AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un loup et une chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 13 Avr 2010 - 22:55

Aemon trouvait la chaleur de la Luna très réconfortante, depuis qu'il était un changeling il croyait qu'il était devenu glacé comme un de ses soirs d'automne. Bien sûr ceci n'était qu'une vague impression mais plus il sentait la chaleur d'Eanna plus il voulait se coller dessus. Il était à moitié partit dans ses rêveries, lorsqu'il se rendit compte que la jeune femme lui parlait de nouveau. Il avait manquer la plupart de la conversation et tenta de se reprendre de manière maladroite.

Oh oui je vous comprends, moi aussi je suis un peu comme vous.

Il entendit la jeune femme passer un soupir et ne savait pas si cela était de sa faute ou simplement la jeune femme qui vagabondait dans son imagination. Il fût content d'entendre la jeune femme continuer sa conversation.

Je dois avouer que j'ai voulu devenir médecin afin de pouvoir sauver des gens et aire une petite différence dans la vie des gens. Il y à aussi le pouvoir que les médecin possède sur la vie et la mort de nos patients. C'est très valorisant de sauver un malade mais cela peut virer au cauchemar si l'on se trompe d'un millième dans une prescription ou une erreur de diagnostique. Il y à dans ce risque quelque chose d'excitant. Mes confrères me traiteraient de fous si ils entendaient cela. Mais n'empêche que ce que l'homme recherche c'est toujours de l'excitation et la beauté. Vous êtes ce qui me touche le plus, vous possédé une source inépuisable de beauté mais qui est caché sous une carapace endurci par vos expériences passées. J'aime bien en apprendre sur vous car j'ai l'impression que vous vous épanouissez à la manière d'une fleur. Avec un peu d'eau, de soleil et d'amour vous deviendrez la plus belle fleur qui existe sur cette terre.

Aemon prit un certain temps à réfléchir à ce qu'il venait de dire. Il avait l'impression que son subconscient venait de prendre le dessus sur sa raison. Il ne se rendit compte que de certaine chose dont il venait de faire part à la Luna et se sentit mal à l'aise.

Je suis vraiment navré je crois m'être laisser emporter cela m'arrive parfois. Si je vous ai offenser veuillez me pardonnez. Bien où était-je rendu? Ah oui j'allais m'attaquer à vos jambes.

Le ton de sa voix laissait trahir quelque chose de faux, comme si finalement il ne regrettait pas vraiment tout ce qu'il venait de faire part à sa jeune amie. Il ne savait pas trop comment elle allait réagir mais il espérait ne pas recevoir de taloche par la tête. De plus il rougissait de manière excessive à ce moment et il ne voulait pas vraiment que la jeune femme le fixe car il craignait qu'elle le voit dans cet état. Aemon n'avait pas l'habitude de ne pas être en possession de tout ces moyens et cela le déstabilisait énormément.

Ne vous en faites pas il faudrait beaucoup plus que sa pour m'épuiser. En fait je crois que depuis que je me nourris d'émotion et des rêves je n'ai jamais vraiment été épuiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mer 14 Avr 2010 - 16:41

Les oreilles d'Eanna se dressèrent légèrement, savourant les douces paroles d'Aemon avec surprise et attention. Elle n'avait pas l'habitude d'être complimenté ainsi, et au poste, en général, ça finissait surtout par un ''bon travail Eanna''. Et la jeune femme sourit timidement, un peu embarrassé par les paroles étrange de son ami. Que voulait-il dire par la? Était-il vraiment en amour avec elle ou ne faisait-il que la soutenir et encouragée. Et la louve n'aurait pas su dire si elle dirait oui ou non si la question était bel et bien ce qu'elle pensait. Parce qu'elle ne se connaissait pas asser pour le dire. Et ne connaissait pas son coeur asser non plus.

Bah, je suis sure que vous ne faite pas tant de gaffe que ça. C'est probablement moins pire que de courir après des immortels pour leur rappeler de ne pas trop se montrer, mais j'imagine que ça possède aussi ces moments de stress.

Mais j'ignore de quelle espèce de fleur j'appartiens, j'espère simplement que je n'aurai pas trop d'épine pour déranger vos mains habiles. Oh, vous avez bien le droit de divaguer, autant que vous n'avez pas besoin de vous excuser. Je comprends parfaitement le sentiment étrange que dégage l'odeur des fleurs de printemps...mais ce printemps n'a tendance qu'a durer un temps, on saura si ce temps sera plus long que possible.

Excuser moi, je divague moi aussi. Je crois qu'il serait bon de dormir un peu...quoi que vous ne dormiez malheureusement pas. Vous n'avez jamais été épuisé? Dommage, vous manquez la sensation de lourdeur, on se sent étrangement las. Et quand on se sent las dans un lit...étrangement on se sent bien. Je dois avoir trop de chien et pas asser de loup...j'adore les lits moelleux.


L'immortelle lanca un soupir un peu ambigu. Il voulait essayer...elle le laissait bien, mais elle ne ferait pas les premiers pas. Eanna avait depuis longtemps fermé la porte au nouvelle fréquentation, et la porte de son coeur ne s'ouvrait que de l'extérieur. Si quelqu'un voulait se donner la peine d'y entrer, il y était libre. Mais la jeune femme ne sortirait pas pour possiblement souffrir encore. Alors elle attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 15 Avr 2010 - 21:13

Aemon ne savait pas trop comment réagir la jeune femme semblait être intéressé par lui mais elle ne le disait pas franchement. Dans ces messages il y avait plein de sous-entendu. Il savait que son coeur était ouvert que pour elle à présent mais il ne trouvait pas les mots pour le lui dire.

Quelle chance que je sois un changeling alors, car voyez vous les saisons sont ce que vous pourriez appeler nos clans. Alors le printemps peut être aussi éternel que vous.

Il sourit légèrement en entendant la jeune femme qui parlait du fait qu'il ne dormait pas. Aemon pouvait dormir si cela lui prenait mais il n'était pas nécessaire pour lui de le faire.

Vous savez je peut dormir c'est juste une question de la nécessité de le faire si nous n'avons pas besoin de dormir. Mais je ne suis pas encore tout à fait las de vous faire un massage surtout que vous semblez bien l'appréciez. Mais dites moi une chose, quel est le sentiment que l'odeur des fleurs dégage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 15 Avr 2010 - 23:12

Ah ouais, vous pouvez dormir? Je ne comprends pas alors pourquoi ce n'est pas nécessaire...votre cerveau ne se repose donc jamais? Bah, vous avez probablement le droit d'être différent, je suppose que je suis pareille comparée a vous. Nous sommes deux étranges dans un monde ou le bizarre n'a pas de place.

L'immortelle se retourna, coupa court au massage. Elle avait l'impression que ce qu'il se passait entre eux prenait une tournure qui nécessitait qu'il prenne cela au sérieux. Pour le bien de leur entreprise contre Thilix, ou simplement pour clarifier, la louve devinait que se jouait un destin qui avait parier depuis longtemps contre eux. Enfouie sur les couvertures, elle se redressa un peu, et la pâleur de son buste se découpa légèrement, la rondeur de ses seins se dévoilant a peine au détour de l'édredon, vision fugace et qui laissait deviner qu'Eanna n'en avait cure.

Elle en avait vu, des femmes, perdre leur moyen et leur pudeur face a des voyous. Elle en avait vu, et sauver, de ces gens, hommes, femmes et enfants, les vêtements disparu par les flammes et obligé de se réfugié, nu comme des vers, entre ses bras. Elle en avait vu des torses et des entre jambes, blessés par quelques malencontreuse chute ou blessures mortelle. Aussi la pudeur, pour la policière, c'était quelque chose de très superflu, d'inutile. Et quand elle avait besoin de dénudé un homme pour le sauver, elle n'y pensait même pas.

Elle bailla de nouveau, mais revint rapidement fixer le visage d'Aemon, son regard argenté teinté d'une lueur blanche, comme une lampe de poche en pleine nuit d'été, qu'on aurait dirigé vers un miroir. Mais lui ne pouvait pas se voir dans le miroir, mais il pouvait voir au travers. Et ce qu'il pouvait voir, s'était une hésitation, qui semblait troubler l'immortelle. Mais elle se frustra un peu, voyant la même hésitation dans le regard d'Aemon. Et décida de laisser foutre les convenances. Entre immortel et mortel, la question pouvait se poser...entre immortel, pourquoi on y pensait? Et Eanna agrippa soudainement les cheveux d'Aemon entre ses doigts et l'attirant a elle, l'embrassa avant qu'il n'ai eu le temps de réagir. Pourquoi aurait-il réagit d'abord?

Quelques secondes fougueuse plus tard, Eanna le libéra et recula un peu, tremblante de l'audace qui l'avait poussé a embrasser cet homme. Mais dans son regard, il n'y avait aucune honte, aucune gène, juste des yeux brillant comme des étoiles. Et le sourire moqueur toujours pendu a ses lèvres...


Peut-on toujours appeler ça sentiment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Sam 17 Avr 2010 - 13:01

Aemon fût surpris du geste que la jeune femme posa. Il fût complètement prit de court. Le baiser d'Eanna était très profond. Aemon ne put s'empêcher de fermer les yeux afin de garder ce moment à jamais encrer dans sa mémoire. Lorsque la jeune femme le lâcha pour se reculer Aemon ouvrit les yeux tranquillement afin de découvrir la jeune femme aussi sur d'elle que la première fois où il l'avait rencontrer. Aemon ne put s'empêcher d'admirer la Luna qui se trouvait devant lui. C'était clair maintenant que la jeune femme et lui ressentait la même chose l'un pour l'autre.

Je dois vous avouez que je ne m'attendait pas à ce baiser mais d'un autre côté je dois dire qu'une partie de moi l'espérait. Je sais pourquoi je m'entend aussi bien avec vous, je crois avoir enfin trouver mon âme soeur. Je ne suis pas une personne très friande de ces choses là mais je commence à croire qu'il y à une force mystérieuse qui nous à fait nous rencontrer.

Aemon s'approcha à son tour de la jeune femme tranquillement et posa ses lèvres contre les siennes. Il la serra dans ses bras afin de la tenir près de lui pour un moment. Aemon fit ressentir toute sa passion et son amour pour la jeune femme dans ce bref instant. Il l'a submergea dans ses propres émotions. Il échangeait avec la jeune femme sur un niveau que les changelings utilisaient simplement lorsqu'ils vendaient au Marché des Gobelins. Il ne savait pas comment la jeune femme réagirais à cette sensation bizarre. Il n'était pas très doués avec les mots mais les émotions alors sa il en connaissait un rayons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Sam 17 Avr 2010 - 18:38

L'immortelle sourit en l'entendant parler d'âme soeur. Peut être était-ce vrai, et la jeune femme en savait asser pour savoir que les mystères se révèlent parfois vrai, comme les immortels. Mais était-il vraiment âme soeur? Bah, pour le moment, la luna se contentait d'être heureuse d'avoir trouver quelqu'un qu'elle aimait, tout simplement.

Elle se laissa enlacer, et savoura a son tour le contact de cet immortel plein de mystère. Mais les loups avaient toujours été les amants de ce même mystère, et la luna ne se sentait pas dépaysée. Mais lorsqu'il décida de lui confier ses émotions tout en même temps, la trainant dans un flot de sensation étrange, la jeune femme se raidit légèrement, peu habituée a cette méthode de communication. Elle prit un moment avant de se calmer et de comprendre que c'était sa façon a lui de lui dire je t'aime.
Et se laissa faire, laissant son énergie se transmettre a lui aussi. Une méthode étrange, mais si ça marchait, tant mieux.


Je suis contente aussi. Âme soeur? Peut être, si l'on y croit. Mais a mon humble avis, que tu sois mon âme soeur ou pas, je m'en fiche pas mal. Tous ce que je veux, c'est que notre éternité de soit plus jamais solitaire.

Et la luna se blottit contre le torse de son ami, et Aemon put ressentir toute la chaleur qui se dégageait du corps d'Eanna, une température qui aurait fait frémir n'importe quel médecin d'inquiétude, fallait admettre. Mais les loups étaient chaud de nature, plus chaud que n'importe quel organisme vivant dans le monde, sauf les moltanors. Suffisait de s'y habituer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 18 Avr 2010 - 19:30

Aemon arrivait à sentir la chaleur qui se dégageait d'Eanna. Il arrivait même ;a sentir son coeur battre comme s'il s'agissait du sien. Il ne savait pas trop comment s'y prendre mais il savait une chose la jeune femme le désirait tout autant qu'il la désirait. Il prit l'opportunité pour regarder la jeune femme et remarqua que la robe de chambre semblait glisser peu à peu de ses épaules laissant apparaitre le corps nue de la jeune femme. Aemon ne put s'empêcher de rougir mais sans toutefois détourner son regard. Coller contre la jeune femme Aemon sentait son désir grandir. Il ne pouvait passer outre cette émotion pure et extrêmement enivrante.

N'ayez crainte nous ne saurons plus jamais solitaire. Nos chemins se sont croisés afin de nous réunir dans nos combats à venir et dans notre vie amoureuses. Je ne pourrai plus jamais vivre sans vous car vous avez volé mon coeur.

Aemon embrassa Eanna de nouveau tout en la faisant s'étendre sur le lit. Il en profita pour glisser ses mains habiles sous la robe de chambre et lui caressa les hanches. Il ne voulait pas non plus la brusquer.

Je suis en complet ravissement depuis le premier jour où je vous ai aperçu. Vous êtes un esprit intelligent dans un corps sublimes. Même avec votre animal très présent en vous vous semblez être toujours en parfait contrôle de toutes les situations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 18 Avr 2010 - 23:11

L'immortelle ricana en l'entendant. Elle ne pouvait comprendre comment elle avait fait pour passer de solitaire et insensible a douce et passionnée...l'amour la dépassait intégralement, et elle devina que même l'éternité n'allait rien y changer jamais. Mais la jeune femme préféra laisser le mystère entier, et ne pas y penser.

Je suis incapable de voler quoi que ce soit, je ne suis pas policière pour rien après tout...le bruit de mon coeur doit simplement cacher le tien...

Elle laissa ses mains se balader, bien qu'elle frémit quand même un peu. Elle n'avait jamais été aussi près de quelqu'un, et évidement, elle ne put donc pas réprimer tout a fait un léger grondement de crainte. Bah, elle était en contrôle...mais elle n'était guère habitué a être aussi vulnérable.

Bah, j'ai un cerveau de loup dans un corps de femme...mais faite gaffe, le loup n'est jamais bien loin, et bien que je fasse de mon mieux pour me contrôler, je ne puis jamais être en parfait contrôle...alors oui, je suis un gentil loup apprivoiser...mais faut pas trop chercher. Alors soit gentil et prend ton temps...nous avons l'éternité après tout...du moins, jusqu'à ce qu'on tombe sur Thilix...

L'immortelle l'attira par le cou et l'embrassa, plus tendrement, en faisant attention évidement a ne pas lui couper les lèvres en passant avec ses dents de loup...et le fit rouler de coté. Après tout, elle le voyait peut être comme l'alpha, mais elle n'était pas pour autant satisfaite avec l'idée d'être soumise. Et passa les doigts sur la chemise de son ami, déchirant tranquillement le tissus d'une griffe délicate. Dommage pour son linge, s'il prétendait que son univers lui fournissait ce qu'il voulait, il pouvait bien en demander une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Sam 24 Avr 2010 - 22:58

Aemon laissa l'amour d'Eanna s'emparer de lui, et frissonna a la sensation d'effleurement des griffes chaude de la belle qui avait pris d'assaut sa chemise, et qui voulait en faire de petits copeau de tissus tendre, des lambeaux de de la timidité qui s'effritait entre eux.
Et répondit a son baiser avec une fougue tranquille, transmettant ses émotions a travers ses embrassades comme s'il voulait donner vie a ses propres frissons, a ses propres désirs. Car ceux de la louve semblait bien apparent.

Il prit la tête de la jeune femme entre ses doigts, caressant sa peau douce et allechante, et souriant, lui murmurant a l'oreille.


Je dois avouer que j'aimerais bien voir votre bête sauvage quelque fois. Votre pelage de loup doit être quelque chose d'intéressant à cajoler. Mais la douceur de votre peau me fait penser au satin. Votre ôdeur est terriblement aphrodisiaque. Je ne peut me passer de vous. Je vous aimerai pour l'éternité.

L'homme redevenu jeune en cet instant électrisant attrapa le bout de vêtement qui s'accrochait encore aux épaules de sa belle, et l'en débarrassa avec empressement, quoi que préservant ses énergies pour plus tard, et rongeant son frein avec un gémissement a peine perceptible, tant l'odeur suave et magnifique d'Eanna aguichait son désir, et lui donnait des spasmes de bonheur. Il n'avait qu'une envie, partager son amour et se mêler a la chaude et vive immortelle, et ne faire plus qu'un de corps et d'esprit. Cette femme avait ravi son coeur, et ravit son âme. Et il ne désirait plus rien au monde que de vivre éternellement avec elle.

Thilix ne pourra pas grand chose contre nos efforts combinés. Rien ne pourra jamais nous séparé. Alors pensons à nous deux un peu, car la nuit est jeune et nous aussi.

Comprenant son désir de rester sur le dessus, il s'aventura dans son dos, puis plus bas, et passa les mains sur les cuisses, et savoura la caresse de l'épiderme frissonnant. Et il n'avait envie que d'une chose, capter la fraiche odeur de cette sauvage fleur de printemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 25 Avr 2010 - 11:58

L'immortelle réagit a sa demande en grognant, un grondement sourd et canin qui fit redresser ses cheveux courts, et fit apparaitre une mince couche de fourrure, juste asser pour changer la texture de sa peau, et satisfaire Aemon. Mais elle laissa tomber, ne pensant pas réellement que ce soit une bonne idée pour l'instant de laisser la bête parler a travers son corps. Son désir était le sien, et pour le moment, elle ne voulait pas le partager, même a elle même.

Si tu désire que je sorte ma bête sauvage, tu n'a qu'a demander. Mais ce ne serait pas une bonne idée de commencer ainsi. Tu es a moi, et je ne voudrais pas de partager avec ma bête tout de suite...et je suis surprise que ma peau soit encore aussi douce, après tout ce que je lui ai fait subir...

L'immortelle allongé sur lui arrivait a sentir les frissons qui le parcourait, et accéléra sa découpe du vêtement, finissant par la déchirer bel et bien, n'aimant pas vraiment a jouer les couturières.
Le vêtement désormais hors d'état de nuire, Eanna se laissa a l'observer. Malgré les quelques rides ici et la sur le visage de son ami, il n'était pas si vieux, et gardait une fierté et une attitude d'adolescent, malgré une sagesse apparente. Certainement que cet homme était capable de lui en remontrer...
Et elle décida que les lèvres n'était pas asser, et commença a l'embrasser ailleurs, faufilant son nez et ses douces lèvres dans le cou d'Aemon, et caressa ses cheveux autant qu'elle balada son autre main plus loin sur son torse et ses hanches, et ailleurs encore. Il n'était pas le seul a avoir des mains...


La nuit est encore jeune, certes. Et dans ton monde, elle semble éternel. Dommage qu'il n'y est pas de lune cependant...j'aurais pu te montrer d'avantage que ma simple peau. Mais ce sera pour une autre fois...dans mon monde.

Eanna faisait référence a ses tatouages, qui n'apparaissait que dans une certaine lumières. Mais ils avaient tout le temps pour en parler, une autre fois. Et l'immortelle préféra partager les instants de vie qui faisait rappeler a tous que la vie valait la peine d'être vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 25 Avr 2010 - 23:29

Aemon sentit de la fourrure sous ses doigts et entendit la louve grogner légèrement avant qu'elle ne reprenne contrôle d'elle même. La jeune femme émettant son opinion sur le fait qu'il lui appartenait le fit sourire légèrement. La jeune femme semblait ne pas vouloir le partager avec sa partie plus bestiale, ce qu'il trouvait très valorisant.

Je suis d'accord pour que vous ne me partagiez pas tout suite avec votre bête intérieur. Je vous aime bien vous et j'apprécie les moments que nous passons ensemble. Votre peau, ma chère, est aussi douce que de la soie d'Inde et vous ne pourrez jamais perdre cette douceur car elle est le reflet de votre âme.

La Luna déchira son linge aussi facilement que si cela avait été une feuille de papier. Lorsque la jeune femme entreprit de s'attaquer à d'autre partie de son anatomie, Targaryen sentit une nouvelle énergie. Il sentait une très grande attirance envers la Luna depuis le premier jour mais cette fois ci c'était différent. Il s'agissait d'un désir grandissant.

J'ai un secret à vous avouer le seul moyen qu'un changeling est de reconnaitre ces semblables c'est d'être en mesure de pouvoir voir au travers du masque. Cela me permet aussi de voir ce qui est cacher aux yeux de tout le monde comme ces tatouages qui couvrent votre corps. Mais vous avez raison nous pourrons parlez de cela plus tard car en ce moment vous avez embraser mon coeur d'une passion que je n'ai jamais eu auparavant.

Aemo sentait les mains de la Luna se promener un peu partout sur son corps et cela provoquait certaine réaction que les hommes ont une certaine difficulté à cacher ou contrôler. Il empoigna la Luna par les hanches et l'embrassa dans le trapèze la mordant légèrement au passage. Il prit en main la poitrine de la louve et commença à la pétrir de manière attentionné. Prenant garde de ne pas trop tiré fort pour ne pas blesser la Luna mais tout de même assez pour peut être l'aguicher. Il caressa aussi le dos de la Luna afin de trouver les zones érogènes de sa nouvelle compagne.

Vous avez un don avec vos doigts, je n'ai jamais rien sentit de tel auparavant. Soyez quand même gentille je dois vous avouez que cela est nouveau pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 25 Avr 2010 - 23:59

Dans ce cas, nous sommes deux. Je n'ai guère l'habitude d'être séduite par les forcenés ou les criminels...en général, je suis plutôt détester dans le monde carcéral. Ça me donne très peu de temps a faire autre chose en général. Mais comme votre monde ne fonctionne pas comme le miens, c'est pratique. Une journée de congé par semaine, et me voila avec 400 ans de repos. Pas mal, n'est ce pas.

Elle s'était un peu détaché de lui, et lui lança un clin d'oeil amusé. Elle le laissa s'intéresser a ses endroits purement féminin, tout en fronçant légèrement les sourcils. Ainsi, il savait pour ses tatouages. Mais au moins, il n'en connaissait pas le dessin, ni le but dans lesquels ils avaient été gravé. Ce serait une autre conversation...

Que vous ayez aperçu mes tatouages avec quelques chose de particulier. Mais malgré que vous en saviez déjà beaucoup, vous ne m'avez jamais vue nue, éclairé sous la lune. C'est un spectacle que peut on eu la chance de voir...mais ce sont des secrets de luna qui vaudront la peine d'être dévoilé a un autre moment, dans un autre endroit.

L'immortelle s'installa plus confortablement sur lui, et se redressa davantage. Et observa la lampe d'un coup d'oeil un peu méchant, et la lumière se tamisa timidement, simplement pour donner une ambiance plus confortable a la pièce. Les ombres jouaient sur le visage de la luna, lui donnant des airs un peu plus sévère, parfois même sadique et carnassier, souligné par les clin d'oeil moqueur et lumineux de la louve aguicheuse et aguichée. Et passa ses doigts en un massage particulièrement aguicheur, alternant les fortes pressions et les effleurement presque imperceptible, du bout d'une griffe, partant de son oreille a descendre jusque près de la ceinture. Des griffes chaudes provoquant des frissons a travers l'épiderme alléchant de cet homme au allure de fou.

Si ma peau est le reflet de mon âme, je suis surprise que ce ne soit pas du papier sablé. Mais j'imagine que j'exagère. Mais n'ayez crainte, je suis un véritable loup de salon...je ne vous ferai jamais aucun mal, a moins que vous le désiriez...

Et Eanna l'embrassa encore, et encore. Elle voulait lui laisser le loisir de se débarrasser de ses pantalon seul, ne voulant pas le brusquer ou le rendre mal a l'aise. Et avec ses ongles plus comme des griffes en ce moment, elle ne voulait pas non plus lui faire peur. Après tous, rare était les hommes qui aimaient voir trainer près de leur bijoux, des armes potentiellement dangereuses. Mais elle voulait aussi savoir combien de temps il allait tenir avant de devenir fou de désir. C'était un peu méchant, mais la louve était déterminée a le voir sortir de son apparente nonchalance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 27 Avr 2010 - 21:54

Aemon sentait le désir monter en lui, et plus la jeune femme l'aguichait et plus il avait l'impression qu'elle le faisait exprès. Ne sachant que trop faire car la créature qui le dominait était si jolie qu'il ne voulait pas non plus la brusquer. Mais plus la Luna insistait et plus Aemon se laissait aller pour la jeune femme. Il ne savait comment trop s'y prendre avec une femme aussi aguichante mais il tenterait le tout pour le tout. Il commença en embrassant la jeune femme comme si sa vie en dépendait. Pendant que son attention était distraite par se baiser passionné, Aemon en profita pour défaire sa boucle de ceinture subtilement. Il ne savait comment Eanna allait réagir en le voyant tenter de se débarrasser de ses pantalons. Il arrivait quand même à sentir que la louve commençait à avoir beaucoup de désir. Mais elle semblait attendre après lui qu'il fasse les premiers pas.



Vous êtes si belle je ne peut vous mentir que vous êtes en train de me faire perdre la tête. Je vous désire plus que tout au monde. Mais je ne ferai rien si cela n'est pas réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 27 Avr 2010 - 22:32

Eanna sourit en ressentant les frissons d'excitation d'Aemon, qui semblait vouloir se contrôler par tous les moyens. Et l'immortelle le comprenait, a peine. D'accords, il y avait des moments qui nécessitait de garder son sang froid, alors que tout autour menace de s'effondrer. Et la luna était forte dans ce genre de situation. Mais elle savait aussi qu'il fallait parfois se laisser aller a un peu de folie, sans cela, cette même folie nous rattrapait, et bien plus fort, a un autre moment de nos vie, et alors, nous perdons la tête inévitablement. Et les lunas, malgré tout, était de véritable bête sauvage. Alors pour Eanna, c'était bien normal d'avoir de ce genre de moment intense et sans limite.

Alors, si tu y tient tant, perds la ta tête. Tu n'aura qu'a la retrouver plus tard, ce n'est pas bien grave. Je te l'ai déjà dit, je suis capable d'en prendre. N'ai donc pas peur de te laisser aller. Ca ne peut que te faire du bien, après tout. Si tu désire quelque chose, vient le chercher...si tu n'essaye pas, tu n'aura jamais.

L'immortelle le laissa se débarasser de sa ceinture en riant. Bien sur qu'elle avait remarqué le mouvement presque subtil. Le sang de l'homme était en ébullition, mais ce n'était rien comparé a celui d'Eanna. Et pour lui facilité la vie, plutôt que de s'empêtrer dans ses inutiles vêtements, elle passa les doigts entre la peau de l'homme et le pantalon, et déchira en un coup sec, de ses griffes orienté vers le haut. Et par un plaisir malsain, alors que l'homme se trouvait désormais dans le même costume qu'elle, c'était a dire nu comme un vers, elle en profita pour caresser ses jambes masculines, d'une griffe fine, embrassant son torse avec lenteur et de langueur, jouant près de l'aine avec une attitude un peu arrogante. Et bien qu'Eanna n'avait aucune idée de ce qu'elle faisait, elle se laissait aller a son instinct de femme. Et préféra ne pas se poser de questions...elle s'en poserait plus tard.

Profitant de la simplicité de leur habillement, elle se rapprocha d'avantage de lui, et l'enlaça d'une jambe musclé et habile. Ses jambes, quoi qu'impressionnant de muscles bien bâtit, n'était en rien disgracieuse. En réalité, on aurait plutôt dit une gymnaste qu'une policière...si ce n'était les nombreuses traces de balles, de couteaux et d'autres armes, qui formaient des cicatrices de toutes formes sur sa peau. Même a l'intérieur de la cuisse, elle avait des marques de couteau...preuve que les hommes n'ont pas de scrupules a frapper, peut importe l'endroit.


Et ne prends pas le temps de noter chacune de mes cicatrices, ce serait une bien lourde tâche. C'est une cartes de constellation que je n'ai moi même pas fini de cartographier, alors laisse tomber. A la place, amuse toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 30 Avr 2010 - 22:37

Après cette nuit torride, Aemon se réveilla auprès de sa douce moitié. Il ne savait que trop bien que ce qui venait de se passer serait surement une des premières conversations qu'il s auraient dès qu'elle serait réveiller. Aemon se leva tranquillement et se se dirigea vers l'armoire. L'état de ses vêtements nécessitait une nouvelle garde robe. Il prit ses vêtements habituels et se dirigea lentement vers la chambre. Il pensait que la jeune femme désirerait manger en se réveillant. Il apporta donc alors le déjeuner au lit à sa nouvelle amante. Il espérait que l'odeur des crêpes et du bacon allait la sortir de sa torpeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 30 Avr 2010 - 23:42

L'immortelle était bel et bien épuisée, et dormit un bon moment, alors qu'elle se remettait autant de leur nuit intense que de leur combat de la veille. Et la louve n'ouvrit pas les yeux le moins du monde, pas même quand Aemon se leva, alors qu'elle avait pourtant l'habitude de se réveiller facilement.

Mais l'odeur de petit déjeuner qui se mit bientôt a flotter dans l'air de la chambre n'était pas pour passer inaperçu au nez fin de l'immortel au trait canin, malgré qu'il du attendre quand même un petit moment avant que le cerveau d'Eanna ne fasse le lien entre l'odeur et la nourriture...et que son esprit se décide a s'éveiller. Elle hésitait beaucoup entre rester coucher pour le restant de ses jours a geindre de ses blessures, ou a se lever et a satisfaire son estomac...ainsi que son coeur.

Elle fini par s'agiter, et se frotta les yeux avant de les ouvrir. Et ne pouvait évidement pas l'éviter, bailla a s'en décrocher la mâchoire, poussant un grognement de loup satisfait. Bien qu'en s'étirant, la jeune femme eu ressentit de vive douleurs un peu partout dans ses muscles, elle ne s'empêcha pas un sourire satisfait a la vue du bacon fumant...Et regarda Aemon avec bonne humeur et amour.


Bon matin a toi aussi...merci pour le déjeuner, je n'en demandais pas tant...mais tu me prends par les sentiments se matin. Tu a évidement trouver le moyen de me réveiller...pas mal pour quelqu'un qui ne si connais apparemment pas.

Le clin d'oeil moqueur avisa Aemon qu'elle se souvenait parfaitement des phrases endiablés que les deux s'étaient échangé la veille, et qu'elle ne se gênerais pas pour les utilisés a ses fins. Elle se redressa sur le lit, peut importe de cacher sa nudité après tous, et attrapa une languette de bacon, qu'elle avala sans trop de longueur. Et écarta le plateau bien vite pour attraper Aemon et l'embrasser sans trop se poser de questions. A quoi sa servait de toute manière. Le relâchant, elle repris le plateau, et mangea tranquillement, amusée.

Alors, le plan de match? Il faudrait quand même pensé a travailler un peu plus pour trouver le moyen de battre Thilix...je ne crois pas que ce soit avec de l'amour que nous allons y parvenir.
Je ne sais pas toi, mais malgré que 400 ans seule avec toi soit d'une tentation extrême a faire autre chose que de travailler...nous n'étions pas ici pour ça au départ. Et bien que je ne suis pas contre de petite pauses de temps en temps...Il serait bien de s'y remettre, qu'en dis tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 3 Mai 2010 - 21:46

Aemon se laissa attraper par la jeune femme et sentit toute la passion dans le baiser d'Eanna. Il fût surpris et en même temps cela lui rappelait que les évènements de la veille n'avait pas été seulement un rêve. Il savait très bien que la jeune femme l'appréciait déjà plus. Il savait aussi que maintenant leur lien était plus puissant que des alliés. Quand elle lui demanda ce qu'il pensait faire de la journée Aemon sourit. Il avait en effet prévu un plan de match.

Je sais que nous devons nous battre contre Thilix et je sais aussi qu'avec vos informations nous avons déjà avancé d'un grand pas. Par contre nous avons quelques petites choses à régler. J'ai déjà fabriquer des grenades au phosphore pour empêcher notre ami d'utiliser son pouvoir qui nous tue avec un simple regard. Pour les populations de petits animaux je ne sais pas trop quoi utiliser, nous pourrions utiliser un lance-flamme mais il y aurait des risques que les petits animaux décident de nous monter dessus pareilles et par le fait même nous allumer. alors dans ce cas là il faudrait que nous ayons un certain enduit sur nous pour nous empêcher de brulez.

Aemon prit une pause pour regarder Eanna se nourrir avec enthousiasme. Ce n'était pas grand chose mais ce petit geste semblait avoir été appréciez par sa jeune comparse. Il n'avait jamais penser que ce petit geste plairait tellement à la jeune femme. Peut être devrait - il se concentré sur l'étude des comportement humains au lieu des symptômes. Après tout maintenant qu'il était immortel il avait pas mal de temps dont il disposait.

L'armure en os est assez facile à percé par contre votre linge qui se déchire à chaque fois que vous vous transformez j'ai une petite idées mais pour cela je vais avoir besoin de toute votre collaboration. Ensuite nous pourrons peut être travaillez votre rapidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 3 Mai 2010 - 22:32

L'immortelle mangea, tout en écoutant Aemon lui décrire le fond de sa pensée sur la suite des évènements. Et sourit a chacune de ses propositions, et se mit a réfléchir tout autant. D'accords, c'était lui le scientifique, comme les humains se plaisait a appeler ça de la science...mais Eanna était plutôt capable d'évaluer les champs de batailles, et les tactiques a utiliser. Elle le laissa finir son exposé, et pris un moment de réflexion, tout en finissant elle même de manger.

Vos grenades seront effectivement fort utile, bien qu'elle ne vont réduire son champs de vision que pour un court laps de temps. Ce serait bien de trouver quelques choses supplémentaire...parce que si Thilix décide d'utiliser ça contre moi, et je sais qu'il y a de grosses chances qu'il y parvienne quand même, je ne pourrai rien faire d'autre que de contempler ma propre mort.
Pour ce qui est des insectes...il faudra trouver un moyen de m'enduire ça quand je vais être sous ma forme de guerre...et ce ne sera pas facile a moins que je me roule dedans. Et encore, il me faudrait littéralement une piscine pour que mes poils en absorbe suffisamment pour que ce soit efficace. Et comme je ne tiens pas a me raser le pelage...


La louve grogna un peu, et frissonna a l'idée de perdre sa belle fourrure. En même temps, elle observait Aemon, et bien qu'elle ne comprenait pas encore pourquoi elle l'aimait autant, Eanna devina que leur lien ne tomberais jamais, pas comme ils s'entendait aussi bien.

Et bien que je ne comprends pas pourquoi vous vous acharnez a essayer de trouver un moyen de me faire garder mes vêtements lors de ma transformation, après tous, ce n'est pas la pudeur qui me dérange et vous avez probablement remarqué. Mais si vous y tenez, ça ne me dérange pas de servir de modèle, ou de cobaye si vous préférer.

Et si vous en avez a redire sur ma rapidité...alors soit, je vous laisse m'entrainer. Je n'ai rien a perdre de toute façon, et beaucoup a apprendre encore. Mais avant ça, j'ai besoin d'une bonne douche...la nuit a été un peu chaude, et je me sens encore toute humide de sueur. Et si on est pour s'entrainer, ce serait bien que ça ne sente pas le chien mouillé a travers la maison au grand complet.


Eanna se leva donc, une claudication dans la jambe presque imperceptible, et se dirigea vers l'autre pièce, la salle de bain, flambant nue et le sourire gravé sur son visage. Mais avant de quitter, elle l'embrassa sur le front, et n'attendit pas son approbation avant de se diriger bel et bien dans la douche. Et laissa la porte ouverte, au cas ou le génie avait besoin d'échanger de nouvelles idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un loup et une chanson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» En chanson...
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Une chanson qui dit tout
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Le Marché Noir-
Sauter vers: