AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un loup et une chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 5 Avr 2010 - 23:39

Eanna se frustra un peu, elle voyait quand même bien que ses griffes ne faisaient absolument rien, et que le bougre jouait le jeu. Et devina qu'elle avait eu tord, et qu'elle l'avait bel et bien sous estimé. Et l'immortelle compris qu'elle allait subir une raclé. Mais elle le méritait, et au moins, elle saurait a quoi s'attendre. Parfois, il fallait se faire rosser un peu pour comprendre le fond des choses, et se tromper une fois ne voulait pas dire se tromper toujours. Et la luna sourit de plus belle, s'était au moins un défi qu'elle serait heureuse de s'entrainer a surmonter, un vrai adversaire.

Je sens que je vais devoir écraser mon orgueil sur celle la...tu es passablement plus puissant que moi sur ca. Je me sens si petite, comparé. J'ai l'impression que je vais changer de tactiques, parce que en forme d'immortelle, je ne vaux rien contre toi. Et l'immortelle riait toujours, vraiment heureuse.

Mais elle se sentit néanmoins un peu inquiète en voyant soudainement une flaque d'ombre a l'endroit ou se trouvait Aemon deux secondes plus tôt. Quels pouvoir avait-il donc, ce bougre, pour être aussi puissant? Et trouva très désagréable d'être soudainement levé de terre, et aussi facilement. Après tout, elle n'avait pas sa forme de loup, et elle n'était pas si lourde que ça. Mais ce ne fut rien comparé a la flaque d'ombre, dans lequel elle fut poussé sans ménagement. Et la phrase peu rassurante que son adversaire lui avait lancé acheva de lui glacé les sangs un peu plus que nécessaire. Mais Eanna se cramponna a son sourire, et décida de lui faire quand même confiance. Il ne la tuerais tout de même pas, après tout.

Mais les tentacules d'ombre prenant prise sur son corps la fit gronder, et sans vraiment y penser, elle se changea en loup, et l'instinct pris rapidement le dessus sur la volonté. Le loup n'avait pas encore vraiment peur, mais cette force étrange et passablement désagréable la dérangeait, et elle ne savait pas pourquoi, elle n'aimait vraiment pas. Mais malgré tout les coups de pattes qu'elle donna aux tentacules, rien n'y faisait. Ce n'était pas de chair, d'os ou de quoi que ce soit de solide, et de tangible, et le loup s'immobilisa, tétanisé par la colère, et grondant sourdement sans pouvoir arrêter. Mais a travers ses yeux, Eanna ne criait toujours pas grâce, et au fond, Aemon pouvait toujours voir une détermination a aller jusqu'au bout, peut importe les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 8 Avr 2010 - 13:04

Aemon regardait la bête qui semblait être en train de perdre patience avec les tentacules d'ombres. Aemon regarda sa jeune amie se transformer en sa grosse bête de guerre. Elle semblait ne pas vouloir abandonner mais elle ne pouvait pas vraiment grand chose et il décida de la relâcher de son emprise. Il faut dire qu'Aemon aussi espérait une bonne petite bataille. Il retira la zone des ténèbres et laissa la Luna reprendre son souffle.

On dirait bien que l'on va pouvoir commencer, je me demandais quand vous alliez me prendre au sérieux. Allons venez danser avec moi gente dame.

Targaryen narguait la louve de plus belle. Il savait qu'elle ne se battait pas vraiment sans aucune provocation. Mais tout de même il ne voulait pas non plus qu'un des deux soit blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 8 Avr 2010 - 13:20

L'immense animal ne rechigna pas a sentir les tentacules se retirer. Mais cela ne l'empêcha pas de gronder sourdement, furieuse de le voir achevez le combat, n'ayant pas encore remarqué que son ami ne faisait que la taquiner. Et même si Aemon n'avait peur de rien, la vue de la bête au crocs découvert et bavant de frustration n'était pas la vision la plus rassurante qu'il eu vu de sa vie. Et même si au fond, Eanna savait bien que c'était tout de même un jeu, elle était quand même effrayante pareil, avec ses yeux blanc argenté qui luisait a travers la pièce.

Ses oreilles se couchèrent lorsqu'elle entendit Aemon parler qu'il ne faisait que commencer. Mais elle se redressa, et acheva de gronder, pour montrer qu'au fond, elle n'attendais que ça. Et gronda de plus belle en l'entendant l'appeler dame. Bordel, il faisait exprès!

Et la louve décida de mordre a l'hamecon, et se précipita sur lui, toutes griffes dehors, malgré qu'elle se retint de mordre, pour le moment. Les blessures étaient généralement vite arrivée. Et pour Targaryen, même lui ne se serait pas attendu de la part d'un loup une agilité impressionnante. Certes, ce n'était pas la plus rapide, et ses mouvements étaient quand même prévisible jusqu'a un certain point. Mais néanmoins, c'était un formidable adversaire que la luna en pleine forme, et dans sa forme de guerre.

Elle tourna autour de lui, le poussant de l'épaule, cherchant a l'énerver plus qu'autre chose. Elle ne savait pas ce qu'il allait bien pouvoir sortir de sa manche, ou quelle ruse il allait lui sortir sur le bout du nez. Mais l'immortelle s'amusait beaucoup, bien que ses crocs a quelques pouces du visage d'Aemon, des crocs blancs long et acérés, ne soient pas ce qu'on appelait des plus amicaux. En biais, elle le regardait avec méfiance, et attendit, près de lui, qu'il décide d'agir. Les loups étaient fier et arrogant, mais elle était capable de savoir qu'il fallait parfois attendre avant de sauter sur un adversaire dont on ne savait que très peu. Aemon pouvait sentir le souffle de l'animal immense, qui cette fois, était aussi grand que lui, et sentait l'énergie qui l'habitait. Une énergie puissante, et presque palpable, tant la chaleur se dégageait de cette boule de poil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 8 Avr 2010 - 21:21

Aemon sut que Eanna tâtait le terrain toutes les attaques n'était pas réellement menaçante mais il savait qu'elle l'étudiait. Aemon lui aussi attendait que la jeune femme fasse les premiers pas mais elle ne semblait pas vouloir se mettre dans un terrain inconnu. Voyant cela Aemon ne put s'empêcher de sourire, on dirait bien qu'il devait donner quelque chose à se mettre sous la dents.

Bien maintenant que nous avons fini de nous étudier qu'est-ce que vous penser que l'on commence un vrai entrainement!

L'agilité et la rapidité de la Luna était quand même impressionnante mais Aemon savait qu'il pourrait facilement rivaliser avec elle. Il se concentra quelque seconde avant de s'élancer à une vitesse surhumaine.

Il passa près du côté gauche de la Luna et lui envoya son poing vers ses côtes. Puis se mit derrière la Luna avec une position étrange les deux mains devant lui et attendit de voir la réaction de la Luna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 8 Avr 2010 - 23:57

Eanna encaissa le coup sans peine. Malgré qu'elle ne fut pas protéger autant que les carnivaux et leur fortitude exceptionnelle, ou les sadizars par leur carapaces, les lunas étaient quand même capable de recevoir des coups sans trop souffrir, malgré qu'après une pluie comme ceux la, Eanna allait devoir s'avouer vaincue.

Aussi, elle ne réagit probablement aussi violemment qu'Aemon l'aurait souhaité. A la place, elle se retourna, et tacha, au lieu d'écarter les mains de l'adversaire comme il s'y serait attendu, elle se pencha et fonça dans ses jambes, pour le déséquilibré, lançant ses grandes pattes pour lui empoigner les chevilles et tenté de le renverser, le soulevant en même temps. C'était un mouvement un peu risqué, étant donné que les mains du bougre pouvait très bien essayer d'agripper sa tête et de la maintenir coincé. Mais la luna comptait sur sa fourrure dense et épaisse pour éviter toute tentative de prise efficace. Claquant de la mâchoire au niveau de la hanche de son adversaire, la luna lui envoya plusieurs coups de point dans les cotes, et se sortit finalement de l'étreinte étrange dans lesquels ils étaient fourvoyé pour réévaluer la situation, et reprendre le combat a nouveau.

La louve n'avait pas tant d'issu que ça, et n'avait pas de spécialité en combat, contrairement a beaucoup d'ordre, comme les sadizars ou les carnivaux. Néanmoins, ils avaient la ténacité des loups, et leur rage étaient suffisante pour soutenir leur énergie pendant longtemps. Eanna se repris, et se redressa debout, et joignis ses griffes pour en faire des armes plus efficaces, ressemblant a d'étranges katars. Mais au moins, cela avait l'avantage qu'elle pouvait se battre quand même de façon ordonnée, au lieu de toujours foncé tête bêche dans la mêlée. Et se réavanca, envoyant des feintes au visage d'Aemon pour mieux lui donner quelques claques retentissantes sur les cotes, évitant en même temps les coups qu'il pouvait lui envoyer. Et attendit de voir sa tirade suivante, de nouveau sur la défensive.

Pour se moquer de lui, elle lança un cours hurlement, qui résonna a travers la pièce comme un son lugubre, et acheva sur un grondement ressemblant a un jappement moqueur. Pour le moment, Eanna controlait sa bête asser bien, et malgré qu'elle ne puisse pas parler, il était facile de comprendre qu'elle s'amusait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 9 Avr 2010 - 20:05

Aemon fût surpris de voir Eanna foncer tête première vers ses jambes. Il laissa passer la louve sous lui et fit une roulade sur l'épaule de la bête pour éviter le coup. Mais se faisant il se ramassa deux bons coups dans les côtes. Il avait encaisser les coups mais cela l'avait un peu déstabiliser. La louve semblait être quand même assez douée pour une grosse bête. Aemon se concentra à nouveau pour prendre avantage de sa roulade, lorsqu'il atterrit derrière Eanna il venait à nouveau de sauter pour se retrouver à une plus grande distance. Il fit un tour sur lui même et fonça la Luna avec ses main dans une position étrange. On aurait dit qu'il tenait quelque chose dans ses mains sans qu'il n'y ait rien.

Très jolies coups! Maintenant à mon tour!

Aemon s'élança de plus belle à très grande vitesse et juste au moment d'être à porter des griffes de la Luna, Aemon leva les mains vers le haut puis les abaissa très rapidement. Une lame gigantesque alla frapper Eanna dans le torse au niveau des poumons avec le plat. Le coup était très violent et même qu'Aemon fût surpris d'avoir utiliser tant de force aussi facilement. Il espérait ne pas avoir frapper trop durement sa compagne d'entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 9 Avr 2010 - 20:22

Eanna sourit en le voyant essuyé une grimace, apparemment, il sentait quand même les quelques coups qu'elle parvenait a lui donné. Au moins, ce n'était pas peine perdue. Et la louve grogna, se relançant dans la danse avec force. Mais le coup qu'elle reçut la pris par surprise, autant que la douleur qui l'agrippa de plein fouet en pleine poitrine.
L'immortelle recula de plusieurs mètres, alors qu'elle encaissait le coup durement et s'effondra a demi sur un genou, le souffle coupé par le plat de la lame immense qu'elle venait de se manger directement dans les cotes, une arme lourde et apparemment destiné plus a écraser qu'autre chose. La louve du prendre un moment pour reprendre son souffle, et compris qu'elle aurait au moins plusieurs cotes fêlées, mais ce ne serait pas si pire, elle n'en mourrait pas.

Néanmoins, le coup l'avait passablement sonné, et l'adrénaline résonnait davantage dans son esprit, secouant un peu la bête sauvage au creux de chaque luna. Aemon avait bel et bien sorti quelque chose de nouveau de sa manche, elle aurait du songer a quelque chose du genre. Eanna se redressa lentement, un mince filet de sang coulant de ses babines noires, d'ou se détachait clairement les canines immense et blanche, contraste flagrant avec l'écarlate qui coulait le long de sa fourrure. Et ses griffes raclant le plancher firent quelques marques malencontreuses, alors que le loup garou se redressait, et l'on pu entendre un grondement sourd. Pas la peine d'avoir un diplôme d'une université pour comprendre que l'immortelle était un peu en rogne. Elle surveilla désormais les mains de son adversaire avec attention, déterminée a ne pas se faire avoir encore une fois par cette lame monstrueuse, qui était sortie de nul part.

L'immortelle chargea une nouvelle fois, une patte garnie de griffes acéré devant elle pour écarter tout coup de lame qui se serait dirigé vers elle, surveillant autant les yeux de son ami que ses deux mains. Et choisit de se mesuré a lui, de toute sa hauteur, le poussant contre le mur en grognant et en claquant des dents, le poussant de la tête avec une certaine violence, quoi qu'elle surveillait quand même ses gestes, pour ne pas le blesser plus que nécessaire. Ce faisant, elle passa ses pattes entre celle d'Aemon, décidé a le mettre au sol pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 9 Avr 2010 - 20:46

Il savait que la louve était un peu en colère contre lui. Elle était blesser et ne semblait être un peu dans un état de rage aveuglante. Il n'avait d'autre choix de terminer le combat rapidement avant que quelqu'un ne soit vraiment blesser. Il fût surpris par la ténacité de la policière. Il vit la Luna foncer droit sur lui et lui écarter les mains. Il se rendit compte assez vite que la jeune femme voulait l'encastrer dans le mur. Belle tentative pensa Aemon mais il savait déjà que cette tentative serait couronné par un échec frappant. Dans le cas présent ce qui serait frappant serait le mur.

Il se laissa emporter par la bête frustrer vers le mur. Il en profita pour glisser très subtilement trois tentacules d'ombre vers la Luna qui semblait folle de rage. Une pour chaque bras et un autre autour du cou. Juste avant de frapper le mur Aemon se fondit en ténèbres et tira de toutes ses forces sur les tentacules pour faire entrer la bête la tête la première dans le mur.

Il savait que si la bête tombait dans les vapes alors elle perdrait toute agressivité envers lui. Le combat était beau mais si cela devait continuer il en résulterait beaucoup plus de blessure et Aemon en tant que bon médecin préférait les solutions rapides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 9 Avr 2010 - 21:09

Eanna n'aurait jamais cru qu'Aemon soit suffisamment bête pour rester devant elle. Et apparemment, il le fut. Jusqu'à ce que la louve reconnaisse le piège dans lequel elle s'était empêtré. Et lança un jappement de colère et de rage quand elle ne fit que passer au travers de lui, et compris que le contact du mur allait être rude, d'autant que trois tentacules d'ombre avaient décidé de l'emmener dans le mur encore plus fort. Elle changea d'angle, et parvint a placer son épaule en avant, au lieu de sa tête, parce qu'a la vitesse ou elle allait, c'était le crane éclaté qu'elle risquait d'avoir. Au pire, elle se disloquerait l'épaule. Joie, et Eanna ne put que grimacer a l'idée. Mais au moins, elle pourrait se la replacer, pour la unième fois de sa vie. Elle planta ses griffes des pattes arrières profondément dans le sol, mais ne pu empêcher les tentacules de l'encastrer dans le mur avec force et un horrible bruit de craquement.

L'immortelle s'effondra en grondant, le bras gauche dans une position peu agréable, et du sang coulant un peu plus abondamment de sa gueule, une quinte de toux alors qu'elle essayait de reprendre son souffle a travers une cage thoracique écrasée. Le choc ne l'avait pas complètement mise dans les pommes, mais la tentacule qui avait entouré son bras gauche l'avait empêcher de tourné suffisamment, et la policière était entré dans le mur avec une force bien plus grande qu'anticipé. La louve se redressa avec difficulté, un sifflement a travers sa gorge, des poumons humidifié de sang qui produisait un bruit plutôt inquiétant. Mais la luna ne s'inquiéta pas trop, et secoua sa crinière taché de sang, en signe de soumission.

Il était rare qu'Eanna s'inclinait devant quelqu'un, mais cet homme la dépassait visiblement tout adversaire que l'immortelle eu affronté. Et ne se sentait pas si affecté qu'elle ne l'aurait cru, il était le premier a parvenir a la battre. Elle se dirigea vers le mur, avec une claudication amplifier par les griffes qui claquaient irrégulièrement sur le plancher de bois. Une robe de chambre apparu, et ne pris pas longtemps pour que la fourrure brillante de la luna se change pour une peau blanche, parsemé de tatouages presque invisible, et celui de la lune sur l'épaule. Nue au grand complet, elle passa la robe de chambre, mais donna a Aemon le coup d'oeil du vainqueur, alors qu'il pouvait admirer un cours instant le corps bien galbé de l'immortelle, aux courbes généreuses, quoi que subtiles. Elle se retourna, et son visage ensanglanté souriait, teinté d'une subtile moquerie et un respect nouveau.


Pas mal, je suis impressionnée. Autrement je n'aurais peut être pas accepté la défaite, mais vous êtes le premier a me battre, je considère donc que mon orgueil ne peut pas se plaindre.

L'immortelle s'installa sur la chaise qu'elle fit apparaitre du mur, et s'assit avec une grimace de douleur. Certainement, son épaule était bel et bien disloquée, son poignet probablement foulé ou brisé, avec quelques côtes enfoncées, et probablement plusieurs ecchymose un peu partout. Et elle en pris rapidement conscience, un quart de pouce de peau a la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 9 Avr 2010 - 21:52

Au son du craquement, Aemon ne put être que inquiet. Il ne pensait pas que la Luna allait en souffrir autant. Mais tout de même après ce coup Eanna semblait encore tenir le choc assez bien. Il vit la Luna se diriger vers l'armoire et prendre une robe de chambre. Il venait de remarquer que la jeune policière tait toute nue. Elle sembla faire exprès pour se montrer toute nue. Aemon rougit un peu mais son âme de médecin reprit le dessus assez rapidement il avait une patiente à s'occuper. Il reprit sa forme humaine et se dirigea vers un de ses bureau. Il en retira une des seringue que Cypher utilisait pour se régénéré. Il savait que celle-ci marchait très bien sur les immortels.

Je suis vraiment navré de vous avoir autant blessé, ce n'était pas vraiment dans mon intention. Je crois avoir peut être exagéré sur votre cas. Mais malgré tout se fût un combat assez intéressant.

Il s'approcha de la Luna et lui fit signe de tendre son bras. Il prit la seringue et l'injecta dans la Luna. Pendant ce temps il replaça l'épaule en place de la Luna pendant que la seringue ferait effet. Pendant ce temps il se nourrissait un peu des émotions de la Luna pour se guérir ses cicatrices semblait disparaître comme des feuilles mortes qui tombe d'un arbre en automne.

Vous semblez avoir eu du plaisir et j'en suis heureux. Vous verrez cette seringue devrait vous remettre en état en un rien de temps. Hum je crois que je vais devoir me mettre à vous inventer du linge qui ne se verra pas réduit en bouillie à chaque fois que vous prenez la forme d'une bête. D'ailleurs cela me fait penser vous semblez avoir énormément de tatoo. Est-ce qu'ils ont une signification spéciale?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 9 Avr 2010 - 22:11

Eanna le vit se diriger asser rapidement vers son bureau, et sortir une seringue. A les médecins, toujours a vous donner de quoi pour vous guérir, du moins, a essayer. Et l'immortelle soupira, peu sure de l'efficacité de la chose, mais ne rechigna pas. D'accords, il était scientias, mais elle se tut, et préféra attendre de voir. S'il avait voulu la contrôler, il l'aurait mise K.0, pas seulement sonnée. L'immortelle s'intéressa ensuite a son épaule, mais se vit rapidement incapable de faire quoi que ce soit, Aemon lui mettant sa seringue dans l'autre avant-bras.

Vous n'étiez pas obligé de vous donner cette peine, je suis capable d'en prendre. Et votre seringue n'était pas plus nécessaire. Je ne crois pas qu'elle fonctionnera, mais on peut bien essayer, vu que je n'ai pas vraiment le choix.

La luna sentit le liquide s'infiltré a travers ses veines, et grogna légèrement a la sensation de picotement qui la traversa. Mais ouvrit de grand yeux en sentant ses nerfs se calmer, et ses douleurs commencer a se réparer. Il avait réussi a créer un sérum de régénération? A partir de quoi? Ce n'était pas vraiment quelque chose de facile a faire, ni a trouver...et les seuls qu'elle connaissait avec cette habileté, c'était les valkars. Et Eanna fronça un peu les sourcils, malgré qu'elle ne fut pas vraiment inquiète de la réponse. Elle secoua ses membres pour permettre au sérum de faire effet au maximum, et passa la main dans ses cheveux, alors qu'elle rougissait un peu a la mention que son linge disparaissait a chaque fois, déchiré par les transformations.
Et pris un regard pensif a la mention de ses tatouages, ainsi il avait remarqué...et elle rougit d'avantage. Elle devrait peut être arrêter de se mettre nue a tout bout de champs.


Je vous remercie, finalement, pour votre seringue. C'est passablement très utile, et je me demande bien ou vous en avez trouver, ce n'est pas tout les jours qu'on tombe sur un sérum de régénération.
Pour ce qui est des vêtements, ce serait une excellente idée, et je crois que vous feriez fureur parmi les lunas de la gente féminine. Il est évident que je me mets parfois trop a découvert, je m'en excuse si je vous offense ou si je vous mets mal a l'aise. Je ferai plus attention les prochaines fois, je n'ai simplement pas l'habitude d'y penser.

Pour ce qui est des tatouages, le seul qui peut vraiment vous intéressé, c'est celui sur mon épaule, le seul que j'ai en fait. Je ne vois pas pour les autres, je ne m'en suis pas fait faire récemment, et je ne peux pas avoir de tatouages sans que je m'en rende compte, ce serait étonnant.


Eanna cachait bel et bien les autres. Celui sur son épaule, si elle en parlait, ce n'était pas si grave. Mais les autres, n'était pas invisible pour rien. Et comme s'était des secrets de lunas, il resterais secret. Évidement sauf si Aemon en décidait autrement, mais a ce moment la, elle ne pourrait rien faire. Mais comme la lune ne filtrait pas dans la maison, il ne pourrait jamais vraiment les voir, simplement percevoir le changement de texture de la peau. Mais pour ça, il fallait qu'il la touche vraiment pour sentir la différence.

C'est un tatouage familial, qui nous suit de génération en génération. Je suis malheureusement la dernière a le porter. Et sa signification c'est bien évidement perdu. En réalité, aujourd'hui, c'est plus comme le blason de la famille. Un simple mémoire de ce qui a été une famille. Mais j'imagine que vous en avez vu d'autre, mais ce ne sont que des cicatrices qui forment différents dessins. Ce n'est pas le premier combat que j'essuie, ne vous en faite pas.

Son regard fixant Aemon, elle fit comprendre qu'elle n'irait pas plus loin sur les tatouages, et qu'il ferait mieux de changer de sujet. Mais elle n'était pas en colère, simplement un peu mal a l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Sam 10 Avr 2010 - 10:52

Aemon sentait que la jeune femme était gêné de parler de ses tatouages. Il n'allait pas tout de suite lui dire que son état lui permettait de voir ce qui est conçus pour être cachés. Si elle voulait en parler alors ce serait à elle de faire le choix de lui en parler. Lorsqu'elle demanda d'où provenait la seringue il vit dans son regard quelque chose qui semblait le mettre au défit. Il pouvait lui mentir où lui dire franchement ce qu'était cette seringue. Aemon ne se sentait pas menacé et laissa sa bonne foie l'emporter.

Bien vous savez déjà beaucoup de chose à mon sujet mais vous ne savez peut être pas exactement tout ce qui se passe dans les rues de Paris. Voyez-vous cette seringue est un dérivée du pouvoir des Valkars. Vous saviez que j'était un scientias, d'ailleurs je ne m'en suis jamais vraiment cachés. Je vous ai dit qu'après que ma famille soit décimé par Thilix je l'ai pourchasser. J'ai rencontrer un scientias qui se fait appeler Monsieur X.
Aemon réfléchit un peu, il avait complètement comment il avait rencontrer monsieur X mais il se souvint de quelque chose d'important. Arnéus avait tué Monsieur X il y avait de cela pas très longtemps. Il allait devoir retourna sur sa dernière affirmation pour être le plus clair possible.
Milles excuses je viens juste de me rappeler je ne peut pas dire que Monsieur X est toujours dès nôtres alors j'aurais dû employer le terme qui se faisait appeler Monsieur X. Non qu'il y ait une très grande différence. Bref, je me suis fait approcher par cet homme et il m'a convaincu de devenir un scientias. J'ai alors été à son service pour travailler sur un certain patient. Je en sais pas si vous êtes familier avec un Valkar du nom d'Arnéus mais dans tout les cas le patient que nous nous sommes vus confier était cet homme.

Il prit une pause avant de se remettre sur son histoire.

Bref ce Valkar à été mis au service de se certain
Monsieur X afin de connaitre les dirigeants des autres clans et aussi pour rapporter des immortels afin que l'on puissent travailler sur leur code génétique. Je n'était pas très d'accord avec certaine méthode de mes collègues alors j'ai décider d'aider les immortels et ce même avant ma transformation en changeling. Mais je m'égard pardon. Alors comme je disais ce Arnéus s'est fait implanter une puce par monsieur X afin qu'il soit son chien personnel. Dans le temps je travaillais avec un collègue qui lui travaillait sur le code génétique de notre ami. Il à réussi à retirer la régénération du Valkar pour l'avoir sous forme de sérum. Seul problème en faisant ceci cela à priver Arnéus de son pouvoir. Alors j'ai décider que si il devait survivre alors je devrais renforcer son corps avec une armature plus résistante le temps que je trouve le moyen de lui rendre sa volonté propre.

Malheureusement Monsieur X est décédé et Cypher aussi connu sous le nom d'Arnéus est venu trouver le plus proche scientias qu'il avait près de lui. En l'occurrence moi. Mais je ne pouvais pas encore l'aider alors j'ai décidé de le faire patrouiller les alentours afin qu'il ne décide pas trop de se revirer contre moi avant que je ne trouve le moyen de lui faire sortir son ancienne personnalité de son pauvre corps. Mais je suis aussi le responsable de sa médication alors quand il est blesser il vient ici afin d'avoir ses doses. Voilà comment je suis entrer en contact avec ce sérum. Je tente toujours aussi de trouver un moyen de lui redonner son pouvoir propre mais cela s'avère beaucoup plus difficile que prévu.



Aemon regarda la jeune femme dans les yeux. Étrangement après leur gentil petit combat Aemon se sentait un peu plus proche de la policière. Il ne savait ce qui avait changer en lui mais cela était un peu plus que de l'amitié.

Oh et ne vous en faites pas je ne suis pas si mal à l'aise que sa de vous voir sans vos vêtements. Je suis un médecin après tout. Mais je comprendrais que cela vous mette mal à l'aise vous étant donner que je suis un homme et plus agés que vous en plus.

Aemon fit un sourire moqueur à l'adresse d'Eanna.Il ne savait pas du tout comment la jeune femme allait le prendre mais il trouvait sa drôle que depuis déjà trois jour les deux ait une très bonne chimie ensemble. Peut être n'était ce pas seulement pour leur point en commun avec Thilix qu'il s'était retrouvé. Mais qui sais. Seul le temps pourra le dire.

Je en sais pas pour vous mais je crois que l'on pourrait passer à table il est déjà bien tard dans la journée et si nous continuons nous allons sauter encore quelque repas. Alors vous venez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 11 Avr 2010 - 0:53

L'immortelle écouta avec attention, une sévérité nouvelle étant donné qu'elle prenait relativement au sérieux les révélations, quoi qu'il n'y eu aucune trace de colère ou d'agressivité dans son regard. Elle était simplement très intéressé par l'histoire du scientias, et ne fut pas vraiment surprise de l'entendre dire qu'il avait pris parti pour les immortels dès le début. Un autre scientias...mort. Bon, elle ne se poserait pas trop de question. Arnéus? Un valkar, très probablement parce que c'était les seuls a posséder ce pouvoir. Peut être l'amiral des valkar disparu? Était-ce pourquoi l'ordre allait si mal en ce moment, ces dernières années?

Mais la luna ne posa pas de questions, par pour le moment. Bien que la mention de Cypher la fit gronder légèrement. Elle avait entendu, bien évidement, parler de ce valkar qui semait le chaos a travers les immortels. Et qui commençait a taper sur les nerfs de beaucoup de monde. Mais si Aemon pouvait le faire redevenir ce qu'il était avant, ce serait probablement une bonne chose. La jeune valkar ne méritait pas vraiment le sort qui lui avait échu contre son gré.

Eanna se releva, et s'étira, et fit claquer son épaule une dernière fois, avec un bruit sinistre. Son ami était peut être médecin, mais après tout, la luna se connaissait plus que lui. Et pris un moment pour évaluer son état, surtout après cette seringue de régénération. Pas mal, elle se sentait bien, et pouvait se tenir debout sans trop de mal. Mais ses muscles allaient quand même la faire souffrir pour un bon moment. Souriant de nouveau, pour signifier a Aemon qu'elle ne prenait pas ombrage de ses travaux sur les immortels, elle revint près de la table, qui était réapparu, et s'installa a demi dessus, un air moqueur dans son attitude.


Bah, je me change dans le vestiaire du poste de police, et jusqu'à date, je n'ai pas vraiment de mal avec l'idée de me déshabiller devant qui que ce soit. Que vous soyez un médecin, je m'en balance un peu, sans vouloir vous vexer. C'était plus le principe que je ne voulais pas paraitre impudente ou complètement irresponsable. Mais je n,ai jamais eu l'impression que ce devait être un obstacle a mon travail, la différence entre homme et femme, et si je devais me débarrasser de vêtements parce qu'ils étaient taché de sang, je préfère ne pas me compliquer la vie.

Mais je vais me disciplinée, je m'en excuse. Je vais devoir revoir mon étiquette, après tout, je suis une invitée, et vous mon hôte. Je n'ai pas a apparaitre ainsi, aussi a l'aise. Et que vous soyez plus âgé, ne m'inquiète pas vraiment. Les immortels on oubliés ce genre de barrière inutile. En l'occurrence, les jeunes ont l'air aussi vieux que n'importe qui. Quoi que vous aurez toujours quelques rides de plus...


Eanna ricana, et sourit de plus belle. Peut être qu'au fond, elle n'était pas venu vers lui pour rien, et certainement pas parce qu'il courait après Thilix. Elle l'avait vu bien avant de connaitre son but, et ne pouvait pas nier l'intérêt qu'elle avait porté a cet homme dès le début. Bah, qui vivra verra, et Eanna ne ferait pas exception. S'il devait y avoir plus entre eux deux, ce serait a eux d'en décider.

Je suis d'accords pour passer a table, bien que j'ai l'impression que c'est tout ce que nous faisons. Dormir, manger et se battre. Même si au fond, je ne peux pas détester, c'est asser amusant. Mais je vous assure, je risque de dormir pendant un bon moment, et je ne voudrai probablement pas me lever demain...Mais n'y pensons pas, mangeons donc a la place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 11 Avr 2010 - 12:05

Aemon trouvait un peu bizarre que la jeune femme ne demande pas plus de question sur les test effectuer sur ses semblables. Mais d'une certaine manière Aemon comprenait très bien pourquoi Eanna ne voulait pas trop poser de question. Personne n'aurait voulu vraiment savoir quel test affreux les scientias leur réservait. Il fût surpris d'entendre la jeune femme encore vouloir s'excuser pour son manque de pudeur. Il croyait que cela s'était régler lorsqu'il lui avait dit qu'il n'y avait pas de règles ici.

Ne vous sentez pas obliger de changer vos habitudes pour moi. Je suis une personne qui est en mesure de s'adapter à toute éventualité. D'ailleurs je croyais vous avoir dit que la seul chose à laquelle vous devriez faire attention c'est d'aller vous promener dans Arkadia sans moi. Je ne crains pas que vous soyez en mesure de vous défendre mais plutôt j'ai peur que ces satanés goblins prennent avantage sur votre non connaissance des règles dans ce monde. Sinon vous pouvez agir comme bon vous semble. D'ailleurs je ne peut pas dire que lorsque vous vous changez ce soit une vision déplaisantes.

Il sourit en entendant la jeune femme parler de ses rides. Aemon savait très bien qu'il était plus vieux que la jeune femme et que lui son corps paraissait un peu plus âgés. Étant donner que sa transformation n'avait pas eu lieu avant la fin de ses années. Mais il avait quand même l'air plus jeune qu'il ne l'était. Aemon suivit la jeune femme vers la table et prit place.

Je suis vraiment navré, mais si vous désirez que l'on asse quelque chose d'autre vous pouvez toujours proposer je suis ouvert à toute les suggestions possibles. Mais pour cela il faut que vous le demandiez je ne puis lire dans vos pensées. Seulement dans vos émotions et vos rêves.

Il sourit vers la jeune femme assise en face de lui, et prit son verre de vin comme à l'habituelle et laissa planer son esprit sur une façons que les vêtements de la jeune femme ne vole pas en éclat. Bien sûr il continuait d'écouter Eanna avec toute son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 11 Avr 2010 - 18:42

Je ne me sens obligée de rien, mais je ne ferai pas exprès quand même. Et même si vous pouvez vous adapter, ce n'est pas toujours la meilleur solution. Mais ne vous en faite pas, je n'ai pas envi de sortir de la maison. Je laisse votre monde en paix, il devrait faire de même avec moi... espérons le.

Eanna sourit, et tourna son attention sur la nourriture une nouvelle fois déposée devant elle, et pris elle aussi un verre de vin, histoire de se détendre un peu. Elle mangea avec appétit, bien qu'elle eu l'estomac un peu a l'envers a cause de ses douleurs au cotes. Oui, ses cotes étaient réparées...mais faisait encore un mal de chien. Et la mâchoire d'Eanna faisait aussi des siennes, déboitant a plusieurs reprise. Fallait dire qu'elle s'était pris le mur asser violemment sur la gueule.

Pour ce qui est de vos expériences sur les immortels, je ne poserai pas beaucoup de questions. Mais je suis quand même intéressé de savoir ce qui en advient de Cypher. J'ai souvent entendu parler de lui, et je suis curieuse. On dit que l'ordre des valkars est en pleine guerre a cause que leur gouverneur a disparu, et qu'une jeune recru a été élu a sa place. Alors l'idée de retourner un valkar a sa véritable personnalité, je crois que ce serait une bonne chose. Pour la jeune femme et puis pour tout le monde.

Eanna décida de ne pas boire d'alcool ce soir, devinant qu'elle n'en aurait pas besoin pour dormir. Et observa son ami avec ses yeux d'argent, profond comme un lac de montagne, et mangeant tranquillement, prenant attention de ne pas se faire plus mal a la mâchoire qu'elle avait déjà.

De toute façon, je vais avoir besoin de me reposer après ça. Votre sérum est efficace, mais pas contre les muscles endoloris. J'ai l'impression que je viens de me faire écraser par un mur...ce qui est effectivement le cas. Putain vous êtes fort.

La luna venait de repenser a leur combat, et réalisa a quel point Aemon était plus puissant qu'elle ne l'aurait cru. Elle l'avait sous estimé, mais ne le referais pas deux fois. Et voyait désormais son ami avec un respect né de la défaite, autant qu'une bonne humeur. Au moins, la hiérarchie entre eux était désormais claire, bien qu'Aemon ne s'en rendrait peut être pas compte. L'attitude d'Eanna envers lui avait changer subtilement, mais désormais, il était officiellement l'alpha entre les deux. Elle l'avait imperceptiblement défié, et il avait gagnée, et la luna le respecterais, toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 11 Avr 2010 - 19:44

Aemon sourit de plus belle en entendant la louve parler de la jeune recrue des Valkar. Il n'y avait pas si longtemps il avait eu le plaisir de la rencontrer en personne et de savoir que finalement même pour une jeune elle faisait très bien le travail qui lui était demander de par son rôle et elle le prenait tout aussi au sérieux.

Vous parlez de la jeune Vilya. Elle est très sympathique et elle prend son rôle de gouverneur des Valkar très au sérieux d'ailleurs elle essaye de réunir tout les clans de l'alliance de la Lune. Elle aussi voudrait que je réussisses à redonner la mémoire à Cypher. Mais sa ne savère pas être une tâche facile. Surtout que la dernière fois que Arnéus à fait surface il à tuer Monsieur X. Disons que je ne veut pas faire cet erreur. Mais sinon je travaille dessus. Je dois dire que depuis un certain temps par contre on dirait que Arnéus arrive à reprendre le dessus plus facilement. J'aimerais tester une thérapie choc mais pour ce faire j'ai besoin que Vilya sois dans le coup.

Aemon pensait que le meilleur moyen serait de mettre Vilya en danger pour qu'Arnéus prenne le contrôle assez longtemps pour battre la mentalité de Cypher et la supprimer pour de bon. Mais son plan avait encore trop de faille pour que cela fonctionne. Il y avait encore trop de variable à calculer.

Eh bien si vous voulez vous reposez je ne vous gênerez pas mais j'aimerais aussi vous faire part de votre rêve de la nuit dernière. Ce matin vous ne sembliez pas vraiment dans un état pour en parler mais maintenant cela pourrait être une bonne chose. J'ai l'impression que vous avez un très grand fardeau sur les épaules et maintenant que nous nous connaissons mieux je vais pouvoir mieux vous comprendre. Bien sûr si vous voulez que l'on aille dans la chambre pour parler et lorsque vous sentirez le besoin de dormir alors vous serez au bon endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 11 Avr 2010 - 20:02

Oh non, il ne voulait pas jouer les psy en plus? Médecin, c'était suffisamment agaçant comme ça...surtout après une raclé pareille...mais la, psy? Elle n'avait pas vraiment envi de parler, mais apparemment, elle n'avait pas le choix. Maudit soit il avec sa curiosité...et son expression fut belle a voir, les oreilles couchés dans ses cheveux et l'air un peu morose. Mais elle fini par se ressaisir, et par finalement admettre que ce serait pas si mal, peut être.
Elle soupira, et acheva de manger en croquant dans une pomme, comme dessert, ses immenses canines arrachant presque la moitié du fruit en un seul coup. Mais elle se reprit, et retrouva vite sa bonne humeur, calmée.


Comme vous voulez, je n'ai pas grand chose a dire, c'est votre choix après tout, de vouloir entendre une histoire triste.

Pour ce qui est de cette Vilya, ne compter pas sur moi pour simuler une attaque contre cette demoiselle...je n'ai pas envi de m'en sacrer toute une par cet Arneus, s'il est vraiment son amant...Les valkars sont peut être pas les meilleurs combattants, mais si vous l'avez fortifier en plus, j'averti je n'embarque pas. Thilix serait une bonne idée...même s'il ne frappera pas tant qu'elle ne le fera pas enragé. Et je doute qu'elle soit suffisamment stupide pour faire ça. Néanmoins, nous pourrions prendre cela comme avantage. A nous trois sur le sadizar, je ne crois pas qu'il résistera, surtout si vous êtes dessus en plus...j'en ai manger une, il en mangera une, un point c'est tout.


L'immortelle se leva finalement, mais avec lenteur. Ses muscles se raidissaient de plus en plus, et elle commençait a redouter le lendemain. Son corps allait lui faire sentir au centuple ce qu'elle avait enduré aujourd'hui.

Dans tous les cas, moi je bavarde dans la chambre, d'autant que je ne veux qu'une chose, m'étendre. Si vous voulez m'enlever quoi que ce soit, c'est dans la chambre...parce que le lit m'appelle et que je ne sais pas comment résister.

Sur ce, la luna se dirigea d'un pas lourd vers la chambre, et s'effondra sur le lit, avec un grognement de douleur. Bordel, elle aurait du rester couché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 11 Avr 2010 - 21:03

Aemon suivit la Luna vers la chambre et vint s'asseoir près d'elle. Il ne savait pas trop comment commencer la conversation sur le mauvais rêve qu'Eanna avait eu.

Je ne veut pas trop en savoir non plus car je ne suis pas un psychanalyste mais dans votre rêve j'ai vue une maison qui brulait. Puis-je savoir dans quels circonstances ceci est arriver? Oh et en passant je ne peut pas vous enlever ce qui vous manque.

Aemon sourit et regarda la jeune femme qui était déjà quasiment nue. Même si la jeune femme était très attirante Aemon resterait un parfait gentleman et ce même si il se sentait très attiré par la policière.

Je suis un médecin mais j'ai aussi des connaissance en massage. Alors si vous voulez que je vous fasse un massage pour vos muscles endolori. Cela sera offert pour un temps limiter par contre. Aemon se mit à rire légèrement tout en observant la réaction de sa jeune amie.Je ne veut pas non plus que vous vous battiez contre Cypher cela serait une très mauvaise idée. Il n'as pas l'air mais il est extrêmement puissant. D'ailleurs je tiens beaucoup à vous et ce pas seulement en tant que médecin. J'apprécie beaucoup votre compagnie et cela me fais penser qu'il y a des choses dans ce monde que je ne connais pas encore parfaitement.

Il regarda la jeune femme dans les yeux et se sentit rougir pour une raison qu'il n'arrivait pas encore à déterminer.

Je comprends que vous ayez des secrets que vous ne voulez pas encore me parlez mais sachez que je ne suis pas pressé et que j'attendrai le temps qu'il faudra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 11 Avr 2010 - 21:38

La situation fut un peu cocasse. La tête enfoui dans les couvertures, seules le bout de ses oreilles pointaient a travers ses cheveux, et qui remuait pour suivre la conversation. Un grondement étouffé sortait quelque fois alors qu'Eanna riait jaune...

Elle se retourna sans trop de mal, et s'assit sur le bord du lit, une étincelle de moquerie dans ses yeux, observant cet homme qui la regardait aussi, évidement.
Et sourit en l'entendant parler de massage. C'était tentant, mais peut être pas tout de suite. Néanmoins, ce ne serait pas de refus, parce qu'elle souffrait plutôt beaucoup.


Le massage serait une excellente chose, mais je ne vous force aucunement. Je peux très bien m'en passer. Mais il est sur que la douleur serait moindre le lendemain...
Vous ferez a votre convenance mon cher.

Je suis d'ailleurs touché de votre considération. Mais sachez que je n'ai pas envi de finir ma vie entre les mains de Thilix ou de Cypher, je saurai donc ne pas trop m'approcher du valkar, et de veiller a garder le sadizar K.O. Ne vous inquietez donc pas trop pour ça.


La louve le vit rougir...pour aucune raison apparente. Il n'avait pourtant rien dit d'humiliant ou de déplacer. Pourquoi rougissait-il autant? Bah, elle le saurait bien un jour.

Et il y a des secrets qui n'en serait plus s'ils étaient divulguer. Alors on verra pour eux. Nan, la maison qui brule, ce n'est pas difficile. C'était la mienne, c'était la maison familiale. Pourquoi...c'est asser simple, et ce l'est même trop. Nous étions en campagne, vous l'avez sans doute remarqué dans mon rêve, plutôt mon cauchemars. Et mon père travaillait pour la police, lui aussi. La meute, c'était le reste de ma famille, quelques lunas qui venaient souvent nous voir, et c'est de la que je tiens mon tatouage, sur mon épaule. C'était le tatouage de la famille, et j'étais destinés a y être intégrée, une fois adulte. A joindre la meute, littéralement.

Ce fut facile au début. Mon père travaillait a Paris, moi j'était bien en campagne avec la meute, et tout était bien dans le meilleur des mondes. J'étais la pupille de mon père, la pupille de la meute et la pupille du poste. Et l'on m'avait promis de m'y intégrer, alors j'étais heureuse. Jusqu'à ce que les chasseurs en décident autrement. Tous ça a cause d'immortels, qui ont obligé mon père a intervenir plus qu'il n'aurait du, mais je ne connais pas vraiment cet histoire la. Et il a été vu, et les chasseurs on compris. Mes parents ont voulu réglé la chose, et on a déménagé. Mais les chasseurs sont capable de suivre, eux aussi. Et ils ont tous brulés, la maison a Marseille, et celle de Paris. Et la meute a été décimée, elle aussi. Tous on péri, sauf moi. Je n'ai jamais su comment.

J'ai vécu un temps seule, a courir a travers les champs, pour revenir. J'ai littéralement travers la France a pied, et seule. Je n'avais besoin de personne. Et je suis revenu a Paris, et j'ai recommencer ma vie. J'ai effacer les dossiers sur ma famille, et sur moi, et je suis redevenu quelqu'un. J'ai effacer mon propre nom, je n'ai laisser que le nom que la meute me donnait, que les humains ne connaissaient pas. Tous ce que je peux espérer, c'est que Lacroix ne tombent pas sur les anciens dossiers des chasseurs qui l'ont précédé. Parce que je n'ai pas accès a ceux la. Mais on verra bien.


Eanna s'était étendu en parlant, et fixait le plafond. Sa voix était monotone, lasse et enroué par la tristesse. Mais l'immortelle ne pleurait pas, elle n'arrivait pas a pleurer, elle ne pleurait plus. Mais on sentait bien que l'histoire n'avait pas été raconté souvent, voir jamais. Et la pièce puait la mélancolie et la détresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 12 Avr 2010 - 13:58

Aemon sentit tout ce que Eanna ressentait en racontant son histoire. Il savait déjà que son histoire n'allait pas être dès plus enthousiaste. Mais au moins maintenant il savait que sa famille avait été tué par des chasseurs et c'était la raison qu'elle voulait garder Lacroix près d'elle. Aemon savait que un massage était nécessaire car la jeune femme semblait très déprimé. Il s'approcha de la jeune femme et commença par lui masser les épaules.

Je suis vraiment navré de vous avoir fait revivre ce moment. Maintenant détendez-vous je vais m'occupez de vous.

Tout en massant la jeune femme, Aemon prit une partie de la tristesse d'Eanna. Il savait que par sa faute il venait de faire resurgir certaines émotions que la jeune femme aurait surement préféré ne pas revivre. Pour cela il savait que la jeune femme avait un très grand coeur et qu'elle méritait d'avoir un peu la paix sur ces secrets.

Vous n'avez rien à craindre de Lacroix, il ne trouveras rien sur vous car il n'est pas du genre à faire des recherches. Mais quand même je comprends pourquoi vous faites attention à ne pas trop dévoilés sur votre passé.

Aemon continua le massage d'Eanna et s'appliquait maintenant au dos de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 12 Avr 2010 - 14:14

Eanna grogna en sentant les mains d'Aemon se poser sur ses épaules endolories. Elle sentait chaque doigts attaqué les muscles et ne pu que gronder de douleur a chaque mouvement de mains. En gros, elle avait passé un mauvais quart d'heure entre les mains de cette brute. Mais au moins, ils se connaissaient déjà mieux.

Les souvenirs hantaient encore l'esprit de la luna, mais il était évident que son ami était en train des les bouffer, parce qu'ils se faisait tranquillement moins intense, moins douloureux. Elle se souviendrais toujours de son passé, et malgré tout les efforts d'Aemon, son histoire resterais vivante. Néanmoins, elle apprécia l'aide que Targaryen lui apportait, et pris un moment pour se détendre, et se laisser faire. Rare était les fois ou elle se laissait ainsi aussi vulnérable. Mais l'immortelle ne se sentait pas le coeur de résister plus longtemps.


Lacroix n'est qu'une partie de mes inquiétudes. Je suis consciente qu'il est le danger le plus grand, et j'ai bien l'intention qu'il reste inconscient de ce qui se passe. Je suis son bras droit, je ne puis pas me permettre des erreurs. Mais d'autres chasseurs pourrait voir en moi une menace si je décide de faire du zèle. Et voila pourquoi je me contente d'attendre et de faire ce qu'on me dit. Je me demande parfois même ce qui est mieux, d'attendre et de ronger son frein, de perdre ce qui fait de moi une immortelle, ou de laisser tout tomber, d'autant que cet imbécile de moltanor a décidé de changer les règles du jeu et de faire n'importe quoi avec nos traditions. Je ne serts plus a grand chose aujourd'hui, mais je reste néanmoins. Car bien que ce soit les chasseurs qui ont tué ma famille et mon monde, ce sont les immortels qui ont fait exprès pour ne pas se cacher. En réalité, je hais les immortels d'avantage que les chasseurs. Mais parce que je ne supporte pas l'idée d'être considérée comme un traitre, je serts les deux camps.

La louve soupira, un grondement au creux de son torse, qu'Aemon pouvait sentir, comme un fauve. Et de grimacer encore avec Targaryen qui s'aventurait plus loin dans son dos, endroit ou elle avait toujours un peu souffert plus que nécessaire, probablement du a quelques vieilles blessures.

Bah, ça ne sert pas a grand chose de toute façon. On se contente d'être immortel et de voir passer. Et au fond, pourquoi se poser de questions? A quoi ça sert en vérité. Alors je regarde et je laisse faire. Parce que je ne peux rien y changer. C'est pourquoi je préférais ne rien dire, c'est plus facile pour tout le monde. Et comme je n'avais personne pour bavarder, c'était un peu difficile. Mais vous êtes la désormais, je peux en parler. Pour le bien de qui? Ça je ne sais pas.

L'immortelle se redressa, et s'installa de meilleur façon pour dormir. Et se débarrassa de la robe de chambre pour se glisser dans les couvertures, soudainement attiré par la chaleur confuse des draps. Mais laissa suffisamment de place pour qu'Aemon continu la séance de massage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 12 Avr 2010 - 21:48

Aemon savait ce que la jeune louve voulait dire par servir les deux camps. Lui aussi était pas mal dans le même bateau. Il comprenait aussi pourquoi elle semblait ne pas vouloir connaitre les immortels de plus près. Il s'était battu toute sa vie pour voir le monstre qui avait tuer sa famille mort et maintenant qu'il s'y préparait Aemon se demandait si cela était bien ou non. Il y avait aussi le fait que tout ses travaux et ses recherches pour devenir immortel l'avait aussi captiver mais maintenant qu'il était l'un des leurs il ne savait pas trop quoi faire. Sa jeune amie semblait dire la même chose plus il y pensait et plus il trouvait qu'Eanna lui ressemblait beaucoup. Bien sûr il n'était pas un véritable immortel mais lui aussi verrait le monde changer devant ses yeux.

Je vous comprend très bien, j'ai tant voulu devenir un immortel que maintenant que j'en suis devenu un je me demande pourquoi je voulais au départ l'être. Bien sûr cela est différent pour vous car vous êtes née en tant que Luna et vous saviez que vous étiez immortel, tandis que moi j'ai passer toute ma vie à chercher à devenir immortel pour vous ressemblez.

Si vous pensez que vous ne changez pas la vie du monde qui vous entourent alors pourquoi êtes vous restez. Je crois que vous n'avez juste pas encore trouver quelque chose qui vaillent vraiment la peine de vivre pour. Où peut être que tout ce que vous avez de besoin c'est une personne qui vous comprennent et qui vie les même choses que vous. Vous trouvez que vous êtes seul alors regarder moi. Je ne suis pas un humain, ni un immortel et pourtant je ne changerais rien à ma vie. Car je vous ai rencontrer.


La voix d'Aemon avait changer un cour instant comme si toute la douleur qu'il avait endurer toute ses années avait fais surface. Même pour lui une personne qu'il pouvait appeler son ami n'avait jamais vraiment exister sauf pour maintenant.

Si vous voulez une raison de continuer dans la vie alors regarder moi et dites vous que vous êtes la première personne que je peut appeler mon ami. Car tout le reste de ma famille et mes amis ont péris à cause de Thilix et depuis ce jour je n'ai oser laisser rentrer personne dans ma vie car je craignais que j'allais mourir jeune. Regarder moi maintenant j'ai eu le temps de fêter mon soixante-troisième anniversaire avant de devenir un immortel et enfin rencontrer quelqu'un qui me ressemble. Je suis très attacher à vous et ce depuis la première fois où vous êtes venu me trouver dans mon kiosque. En fait si vous voulez tout savoir, vous avez été ma raison de continuer dans la vie. Et maintenant que nous sommes ensembles je craint de vous perdre et je ne sais pas pourquoi.

Aemon laissa Eanna prendre place sous les couvertures avant de reprendre son massage. Cela semblait plaire à la jeune femme qui ne bronchait pas. Sauf quelque fois où il semblait trouver des endroit plus douloureux que d'autre et pourtant ces endroits n'était pas du tout en rapport avec le périple dans le mur, cela semblait plus vieux.

Alors est-ce que ceci vous détend un peu vos muscles ou vous voulez que j'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 12 Avr 2010 - 22:29

L'immortelle se redressa dans le lit, l'interrompant dans ses gestes, remontant le drap avec elle, une pudeur soudaine et inattendu de sa part, observant Aemon avec des yeux davantage féminin que ce qu'il eu jamais vu dans son regard jusqu'à date.
Il était vrai qu'ils étaient devenu amis rapidement, et pour aucune raison apparente. Les deux s'entendaient bien, et jusqu'à date, leur vie se ressemblait un peu. Mais quelque chose planait entre eux, plus grand que l'amitié. Mais Eanna ne voyait toujours pas, et lui non plus apparemment.


Il est vrai qu'être immortel avive les esprits des mortels, et qu'il attire beaucoup de fan. Nombres sont ceux qui veulent devenir immortel parce que qu'ils pensent alors pouvoir être libre et sans reproche. Mais c'est complètement faux. Les responsabilités sont énormes, les enjeux sont difficile a comprendre, et parfois, la vie est encore plus morne. Mais j'ignore ce qu'est la vie en tant que mortelle, je ne peux donc rien dire sur le sujet de pertinent. Mais je regarde les humains, et bien que ceux ci oublient le véritable sens de la vie, eu au moins, on quelques choses a faire...

Ceux de la Mort Rouge s'en donnent a coeur joie pour s'amuser et nous taper sur les nerfs, ceux du Péché rient a pleine gorge de tout le monde, et la lune, nous sommes condamnée au moquerie, et au silence. Je regrette parfois de ne pas être née humaine, mais ne vous inquieter pas, je ne regrette pas de me tenir contre ceux qui leur en veulent. Certes, les chasses au loups sont loin d'être fini, et le monde comme il est en ce moment ne durera pas longtemps ainsi, la nature ne restera pas longtemps belle a se rythme. Mais au moins, les hommes sont vrai...


La louve bailla un peu, et s'étendit de nouveau, songeuse, le regard dans le vague, la tête du coté d'Aemon. Elle fini par lever les yeux, et sourit, un sourire mince. Mais c'était un sourire, signe qu'Eanna oubliait lentement, une nouvelle fois. Mais le poids était moins lourd maintenant qu'elle l'avait partager. Et elle se rassura, ils le porterait a deux. Et l'immortelle solitaire se rendit compte, avec une sensation étrange, a quel point il était réconfortant d'avoir quelqu'un sur qui compter. On se sentait moins seul, moins triste, ou alors on pouvait pleurer a deux.

Vous avez changer ma vie a moi aussi. Nous étions deux loups solitaires...mais parfois la solitude n'aide pas. Et l'immortalité est longue et plate lorsqu'on la passe seul dans son coin. Certains aiment...d'autre ne sont pas fait pour.
Je croyais connaitre la vie, en étant seule. Mais je me rends compte que c'est faux, on ne fait que survivre quand on est seul. Et je suis tout aussi contente de vous connaitre. Et je me rends compte que le premier ami que je me fais, j'ai bien l'intention de le garder.

Il est évident que la crainte de perdre un ami est toujours présente cependant, c'est une nouvelle faiblesse qu'il nous faudra apprendre a connaitre...et a apprivoiser. Ce n'est pas si mal. Mais je ne nierai pas que je ne voudrais pas me séparer de vous maintenant que j'ai trouvé une personne avec qui je peux bavarder en toute tranquillité. Ce qui n'est pas peut dire, avec les gens que je côtoie en permanence. Je ne pourrais pas le faire avec Lacroix, et certainement pas avec un autre immortel. Je fais tous pour leur sécurité...mais au fond, je ne suis qu'une plante de décoration, un chien de garde qu'on insulte au passage...


Eanna grogna, et ses oreilles remuèrent un peu. Mais ce ne fut qu'un bref tic, et l'immortelle sourit de plus belle. Après tout, elle avait toujours vu cela comme normal. On insulte toujours la police, même si elle ne fait que veiller sur nous, et qu'elle ne mérite pas de se faire traiter de chien. Mais c'est une habitude autant humaine qu'immortelle.

Pour ce qui est du massage, si vous en avez asser vous pouvez arrêter. Sinon amusez vous un peu...moi je suis parfaitement a l'aise de servir de cobaye, a la condition que ça reste un massage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 13 Avr 2010 - 19:45

Aemon resta surpris de la réaction inattendu de sa jeune amie. Il regarda dans ses yeux et vit quelque chose de plus que de l'amitié. Aemon croyait comprendre ce qui se passait. Tout les deux était attirés par l'autre.

Les hommes son vrais seulement si cela les avantages. Il n'ont aucun respect pour eux et encore moins pour leur prochain. Vous pensez que la guerre qu'on vient de sortir ne sois pas à tendance narcissique. Si il y à une chose que j'ai appris en tant qu'humain, c'est que les humains vont faire n'importe quoi si ont leur propose de l'argent en échange. Seulement quelque uns ne sont pas trop matérialiste. Pour ce qui est des autres ordres d'immortels, je ne peut vraiment faire quelque chose à part peut être vous apportez mon soutien. Je sais déjà que Flammarion doit avoir un plan derrière la tête mais je ne sais lequel.

Il prit un air un peu blessé en entendant la Luna parler de son rôle de chien de garde. Il ne pouvait pas faire grand chose, lui même n'était pas très présent pour le reste de l'univers sauf quand on avait vraiment besoin de ses compétences. Il comprenait ce que la jeune femme ressentait.

Si vous êtes insulter alors répondez leurs. Vous valez plus qu'une simple plante de décoration. Mais je sais une chose, vous pouvez comptez sur moi si jamais vous avez besoin de parler. Je ne suis pas très propagateur de potins, le secret professionnel m'y oblige. Je sais que pour les humains traitez de chien est une insulte courante qui sert à exprimer leur mécontentement envers leur contravention. Mais ne vous en faites pas au fond d'eux même ils ne peuvent pas se passer de vos services.

Aemon souriait de plus belles. Mais lui aussi se faisait traiter de tout les noms par les autres quarts de métier. Il avait trouver une méthode en étant très vif d'esprit afin de leur répondre de la manière la plus horrible et décadente. La plupart du temps ces personnes regrettait beaucoup d'avoir employer les sobriquets de bas étages.

Je suis encore en mesure de vous masser si vous le désirez alors reprenez place comme tout à l'heure que je m'occupe de vos reins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 13 Avr 2010 - 22:03

Eanna se recoucha sans se plaindre, et laissa les mains d'Aemon courir impunie sur sa peau, le regard toujours dans le vague. Elle se sentait bien, pour la première fois de sa vie solitaire, et ce, malgré les ecchymoses et les courbatures laissé par leur combat amical. Bah, c'était habituel et Eanna ne s'en faisait pas pour ça. Ce n'était pas les premières blessures qu'elle recevait, et certainement pas les dernières.

Peut importe, immortel ou humains, les conflits sont les même, c'est seulement le déclencheur qui est différent. Car les immortels n'ont que faire de l'argent, ça ne sert a rien pour nous, et cela nous importe peu. Nous en avons parce que pour vivre parmi les hommes sans se faire remarquer, il faut bien vous ressembler un peu. Mais le pouvoir a toujours été la force motrice de tout les conflits et de toute les guerres. Alors j'ai arrêter d'espérer. Parfois je me dis que je devrais déménager dans le grand nord et refaire ma vie en tant que loup, un simple loup. Mais la encore, les hommes me suivraient quand même, les immortels aussi. Tant pis.

L'immortelle soupira, et en pensant a sa forme de loup, ses cheveux devinrent un peu plus touffu, un peu plus grisâtre, comme si son coté canin cherchait un peu a sortir. Mais ce fut passager, et Eanna gronda un peu. Et repris

Ne vous inquiétez pas, au fond, je me fous pas mal de ce que les gens disent. Je trouve simplement ça cocasse de voir que malgré tout l'aide qu'on apportent au gens, peut importe, ils se retournent contre vous. Mais ce n'est pas grave, on vit avec. Nous sommes devenu ce que nous sommes pour les autres, oui, mais au fond, c'est surtout parce qu'on savait qu'on ferait de bon policier et de bon médecin, donc un peu pour nous.

La jeune femme se laissa faire complètement, et laissa son ami s'aventurer un peu plus bas, peut importe, ça lui faisait du bien.

J'ai parfaitement confiance, je sais que vous êtes probablement capable de me masser pendant des heures encore. Mais ne vous fatiguer pas trop quand même. J'ai des noeuds qui pourrait vous donner du fils a retordre, et je ne voudrais pas vous épuiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un loup et une chanson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» En chanson...
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Une chanson qui dit tout
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Le Marché Noir-
Sauter vers: