AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Laisser moi pleurer en silence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 22 Oct 2007 - 23:30

Vilya revint quelquers temps plus tard a son appartement, et ouvrit tranquillement la porte au cas ou le valkar dormais encore. Mais avant d'ouvrir la porte, elle passa les doigts sur les entailles et les meurtrissures du bois...marque indélibile du passage de Thilix. La valkar sourit au souvenir de sa porte dévastée...et puis, chassant une larme, entra dans la pièce, en refermant la porte derrière elle. L'homme était encore étendu, mais semblait éveillé. Elle ne s'approcha pas de lui, préférant se rendre a la salle de bain pour se rafraichir le visage, encore couvert de sang. Elle referma la porte pour prendre une douche, et une bonne heure après, revint et s'installa sur une chaise, sur le bord de la fenêtre,et observa tour à tour la ville nocturne, et le valkar étendu sur le lit. Elle était songeuse, et se demandait ou pouvait bien être Thilix...Évidament, insconsciente...elle n'avait rient ressentie...elle apprendrait bien asser tôt... La lune se leva, lumineuse, sur l'horizon de Paris. Mais cette vision ne réjouie pas la jeune dame. Encore troublée par les évènements, elle ne voyait rien. Et rien ne saurait la préparer a ce qu'elle allait devoir bientot affronter...en partie à cause d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Ven 26 Oct 2007 - 20:24

Tolaan venais tout juste d'ouvrir les yeux, il avait encore mal partout, mais il s'assit quand meme. Voyant sa gouverneure, il resta muet, la fixant le regard perdus dans le lointaint.

"pourrez vous me pardonner ma dame, je suis stupide d'avoir agit ainsi."

Il tentat de se lever, mais du se résigner, il était trop faible, incapable de bouger ses ailes trop fragiles, il se ré-étendit sur le lit en attendant la réponse de Vilya.
Revenir en haut Aller en bas
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 28 Oct 2007 - 18:42

Vilya tourna son visage vers lui et l'observa un moment. Il faudrait unb on moment avant que le jeune homme retrouve une forme aussi excellente qu'avant, et encore plus de temps avant qu'il puisse voler de nouveau. Tant pis pour lui, il n'avait qu'a pas se lancer dans une entreprise trop difficile pour lui. Mais Vilya cacha son ressentiment et ne laissa transparaitre qu'un léger désagrément.

Il est évident que vous ne saviez pas que vous vous attaquiez a plus fort que vous. En effet, vous avez été stupide. Mais que puis-je contre les gens qui ne comprennent rien? Enfin, le mal est fait désormais. On ne peux plus revenir en arrière, aussi fermerais-je les yeux. De toute façon, on pourrait dire que vous n'avez pas penser a mal, que vous avez essayer de faire de votre mieux. Et pour ça, votre action est louable. Mais pour le reste, penser à réfléchir avant de vous attaquer à Thilix! Ou a n'importe quel immortel par le fait même.

Vilya secoua légèrement la tête, pour chasser les dernières gouttes d'eau qui s'y accrochait encore. Elle ne pouvait pas faire grand chose pour le moment, sauf attendre que Tolaan reprenne des forces suffisament pour repartir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 28 Oct 2007 - 19:50

Il la regarda, le regard perplexe, n'avait-elle rien comprise.

"je savais que je m'attaquais à plus fort que moi, tout comme je savais que ce serais probablement la derniere chose que je ferais... si vous croyez que c'étais irréfléchit... non ce ne l'étais pas. Il n'avais qu'a ne pas vous menacer avec son arme, jamais je ne serais intervenus, et je serais partis après un moment."

Il reprit peniblement son sooufle et focussa son esprit sur cette seul conversation, le simple fait de parler drainait ses forces.

"peu m'importais de mourrir à cet instant, tout ce qui comptais c'étais que vous, oui que vous soyez en vie."
Revenir en haut Aller en bas
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 28 Oct 2007 - 20:02

Peut-être...et j'imagine que vous avez dans un certain sens raison. Mais si vous ne vous étiez pas dissimulé, il ne m'aurait pas menacer de son arme. Il savait que le seul moyen de vous faire sortir était de vous faire croire qu'il menacait ma vie...

Le visage de Vilya devint soudain livide, comprenant soudain ce qu'elle n'avait pas comprise sur le coup. Mais elle n'en parla pas, peu désireuse de s'ouvrir a cet homme en qui elle n'avait que peu de confiance.

Et peut m'importe a moi aussi de mourir. Je loue votre inquiètude pour moi, mais je me moque que vous vouliez ma survie. Je ne crains plus grand chose, et la mort fait partie de ce que j'ai apprise a aimer. Vivre auprès d'un sadisar m'a donné au moins ça. Mais je n'ai pas l'intention d'en débattre. Contenter vous de garder votre énergie pour vous soigner un peu. Vos blessures ne guériront pas si vous faite tout en votre pouvoir pour les empirer.


Vilya se releva finalement, et se dirigea vers la cuisinette de son appartement. Elle se trouna vers lui avec un regard mi agacé mi résigné.

Si je fais du thé, en prendrai vous?


Dernière édition par le Jeu 20 Déc 2007 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 28 Oct 2007 - 20:15

"mais avec plaisir"

Tolaan se ré-étendit, il étais vidé, il avais l'impression qu'un foule en furie venais de lui marcher dessus. Il ne sentais plus ses ailes, bien qu,eles soient là il ne pouvait plus les bouger, lui qui aimait tant voler.

"Certaines choses sont faites pour ne pas etre comprises, d'autres oui."
Revenir en haut Aller en bas
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 28 Oct 2007 - 20:19

Pour ça, je suis d'accords avec vous.

Vilya sortit sa theière, car elle aimait bien ce faire du thé de temps en temps. Et comme ses temps ci elle n'avait pas vraiment eu le temps de s,en faire... Elle sortit son petit pot d'herbe, et pendant que l'eau bouillait, elle en réparti un peu dans les deux tasses qu'elle avait sortie. Et puis, l'eau fut prète. Elle apporta quelques minutes plus tard le thé a Tolaan, et la posa sur la table de chevet, a coté de lui. Elle posa la sienne sur le rebord de la fenêtre, et pendant que le thé infusait, posa sa main sur le torse du valkar, histoire de le soulager un peu de sa douleur. Elle retourna ensuite chercher sa propre tasse, et encore debout, observa les effets de son traitement.

Vous pouvez boire votre thé, il est près, mais faites attention, il est chaud.

La valkar se tourna ensuite vers la fenêtre...et soudain, sans aucune explication, tomba au sol, inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 4 Nov 2007 - 21:59

entendant le bruit mat de Vilya tombant au sol, Tolaan releva la tête et apercus celle-ci par terre.

"VILYA"

il se leva malgrès ses faibles force afin de lui porter assistance.
Revenir en haut Aller en bas
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 4 Nov 2007 - 22:06

Vilya revind a elle, entendant Tolaan crier dans un brouillard. Elle releva la tête, mais elle fut prise de nausée et se laissa retomber au sol, le visage aussi blanc que de la craie. Elle attendit un moment, et le malaise se dissipa finalement, lui permettant de se relever, le regard hagard et un peu désorienté. Elle se frotta la tête a l'endroit ou elle avait heurtée le sol, et observa les débris de procelaine...la tasse de thé...qui jonchaient le sol autour d'elle. Et puis elle tourna le visage vers tolaan avec un faible sourire, pour le rassurer. Elle allait bien, du moins le croyait-elle. Alors pourquoi s'être évanouie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 4 Nov 2007 - 22:56

ATTENTION! *Intervention d'un modérateur sadique*

Bon... J'interviens au sujet de la longueur de vos postes, surtout à toi, Tolaan. Essaie donc de rallonger tes textes... Un peu d'imagination! 5 lignes minimums sont imposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Dim 4 Nov 2007 - 23:58

Un nombre indéterminés de bruit de bottes, ce firent entendre du couloir. Le bruit des bottes était accompagné d'un son résonnant, comme si quelqu'un marchait avec une canne. Les pas était distancié et ne suivait pas ceux de la canne, la personne en question en devais certainement pas l'utiliser par besoin. Puis la porte ce fit délicatement pousser et l silhouette Imposante d'Inaélis Flamarion ce dressa dans le cardrage de la porte.

"Bonsoir Vilya et bonsoir Tolaan, vous vous demandé surment pourquoi je suis ici j'imagine? la réponse est simple. Un vieu Valkar est venu me trouver ou plutot mes homems on intercepté un valkar dans Notre-Dame, intrigué il ma fait quérir et après un interrogatoire, il ma tout dit."


Il resta droit et figé dans le cadre de la porte. Sa voie ressonnait d'autorité, il n'était pas de bonne humeur, c'est le moin que l'on puisse dire.

"j'ai observer deux fait qui sortait de l'ordinaire, le premier est que l'amiral maréchal de Sadizar et la gouverneur de Valakr ont passé un long... moment ensemble et que la jeune file ne semblait pas ce douté de rien. Que il y a eu une fussillade entre votre jeune amis et encore une fois l'amiral maréchal de sadizar et pour finir un agression armé qui a terminer par l'intrusion sans permission de 3 valkar et une temper dans mon antre! je ne reproche pas votre survi seuelement le fait de votre intrusion me met sur les nerfs en plus de..."


Il s'appuya sur sa canne en divisant son regard sur les deux Valkar.


"Je veux savoir ce qui ces véritablement passé même si pour cela je me dois d'immolé vos miséaralbe petite carcasse ! Votre intrusion n'est rien comparé à ce qui suit. Alors que je conversais avec Ezechiel Carnimeo j'ai ressenti une aura très puissante s'éteindre... j'ai accouru vers la source de cette aura et vous savez ce que j'y est découvert..."

Il avait a présent un regard furieux qui fixait Tolaan et Vilya. il dévoila un peu ses crocs et dit d'une voie des plus douce.

" Un cadavre. Le cadavre de l'amiral Maréchal Vanchovich Dil Miledrega alias Thilix. De toute évidence ces un suicide. Seulement,,, je dois vosu dire que je n'y croit pas, vous aviez tout deux le mobile et l'oportunité de le tuer. Je suis ici pour savoir la vérité."
Il referma la porte et avanca:

" Vous ne pouvez pas fuir, si vous passer par les fenêtres, 3 soldats sont posté sur les toit abjacent armé de springfield vous sortez par la fênetre il ont ordre de vous abbatre. j'ai également plusieur homem posté a au sortit, qui on également ordre de vous maitriser si vosu tentez de sortir"

Il s'assit sur le fauteui le plus proche. le regard toujour aussi furieux:

" j'ai été obligé de téléphoner au KGB et a Sadizar lui même pour lui faire par du décès de thilix ! alors je n,ai aucun problème a envoyé n missive a Valkar, j'ai ici perdu un amis et un confrère de ma race. ce meurtre si il sagit bien de meurtre sera punis par le même crime."

Il ce calla dans son fauteuil et analysa vilya:

" je vous écoute... qu,avez vous a dire pour votre défense"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 5 Nov 2007 - 0:48

Vilya recula jusqu'au mur a l'entré de l'immortel qui avait le don de lui faire tellement peur...Elle aurait voulu fuir, et essayer de se remettre de son inconscience en paix...ou tout simplement courir se réfugier auprès de Thilix... Mais parce qu'elle était gouverneure, parce qu'Il était supérieur a elle, parce qu'Il était le maitre de la ville, elle écouta, malgré la peur qui la taraudait de toute part, en plus des frissons de faiblesses qui fondaient sur elle sans arrêt... Elle écouta sans broncher la remontrance a propos des altercations entre les deux hommes. Évidament que tout ceci allait être découvert! Et Vilya en assumait les conscéquences... Elle s'était calmé entre temps, jusqu'a ce que Flamarion modifie légèrement le sujet de conversation.

Elle eu du mal a comprendre, au tout début, de ce qu'il voulait dire, ou de qui il voulait parler. Mais, alors qu'Inéalis Flamarion continuait de l'haranger et de la questionner, le nom qui avait sortit a l'air libre résonnait dans la tête de Vilya...


Vanchovi Dil Miledrega...Thilix. Pourquoi parlait-il de Thilix? Suicide? Mais...Pourquoi?Thilix...meurtre? Quel lien?


QUOI! Thilix...mort!?!Non...Thilix...pourquoi?


Le visage de Vilya devint encore plus blanc que jamais. Elle n'écoutait plus le pauvre moltanor qui l'accusait à mots couverts. Dans la tête de la jeune valkar de 19 ans, le monde venait de basculer. Des larmes apparurent d'elles même, et sans que la jeune fille en eu conscience, elle se mit a pleurer en silence, sans pouvoir réaliser ce qui se passait.

Mort, par qui? Pourquoi? Et surtout comment?!

Lorsqu'Inéalis eu fini de parler, elle ne le voyait plus. Elle eu du mal a revenir au présent, et puis, a trouver la force de regarder le moltanor en face. Un vide semblait avoir pris toute la place dans la tête de vilya. Elle ne pensait plus a rien d'autre qu'au sadizar qu'elle avait connue, environ une semaine plus tôt. Des images venues de nul part apparaissaient...et puis elle se souvint du reste du discour du moltanor, comme si il lui parvenait enfin...Il croyait a un meurtre. Quoi de plus normal. Comment penser qu'un homme aussi imposant que Thilix eu pu se tuer lui même? Alors la faute allait sur elle...et elle allait mourir si elle n'était pas asser convaincante pour cet homme, assis là, furieux, mais au fond tout aussi triste qu'elle...Et ce fut pour cette seule raison, parce que les deux partagaient une douleur sensiblement semblable, qu'elle pu le regarder dans les yeux, et l'affronter.


Écoutez, monsieur Flamarion, je ne sais pas comment, ni pourquoi Thilix est mort... Je n'ai rien a dire pour me défendre de quoi que ce soit...Vous croyez que j'ai des raisons pour en vouloir a Thilix? Possible que vous le pensiez...et sans doute que ce qui s'est passé laisse a croire que j'aurais bien pu me vanger de lui en le tuant. Mais ca serait bien mal me connaitre...Et bien mal connaitre se qui s'est passer en moins de 7 jours, alors que vous étiez occuper a autre chose...Vous dites que vous étiez un de ces amis, pourtant en une semaine, je ne vous ai jamais vu. Jamais je ne vous ai vu avec lui...Et pourtant, j'étais souvent, presque tout le temps avec lui. Vous dites que vous êtes son ami... et si je vous disais que je l'aime?
Mais possible que ma parole n'ai aucune valeur a vos yeux, possible que vous êtes déja convaincu du meurtrier de Thilix...alors dans ce cas...il ne me reste qu'a vous laisser faire votre travail...


Vilya s'appuya sur le rebord de la fenêtre, et ferma les yeux. Elle ne voulait qu'une chose...fermer les yeux a tout jamais et mourir avec le sourire de Thilix pour la guider a lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 5 Nov 2007 - 1:09

Flamarion ce calla totalement dans le fauteuil:

"laisser moi récaputulé, il tenter de vous tuer vous et votre amis et vous me dite que nous l'aimiez...?"

Il regarda la dame terrorisé:

"je ne vous tuerai point. Et je n'ai pas besoin d'être avec lui 24h sur 24 pour ma qualifié d'amis, je connais cette homme depuis 700 ans."

Il fixa le jeune Valkar:

"lui il avait un mobile! et en passant ne jouez pas au héro. si vous me tierez dessus vos balles vont fondre a la seconde même ou elles seront tiré et votre pistolet subira le même sort."

Il continua avec Vylia:

"Écouter moi, thilix était un sadizar l'être le plus sadique que je connaisse. SI il vous a aimer sa explique une parti de l'affaire... mais d'ici la fin de mon entretient avec lui, allongé vous sur votre lit et ne pensé plus a tout sa gouverneur, sinon... l'enfant sera affecté par vos mal aise."

Et oui, elle était enceinte. il le savait seulement a voir l'état de son corp. et fixa le Valkar
"à présent laissé moi seul avec le héro"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 5 Nov 2007 - 1:19

La réaction de Vilya ne se fit pas attendre a l,annonce d'Inéalis. Les yeux d'argent de la valkar s'ouvrirent grand, et pendant quelques secondes, elle faillit rejeter cette affirmation et faire comme si de rien n'était. Mais depuis quand Flamarion mentirait-il? Elle ne prononca pas le moindre mot, et comme toujours, elle s'empressa d'obéir au moltanor...pourquoi d'ailleur était-elle aussi docile envers lui? Elle n'en avait profondément aucune idée. Elle s'avanca donc vers la porte et passa de l'autre coté, laissant les deux hommes seul dans la pièce. Qu'est ce que Flamarion allait dire ou faire a Tolaan, elle n'en avait pas la moindre idée. Mais la rancune qu'elle avait envers le valkar l'empêchait d'avoir peur pour lui. Elle s'appuya contre le mur, face a sa porte abimée par Thilix...Thilix qui était mort. Pourquoi? Pourquoi maintenant? A cause d'elle? C'était-il suicidé a cause de sa trahison? La jeune fille laissa alors libre court a ses larmes, et pleura comme elle n'avait jamais pleuré, comme si elle n'avait cure de noyer la ville dans sa douleur. Mais seule la présence de l'enfant qu'elle ne percevait pas encore la retenait de se tuer, l'enfant de Thilix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 5 Nov 2007 - 2:02

INaélis ferma la porte de la chambre de la Valkar puis retourna s'asseoir. Il ouvrit son manteau pour dévoilé son épée au jeune Valkar puis il ce calla dans le fauteuil en retirant ses gants:

"toi... décidément tu a un problème avec les lois et l'autorité. Ce n,estp as un problème j'étais comme toi, naĩf et insouciant. Seulement tu dois comprendre uen chose si tu veux rester en vie. ne t,attaque pas a plus fort que toi jeune homme sinon tu vas mourrir, t'attaquer a Thilix fut une des erreurs de ton existance si sa ce savait tu aurait aisément une bonne douzaines de Sadizar à tes trousses et le KGB compris. Alors écoute moi tu vas me dire exactement si tu la tuer ou nom, commençons par cela de la je suis sur de savoir si tu ment ou non après nous verrons."

Il ferma ses mains et lui dit:

"j'écoute... j'ai l'éternité devant moi, malgré que je ne désire pas la passé a écouter un jeune valkar."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 5 Nov 2007 - 23:23

Tolaan fut tétanisé, pas de peur, mais par l'imbécilité aigue dont fesait preuve cet homme borné et incompréhensible. Sa perception semblait se limiter au bout de son nez, certes il étais surement très puissant, mais il n'en avait cure.

"vous ... croyez vraiment que... je serais capable de... le tuer... vous n'étiez... pas là tout... à l'heure."

Il avait le souffle court, ses blessures bien que guéries partiellement lui fesaient encore mal, il était toujours incapable de bouger ses ailes.

"voyez vous... même les blessures qu'il m'a infligé, et vers quelle heure c'est-il étein... parce que je ne suis... pas conscient depuis longtemps... et encore moin en condition... de me battre."

Il laissa ses affirmation en suspend, les laissant faire son chemin dans l'esprit de cet attardé accaparé de trop de pouvoirs pour sa logique minable.
Revenir en haut Aller en bas
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 5 Nov 2007 - 23:30

INaélis ce releva de sa chaise:

- peu être vous a t'il blesser mais vous auriez aisément pu l'achever il avait un os dans le coeur il est fort possible que par votre vitesse surhumaine vous passiez au dela sa vision frapper a la bonne place et traverser son coeur. Votre condition ne me déçoit même pas, apprenez a tenir votre langue ou vous ne résisterez pas longtemp.

Il S'approcha de lui:

- vous me faite un peu pitier... vous avez pourtant des pouvoirs de guérison servez vous en pour recoller vos ailes. J'ignore si ces vous qui avez tuer l'amiral Maréchal... mais si ce fut le cas vous avez très bien fait votre coup... votre état de change ne rien mes soupçon.. vous êtes immortel et doté d'une grande force je dois donc m'attendre à tout.

Il s'arrêta en face de lui et observa ces ailes:
- j'avou que tu est amoché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 5 Nov 2007 - 23:43

il soutain son regard rouge posé sur lui, peu lui importais de mourir.

"et tout ca, c,est de ce cher thilix, alors je doute fort de pouvoir réeussir à le battre, meme si il lui aurais manqué un bras et les deux jambes, il m'aurais surement tué si dame Vilya n'avais pas intervenue."

"de toutes... facons, je doute qu'un os l'ai achevé, je lui ai personnellement enfoncé ma lance dans la poitrine et je lui est déchargé mon pistolet par dessus, et il n,a presque pas bronché, alors à quoi bon dire que j'aurais pus le tuer..."

Tollan tenta en vain de se relever, il avais trop parlé, trop bougé, il fallait qu'il se ré-étende, sinon il allais perdre conscience, il le sentait.

"et puis de toute facons, la derniere fois que je l'ai vus, je l,ai vus de proche, et il étais environ 7 h"
Revenir en haut Aller en bas
Inéalis Flamarion

avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Quelque par entre la Chevalerie et l'arrogance
Rang : Amiral- Maréchal
Ordre : Moltanor
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Lun 5 Nov 2007 - 23:48

INaélis resta de glace:

7h. bon ces déja un début... bon je te t'inportunerait plus jeune homme. j'ai su ce que je voulait savoir.

Flamarion rouvrit alors la porte de la chambre de vilya, il a trouva en pleur il s,assit doucement sur le coin du lit:

- Vilya... calmez vous je men vais pleurez sa vous fera du bien. Il devais surment vosu aimez pour vous faire cette enfant, il est parti. Alors attention a vous.

Il glissa sa main sur le visage de la valkar et ce dirigea ensuite vers la porte et sorti en refemrant derrière lui.

*je me suis bien amusé... 3 hommes avec des springfields... mes élite on autre chose a faire ! mais thilix pourquoi est tu mort...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Mar 6 Nov 2007 - 1:26

Vilya n'eu aucune réaction a l'approche d'Inéalis. Même l'immortel ne l'impressionnait plus face a l'horreur de cette soirée. Étendue sur son lit, elle avait cessé de pleurer, mais elle était sans cesse secouée de soubresauts et un gémissement incessant s'échappait de ses lèvres mi close. Et puis, sans dire un mot, elle se releva, et sans attendre de vérifier si les soldats avaient désertés la place, elle ouvrit sa fenêtre et grimpa par le rebord jusqu'au toit. Les hommes en bas ne semblaient pas encore avoir été suspendu de leur fonction, et elle ne du qu'a sa célérité de trouver une arête de toit pour se cacher derrière, évitant de justesse les balles. Mais ils cessèrent de tirer...Sans doute le moltanor qui avait relever sa garde...

Elle sortie de sa cachette et se releva, respirant a fond l'air frais. Enfin libre, pour pouvoir se trouver un coin tranquille et y rester le temps qu'il faudrait pour se calmer. Sans se soucier du reste du monde, elle ouvrit ses ailes et s'envola, planant de toit en toit, comme soudainement plus lourde que d'habitude. Elle parvint enfin a un immeuble près des Champs-Élizées, qui était plus haut que les autres. Cachée contre une gargouille, elle se remit a pleurer, cette fois certaine que personne ne la dérangerais. Évidament...sans compter sur le regard carnassier et les crocs découvert du vampire qui la cherchait depuis déja belle lurette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Mar 6 Nov 2007 - 1:59

La lumière nocturne reflétaient agréablement sur les cheveux blancs de l'immortel. Quelle odeur! Quelle parfum que celui d'une ville endormie! Ses pas le menaient un peu partout dans la ville, au grés de ses émotions.

*Ah, non, pas une odeur désagréable...*

Le nez hypersensible du carnival avait détecté un fumet suave mélé à celui, plus corsé, d'un autre immortel... Un valkar, si il ne se trompait pas. Voilà qu'Ezechiel allait encore jouer les gens d'armes... Et puis pourquoi pas? D'un bond, le carnival s'élança sur un toit de la ville et, en quelques secondes, fut sur le vampire avant que celui-ci s'en prenne à la pauvre innocente.

"Que cherchais-tu là, mon ami? Hummm?"


L'homme dévoila ses crocs, effrayé par une telle créature. Ezechiel sourit devant cette peur et, d'un mouvement sec, arracha la tête du vampire, jetant ainsi son cadavre par dessus bord. Sa ne le tuerait peut-être pas, mais, au moins, il serait hors d'état pour attaquer.

"Mademoiselle a des ennuis?"

Séducteur et attentif confident, Ezechiel vint s'asseoir aux côté de celle qu'il avait identifié comme la gouverneur valkar. Soupire. Au moins, le carnival était de bonne humeur, ce soir.

"J'imagine que oui, à voir voir tête..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Mar 6 Nov 2007 - 9:35

Vilya n'avait eu le temps que de tourner la tête pour voir, un peu plus loin d'elle, celle du vampire voler en plein ciel, avant de retomber au sol. Mais outre le fait qu'un vampire c'était trouvé derrière elle...c'était l'immortel qui se tenaity désormais a coté d'elle qui la cloua sur place. Elle ne le connaissait pas...mais a la vue de son visage enjoleur, elle compris qu'il s'agsissait probablement d'un carnival. Elle se déplaca légèrement, afin de pouvoir se dégager rapidement, mais resta assise. Elle n'avait pas l'intention de faire croire a cet immortel qu'elle avait peur de lui...

Possible...mais probable que vous ne pouvez rien faire pour moi. Partant, je vous remercie de vous être débarassé de cet individu...Elle fit un léger signe de tête pour désigner le cadavre qui gisait encore au sol...
Je crois vous devoir une fière chandelle...

Vilya replia les genoux, et y posa le menton, sans plus se soucier de l'immortel a son coté. Il lui avait sans doute sauvé la vie...comme tant d'autre avant lui pour des raisons aussi futile. Elle ne servait pas a grand chose dans ce monde finalement...
Et puis, elle ramena ses yeux d,argent sur ceux du carnival, la curiosité prenant le pas sur la mélancolie...


Et si ce n'est pas indiscret, que fait un carnival à la rescousse d'une pauvre fille de l'alliance de la Lune dans mon genre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Mar 6 Nov 2007 - 20:13

Scrutant la ville de son regard vairon, Ezechiel finit par se lever et balancer un léger coup de pied au corps, le faisant basculer dans le vide. Les passants auraient une drôle de surprise en passant par là... À cette idée, un rictus d'amusement naquit sur son visage. La fille avait-elle peur de lui?

*On dirait bien que oui!*


Le parfum de la peur et de la surprise embaumaient l'air ambiant. Le carnival finit donc par se rasseoir à ses côtés, les jambes pendant dans le vide. Aucune crainte du vide, celui-la.

"Si vous le dite, mademoiselle Oblodra. Oh, ce n'est rien. Je déteste voir de telle créatures errer librement dans ma ville."

Ma ville? C'était un peu exagéré, limite vantard, et d'une possésivité franchement déplacée, mais il n'en avait cure. Libre à elle de peser comme bon lui semblait. Ses doigts de musiciens pianotèrent agilement sur le rebord de pierre tandis qu'Ezechiel observait curieusement la valkar, son amusement loin d'être dissimulé. Son regard déboussolant finit par rencontrer celui argent de la délicate gouverneur.

"Ce n'est nullement indiscret. En fait je passais par là et, étant de fort bonne humeur et ne supportant pas de voir la gent féminine se faire agresser par des brutes de la sorte, j'en aie profité pour accomplir une bonne action, vous sauvant ainsi la vie."

Une délicate odeur, presque inexistante pour un être inexpérimenté, vint caresser son odora. Alors la, c'était tout une nouvelle! Ayant entendu parler de la douteuse relation entre Thilix et cette jeune valkar, l'évidence sautait au yeux... Ezechiel ne voulait toutefois pas sauter trop vite aux conclusions, mais il se risqua tout de même.

"Surtout lorsqu'une femme est enceinte. Pardonnez ma rudesse, mais c'est quelque chose que vous ne pouvez pas cacher aux anciens dirigeant. Je ne suis pas du siècle dernier!"

Ayant oublié de se présenter, le carnival prit une mine de repentie.


"Voilà que j'en oublie les bonnes manières et émet de me présenter! Ezechiel Carnimeo pour vous servir, mademoiselle. Vous avez sans doute déjà entendu parler de moi. Les rumeurs vont vite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Mar 6 Nov 2007 - 20:41

Vilya baissa légèrement la tête lorsque l'immortel mentionna son nouvel état physique...évidament qu'aucun immortel ne pouvais pas passer a coté...mais elle aurait bien aimé que la nouvelle ne se soit pas éventé aussi vite. Semble-t-il que les autres arrivaient a s'en rendre compte avant elle. Surprenant! Mais elle se ressaisit bientot et releva les yeux, et étudia le bel immortel intrigeant qui se tenait, assis, a coté d'elle. Il respirait le calme et l'assurance, et il était apparament de très bonne humeur, au vue de son large sourire.

J'avais entendu parler de vous, mais a peine. Je viens d'arriver en ville...du moins, depuis environ 6 mois... pour être plus juste. Et pour ce qui est de mon état...je n'avais nullement le désir de le cacher...Même qu'avant que ce Flamarion ne me l'annonce, je n'en avait pas la moindre idée, et encore maintenant, j'ai peine a y croire...Mais ça ne vous interesse pas de savoir tout ça, de toute façon...j'imagine.

Vilya ramena son attention sur la ville, délaissant le regard d'Ezechiel, comme a regret. Les yeux du légendaire carnival étaient tout simplement envoutant. Et puis, elle s'aventura a sourire, un sourire triste, mais un sourire tout de même. Elle n'avait plus vraiment peur de l'homme, seulement une crainte profondément enfouie, qui la mettait en garde. Mais elle réprima ses angoisses. De toute façon, personne ne pouvait être pire que Vanchovich Dil Miledrega, coté caractère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   Mar 6 Nov 2007 - 22:33

Comme s'il devinait ses pensées, Ezechiel fit un petit sourire en coin.

"Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas encore visible, mais nous, surtour les plus vieux, nous pouvons sentir ce genre de choses. Heureusement pour vous, les vieux immortels sont peu nombreux."

Ces angoisses semblaient écrites sur le jolie visage de la gouverneur. À son grand plaisir, celle-ci semblait avoir calmé ses effroits. Un peu trop de peur lui faisait plaisir, mais le rendait nerveux, tendu comme un prédateur en chasse, ce qu'il voulait éviter en ce moment.

"Je vois..."

Ah ce Flamarion... Le carnival montra les dents quelques secondes à la pensée de ce moltanor. Pourquoi tant d'amertume, de rancune? Une longue histoire, tout cela...

"Toujours à se mêler de tout, celui-la! Je comprend que Vanchovich était son ami, chose qui m'a toujours surpris au plus haut point, mais ce n'est pas à lui d'enquêter sur sa mort. Et il trouble les jeunes demoiselles en plus! Qu'il laisse Sadizar s'occuper de toute cette affaire, ce sera mieux pour tous. De plus, tout le monde sait que Dil Miledrega s'est suicidé."

Ce discours avait été craché avec une colère évidente, le faisant paraître beaucoup plus menaçant que l'instant d'avant. Ezechiel serra le rebord de pierre, en arracha quelques bouts puis se calma, fermant ses yeux quelques secondes.

"Désolé, je me suis emporté."

L'immortel jeta un regard en biais à la valkar pour voir sa réaction.

"N'oubliez jamais, toutefois, que cet enfant est le vôtre. Thilix n'étant plus, vous êtes la seule responsable, ne laissez jamais personne vous dire que vous n'avez pas le droit de le garder, ne laissez personne vous l'enlevez. Cet enfant risque d'avoir la vie dure à cause de son origine et de sa race, mais il s'en sortira, j'en suis sûr."

Une douce brise souffla, chassant les nuages qui cachaient la lune. Les rayons blanchâtre de celle-ci éclairèrent un moment les deux immortels assis dans les hauteurs de la ville lumière.

"Non, au contraire. Comme je vous l'ais dit plus tôt, je suis d'excellente humeur et m'informer sur le cours de l'action dans cette ville est un passe-temps ainsi qu'une nécessitée."

Un large sourire reprit place sur les lèvres du carnival, embellisant encore plus son visage à la beauté à la fois sauvage et sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laisser moi pleurer en silence...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laisser moi pleurer en silence...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ni rire, ni pleurer, il faut comprendre
» Quel(s) est (sont) le(s) film(s) qui vous ont fait le plus pleurer ?
» J'ai presque envie de pleurer...
» Ne me laisse pas pleurer [Livre 1 - Terminé]
» On va rigoler : Nico doit laisser son ego au vestiaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Les Rues Résidentielles-
Sauter vers: