AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chemin de Croix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Chemin de Croix   Sam 7 Avr 2012 - 17:48

Top Hat Man était lassé du manque de conversation de la ville de Paris. Tout les immortels étaient t'ils tous morts ? Manquaient t'ils de volonté pour ainsi délaisser la ville. L'ombre de l'immortel, virevoltait en longeant les murs des ruelles du quartier résidentiel. L'homme adorait ressentir l'ombre parcourir son corps d'éternel, le frisson de l'abysse. Il adorait risquer la mort, risquer de ce noyer dans l'obscurité de l'abysse, il sentait se qui lui restait d'âme s'élever au fur et à mesure qu'il ce propulsait d'ombres en ombres.

Quelques heures plus tôt, il parcourrait les rues autour de Notre-Dames. Un vieu prêtre à l'allure crasse, dévorait le sexe d'une prostitué sur le coin d'une ruelle. L'odeur putride de cette vieille femme donna envie de vomir à ce bon vieu Jack L'éventreur. *Pauvre catin sotte et sans espoir... mettre fin à ta vie serait une bénédiction pour nous tous*. Le prêtre était gonflé de désir alors que la femme ne ressentait complètement rien, une vrai marionnette de chiffon, expirant des soupirs contenus et contrôlés pour faire fabuler le triste officiant ecclésiastique. Le souvenir froid et plaisant des lourdes tripes des catins, répandus sur le sol, avec l'aide habile de son couteau médical le fit frémir. Comme le meurtre lui manquait.

Ses instincts de prédateur vampirique revint à la surface, ses longues canines blanches et tranchantes s'allongèrent à travers sa mâchoire, alors qu'il s'expulsait des ombres. À la vitesse de l'éclair, il s'élança en direction du prêtre. Malgré la perte d'une parties de ses pouvoirs de vampires, la Kaldra conservait une vitesse incroyable. Ses victimes semblaient ce déplacer plus lentement et il se satisfait de ne pas avoir perdu la main. Le temps autour de lui était ralenti, du à sa vitesse surhumaine, alors qu'il passait ses mains autour du cou du prêtre et qu'il lui rompait le coup avec un craquement sordide. L'homme fut traversé de spasmes morbides, recula en régurgitant et s'éfondra sur le sol et couinant et en s'étouffant avec son propre sang. Il ne prit même pas la peine de l'observer, simplement d'écouter le dernier battement de son coeur.

La fille de joie n'eût même pas le temps de se rendre compte de se qui lui arrivait que les crocs du vampire s'enfonçait déjà dans la chair de son cou. Lorsque les dents de l'immortel rencontrèrent le coup de la catin, celle-ci fut traversé de spasmes de plaisir... l'extase vampirique, l'état orgasmique dans lequel la victime est isolé lorsque les lèvres et les dents du vampire entre en contact avec sa peau. Mais l'odeur putride du cadavre, le goût amer et périmé de son sang, l'odeur sale et pourri du sexe de la demoiselle remonta dans la bouche du prince des ténèbres. *Pourquoi lui faire l'honneur de l'extase ?*

D'un geste sec et direct, Top Hat Man croqua sauvagement la jugulaire de la prostitué pour lui arracha d'un seul cou de dent, une partie du cou. Il recula en un éclair pour éviter d'avoir de sang sur son manteau, en réplique il propulsa un solide coup de pied dans le plexus solaire de la prostitué. Elle ce brisa sur le mur, accompagné du bruit saillant de ses côtes qui se cassent et de son corps qui glisse le long du mur pour atteindre le pavé. Elle le regardait d'un air d'incompréhension, ses orifices expulsant du sang chaud. Ils ce regardèrent quelques secondes, alors qu'elle succombait à ses blessures dans la souffrance et l'incompréhension. La bouche encore ensanglanté, le vampire cracha ce qui lui restait de sang sur le visage et rapidement s'engouffra dans les ombres. Le sadisme simple et gratuit.

Satisfait de ses meurtres complètement amusant, l'immortel termina sa route dans le quartier résidentielle. S'allumant une cigarette, il observait les maisons qui s'étendaient à perte de vue en ligne simple et imparfaite. Il avait avec un mouchoir bourgogne essuyé l'intégralité du sang sur sa bouche et sur son col. Il était adossé au mur, un prince de charisme et de beauté qui fumait tranquillement dans l'obscurité des nuits de Paris. Son chapeau haut de forme et sa canne au poing, il avait l'air d'un seigneur.  


Dernière édition par Top Hat Man le Dim 19 Avr 2015 - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen

avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Paris
Rang : à determiner
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Chemin de Croix   Jeu 12 Avr 2012 - 0:02

Maïwen errait depuis quelques heures maintenant dans les ruelles sombres de Paris. Elle n’avait rien croisé de bien intéressant à part quelques chiens errants et quelques hommes à l’allure louche. Pourtant, un homme la suivait depuis un moment déjà et cela l’agaçait. Il ne semblait pas être une menace pour un être comme elle, mais tout de même cela l’agaçait. Elle continua donc de trottiner tranquillement sans lui porter attention après tout il finirait bien par se lasser de la suivre dans ses ruelles sombres.

Quelques secondes, c’est ce qu’il fallut à l’homme pour agripper l’immortelle et la plaquer contre le sol. Il était beaucoup plus fort qu’elle ne l’avait pensé et se retrouvait à présent à sa merci. L’homme c’était rué sur elle tel un animal guidé par son instinct de prédateur et elle s’était laissé prendre sans réagir. Après tout la mort ne lui fessait pas peur, même qu’elle n’attendait que cela. Mettre fin à son insignifiante existence ne lui semblait pas si triste. Après tout qui la pleurerait? Mais elle savait très bien à cet instant que ce que l’homme cherchait n’était pas sa mort, mais plutôt une jeune fille sans défense sur qui il pourrait défouler ses pulsions sexuelles.

Le manque de réaction de la part de la Kaldra ne sembla pas incommoder l’homme qui commençait déjà à soulever ses jupes. Si seulement quelque chose pouvait lui donner l’envie de vivre cette misérable vie.Peut-être que quelqu’un aux alentour viendrait à son secours si elle prenait la peine de tenter de fuir, mais à quoi bon. Les yeux de l’homme rempli de désir rencontrèrent ceux de l’immortel sans aucune émotion, un regard froid et dur qui ferait reculer n’importe quel prédateur et qui fit d’ailleurs hésiter cette bête assoiffé de luxure. Étrangement, il redoubla d’ardeur. Ses mains parcourent le corps rigide de la kaldra qui ne semblait n’être qu’une poupée de chiffon.

Le seul témoin de cette attaque et la seule source de luminosité qui éclairait les ruelles sombres de Paris était cette lune, comme une lumière d’espoir dans un monde misère. Une odeur saline venant du port vint chatouiller les narines de Maïwen, pourtant la plus délicieuse odeur qui voyageait dans les environs n’était pas celle-ci, mais plutôt une douce odeur de sang qui éveilla tous ses sens.

Sans le moindre tact, celle-ci bouscula l’homme qui ne comprenait pas d’où pouvait lui venir une telle force. Il n’allait pourtant pas se laisser dominer par une femme et chargea de nouveau. Sa course fut cependant interrompue ou plutôt stoppé par des liens invisibles. Pris de panique le pauvre homme tenta de fuir, mais il était déjà trop tard l’ombre se resserra autour de son coup et avec un dernier cri d’espoir il s’effondra sur le sol inerte.

Appeler par l’appel de la mort elle se dirigea d’un pas rapide vers cette odeur enivrante sans aucun contrôle sur elle-même. Ayant finalement trouvé la source de son extase elle se matérialisa en une ombre parcourant le sol et dansant sur les murs pour terminer sa course en plaquant l’homme qui dégageait la délicieuse effluve de sang contre le mur. Elle approcha doucement ses lèvres de celle de l’homme et lécha délicatement le doux nectar rouge à la commissure de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Chemin de Croix   Mer 18 Avr 2012 - 14:26

Top Hat Man ajusta la cigarette dans sa bouche. Il détestait fumer, mais sentir le feu qui dévorait le tabac était pour lui un plaisir sans limite. Il sentait rapidement l'odeur du papier et du tabac brûler au rythme de son inspiration et il laissa son corps aspirer la fumer pour mieux contenir la fumée dans sa bouche quelques instants, avant de la recracher amoureusement. Le vampire aspirait et inspirait depuis déjà plusieurs minutes. Il regardait avec horreur les habitations imparfaites, qui constituaient les rues résidentielles. Il s'imagina un instant cette rue sombre, en proie à des flammes fugaces qui danseraient le long des toits, traverseraient les demeures pour mieux dévorer leur intérieur et incinérer les horreurs des constructions mortelles. Le sourire calme et jovial s'afficha sur le visage de l'immortel.

Le feu était pour lui, aussi dangereux que magnifique. Il songea un instant à l'Amiral Maréchal Moltanor, qui avait généré un véritable chaos dans la ville. Pour une fois, l'Amiral avait bien joué son rôle. D'un geste vif, il propulsa le mégot sur le coin de la rue et s'engouffra promptement dans l'ombre la plus proche.

Comme la nuit était affligeante, les rues étaient vides et rien pour briser le désir de divertissement du Kaldra. Il ferma un instant les yeux, voguant sur l'abysse et laissa ses sens de Golconde prendre le dessus sur ses sens d'immortel. Comme il lui était plaisant de ressentir la peur et la mort, pour lui rien ne lui était plus agréable que de ressentir, aux travers des ombres, les sentiments et les désirs des gens. Il voguait ainsi sur le fleuve de l'Umbra, lorsqu'il ressenti un puissant mélange de peur et de désir. Un homme marchait dans la rues. L'odeur d'alcool de basse qualité était omniprésente et son odeur corporel était nauséabonde. Tout amusé du désir de l'homme, curieux de voir la suite, il ce glissa sur les ombres du bâtiment pour le suivre. Bientôt il ce précipita dans une ruelle, au loin une femme marchait seule. Le désir de l'homme était de plus en plus intense au fur et a mesure qu'il accélérait vers la femme. L'ombre glissa sur les murs de la ruelle et admirant la scène.

Les instincts bestiaux de l'homme prirent le dessus sur sa conscience et il bondit sur la demoiselle sans défense. Il la plaqua violemment au sol et un sourire délicieusement sadique apparu sur les lèvres légèrement pulpeuse du vampire. Pour lui, le viol était la représentation pur de nos instincts. Le viol était aussi pour lui, non seulement une épreuve de force mais également une preuve d'esprit. Pour lui, il était plus plaisant de manipuler l'esprit, que de simplement forcer par la simple force physique.

Il observait donc cette homme, remplis de désir, lutter contre une femme qui pour ça part semblait ne rien faire. La réaction de la demoiselle, agaça l'immortel qui s'attendait à une défense plus acharné. De plus, Top Hat Man ne ressentait rien provenant de la jeune fille. Aucunement sensation ou d'émotion ne parcourrait son corps. Aimait-elle cela ?

Il ressentait avec émotion, la main de l'homme qui ce glissait sous la jupes de la demoiselle. Hélas elle était froide comme un glacier. Visiblement, elle n'appréciait pas la situation. Quel dommage ! Il aurait aimé pouvoir contempler les laideurs de la passion forcé. Soudain, la femme repoussa l'homme avec une force extrême. *Ah ! Enfin un peu d'action* Elle propulsa l'homme dont la tension artérielle augmentais à vu d'œil. Soudain, l'appel de l'abysse traversa les yeux et le corps de la demoiselle et une puissance barrière d'ombre entoura la ténébreuse demoiselle. Top Hat Man goûta la sensation ,omniprésence, de la puissance noire qui traversa les yeux de ma victime. L'homme sentait mort et sa peur fusait au travers de son échine. L'ombre de la mort s'entoura autour de son cou et avec un bruit sec le laissa pour mort.

Il observa la femme ressentir la soir de sang, l'excitation du meurtre et la splendeur du tué. Top Hat Man était aux anges. Elle s'allongea sur le corps pour y goûter le sang. *Voilà qui m'intéresse*

Top Hat Man, s'expulsa des ombres au bout de la ruelle et marcha lentement en direction de la demoiselle, augmentant son ombre pour qu'elle abonde sur tout les murs environnants. Le bruit de sa canne résonnait dans la ruelle. Allait-elle fuir ? Resterait-elle ? Top Hat Man s'approcha d'elle pour observer ses cheveux noir et sa robe couleur de brume. Une kaldra cela ne fessait aucun doute.

Son visage magnifique et serein dessinait un sourire compréhensif et son air était plu amusé que hostile. Son long manteau noire transpirait les ombres de l'abysse et son chapeau également sans compter son ombre immense sur les murs de la ruelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chemin de Croix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chemin de Croix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chemin de Croix de l'église de Brasparts
» Brocéliande
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Pisciculture : Croix-des-bouquets mise sur le lac Azueï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Les Rues Résidentielles-
Sauter vers: