AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La lumière d'un phare...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: La lumière d'un phare...   Lun 8 Mar 2010 - 10:37

Yaelle avait choisit de s'éloigner de la ville, de retourner dans les grands espaces. Elle se demandait pourquoi elle n'avait toujours pas repris la mer, et avait pris le temps de descendre dans le port, afin de contempler son navire, qui semblait si maladroit hors de l'eau. Et se souvint de toutes les courses, des combats et des voyages que son rafiot avait traversé. Ainsi, les deux immortels partageait la même histoire, une histoire de fuite, de défaite et de survie. Yaelle avait-elle jamais fait autre chose que fuir? Et la vieille immortelle compris que son départ sans cesse retarder n'était autre que sa propre punition...elle devait rester, ne serait-ce que pour le bien de l'alliance de la lune.

Et elle pressentait qu'on aurait besoin d'elle bientôt, comme si Paris retenait son souffle alors que les immortels retenaient leur colère et leur haine. Il y avait trop de monde pour une si petite ville. Et cela finirais pas les tués a petit feu, d'autant que les chasseurs avaient eu vent de leur rassemblement. Et l'alliance, ce dit elle, ne devait pas en mener large dans cette dance. Et il faudrait bien que la solstice au coeur de vents se décide a affronter son destin, une fois pour toute.

La dame se tenait la, appuyé sur la rambarde du petit pont au dessus de l'étang des Champ-Elysées, ses longs cheveux détachés. En général, ils demeurait en tresse, pour ne pas embêter l'immortel. Et le simple fait qu'il soit encore détaché signifiait, pour l'oeil averti, que Yaelle était préoccupé par autre chose que ses cheveux. D'autant qu'on pouvait apercevoir ses cornes bleue, de temps en temps, lorsque le vent se raidissait. Preuve qu'elle avait bien la tête ailleur...elle attendait surtout que l'alliance de la lune vienne la trouver, et si un amiral Valkar la cherchait, elle ne serait pas difficile a voir. Et bien entendu, personne ne pouvait la manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: La lumière d'un phare...   Jeu 18 Mar 2010 - 21:55

Vilya marchait, observant les gens autour d'elle....la gouverneur cherchait l'amiral des solstices, et avait cherché partout pendant de longues journées, simplement pour essayer de trouver celle qu'elle cherchait. Et apparemment, cette silhouette solitaire risquait d'être la bonne, après tant de recherche. Mais Vilya se soumit a la prudence. Certes, les solstices étaient sage, mais un amiral restait quand même un être puissant et dangereux. Mieux valais être sur ses gardes contre eux. Surtout qu'un amiral en attire d'autre... La jeune femme s'approcha, et fini par s'arrêter, a quelques pas de l'autre immortel. Et sourit, cette dame au cheveux blanc délavé, et au corps lumineux ne pouvait être qu'une solstice. Ce qui était bien avec eu...c'était que de proche, c'était les rares immortels a se démarquer des autres.

Bonjours, madame. Je suis Vilya Oblodra, de la famille Valkar, et je suis a la recherche du dirigeant des solstices. Seriez vous en mesure de m'indiquer a qui je dois parler pour le trouver?

Vilya avait soigneusement choisit ses mots. Au moins, même si ça sonnait ringard comme tournure de phrases, elle risquait moins de vendre la mèche sur les immortels, au cas ou elle se soit tromper et soit en train de parler a un simple mortel. Mais quelque chose lui disait qu'elle avait sonné a la bonne porte. Mais demeura a l'affut. On ne pouvait jamais savoir qui pouvait se joindre a la conversation de façon importune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: La lumière d'un phare...   Sam 3 Avr 2010 - 12:47

Yaelle entendit la jeune femme approchée, et se retourna, et sourit en entendant l'immortelle s'adresser a elle de façon aussi respectueuse. Cette valkar était-elle vraiment la nouvelle gouverneur des valkars? La solstice en avait entendu parler, mais n'avait jamais vraiment prêter oreilles au rumeur. Ainsi, c'était donc vrai. L'ancien gouverneur était tombé, et c'était a une fillette que l'on avait donné le contrôle de l'ordre. Pauvre petite, elle qui n,avait pas encore saisi toute l'immensité de la responsabilité qu'incombait d'être le dirigeant d'un ordre, d,autant plus celui des valkars...

Bien le bonjour a toi, demoiselle . Ainsi, j'ai l,insigne honneur de croiser la route de la nouvelle dirigeante des Valkars. Je n'aurais jamais cru possible la rumeur qui courait sur les océans, mais apparemment, je me suis trompée. Mais tu ne fais pas fausse route aujourd'hui, et je suis bel et bien moi aussi, dirigeante d'un ordre. Les solstices sont a ton service, belle amie. Que puis-je faire pour toi, en mon pouvoir d'Amiral, pour te satisfaire. Mon intuition me dit que ce n'est pas sans rapport a l'amiral des Tempers, qui est aussi venu me voir. Que désire tu donc?

Yaelle jeta un oeil autour, pour s'assurer que personne d'indésirable ne viendrais les déranger. Deux amiraux de la lune dans un endroit ainsi ouvert pouvait faire une belle cible, d'autant que le secret immortel venait d'être passable déchirer en miette. Et la solstice ne voulait pas vraiment qu'elles deviennent les premières cibles des affrontements a venir.

Peut être cependant, pourrais-je vous offrir un meilleur endroit ou bavarder. J'imagine que vous êtes au courant de la nouvelle situation dans lequel les immortels de Paris se retrouvent. Les conflits ouvert sont tout proche d'être entamé, et deux dirigeants aussi ouvert risquent d,attirer les vautours de bas étages. J'ai mon navire tout près, nous pouvons marcher tranquillement et nous y rendre, et nous serons alors en paix. Qu,en dite vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: La lumière d'un phare...   Sam 17 Avr 2010 - 21:53

Vilya sourit, elle avait trouvé, bel et bien. Enfin, la demande d'Aemon prenait forme, ainsi que le conseil que l'Alliance désirait si ardement depuis longtemps. Et elle lui proposait même un endroit sur pour bavarder, tant mieux. Car effectivement, Vilya se sentait nerveuse, en un endroit aussi ouvert.

Je vous remercie de votre générosité, je suis très heureuse de vous rencontrer. Et je suis d'accords, nous pourrions bavarder dans un endroit moins ouvert, ce serait mieux, d'autant que les affaires dont nous avons a parler sont un peu plus sérieuse que de la simple plaisanterie. Je vous prierai donc de bien vouloir me mener la ou vous le souhaitez, Amiral.

La gouverneure observait elle aussi les parages, et accepta de suivre Yaelle la ou elle le souhaitait. Et tout en se mettant en route, gardait l'oeil ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: La lumière d'un phare...   Dim 25 Avr 2010 - 0:11

Yaelle guida sa jeune consoeur a travers les rues de Paris, bavardant de choses bien superficielles, comme le temps qu'il faisait, et de petits commentaires anodins sur la vie citadine. Tout pour passer inaperçu quoi. Et des oreilles furtives auraient noté le caractères joyeux et joli des deux jeunes femmes, et aurait sourit de voir deux si belles et innocentes créatures. Mais évidement, Yaelle aimait bien jouer les aguicheuses, surtout quand elle se promenait ainsi dans les rues.

Et mena finalement la jeune immortelle au devant de son navire. Il avait été remit a flot, et se tenait désormais un peu plus fièrement, amarré comme un prince sur les quais du port de Paris, petit port fluvial et tranquille. Il avait un air étrange, ses lumières dansantes au gré des faibles vagues, le faisait danser comme un géant au milieu d'enfants.


Voici mon humble demeure, damoiselle. Je vous offre l'immortel, mon navire plusieurs fois centenaire, qui, je l'espère sera la pour encore longtemps. A l'intérieur, mon équipage est parfaitement au courant des histoires rocambolesques de mon entourage, et ne s'y intéressent guère. Ce sont de bons bougres qui se feront un plaisir de vous accommoder. Alors sentez vous a l'aise, et entrez, Vilya Oblodra. Nous pourrons alors avoir notre charmante conversation. Au fait, ne vous en faites pas trop, Constance connait aussi mon bureau, elle pourrait s'y pointer d'ici quelques temps. Et il ne restera plus qu'a trouver nos lupins compagnons, et nous pourrons avoir notre réunion spéciale.

Yaelle s'inclina avec un sourire, et invita Vilya a pénétré dans le géant indolent et pacifique. Elle la fit faire un bref tour de visite, avant de la mener dans une grande salle, ou une vieille table ouvragé, ainsi que de nombreux fauteuils capitonner et confortable, se tenait, encadré d'un décors douillet et invitant.

Je vous en pris, prenez place et mettez vous a votre aise. Je vous ferez venir a boire ou a manger si vous le désirer. Prenez votre temps, et n'ayez pas peur de furetez partout. Voici la maison de ceux qui veulent se cacher de la morne et froide ambiance urbaine, et pour ceux qui veulent un peu la paix. Mon navire est ouvert a tous, sauf a nos ennemis bien sur...

Et elle fit signe en souriant a l'un de ses camarades pour qu'il s'enquiert de leur apporter quelques choses a boire et a grignoter. Et s'installa, a la suite de son amie, dans l'un des fauteuils, son aura blanche illuminant la pièce d'une lueur tamisée agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: La lumière d'un phare...   Sam 1 Mai 2010 - 0:00

Vilya suivit Yaelle avec joie, et remarqua avec quelle aisance la dame se promenait en ville, ses yeux rieurs semblant noter chaques personnes, sondant chaque recoins. Cette femme avait de l'expérience, et a en juger par son attitude sur d'elle, la solstice savait de quoi elle parlait. Et Vilya se sentit toute petite comparée a elle. L'amiral devait avoir de nombreuses années devants elle, peut être des centaines de plus que ses quelques 29 ans. Et la valkar ne pu retenir un frisson de respect. Elle lui faisait entièrement confiance.

Elle suivit jusqu'au port, et nota rapidement le navire l'Immortel, qui se détachait des autres. Il semblait incroyablement plus vieux, plus rapiécé, mais en même temps, malgré son air un peu disgracieux, il était sans contredit le navire ayant le plus de prestance. En fait, le navire ressemblait beaucoup a son amiral...vieux, sage et téméraire.


J'ignore si je fais fausse route, mais il me semble que votre navire vous ressemble beaucoup. Et je trouve qu'il a fier allure, même s'il est un peu dépenaillé, sans vouloir vous offenser d'aucune manière, je n'ai aucun doute qu'il est le meilleur navire de tous.

Vilya ramena d'avantage ses ailes derrière elle, et s'engagea dans les couloirs un peu étroit du navire, et avisa souvent les marches et les cadres de porte saillants. Et fut contente d'arriver dans le salon de Yaelle. Il était cossu, sobre bien que richement meublé. Il était confortable, et la jeune valkar trouva rapidement un fauteuil qui lui fallait. Un fauteuil de style romain, sans dossier, avec seulement les appuis bras sur les cotés. Et le siège en tant que tel était très agréable. Ainsi, la solstice avait penser a tout le monde dans son salon...il y avait des meubles pour tous...et même un fauteuil qui s'y méprenait avec celui d'Ezechiel. Pas mal...Et un autre qui semblait recouvert d'un tissus ignifuge...probablement pour les moltanors.

Vous êtes prévoyante. Il y a de la place pour tout le monde, du moins, tout les chefs des ordres...mais je ne pense pas que ceux de la mort ou du péché vont venir, n'est ce pas?

Mais j'adore votre navire...si je n'étais pas habituée a la ville, je crois que je viendrais plus souvent...mais la mer n'est pas mon lieu favori...du moins, je ne le connais pas.

Néanmoins, la vrai raison qui m'a poussé a vous trouver, c'est que Constance m'a demander de réunir l'alliance, afin qu'on discute de l'avenir des ordres. Paris grouille d'immortels, et les enjeux deviennent de plus en plus grands, et les conséquences d'un possible conflit, de plus en plus inquiétants. Et j'ai un humain, qui voudrait nous rencontrer pour que l'on discute d'un amiral de la mort rouge...ce serait une bonne idée de quérir les autres membres de la lune. J'ignore pour les lunas, mais Constance devrait être facile a rejoindre.


Vilya acquiesca a l'homme qui lui offrait a boire, et lui demanda un verre d'eau. Et puis, s'installa confortablement sur le siège, et observa les lieux, et son hôte, un fin sourire respectueux sur son visage sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La lumière d'un phare...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La lumière d'un phare...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obélisque de lumière
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Porteuse de lumière]Akari
» Lumière vacillante : seul face aux glaces !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Les Champ-Élysées-
Sauter vers: