieurs. Il y a des gens ordinaires autour de vous qu'ils ne serait pas bon d'alerter face a notre présence. Et surtout, il y a des humains qu'il ne faut surtout pas attirer. Alors ranger vos crocs avant que les chef de cette ville ne rappliquent!"

Mais Davielle gaspillait sa salive a parler ainsi, les deux immortels trop sourd de rage pour porter la moindre attention sur elle. Grognant de frustration et de colère en voyant Phir mordre la poussière avec le coup de pied dans l'estomac, elle s'approcha et s'interposa entre les deux, les libérant d'un geste sec de ses bras pas si faibles qu'ils n'en avaient l'air. Les toisant de haut avec colère, elle murmura assez bas pour que les deux seuls l'entendent.

"Je n'ai pas envie de perdre patience. Mais continuez comme ça, et je vais me mettre en colère. Si vous voulez vous battre, c,est votre droit, mais ne le faite pas dans un endroit ou la majorité visible sont des humains. Vous risquer de dévoiler plusieurs choses que nous ne voulons pas divulguer, et qui plus est, vous risquez d'attirer des scientias, ce qui serait dangereux pour la communauté des immortels de Paris. Je n'ai pas envie de me battre, mais je le ferai avec plaisir si c'est pour vous chasser d'ici et de vous ramener à l'ordre."

Concentrée sur les deux hommes à couteaux tirées, rageant de meurtre et de sang, elle craignait de perdre le contrôle. Mais elle ne pouvait pas laisser deux immortels s'entre tuer dans un endroit public, par pure principe en respect aux immortels. Comptant sur sa force plutôt grande pour une jeune fille, et sur ses qualités de combat, elle s'efforça de garder un calme souverain, histoire de convaincre les deux matamores de cesser un instant le combat. Jouant dangereusement de la mâchoire, trahissant son agitation et sa nervosité, et son propre désir de sang grandissant, Davielle espéra de tout son cœur que son message était arrivé a bon port...le cerveau de ces deux imbéciles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Sam 5 Avr 2008 - 15:56

Phir se relevait déjà, prêt à contre-attaquer. Mais quelque chose se mit dans son passage... Enfin, quelqu'un, plutôt. Davielle se tenait entre les deux immortels, les incitant à arrêter le combat.

"Ne te mêle pas de ça, Davielle."

La voix mêlée d'un grognement âpre et menaçant, il posa une main à peine humain sur le bras de la jeune femme, une main armée de griffes énormes et acérées. Le regard furtif, une quantité considérable de sang coulant de sa bouche entrouverte, Simza coupa ce début de menace.


"Non, elle a raison."

C'était loin d'être la première fois que Phir et lui se battaient, mais cette fois-ci, Simza avait réellement était effrayé par le comportement de son partenaire. Ce dernier s'ébroua et retira sa main du bras de Davielle qui ne semblait guère apprécier. Une blessure à la base de son cou saignait tandis qu'une couleur mauvâtre laissait deviner un œil au beurre noir. Le gitan, de colère, cracha sur le sol, non loin du carnival, en signe de mépris.


"Yalo..."

"Non Phir, c'est toi qui est fou!"

Simza lança un rapide regard à Davielle pour s'assurer qu'elle ne tenterait rien et se redressa.

"T'as toujours été plus ou moins impulsif, mais là, je ne te reconnaît plus! C'est pas la première fois qu'on se chamaille, mais t'avais vraiment l'air décidé à me faire rendre l'âme avec ta colère de carnival."


Il secoua la tête et essuya le sang qui coulait de sa bouche.

"On règlera ça une autre fois."

Avant que Simza et Davielle ne puissent faire quoique ce soit, Phir fuya son regard et sortit de l'auberge. De colère impuissante, il donna un coup de pied sur une pierre qui eut le malheur de se trouver à proximité de ce dernier. Le luna se dépoussièrera et replaça son gavroche, laissant ses cornes à découvert l'espace de quelques secondes, puis s'alluma une cigarette. Phir se sentait horriblement mal en ce moment et il luttait pour calmer ce trop plein d'émotions. Il ne voulait pas laisser Davielle derrière lui, l'abandonner ici. Il s'était engagé à quelque chose et il n'était pas du genre à se défiler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Sam 5 Avr 2008 - 17:13

Davielle se détendit en voyant le carnival suivre son exemple. Et même le regard dangereux de Phir ne la fit pas déchanter. Mais la colère évidente de l'immortel qu'elle avait rencontrer quelques temps plus tôt la troublait. Elle observa le carnival amoché qui reprenait son souffle, sans doute soulagé de voir partir la bête enragée.

Je vous remercie de m'avoir écouter. Il aurait été dommage qu'une tuerie éclate a cause d'un si bête accrochage.

Secouant ses long cheveux noir, elle jeta un œil sur son bras qui commençait a lui faire plutôt mal. Elle vit la marque des griffes de Phir, qui par la colère, s'étaient enfoncée dans sa peau, et le sang qui coulait d'un bon débit hors de la plaie béante. S'avancant vers le bar, elle attrapa une bouteille d'alcool, et sortie dehors pour éviter d'effrayer d'avantage les clients, non sans avoir laisser une pièce pour payer ladite bouteille et salué Simza.
Sortant, elle nettoya le sang, et tout en grimaçant de douleur, chercha Phir des yeux.
Devinant sa fragilité, elle approcha tranquillement, finissant la bouteille tout en marchant. L'alcool diluait son envie de meurtre et de sang, et elle pouvait passer un peu plus de temps a l'abri de sa faim pour un petit moment encore. En remarquant les cornes sur la tête de l'immortel, elle hésita légèrement, mais décida de laisser faire et de passer outre. Il était dangereux certes, mais elle ne croyait pas que les cornes y soient pour quelques choses.


Cet accrochage a du vous mettre en appétit. Moi oui en tout cas, alors si l'auberge N,est pas le bon endroit, je propose l'autre endroit, l'Ange-Cornu comme vous avez dit. Ce serait l'endroit pour se détendre loin des dérangements, et des accrochages inutiles.

Le sourire carnassier et moqueur de Davielle lança a Phir cherchait a dérider le normalement joyeux diablotin, qui avait bien besoin de se changer les idées. Elle ne savait pas pourquoi il s'était emporter ace point, mais elle ne voulait pas le savoir, a moins que ce soit lui et lui-même qui choisisse d'en parler.

Aller, ne rester pas d'aussi noire humeur. Simza a fait une erreur, et je crois qu'il s'en ai rendu compte. La colère est peut-être une belle voix de sortie, mais elle ne règle pas grand chose, malgré ce que les immortels ont l'habitude de croire. Vous avez besoin de vous changer les idée, et poursuivre notre balade nocturne dans les rues de Paris sont je crois, le meilleur moyen de vous faire retrouver le sourire, et votre bavardage.

Davielle le regarda, l'air un peu perdu et encore déstabilisé. Elle ne savait pas ce qu'il avait, mais, elle se doutait bien qu'elle en pouvait rien y faire. Mais la carnivale ne laisserais pas Phir tomber, surtout quand il était son seul guide touristique. Aguicheuse, elle tendit la main, histoire de raviver sa bonne humeur et son coté libertin, qui faisait cruellement défaut a un moment ou elle avait besoin de penser a tout sauf a manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Sam 5 Avr 2008 - 20:00

Un bruit à sa droite attira son attention et il tourna nerveusement la tête vers l'inconnue, mais se calma en voyant Davielle. Phir lui lança un regard fauve où se lisait encore la bête rageant en lui. Ses yeux, dont un encore plus vert à cause du mauve de son œil meurtrit, l'observèrent quelques secondes et il fronça les sourcils en voyant la blessure sur son bras, la frôlant de bout des doigts.

"Je vous ai fais mal."
Murmura-t-il simplement.

Phir garda le silence encore un peu, tirant sur sa cigarette et regardant les passants suivre leur chemin dans un doux brouhaha de début de soirée. Un petit ricanement souleva sa poitrine lorsque Davielle prit la parole.


"En appétit? Ce n'est pas ce que je dirais après cette stupide bataille. J'ai plutôt l'estomac à l'envers. Je ne sais pas ce qui m'a pris..."

Le gitan soupira et se frotta les yeux, grimaçant en se rendant compte qu'il avait un oeil au beurre noir.

"Je me suis emporté comme un adolescent."


En fait, Phir savait clairement pourquoi il avait attaqué aussi brutalement Simza, mais il ne se sentait pas d'humeur à raconter cela à qui que ce soit. Peut-être plus tard.

"Enfin, je ne dirais pas non à une bouchée. Vous êtes sûr de vous sentir d'attaque pour aller à l'Ange-Cornu? Les regards disent tout et il se peut que vous ayez des problèmes."

Silencieux de nouveau, l'immortel baissa les yeux, réfléchissant. Sa mâchoire était crispée, faisant ressortir les puissants muscles de celle-ci, son visage tendu.

"C'est ce que je me dis souvent, la colère n'amène rien. Mais Simza a visé juste, quelque chose en moi a changé et ce n'est en rien positif."

Phir haussa les épaules, dénouant ses muscles solides.


"Continuons, je vous pris."


Un léger sourire finit toutefois par éclairer son visage tanné qui se détendit doucement. Presque inconsciemment, le luna saisit la main de la carnivale, la sienne si chaude comparé à celle, fraîche, de Davielle.

"Franchement, c'est ridicule..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Dim 6 Avr 2008 - 0:45

Davielle sentit la main de l'immortel prendre la sienne, et fut impressionnée de la chaleur qui en émanait. Souriant, elle ne répondit pas, ne voyant pas pourquoi elle l'aurait fais. Retournant a sa vielle habitude d'écouter et de se taire, elle l'entraina d'une légère pression de la main, ne voulant pas passer trop de temps immobiles, dans les rues où les humains ordinaires commençaient à la mettre en haleine.

Vous n'avez rien a craindre. Je n'ai pas l'intention de vous poser la moindre questions sur ce qui c'est passé, je ne veux pas le savoir. Et même si je le voulais, je ne vous poserai jamais de questions.
Alors essayer au moins de ne plus y penser, et laisser moi vous changer les idées. Surtout si vous ne m'emmener pas manger. Et pour ce qui est des immortels, vous me les laisserai!


Davielle lui lança un clin d'œil amusée, mais ne lui laissa pas le temps de songer a quoi que ce soit, décidant de prendre les devants dans une ville qu'elle ne connaissait pas. Mais pour le moment, elle n'avait peur de rien. Étrangement détendue, pour une raison qu'elle ignorait, Davielle sourait plus qu'a son habitude, et malgré son trouble, elle se sentait bien. Peut-être était-ce Paris qui agissait ainsi sur les nouveaux venus?Enfin... Jetant un oeil sur sa plaie qui saignait encore, elle laissa échapper un rire. Elle avait vu bien pire, même si elle était impressionner par les griffes de son compagnion.

Bah, c'est qu'une égratignure. Cette plaie guérira en peu de temps. Et puis elle ne saigne pratiquement pas.

Évidament, c'était faux. Le bras d'ordinaire blanc de Davielle était désormais maculé de sang, qui dégoutait de ses doigts fins, tachant le sol blanc de goutte couleur carmin. Mais la carnivale n'avait cure de saigner, elle n'y pensait même pas. Voyant le regard de Phir, elle se demanda néanmoins ce qui avait pu bouleverser et enrager un homme comme lui. Et se prit a craindre un instant, ne sachant pas si elle risquait de provoquer une autre colère. Mais elle cacha sa crainte, et sourit avec douceur, laissant Phir perdu dans sa tête aux cornes bien étranges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Dim 6 Avr 2008 - 1:32

Phir se laissa entraîné par la carnival, sentant que les humains ne la mettaient pas très à l'aise. Un éclat de rire empli l'air déjà agité par un brouhaha naissant.

"Je ne crains absolument rien de tout ça, vous savez. Si vous ne me le demandez pas, je finirais tout de même par vous l'avouer. Moi et ma grande gueule! Néanmoins, je suis vraiment touché ce respect de ma vie privé, mais vous pouvez me posez des questions, sa ne me dérange pas."


Encore une fois, il ne put que se laisser traîner par Davielle, surprit qu'elle prenne ainsi les devants. Ils coururent donc entre les dédales des rues, bousculant des aristocrates comme des pickpockets (que Phir connaissaient pour la plupart), riant comme deux gamins venant de faire une bêtise.


"Mais je ne demande que ça, moi! Changez me idées! Et puis, savez-vous où vous allez comme ça?"
Questionna-t-il en lança un regard autour de lui.

En regardant une fois de plus la blessure et le bras ensanglanté de Davielle, Phir la força à s'arrêter.

"Écoutez, ça n'a pas d'allure, laissez moi au moins arranger ça."


Avant qu'elle ne puisse réagir, le luna saisit son bras et le frotta vigoureusement avec de la neige. Puis, un léger sourire au coin des lèvres:

"Ça peut paraître barbare, mais c'est une technique très courante chez ceux de ma race..."

L'immortel posa ses lèvres sur la blessure et la lécha, comme un loup lècherait ses blessures. Il vérifia toutefois d'un regard malicieux que Davielle ne s'offusquait pas trop et continua sa tâche. Cette étape terminée, il enleva son foulard et entoura la plaie de celle-ci.

"Voilà, ça devrait rester stable pour le reste de la soirée. Alors, je vous invite toujours à manger? Ou avez-vous d'autres idées?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Dim 6 Avr 2008 - 1:54

Davielle resta muette de surprise, étonnée de cette méthode autant que par le geste de Phir. Ne doutant pas une seconde de son efficacité, elle resta néanmoins plutôt septique. Mais La trop grande proximité de Phir la rendit a ce point nerveuse qu'elle ne pu s,empêcher de gronder sourdement, avertissant de la voix l'immortel un peu trop audacieux. Son initiative la touchait, mais elle n'aimait pas se sentir a ce point vulnérable. Les crocs semi découvert, elle le laissa faire, et malgré ses muscles tendus comme des cordes, elle ne bougea pas. Mais son regard fixe et son tremblement montrait clairement sa nervosité. Grinçant des dents alors qu'il serrait le foulard autour de son bras, elle ferma les yeux. Lorsqu'il eu fini, elle les rouvrit et se détend de nouveau, cherchant a retrouver son calme.

Je crois que nous devrions aller manger. Je ne crois pas que je vais pouvoir attendre encore longtemps. Mais malgré tout, merci de vos...soins.

Souriant, elle détourna le regard. Elle n'avait aucune idée d'où ils étaient, mais elle n'avait cure de rien. Phir la rendait de bonne humeur, et pour la première fois, elle pouvait être elle même un peu plus.

Évidament, cette fois, a vous de guider. J'ai aucune idée de où nous sommes maintenant...et c'est un peu de ma faute.

Rougissant légèrement a cette pensée, elle baissa la tête, masquant son grand sourire. Les cheveux dans son visage, elle observa Phir d'un oeil espiegle, et attendit sa décision, décidée a se laisser faire, et a s,amuser, pour une bonne fois depuis 22 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   Dim 6 Avr 2008 - 12:38

(Je continue ce poste à l'Ange-Cornu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après une rencontre fortuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après une rencontre fortuite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: L'Auberge du Sanglier Rieur-
Sauter vers: