AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Ven 21 Mar 2008 - 1:48

D’un violent coup, l’homme se retrouva sur le sol, un filet de sang s’écoulant de sa bouche. Il tenta pitoyablement de se relever, mais un pied s’appuya contre sa tempe, le plaquant au sol. Le surplombant, Phir lui servit une œillade malicieuse agrémentée d’un sourire machiavélique, une cigarette au coin des lèvres laissant échapper une volute de fumée blanchâtre dans l’air glacé de l’hiver. D’une main, le gitan tenait une redoutable clé anglaise qu’il tapotait dans son autre paume ouverte.

" Alors, monsieur à des dettes? "

Mort de peur à l’idée d’y perdre la vie, le monsieur en question bafouilla quelque chose d’incompréhensif. Pathétique. Encore un autre qui y laissait des dettes. Qui devait s’en occuper? Lui, naturellement. Il avait beau être à la tête de ce réseau, personne n’était foutu de faire le travail comme il se doit.

" Marc Aurèle à déjà dit : " Avant que tu ne parles, on doit pouvoir lire sur ton visage ce que tu vas dire. ". Ou quelque chose comme ça. "

Un silence étrange accueillit cette citation. L’homme jeta un regard interloqué à Phir.

" Bon d’accord, j’avou que ce n’est pas très approprié. Alors, quand vas-tu les payer ces dettes? "

L’immortel retira sa botte et frappa l’endetté dans les côtes, histoire de l’éloigner de lui et de lui faire croire que tout irais mieux. Ah, les faux espoirs! Lovari cracha par terre, non loin de sa « victime ». Celle-ci se redressa péniblement, jetant quelques regards derrière lui. Haha, s’il croyait pourvoir s’échapper aussi facilement!

" J’attend. "

" Je vous en prie, j’ai une famille à nourrir, un travail qui demande…. "


Phir roula ses beaux yeux émeraude vers le ciel.


" Épargne-moi les jérémiades, je les connais déjà par cœur. Penses-tu réellement qu’on enverrait quelqu’un de sensible pour te casser la gueule à cause de tes penchant pour le jeu et la consommation? Répond. "

Mal à l’aise, l’homme se tordit les mains. Signe de nervosité. Phir serra la clé anglaise dans ses mains.

" Je n’ai pas l’argent, mais j’imagine que dans six mois… "

Lovari ricana et jeta sa cigarette, qu’il écrasa négligemment sur le sol, en secouant la tête de droite à gauche dans un signe de simili découragement.


" Mauvaise réponse! "


Avant que l’endetté puisse réagir, l’arme de fer s’abattit sauvagement sur sa tête, lui fendant son crâne qui éclata comme un œuf. Des fragments d’os et des filets de sang volèrent un peu partout, même sur le créancier. Le corps de l’homme s’effondra lourdement sur le sol, déplaçant la belle neige blanche… Enfin, rouge maintenant. Phir soupira. Malgré ses paroles, il ressentait toujours une petite culpabilité. Il n’avait pas le choix, mais cela demeurait un choix difficile. L’arme rougit appuyée sur l’épaule, l’immortel retira son gavroche, dévoilant ses cornes un moment, et essuya le sang qui avait giclé sur son visage. Dans cette ruelle, il n’aurait pas a cacher le cadavre. Reconnu comme un grand joueur endetté, les autorités ne se poseraient pas plus de questions sur la mort de cet imbécile. À l’autre bout de la ruelle, on pouvait vaguement apercevoir sa silhouette dégingandée se rallumer une cigarette.


Dernière édition par Phir Lovari le Lun 24 Mar 2008 - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Ven 21 Mar 2008 - 15:30

Plus loin dans la ruelle adjacente, Davielle se promenait, tranquille, dans le soir environnant. La noirceur étant sa meilleur alliée, surtout entourée d'immortels tous plus puissants les un que les autres, elle visitait Paris, enfin tranquille depuis son départ de l'Italie.
Attirée par une forte odeur de sang, et par le bruits de bagarre, elle mit le pied finalement dans la ruelle principale, et s,immobilisa. Ayant cru d'abord a de simples humaines, elle ressenti néanmoins la présence d'un être bien différent. Moins habile que le reste de sa race, elle parvint néanmoins a comprendre qu'un immortel était la cause de tout ça.

Approchant dans la ruelle, la silhouette se découpa vaguement. L'odeur du sang humain la fit grimacer, mais elle parvint a se maintenir, et elle observa l'immortel, de dos a elle, qui fumait sans sembler le moins du monde atteint par son geste. Jouant de la mâchoire, comme elle en avait parfois l'habitude quand elle hésitait, Davielle resta interdite, a essayer de savoir a quel ordre elle avait affaire. Les yeux rivés sur le sang maculant la neige, elle secoua la tête, ne voulant pas laisser a son coté carnival la chance de se manifester. Mais évidament, si elle n'arrivait pas encore a distinguer l'immortel devant elle, lui ne pouvait pas la manquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Ven 21 Mar 2008 - 15:58

Toujours pensif, Phir remit en place son gavroche et tira sur sa cigarette, le bout incandescent de celle-ci s'allumant d'une lumière rougeâtre dans l'obscurité. Dans ce même état d'esprit, le luna nettoya sa clé anglaise d'une façon assez rudimentaire, c'est-à-dire dans la neige. Cette tâche accomplie, il l'accrocha à sa ceinture et la cacha partiellement sous son manteau. Lorsqu'une odeur frôla son délicat odorat, déjà mit à l'épreuve avec tout ce sang humain, Lovari redressa la tête, aux aguets. Peu subtile, une silhouette se dressait au bout de la ruelle, immobile.

*Ah non, pas un témoin!*

Phir grimaça et jura dans sa barbe avant de décider de s'approcher du quidam. Voyant clairement dans la pénombre, il devina qu'il s'agissait d'une femme assez jeune. À première vue, on pourrait la prendre pour une humaine, mais il y avait quelque chose de plus... Et puis merde! Phir détestait être dérangé lors de ses boulots douteux. À quelques mètre de la femme, le luna se râcla la gorge, souriant. Même s'il savait que tout irait bien, l'immortel garda une main près de son arme. Valait mieux y aller de but en blanc.

"J'vous cherche pas noises, mademoiselle, alors si vous passez votre chemin et oubliez ce que vous avez aperçu, il y aura pas d'histoire."


C'était plutôt cliché, mais efficace. Une volute de fumée s'échappa des lèvres du luna.

"À moins que vous cherchiez des histoires!"


Plus fort que lui, ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Ven 21 Mar 2008 - 16:28

Davielle gronda légèrement en voyant l'immortel approcher d'elle, un peu trop belliqueux a son gout a elle. Résistant a l'envie de répondre a son affront, elle ferma les yeux un instant, se contrôlant avec peine.
Rouvrant les yeux, elle observa l'immortel. Il n'y avait aucun indice qui pouvait lui donner la moindre information a son sujet, mais elle ce doutait qu'il n,appartenait pas a la Mort rouge, malgré son attitude pour le moins agressive. La voix doucereuse et la menace a peine voilée, elle ne pu s'empêcher de répondre.


Si vous offrez des histoires, c'est a vous de voir. Mais pour le moment je ne faisait que passer. Alors a moins que vous ayez des envies de bagarre, je ne suis pas là pour ça. Alors si vous n'avez personne d'autre a abattre, vous aller m'excuser.

Davielle n'aimait pas être menacer de cette façon, mais si le matamore avait envi de se battre...elle ne l'en empêcherais pas. Et même si elle n'avait pas envie de se mettre a dos les immortels du coin... S'éloignant tout en gardant un œil glacial sur l'immortel, elle contourna le corps inerte de l'homme et se dirigea vers l'autre coté de la ruelle.

Oh, et si vous voulez rester un peu discret, je vous conseille de faire moins de bruit. Vous risquez d,attirer les gendarmes et je ne voudrais pas que la réputations des immortels...prenne une douche froide!

Se détournant avec un sourire carnassier, elle poursuivit sa route, tout en demeurant a l'affut de la moindre réaction de la part de l'immortel. Il n'allait surement pas laisser une humaine partir en sachant qu'elle connaissait les immortels! Riant tout bas de l'erreur dans lequel l'immortel risquait de tomber, elle se dissimula dans l'ombre et attendit de voir si l'imbécile avait mordu a l'hameçon.


Dernière édition par Davielle le Sam 22 Mar 2008 - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Ven 21 Mar 2008 - 16:52

Phir répondit à son grognement par un sourire laissant voir ses crocs. Pour qui elle se prenait celle-la? Malgré sa mauvaise humeur, il devait admettre qu'elle était rudement séduisante, la demoiselle.

"Il y a des choses qu'il faut régler avec la force, dans la vie. Si vous n'êtes pas d'accord, ça vous regarde. C'est ça, passez votre chemin."

Le luna ne put s'empêcher de zyeuter le doux balancement de ses hanches parfaitement en accord rythmique avec ses pas, ses courbes harmonieuses sous ses vêtements d'hiver. Elle contourna le corps, de toute évidence dédaignant le sang de ce cadavre pour le moins macabre. Et son regard! Une véritable douche froide!

"Ce n'est pas tous qui ont une oreille aussi fine que la votre et le culot d'aller voir ce qui se passe dans une ruelle sombre. De toute façon, les putains d'immortels n'ont pas besoin de moi pour ternir leur réputation et..."

Immortels? Comment se faisait-il qu'elle... De toute évidence, cette fille n'était pas une humaine comme les autres. D'un pas souple et rapide, il rattrapa vite l'étrangère.


"D'accord, vous n'êtes pas claire, vous. Vous avez l'air humaine, mais vous ne l'êtes décidément pas!"

Toujours au même rythme qu'elle, Phir la regarda en biais, ses yeux verts exprimant un mélange de curiosité et de méfiance. Il devait rester sur ses gardes. Qui mieux que lui connaissait la perfidie dont les femmes étaient capables?

"De toute façon, ce maccabé était condamné avec toutes ses dettes. J'imagine que vous êtes nouvelles dans Paris, je n'ai pas le... plaisir? de vous connaître."

Plaisir? Si il voyait bien à travers elle, elle devait être une vrai plaie... Et puis, il n'avait rien à perdre. Sa soirée était libre et il savait très bien se défendre seul.


Dernière édition par Phir Lovari le Ven 21 Mar 2008 - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Ven 21 Mar 2008 - 17:27

Davielle s'arrêta et tourna le regard vers lui, l'observant enfin de près. Ses crocs auraient pu appartenir a un carnival, mais elle ne fut pas impressionnée. S'il voulait montrer les dents, elle pouvait lui en remontrer. Mais malgré l'inimitié qu'elle ressentait pour lui, elle ne pu s'empêcher de le détailler. Son corps élancé et musculeux et sa stature svelte n'était pas a envier, et son regard émeraude était intrigant a souhait. Mais la carnival préféra ne rien laisser paraitre de son intérêt, et préféra essayer de détendre l'atmosphère, histoire d'éviter que la situation en dégénère.

Vous n'avez pas l'air de porter les immortels dans votre cœur malgré que vous en êtes un, je me trompe? Mais vous avez raison sur deux points, je ne suis pas humaine et je suis nouvelle a Paris. Et si vous avez peur que je sois courroucé ou effrayer par la mort de cet imbécile, soyez rassuré, je m'en moque éperdument.

Davielle tourna les yeux vers le cadavre, sentant monter une envie de chair. Mais détestant cet instinct cannibal, elle réprima son envie et secoua de nouveau ses cheveux pour le moment court, histoire de se remettre les idées au clair.

Néanmoins, j'imagine que le fais de vous avoir déranger dans votre massacre m'oblige a la politesse de vous dire qui je suis. Et si vous tenez a ce point a le savoir, je me nomme Davielle.

Le regard de la carnival se radoucit un moment, histoire de montrer qu'elle n'avait pas l'intention de le rouler. Tournant le regard hors du visage de son interlocuteur, elle remarqua que la neige avait commencer a tomber. L'automne semblait vouloir laisser la place a l'hiver, et elle ferma les yeux un instant, savourant pour un mince instant le retour de la saison blanche. Mais la neige a Paris allait probablement se faire plus rare que chez elle, en Italie. Soupir!


Dernière édition par Davielle le Sam 22 Mar 2008 - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Ven 21 Mar 2008 - 19:28

( les * c'est pour exprimer les pensées...)

*Et on dit que j'ai un caractère de cochon!*

Phir sentit le regard de la jeune femme peser sur lui, le détailler. Au moins, elle avait le sens de l'observation, c'était déjà ça. Le luna haussa les épaules.

"Bah, tout dépend d'eux. Avec toutes leurs histoires et leurs interminables guerres qui se déclenchent pour un oui ou pour un non, je ne vois pas pourquoi je ferais un point d'honneur à les vénérer. On pourrait me croire égoïste, mais je préfère travailler pour mon propre compte. Et oui, je suis un immortel."


Pourquoi regardait-elle ainsi le cadavre? C'est vrai qu'elle avait une petite odeur de carnival, mais elle n'en était pas une. À ce qu'il sache.


"C'est ce que je me disais."


"Non, pas courroucée ou effrayée. Intéressée, je dirais. Enfin, tant mieux si ce n'est pas le cas! C'est une bonne chose de réglée."

Phir tira une autre bouffée de sa cigarette, satisfaisant son besoin de nicotine. En levant les yeux au ciel, il ne put que remarquer la neige qui avait commencée à tomber.

"On dit que la misère est moins pénible au soleil et c'est bien vrai! Mais la saison blanche à quelques avantages et Paris est loin d'être la ville la plus froide de ce monde."


Le luna garda le regard fixé devant lui un moment et réajusta son gavroche plus confortablement, sa tignasse corvine se libérant ainsi des quelques flocons qui avaient eux le culot de s'y accrocher. La nuit ne faisait que commencer et étendre ses ombres sur la villes. Les aristocrates et le gratin parisien sortiraient pour quelques soirées mondaines tandis que les vandales et les escrocs se réveilleraient pour envahir la ville grouillante de leurs activités peu recommandables.

"J'avais fini de toute façon. Oh, quelle politesse! Je me trompe ou vous insister pour décliner votre identité?"

Le regard de la jeune femme sembla durcir à ses paroles, on aurait presque dis qu'elle allait le mordre. Devant une telle réaction, Phir ne put réprimer son envie de rire. Soit, Eugènie l'avait envoyée promener la journée d'avant et il tentait le mieux possible de surmonter cette sensation amère de chagrin, mais avoir prit de l'opium quelques heures avant lui avait redonné le sourire. Son pêché mignon...


"Ne faites pas cette tête! Aller, je vous fais marcher. Je m'appelle Phir et je suis enchanté, Davielle, de faire votre connaissance. Est-ce assez politiquement satisfaisant? Ou dois-je faire quelques courbettes pour extirper quelque sourire de ce jolie minois?"


Ils arrivèrent finalement au bout de la ruelle où Phir s'arrêta, l'invitant par son action à faire de même.


Dernière édition par Phir Lovari le Lun 24 Mar 2008 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Sam 22 Mar 2008 - 16:44

La carnivale suivit son exemple et s'arrêta. A sa remarque, Davielle ne s'offrit pas la peine de répondre, mais ses yeux perdirent toutes agressivité, sa manière a elle de sourire. N'ayant jamais eu l'occasion d'expérimenter l'humour, ni de rire, et elle avait bien du mal a s'ouvrir, si au moins elle l'aurait voulu.

Le regard vague, elle observa la rue, sur laquelle la ruelle débouchait. La gente ordinaire était encore rare, mais Davielle se doutait que la ville ne resterait pas longtemps assoupie. De cette même rue, on pouvait apercevoir, si on se donnait la peine de lever les yeux, la pointe faiblement illuminée de la grande tour de Paris.


Vous semblez connaitre Paris, vous y êtes depuis longtemps? Non que je veuille vous déborder de question, mais n'étant sortie de chez moi que depuis peu...je me dois d'admettre être encore bien peu renseignée sur la ville, ou sur la France.

Davielle détourna la tête lorsqu'un nuage de fumée provenant de la cigarette de l'immortel passa devant elle. Agacée, elle joua des mâchoire discrètement, histoire d'éviter de s'échauffer inutilement. Mais la carnivale avait bien l'intention de relever le défi qu'était cette nouvelle vie. Mais en sachant qu'il lui faudrait apprendre a faire des compromis, elle devait arriver a contrôler sa colère. Aussi laissa-t-elle Phir tranquille, et préféra ne rien répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Sam 22 Mar 2008 - 18:19

Phir reposa son regard sur Davielle qui s'était elle aussi arrêtée. Ses yeux semblèrent plus doux un moment, ses traits plus détendus révélant toute la beauté du visage de la jeune femme sans toute sa colère. En suivant le trajet de sa tête, le gitan comprit qu'elle regardait les passants.

"Il est quoi la, huit heures? Vous verrez que dans une heure au plus, les rues seront bondées. Le tout Paris se trouvera dehors, du plus miséreux à l'aristocrate. L'avantage des foules, c'est que ces snobinards ne remarquent pas les pickpockets."

À cette idée, le visage du luna s'éclaira d'un sourire espiègle et malicieux. En se rappelant de la présence de la demoiselle à ses côté, il se reprit et tenta de sauver les apparences.

"Mais c'est un à côté tout ça. En fait, je suis musicien."


Extravertie et volubile à souhait, Phir ne manqua pas l'occasion de répondre à Davielle. Il ne la connaissait que depuis quelques minutes? Pas grave! Autant profiter de la présence de cette étrange femme qui l'intriguait au plus haut point.

"Ouai, je connais plutôt bien, j'y vis depuis 10 ans, ce qui n'est rien pour un être immortel, n'est-ce pas? Si vous saviez comment j'ai dû me brider pour trouver le courage de finalement me poser. Avant, j'allais où les vents me menaient, mais je me dis qu'au moins, rien ne me retient ici. Sauf un amour pour cette ville, bien sûr."

Phir s'interrompit un moment, constatant qu'il bavardait un peu trop.


"Vous pouvez me tutoyer, vous savez. Dites, je ne vous embête pas avec mon baratin? Mais si vous voulez mieux connaître Paris, je peux vous faire visiter des endroits que vous n'auriez pas l'occasion de cotoyer seule. Enfin, si vous aimer les lieux étranges et la culture gitane, c'est à ne pas manquer. Sinon, il y a toujours les lieux touristiques classiques."


L'immortel fit une mimique comique en parlant des lieux touristiques classiques. Eh bien quoi? Rien de plus cliché et barbant...


"À votre accent, je dirais que vous venez d'Italie, je me trompe?"


Son accent à lui était discret, mais se sentait tout de même légèrement dans la façon qu'il avait de rouler ses "r" et de prononcer ses mots. Moment de silence...

"Vous n'êtes pas très bavarde, hein?..."

Lovari remarqua le mouvement de mâchoire de Davielle.

"La cigarette, c'est ça? Si vous accepter mon humble présence, c'est un moindre mal qu'il va falloir supporter... Enfin, au moins celle-la, je suis un horrible dépendant à a nicotine."

"Qu'en dites-vous, alors?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Sam 22 Mar 2008 - 18:42

Les yeux a demi fermé, Davielle l'avait écouté en silence, n'étant pas dérangée le moins du monde par son coté extravagant. Elle n'avait cure de la volubilité de son entourage, et aimait bien de temps en temps rester accrocher a la voix de quelqu'un, ne serait ce pour ce détendre. Calmée, malgré la fumée qui lui irritait les yeux, Davielle se sentait mieux pour la première fois depuis son départ.

N'ayez crainte, je ne déteste pas le baratin. Je ne suis tout simplement pas loquasse de nature. Et je suis effectivement italienne. Et pour ce qui est d'une balade de visite a l'intérieur de Paris, je ne dirais pas non! Et gardez pour les demoiselles ordinaires le soin de visiter vos endroits "classique", si vous ne tenez pas a vous y frottez!

Le regard amusé, Davielle passa la main dans ses cheveux, histoire de retrouver un peu d'esprit. La vue des passants et le long voyage la mettait sur les nerfs, et elle savait qu'elle allait bientôt avoir faim. Mais comme il était hors de question de gouter a de l'immortel, ou encore pire, a de l'humain, il lui faudrait attendre de trouver une auberge tranquille pour se remplir la panse. Tournant la tête vers Phir, elle attendit son verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Dim 23 Mar 2008 - 3:48

"Dans ce cas, nous risquons de nous entendre. Tant pis si vous n'êtes pas loquasse, je parle pour deux! Et pas que je ne veuille pas m'y frotter, mais vous aurez largement l'occasion de visiter ces endroits par vous même sans aucun danger."

Un large sourire amusée dévoila à Davielle les dents droites et régulières, à l'exception de crocs un peu trop développés pour être normaux, de Phir. Malgré son évident abus de cigarette, celle-ci conservaient étrangement une teinte relativement proche du blanc.

"Voilà qui me plaît! C'est une bonne attitude ça. Vous me suivez?"


Le luna lança une œillade par derrière à la jeune femme tandis qu'il se mettait en route. Il n'avait pas mangé depuis midi - lors de son déjeuner - et Davielle devait ressentir les affres de la faim à une telle heure. L'ange cornu? Oui, ça semblait convenable, mais cela restait risqué sur un certain point... Si il l'avait prise pour une humaine, comment réagiraient les autres immortels? Il pouvait toujours se porter garant de la situation. Sinon, ce serait l'auberge.


"La première chose que je vais faire en cette belle et jeune soirée: vous inviter à dîner. J'aurais eu un endroit à vous proposer, l'ange cornu, mais il est exclusivement cotoyé par des immortels... J'imagine que vous voyez ou je veux en venir. Je ne doute pas que vous êtes plus qu'une humaine, mais aller expliquer ça aux autres! Sinon, ce sera l'auberge, ce qui est tout aussi agréable. À vous de choisir!"

Les flocons dansaient une chorégraphie désordonnée, donnant à Paris et à ses nombreuses lumières une allure féérique. Phir tira une dernière bouffée de sa cigarette, puis abrégea ses souffrances avant l'heure, par politesse pour la demoiselle qui semblait ne guère apprécier.

"Par la suite, lorsque la nuit sera plus mûre, je vous ferez visiter le quartier des immigrés et autres erreurs de la nature, comme le pensent si bien les natifs. Vous verrez, c'est un coffre aux trésors pour ceux qui veulent bien s'ouvrir au monde. Des demandes spéciales ou des objections?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Dim 30 Mar 2008 - 23:38

Aucunes, sinon de ne pas vous inquiéter si je ne semble pas réceptive a vos commentaires. Je ne voudrais pas vous paraitre trop insensible non plus. Et je serai gré si nous pouvions en effet prendre un morceau avant d'entreprendre l'exploration de Paris. J'ai un creux...et je ne voudrais pas provoquer de quel qu'on que...situations dangereuses...

Davielle le fixa un instant, et ses yeux de glaces noires laissèrent paraitre un avertissement un tantinet carnassier. Elle ne désirait pas lui faire peur, mais elle ne voulait pas non plus le laisser trop insouciant. Elle se connaissait très bien, et connaissait que trop bien le penchants sanguinaire des carnivals. Elle ne voulait pas qu'un quel qu'on que drame se produise.

Alors on y va ou non, monsieur le bavard!

Le regard de glace noire qu'elle lui lança dévoila un instant un reflet de moquerie et de malice, et malgré que l'instant fut court, il fit comprendre a Phir que Davielle était détendue. Elle ne craignait pas l'homme, et ne craignait pas de le lui faire savoir. Et le sourire engageant, elle attendit qu'il la guide a travers cette toute nouvelle ville, et ce tout nouveau terrain de jeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Lun 31 Mar 2008 - 22:41

"Je ne m'en préoccupe aucunement, ne vous inquiétez pas. De toute façon, j'étais bien parti pour engager une conversation à sens unique et à haute voix."

Il y avait un certain ironisme clairement perceptible dans sa voix, mais son sourire adoucissait agréablement ses paroles. En l'écoutant, Phir lança une œillade à Davielle et la détailla de haut en bas, un sourcil haussé.


"Oh vous savez, vous ne seriez pas la première à menacer de me dévorer ou même à le tenter." Grommela-t-il en montrant une de ses multiples cicatrices, une sur son avant-bras où l'on devinait une marque de crocs.

"Comme je disais, vous avez un petit arrière goût de carnival dans votre parfum. Que je vous vois essayer de me taquiner le cuir avec vos crocs..."


Sous ses airs d'heureux gaillard, le luna couvait une bête sauvage et meurtrière doublée d’un criminel aguerri. Mais lorsque la jeune femme lui lança une pique pour le faire réagir, Phir ne put s’empêcher de remplacer son air renfrogné par un sourire moqueur allumant ses yeux d’une séduisante étincelle de malice. À vrai dire, cet unique sourire le fit fondre.

"Reste que monsieur le bavard a réussit l’exploit d’arracher plus qu’une monosyllabe à votre charmante personne! Et dire que quelques minutes plus tôt j’avais l’horrible envie de me débarrasser de vous qui me démangeais. Maintenant je vous emmène à souper et je joue le guide. C’est plutôt cocasse, vous ne trouvez pas? "
Taquina-t-il en faisant un clin d’œil à Davielle.

"Je suis mort de faim moi aussi, alors autant y aller tout de suite avant de s’entre dévorer!"


Les mains dans les poches, le gitan entama sa marche vers l’auberge tout en sifflotant.

(Une dernière réponse et je commence un poste à l'Auberge^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Mar 1 Avr 2008 - 0:09

Davielle suivit le cabotin sympathique avec un sourire tranquille, et ses lèvres moqueuse cachait bien mal les commentaires qu'elle se retenait a grand peine de sortir. Elle ne s'était jamais sentie aussi détachée, et pour une bonne fois, elle avait bien envie de se laisser aller un peu, avant que le malheur ne refrappe. Elle avait l'habitude des situations idyllique qui tournent mal, aussi préférait-elle profiter du moment avant de revenir au présent, et au réel. Le pas léger et serein, elle jeta des coups d'œil dans la rue, s'offrant un moment d,observation dans des rues où elle se serait aventurer avec précaution. Pas facile la vie autour des immortels, surtout quand on diffuse une belle image de mortel...


Pour ce qui est de mes monosyllabes, je devrai admettre que vous faite un bon boulot. Mais ne compter pas m'avoir amadoué pour autant. Le relent de carnival que je traine avec moi pourrait se révéler être plus présent que vous ne l'auriez d'abord cru.

Davielle, marchant a son niveau, lança un regard vers lui, un éclair de menace, voilé par un masque de moquerie. Au fond d'elle, malgré le désir qu'elle avait de trouver une vie meilleur, elle ne restait pas moins porteuse de la folie meurtrière des carnivals, et malgré son bon vouloir, elle préférait mettre en garde les gens autour d,elle.

Mais n,ayez crainte, je ne songe pas a vous taquiner la chair, a moins que le bavard n'y tienne.

Silencieuse le reste du trajet vers l'auberge, la carnival ne fit qu'observer les alentour, et aussi, son improbable compagnon de soirée, qui ne manquait pas d'attraits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   Mar 1 Avr 2008 - 18:29

(Suite à l'auberge du sanglier rieur au poste: Après une rencontre fortuite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit boulot sur le dos (DAVIELLE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche de petit boulot à Pré-Au-Lard.
» Un petit boulot en chanson... Ca existe à Terrae ?
» Petit job, grosse galére [Orange Town, Rang D, Civil, Livraison]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: L'Horloger Abandonné-
Sauter vers: