AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tic, tac, tic, tac...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Tic, tac, tic, tac...   Dim 11 Avr 2010 - 21:26

Tic, tac, tic, tac...
C'était justement ce bruit qu'il manquait à la vieille horloge abandonnée, désertée par tous, même par le bruit de son coeur. Elle ne fonctionnait plus depuis des années, des années... Figée dans le temps, un peu comme lui.

Ezechiel poussa un soupir, appuyé contre la rambarde du toit du vieux bâtiment décrépit. L'immortel aimait se tenir en hauteur, regarder le ciel se déployer, sans étoiles, mais lumineux tant il reflétait les mille feux de Paris. À cette hauteur, tout est à porté de vue. Tout. Pourtant, ce coin n'était pas très passant, ilot romantique de ruines dans l'immensité technologique de l'évolution de Paris. Une envie de solitude, sûrement, de se changer les idées. Lassitude, lassitude, quand tu nous prends!

Le bel homme avait chassé ce soir, une jolie prostituée qui lui avait titillée l'odorat, la coquine. Devant un homme sombrement, mais richement vêtu, un gentleman, elle n'avait pu s'empêcher de flairer l'argent. La pauvre... Très gouteuse, par contre. Quelques tâches de sang avaient giclées sur sa chemise blanche, oh discrètes, tout de même. Si sa mère avait encore été sur cette terre, elle lui aurait reproché sa façon de manger.
Oui, mère.
D'accord, mère.
Et le sang est un liquide si tâchant, c'est horriblement difficile à faire partir, ta chemise est fichue.

Le temps passe, les choses changeait autour de lui, pour sûr! Lui aussi s'adaptait à son époque, c'est ce qu'il faut pour vivre. Ce sont les règles du jeu. Adaptes-toi ou meurt, c'est simple comme bonjour!

Dépenaillé, Ezechiel avait l'air d'un voyou, d'un prince malicieux des voleurs, malotrus et assassins, le tout doublé par cette impression d'ange déchu émanant de son beau visage. Oui, dépenaillé, mais tout de même élégant. Il avait retiré sa redingote, préférant rester en bras de chemise dans l'été naissant, retroussant même ses manches jusqu'à ses coudes. Le foulard qu'il avait au cou avait été détaché, tout comme ses cheveux d'un blanc surprenant, seul son pantalon taille haute demeurait quasi impeccable, dessinant sa silhouette masculine.

Bah, à quoi bon. Ses yeux vairons perdus dans le grand vide du monde, Ezechiel s'alluma un cigare. Rien de mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Tic, tac, tic, tac...   Mer 21 Avr 2010 - 2:44

L'ombre de la tour Eiffel, était une des ombres parmi les plus confortable de Paris. Douce... grandiose... une véritable merveille du monde. C'est de cette ombre sublime que le vampire regardait. Glissant dangereusement entre l'abysse et le monde réel, le vampire-immortel était des plus amusé. Comment l'humanité avait pu construire ça ? Symbole ? de quoi ? Il ce demandait pourquoi cette structure de métal avait été construite.

Pendant qu'il rêvassait, le Kaldra ce laissa glisser entre les ombres. Fermant quelques fois les yeux, pour ce laisser pleinement dirigé par l'abysse sur lequel il voguait. Il adorait le monde des ombres... le monde si imparfait, si chaotique, si imprévisible. L'immortel avait depuis longtemps une fascination pour l'umbra et pour l'abysse. Il ce laissa doucement bercer par le flot des ombres, balançant son corps d'une ombre à l'autre.

La phase un de son plan venait de commencer. Il avait un chasseur sous son contrôle... du moins, s'il ce décidait à refaire surface. Avec lui qui tue de plus en plus de Carnival et qui viserait de plus en plus haut, Ezechiel sera un peu plus sur les nerfs. Prochainement, il serait véritablement immortel.

Il laissa le hasard et les ombres le guidé à travers Paris. N'ouvrant les yeux que pour mieux conduire son pouvoir. Au courant de son chemin, il capta quelques aura d'immortel. Pour passer inaperçu, il activa son pouvoir d'invisibilité. Dissimulant son aura. Les ombres le guidèrent vers l'Horloger Abandonné. L'odeur de bois pourri et de la rouille attira l'attention olfactive du vampire, qui immédiatement prit conscience de la situation. Une aura d'immortel ce tenait là, un cigare à la main. Ezechiel Carnimeo, l'occasion était trop belle.

Le Kaldra invisible d'aura et de corps s'extirpa des ombres à quelques mètres de l'Amiral. Il était un peu déçut de devoir la quitter. Il fit grincer le plancher et fit quelques mètres pour ce rapprocher du Carnival. Il fouilla dans sa poche et réalisa qu'il n'avait plus de cigare... il croisa les bras et resta un instant à regarder l'immensité de la ville. Il ne dit pas un mot ce laissant le plaisir d'entendre la voie d'Ezechiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Tic, tac, tic, tac...   Sam 1 Mai 2010 - 0:17

Yaelle marchait tranquillement, elle aimait bien se promener le soir...elle ne craignait pas les ombres, et elle pouvait aller et venir en paix. Et bien que les passants puissent se demander ce qu'une si belle créature pouvait bien faire la nuit, elle se contentait de sourire.

Elle observait les gens et les immeubles, et croisa du regard la silhouette fantomatique de l'Horloger...et décida d'aller y faire un tour. Elle ne connais que très peu Paris, alors autant en profiter pour découvrir un peu. Elle aperçu les ombres jouer un peu partout...et soupira. Encore un kaldra qui s'amusait avec les gens apeuré par le noir. Tant pis. Et la solstice augmenta d'un cran sa luminosité...simplement pour avertir les curieux kaldras qu'elle n'avait pas l'intention de se faire jouer de mauvais tour ce soir.

Ses pieds gravirent les escaliers de l'Horloger tranquillement, ses bruits de pas léger résonnant qu'a peine tout le long de l'acier froid, et des pierres anciennes. Et elle parvint au sommet, et sourit. Une silhouette bien connu se tenait la. Ainsi, c'était le rendez vous des âmes esseulés, se soir. Elle remarqua Top Hat Man...et fronca les sourcils. C'était lui qu'elle avait vu se faufiler en ombre. Bah, il ne pourrait pas grand chose contre elle, de toute façon. Mais elle se fit un plaisir de ne pas laisser Ezechiel se faire surprendre par l'homme.


Bien le bonsoir, messieurs. Je ne voulais pas vous déranger le moindrement, je suis tombée sur cette tour bien par hasard. J'ignore si vous étiez en conversation...si c'est le cas, je me ferai l'honneur de m'écarter de ladite discussion. Mais je me plairais a bavarder a de vieux amis, pour une bonne fois. Mais je suis probablement de trop...encore une fois.

Aguicheuse sans trop forcé la note non plus, elle s'appuya contre le mur, et abaissa sa luminosité pour ne pas agresser les yeux des deux immortels. Et le kaldra n'avait pas besoin de savoir qu'elle se sentait un peu sur les nerfs, et qu'elle était prête a le faire courir se réfugier dans les ombres comme un cafard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tic, tac, tic, tac...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tic, tac, tic, tac...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: L'Horloger Abandonné-
Sauter vers: