AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Place publique troublé par l'ombre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Place publique troublé par l'ombre.   Mar 31 Aoû 2010 - 0:51

La Place publique, minuit. Les étales des marchés sont toutes fermés et uniquement quelques sans abris endormi jonchent la place publique de la ville de Paris. Quelques réverbères éclairent faiblement la place et l'énorme fontaine qui orne son centre projette quelques derniers jets d'eau avant de finalement arrêter. La place publique était silencieuse comme une morgue, aucun sons, aucun bruits ne semblait troublé la quiétude de cette nuit du 20 Octobre. En effet, l'automne avait jeté son dévolu sur la ville de Paris. Les arbres étaient presque tous sans feuilles et de nombreux amoncellement de feuille colorées étaient disposés un peu partout. Aucune lumière n'était projeté des immeubles, la vie de ce quartier semblait empreintes et un silence presque surnaturel..

Top Hat Man trouva donc particulièrement agréable de séjourné les ombres calmes des alentours. Il ce laissait bercer par les ombres de la place publique. Dans l'ombre le corp du Kaldra n'avait aucun poids, il était léger comme l'air. L'immortel adorait le monde des ombres pour son caractère énigmatique car nul ne comprend vraiment le monde des ombres. Il adorait passé des heures dans l'ombre pur, à la frontière entre le monde et l'abysse à observer la textures des ombres et la profondeur de leur ténèbres. Laisser transporter son corp dans les ombres était relaxant et apaisant pour le vampire. Il ne pensait à rien d'autre qu'aux ombres qui l'environnait. Petit à petit son esprit changeant la direction de ses pensés et il finit par faire le bilan des choses qu'il avait exécuté depuis son arrivé.

Il avait réussit à enlacer l'âmes de Lenoble, celui-ci avait disparu et ne semblait pas avoir refait surface. Il avait pourtant pourvu le chasseur d'un cadeau immense et pourtant il semblait en avoir peur. Son but de titiller les défenses des Carnival pour débusquer Ezechiel avec Lenoble était donc un Échec. Il avait aussi tenté de joindre une Amiral Maréchal de l'alliance rouge à sa cause, sans succès... Alors un second Échec. Il avait prit contact avec Ezechiel beaucoup trop tôt.... troisième Échec et il avait inspiré la crainte dans le coeur de son ennemi le plus dangereux à Paris, la Solstices Yaelle qu'il devait de prime abord enlacer l'âme... Quatrième Échec.

Franchement le vampire le plus craints de tous était visiblement entrain de perdre toute crédibilité. Son plan ne semblait pas fonctionné comme il le voulait. Cependant l'auto-proclamé prince de la nuit avait bien des tour dans sa manche. Il souria en fessant son bilan et contrôla les ombres afin de projeter son corp sur un immeuble qui surplombe la place. Il voulait une vue d'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   Mar 31 Aoû 2010 - 21:59

Il faisait noir comme dans un four. Parfais pour la chasse... Après moult recherches, il avait mit la main sur une délicieuse demoiselle à la chair tendre avec laquelle il s'était beaucoup amusé. Quelques jeux de cache-cache dans la ville endormie, un souffle haletant abreuvé par la peur, l'odeur salée de son jeune corps baigné d'une sueur froide... décidément, rien ne valait une bonne traque. Le plaisir s'en trouvait un peu réduit lorsque la proie était violemment renvoyée chez son créateur, mais le ventre prenait le dessus des sens et, quoi, quand l'appétit va, tout va!

Ezechiel avait toujours eu des problèmes à éviter ces malicieuses perles carmines de glisser sur sa chemise d'un blanc immaculé, laissant sur son passage une marque bien définit qui finissait par brunir au contact de l'air. Sa mère en aurait fait une crise, son âme repose en paix!, si elle avait eu affaire avec un vêtement taché par du sang, rien ne l'importunait autant. Il la comprenait bien maintenant, c'est que c'est fichtrement difficile à faire partir ce foutu liquide lorsqu'il s'incruste.

Le pas léger et ses yeux vairon brillant encore férocement sous l'excitation de la chasse, Ezechiel entama la traversée de la place publique, déserte à cette heure. Les marchands avaient laissé place aux revendeurs illégaux qui se terraient dans les ruelles alentours, les gentes dames aux filles de joie, les gentilshommes aux coupes gorges et aux autres représentants louches de la faune nocturne de Paris. Et lui, oui lui, régnant en grand prédateur sur cette cohorte hétéroclite, se pavanait sur son territoire, prêt à faire couler du sang pour un oui ou pour un non. Le carnival connaissait toute cette plèbe, leurs noms, leurs histoires, aucun potin ne lui échappait. Ça l'amusait dans ses temps libre, faisait changement de tous ces complots immortels. C'était tellement plus facile de se débarrasser d'un mortel!

Soudainement, Ezechiel s'arrêta dans son élan physique et méditatif. Le nez ne trompait pas. Un frisson désagréable grimpa le long de son échine et un sourd grognement s'éleva de sa poitrine. Cette odeur le dérangeait toujours autant, cet équeurant parfum de cadavre. Il pouvait bien l'ignorer et continuer sa route, mais maintenant qu'il se trouvait dans le ventre de la bête, au coeur de la place ombragée, l'immortel se devait de faire face à cette présence qui l'agressait.


"On fait un tour dans la ville? C'est un joli perchoir que vous avez là."


Son regard aiguisé capta un brin de lumière qui les fit luire dans la pénombre. Le nez ne trompait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   Mer 1 Sep 2010 - 0:34

L'odeur du sang, l'odeur du pouvoir absolu. Top Hat Man adorait ressentir l'odeur du sang porté par le vent, goûter le liquide chaud qui coule dans sa gorge, sentir la vie de sa proie nourrir son immortalité et jubilait à voir le corps froid pousser le dernier souffle d'agonie. La mort donné par un vampire était une mort lente, mais agréable. En effet la douleur des crocs dans la chair était remplacé par le plaisir de l'orgasme, l'extase vampirique. La Golconde étant un état beaucoup plus près de la vie que de la mort, l'extase n'était donc pas accessible à l'immortel à sa plus grande frustration. Les proies humaines y perdaient leur charmes.

Voilà pourquoi à présent, il ne traquait plus de proies humaines, pour lui les humains n'étaient qu'une distractions comme une autres. Les immortels étaient d'avantages des cibles de choix, d'une part pour leur âmes et d'une autre pour la satisfaction d'avoir tué des millénaires de savoir en eux souffle de vie.

Il s'accroupi sur un coin du toits sur lequel il séjournait et ajusta son chapeau haut de forme, ainsi que sa redingote. Le Bourgogne de celle-ci ressortait très faiblement sous les faisceaux lunaire, qui rapidement inonda la place de Paris d'une lumière nocturne. Au centre de cet place, entouré par l'odeur du sang, puant la fierté et l'arrogance, trônait Ezechiel Carnimeo. Il était encore plus beau que la dernière fois, fier comme un chevalier en armure... il semblait tellement bon. Le vampire appuya sa cannes sur le rebord du toits pour pencher un peu sa tête afin de mieux observé l'immortel. Il avait senti son Aura, ou l'avait vu... qu'importe il était la. Sa voie si parfaite... son intonation si puissante, son air d'aristocrate mêler à celui d'un prédateur de haut calibre, tout dans Ezechiel Carnimeo donnait envi à Top Hat Man.

"Venez donc me rejoindre, Sir Carnimeo, si pour le moins si vous en avez le cran."

La voie clair du Kaldra retenti à travers les ombres du bâtiment. Celle-ci semblait ne démontrer aucun hostilité ni aucune arrogance, simplement le pur plaisir de transmettre un défi à un l'Amiral Maréchal.

Puis lorsque la phrases eut été projeter par le vampire, une excitation immense traversa le Kaldra. Pour la première fois de sa vie l'ombre n'était guidé purement que par le chaos. En effet, rien n'était calculé, rien n'était mathématiquement correcte pour cet rencontre. Ainsi va le destin, ainsi vont les forces du chaos. L'immortel au chapeau haut de forme, fit craquer ses jointures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   Mer 1 Sep 2010 - 1:51

Alors il ne s'était pas trompé, quelqu'un se tenait bel et bien sur le toit du bâtiment lui faisant face et ce quelqu'un n'était pas un étranger. Encore et toujours lui. L'immortel songea avec animosité qu'il croisait un peu trop ce nouveau venu à Paris, ce chère monsieur qui fleurait la mort à des lieux à la ronde. Une méfiance instinctive s'installa naturellement en lui en apercevant l'homme en bourgogne qui trônait fièrement entre ciel et terre.

La mort infligée par un carnival n'était en rien préférable à celle d'un vampire. Ceux de sa race, lui inclus, se plaisaient soit à faire souffrir leurs victimes avec une lenteur accablante ou a abréger leurs souffrances d'un coup de crocs bien placé. Quoiqu'il en soit, les deux options étaient brutales et horriblement douloureuses. Leur réputation les précédaient, ceux de meurtriers cruels et sans pitié.

Aux parole de son interlocuteur, Ezechiel inclina légèrement la tête sur le côté, ses yeux mi clos par la méfiance, le visage mutin par l'amusement.


"Et pourquoi me donnerais-je la peine? Je peux monter avec toute l'aisance du monde, vous le savez autant que moi. Alors quelle raison me donnerez-vous pour contredire la méfiance qui s'épanouit en moi à chacune de vos apparitions?"

Il effectua quelques pas gracieux sur la place, faisant mine de partir, agace jusqu'au bout des doigts. L'étranger avait un quelconque intérêt à être à ses côtés, sinon il n'insisterait pas.

"Descendez donc pour voir. Je n'ai pas que ça a faire."

*Surtout avec quelqu'un qui porte une si repoussante odeur...*

"Je ne mord pas, vous verrez..."
Conclu-t-il avec un sourire... pointu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   Jeu 2 Sep 2010 - 19:37

" Méfiance ?! Parbleu Carnimeo en voilà un bien vilain mot... vous méfiant ? dois-je comprendre que vous me craignez ? Pauvre, pauvre... pauvre immortel millénaire qui craint encore que les plus jeunes lui cause des problèmes... Je suis un peu déçu ! L'éternité amène la paranoïa ?"

Sur cette réplique, le vampire était des plus expressif, gesticulant d'un air théâtral pour supporté chacune de ses phrases. Puis il enchaina presque immédiatement en réponse aux paroles du Carnival.

"Les connaissances ne servent à rien, s'ils ne peuvent être mise à l'épreuve. Vous devez surement le savoir non? Nous sommes tous deux capables de descendre et de monter cet immeuble sans le moindre problème ? En théorie ! Sur quel supposions basé vous vos dires hum ?"

L'immortel bourgogne pointa le pommeau de sa cannes en direction de L'amiral Maréchal. Il leva les sourcil tout en dessinant un sourire en coin des plus amusé.

"Mais excusez mes mauvaises manières, vous avez certainement mieux à faire que de m'entendre ! Massacré des humains, culbuté des putains ou alors vous faire flingué par les charmant chasseur du Démon. Je trouve vos passe-temps franchement... lassant. Alors que vous pourriez escalader cet immeuble et discuter avec l'être le plus énigmatique, que vous n'avez jamais rencontré."

Il repositionna sa cannes en face de lui et posa ses deux mains sur le pommeau. Il observait son adorable Carnival et il le trouvait encore plus désirable, son sourire sadique, son corp justement proportionné et ses yeux de prédateur. Il avait envi de le voir en action.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   Jeu 2 Sep 2010 - 21:17

"Hum, si vous saviez..."

Ezechiel balaya ses paroles d'un fluide geste de la main, comme pour lui faire comprendre que lui, pauvre kaldra à l'odeur indéfinie, ne pouvait comprendre ce qu'un carnival de son calibre, de sa lignée et de son âge pouvait comprendre.

"L'âge rend effectivement paranoïaque, vous verrez en temps et lieu. Je suis prudent à mes heures, surtout avec les temps qui courent."

Puis, il éclata d'un rire moqueur. Qu'allait raconter ce faux-fuyant? Peur de lui?

"Peur de vous? Ne charriez pas, je ne suis pas sénile, tout de même. Je vous vois tel que vous êtes et franchement... je ne suis pas impressionné. Je n'ai jamais vraiment aimé les kaldras, qui plus est. Pour ce qui est des suppositions, je me base sur des faits, des choses qu'on ne peut nier. Après, la question demeure, monterais-je? Ne monterais-je pas? Je tourne autour du pot, mais vous en faites de même. Que me voulez-vous?"

L'amiral-maréchal lorgna l'immortel avec un mélange de curiosité et de défi, le laissant faire son numéro sur sa scène surdimentionnée. L'arrogance, il s'y connaissait bien, mais cet escogriffe se prenait réellement pour un autre ou alors il avait quelque chose à cacher. Dévoilerait-il son petit secret? Les gens n'agissent jamais pour rien, il y a toujours un gain au bout du chemin, Ezechiel le savait bien.

Un nouveau rire secoua la poitrine du carnival.

"Énigmatique? Je dirais plutôt culotté, insolent. Dans mon ordre, vous seriez déjà mort. Mes goûts scabreux séjournent effectivement avec mon emploi du temps. La faim ne ment pas et je suis un insatiable affamé."

Ezechiel claqua des dents.

"En fait, je suis plutôt... voyeur. J'aime observer le monde et les agissement de l'humanité et des immortels. Vous ne voyez que ma vie en surface, pauvre kaldra qui sentez la mort, après tant de millénaires d'existence, on se trouve un peu... blasé."

"Mais, pour conclure, je ne mange pas les immortels, alors je n'ai que peu d'intérêt à venir vous rejoindre."

Eh quoi? Si il voulait vraiment converser avec lui, il devrait le mériter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   Ven 3 Sep 2010 - 0:26

" Si l'âge engendre la paranoïa, je ne vous envi pas Carnimeo. Cependant la méfiance est trop souvent mal placé... ce méfié est quelques chose de beaucoup trop malsain pour moi... je ne me méfie de personne, car personne ne peu rien contre moi, nul besoin de me méfier et de craindre un coup dans le dos. J'ai vécu beaucoup de choses dans ma longue vie et s'il y à une chose que j'ai apprise est que la prudence est une vertus alors que la méfiance n'est rien d'autre qu'un concept humain inutile."

En effet Top Hat Man était un être calculateur tout en restant chaotique, il était toujours prudent mais ne craignait rien au monde. Sa plus grande force et sa plus grande faiblesse était bien sur son ego démesuré.

"Je n'ai que faire des quelques minable immortels de mon clan Amiral, Kaldra à fait de moi un de ses fils et je l'en remercie... cependant l'ordre... ils n'ont mon respect et non ma soumission. Vous pouvez me comparer à tout ses minables immortels cher Amiral, mais vous faites fausse un grande erreur si vous m'accordez la même importance qu'eux. Que vous aimiez les Kaldra ou non est de loin la dernière de mes préoccupations."

IL restait droit lui fessant face, il voyait bien que l'immortel le laissait joué. Il aimait bien s'amusé avec l'idée qu'il était supérieur à un prince Carnival pour un instant. Le rire d'Ezechiel contribua à l'amusement grandissant Kaldra dont le sourire ne coin semblait ne pas vouloir s'effacé. Son regard cependant s'intensifia en direction de l'immortel, ses yeux vaireux mêlant l'envi et l'espoir.

"Vous dites que je ne suis qu'un insolent? Culotté ? Que dans votre ordre je serais déjà mort..."

Il éclata d'un rire discret qui inspirait presque la folie:

" Et bien je vous remercie grandement pour simplement avoir un opinion sur mon humble personne, haha, fort heureux d'avoir pu avoir attiré l'attention d'un si puissant seigneur Carnival."

Son ton s'alourdi:

"Mais je suis surpris... vous citer votre vie comme celle d'un immortel blasé comme si la routine était devenu un engrenage chiant. je vous imaginais un peu plus féroce et moins blasé... n'auriez vous pas envi de plus ? de briser votre routine avec quelques choses de plus grandiose?"

"Mais vous avez raison, notre dilemme n'est pas encore bouclé, alors vous venez me rejoindre immortel millénaire ?"


Il attendit patiemment la réponse du Carnival.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   Sam 4 Sep 2010 - 2:14

"Observez les autres amiraux, vous remarquerez toujours cette lueur de méfiance dans leur regard. En fait, j'hésite entre dire que l'âge est responsable ou si le rang influence le caractère. Les nerfs flanchent, les faibles n'y survivent pas."

Était-il faible? Non, aucunement. Il n'était pas comme son père, malgré les craintes irrationnelles de son oncle. La folie était courante chez les carnivals, il fallait tout de même l'admettre, Ezechiel n'était pas à l'abri de cette constante menace. Elle pesait sur lui comme un nuage noir omniprésent, fardeau insoutenable en équilibre sur sa nuque, ses épaules. Mais il ne cèderait pas. La mort l'emporterait avant.

"Prudence et méfiance sont de fidèles soeurs. Votre égo surdimensionné vous aveugle peut-être, mais rien n'est pire que la vanité. C'est une faiblesse sans excuse. Je suis constamment sur mes gardes car on m'a déjà joué dans le dos, comme vous dites si bien. Les gens ne sont jamais tout à fait honnête, nous sommes tous pourris de l'intérieur et nos intentions ne sont en aucun cas pures."


L'amiral-maréchal effectua quelques pas sur la place, le plaçant entre le bâtiment et la direction qu'il devait suivre pour retourner dans ses appartements.


"Peut-être, mais vous demeurez un kaldra envers et contre tous. Qu'est-ce qui vous détache d'eux à première vue? Ma foi, pas grand chose. Votre odeur est différente, mais sinon, tout se passe dans votre tête."


Alors il était considéré comme un fils de Kaldra? Il s'informerait là-dessus. Cet immortel cachait quelque chose pour sûre.
En écoutant le quidam, Ezechiel haussa un sourcil sceptique en inclinant la tête comme un animal curieux. La lueur de prédateur ne quittait, cependant, pas son envoûtant regard vairon. Un sourire désolé caressa son visage. Il en connaissait un rayon côté folie et celui là était à plaindre. Le carnival ne pouvait s'empêcher de sentir une certaine pitié devant ces personnes placées de force dans des hospices cruels, de même qu'une certaine répulsion. Son sourire disparut rapidement, ne laissant qu'un vague souvenir.

"Pas toute ma vie, tout de même. Mais les choses se répète, le genre humain ne chance peu à travers les âges, les immortels encore moins. Nous nous adaptons, mais là s'arrête les changements. Vous verrez un jour. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, comme on dit. La férocité se modère, monsieur, elle n'a pas que la forme d'une rage incontrôlée."

"Et qu'avez-vous à proposer, marchand de miracle? J'ai peu de foi en vous et en vos dires, mais je vous écoute. Appâtez moi. Et alors, peut-être monterais-je."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   Mar 7 Sep 2010 - 22:11

Il regarda l'Amiral d'un air sceptique... était-ce vraiment l'homme qu'il croyait ?

"Les autres Amiraux sont insignifiants malgré que certain peuvent en effet me causer des problèmes, ils restent des anciens mélancoliques qui ne pense qu'au passé en ruminant des vieux souvenirs. Si leur nerfs flanche, ils sont faibles. Qu'ils aillent ou non une lueur de malice, je n'en ai fichtrement rien à faire. Pour moi Carnimeo, les Amiraux ne sont guère une menaces. Certain peuvent me faire mal, voir même me tuer... mais de la à me faire trembler de peur... Ils en sont encore loin."

Flamarion, Yaelle, Constance... voilà les quelques amiraux qui pourrait causer des problèmes au plus puissant vampire d'Europe. Le feu, le Soleil et le temps était des armes extrêmement efficaces contre lui. Cependant les amiraux restaient inoffensif, il ne fessait rien de dangereux pour la survi des alliances. Il était membre du péché et fils de Kaldra, Flamarion n'était pour lui aucunement une menace, Constance était bien trop occupé avec des cas comme l'hybride et avec la surpuissance de la mort rouge pour faire attention à lui. Yaelle restait un problème mais il comptait le régler sous peu.

"La prudence est symbole de vertu, une vertu qui vous permet de survivre et étant conscient des danger qui vous entoure sans pour autant amené l'esprit à l'excès. La méfiance cependant est complètement stupide car elle mène à la paranoïa, la paranoïa mène à la folie et la folie vous rend faible. Un être qui ce méfie trop des autres en devient tellement obsédé, qu'a force de toujours monter sa garde celle-ci s'affaisse."

Top Hat Man n'avait jamais eu peur de personne, il avait pour dogme de ne jamais faiblir devant l'adversité et
croyait dur comme fer qu'un homme sans était un homme immortel.

"Mon égo est surdimensionné, vraiment ? Et pourquoi celons vous ? Vous penser que la vanité est signe de faiblesse ? Bien-sur que oui. Mais je suis immortel Carnimeo, absolument et incontestablement immortel. La vanité est le dernier de mes plaisirs. Au point ou j'en suis, il ne me rend que plus fort."

Le Kaldra releva son corp droit et posa sa canne sur le rebord d'une cheminé adjacente. Il en avait assez de la tenir dans ses mains, ensuite il remonta son collet.

"Je suis unique Carnimeo, mon odeur vous en donne la preuve. Je suis l'unique immortel dont l'odeur est similaire à celle d'un cadavre. Je suis un immortel qui à réussit à transcender la mort pour renaître parmi les immortels. Ne voyez vous pas toute la connaissance qui sommeil en moi? je voudriez vous même pas savoir s'il y à une vie après la mort ? Si l'âmes existe ? Si dieu existe ? Je suis différent des autres de mon clan, de mon espèce, car je ne crains pas la mort. Vous autres immortels resté faible tant que vous la craignez."

"Voilà ce que je vous offre Carnimeo, je vous offre tout simplement de comprendre et même de potentiellement transcender la mort."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Place publique troublé par l'ombre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Place publique troublé par l'ombre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA PLACE PUBLIQUE ? le flood du Forum
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Lavyèv la kòmanse.
» De l'immondice ou de l'héroïsme sur la place publique [Libre à tous]
» Place Publique d'Almara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: La Place Publique-
Sauter vers: