AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un loup et une chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Sam 13 Mar 2010 - 15:27

Aemon regarda Eanna qui se contentait de sourire en insinuant qu'il serait le repas principal. Aemon ne put que sourire à son tour. Même si la jeune femme pouvait se transformer en une bête féroce il ne croyait pas que celle-ci puisse vraiment lui faire du mal. Il était quand même content de savoir que la louve accepte qu'il se nourrisse de ses rêves. Cela allait surement l'aider afin de continuer à plancher sur le cas de Thilix. Mais avant tout le souper devait être une priorité. Il s'approcha de la table qui se trouvait maintenant au plafond et lui fit un signe. La table descendit vers le sol en réponse à l'appel de Targaryen.

Venez prendre place. Je vous jure que vous ne serez pas déçu de ce repas.

Il commença à s'asseoir sans toutefois avoir de chaise. Une chaise sortit de nulle part et Aemon prit place prêt de la table qui commença à se dérouler pour faire apparaitre de la nourriture. Pour quelconque mortel ce spectacle aurait put surement faire dresser les cheveux mais tout dans ce monde agissait de manière bizarre. Le truc était seulement de ne plus se poser de question. Aemon prit une coupe dans lequel un vin fut verser par une carafe volante. Il regarda la jeune louve qui semblait un peu dépayser par ce spectacle.

Alors venez vous joindre à moi. Je suis certain que vous avez une fin de loup.

Aemon sourit à Eanna lui faisant comprendre que lui aussi était en mesure de s moquer d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Sam 13 Mar 2010 - 21:02

L'immortelle ouvrit des yeux rond sur la table flottante qui descendait du plafond...mais compris qu'il fallait peut être qu'elle arrête de trop réfléchir, et de laisser cette étrange maison faire ces affaires en paix. Après tout, elle ne pouvait pas tous savoir, et ce monde dépassait largement les capacités de son monde d'origine...A la place, elle préféra admirer la nourriture qui se présenta, et bien qu'elle attendit avant de prendre un morceau que son hôte veuille bien l'y invitée, elle ne pu s'empêcher de se passer la langue sur les lèvres, tel un loup affamé.

Je suis encore une fois médusée, votre monde est si étrange. Mais après tous, les mondes ne sont pas semblables, et je dois paraitre tout aussi étrange de ce coté, que ce monde l'est pour le mien.

Et je vous remercie encore pour votre hospitalités, cet endroit commence a me plaire, bien que je n'y suis pas encore tout a fait a l'aise...


Et sans se faire prier d'avantage, elle attrapa un peu de tout, surtout de viandes, et commença a manger, savourant la nourriture et se délectant de pouvoir enfin mettre quelque chose au fond de son estomac. Et après un moment, revint a la conversation, pour éviter un silence un peu gênant.

Mais, je veux simplement comprendre...Quand vous prendrez mes rêves...quoi, vous allez rester près de moi toute la nuit pendant que je dors? Ou vous pouvez faire ça a distance? Je ne sais pas, je crois que ca me ferai étrange de vous avoir au dessus de moi, pendant que je suis endormie...sa sonne un peu...comment dire, un peu malsain? Je ne veux pas vous vexer, et cela ne m'empêchera pas de vous laisser faire...mais je ne voudrais pas vous envoyer une baffes si jamais vous me réveiller en pleine nuit avec votre visage a deux pouce du miens...

Eanna sourit, et observa Aemon. Elle n'était pas si dérangée que ça, mais après tous, voulait elle vraiment avoir quelqu'un capable de vous sucer les rêves éveillé pendant son sommeil? Bah, elle voulait juste s'assurer qu'il ne lui jouerais pas de mauvais tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 15 Mar 2010 - 20:28

Eanna avait raison il n'avait jamais penser à cela au par-avant. I ne s'était jamais soucier de ce que l'on pourrait penser en le trouvant au dessus de ces victimes. Bien sur il pourrais endormir la femme avec un de ces sédatif mais il ne croyait pas que Eanna souhaite ne plus être en mesure de se réveiller si jamais quelque chose arrivait. Mais elle ne semblait pas être trop déranger ce qu'elle semblait vouloir défendre était Targaryen.

Vous me faites réfléchir ma chère dame. Je n'avais jamais penser ce que je pouvais avoir l'air lorsque je prend des rêves. Mais il n'y a pas d'autres manières à moins que vous ne trouviez un moyen d'avoir une émotion très forte je ne peut me nourrir qu'en étant près de vous. Mais ne vous en faites pas je ne tenterai rien qui pourrait me valoir une baffes. Dans le pire des cas je me mangerai un coup dans la tronche mais j'ai déjà connu pire alors cela ne me dérange pas. Bien sur je pourrais vous offrir un puissant somnifère mais dans ce cas là alors je paraitrai encore plus malsain car vous seriez à ma merci et je ne croit pas que vous vouliez sa. Mais je préfère encore mieux que vous me mettiez une baffe et ne vous en faites pas je suis pas mal plus solide que j'en ai l'air.

Aemon regarda Eanna avec un sourire mesquin. Il savait très bien que son corps frêle lui donnait un avantage car tout le monde le sous estimait en combat ce qui lui permettait de surprendre pas mal de gens lorsqu'il montrait ses prouesses physique. Il ne savait pas trop si la femme voudrait s'entrainer avec lui de manière véritable sans avoir vu ce qu'il était en mesure de faire. Par contre une chose dans lequel il était devenu maitre était de pouvoir mesurer la force d'une personne par un simple contact physique. Il savait très bien que la louve était plus expérimenter qu'elle ne semblait montrer et que le combat avec Thilix ne serait pas de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 16 Mar 2010 - 17:38

L'immortelle sourit, et aquiesca. Il assumait donc qu'il pouvait s'en prendre une, tant pis pour lui. Elle se doutait qu'il était plus que ce qu'il paraissait...maigrichon, mais elle n'avait pas voulu prendre de chance. C'était son problème si elle lui en collait une au visage par mégarde, si elle se réveillait avec lui a coté d'elle.

Très bien, si vous le dites. Je ne faisais que vous prévenir. J'ai le sommeil léger, et je ne voudrais pas vous blessez. Alors allez y doucement, juste au cas. Parce que j'ai le coup de patte facile, et mes claques font plus de dommage que celle des filles ordinaires...

Un peu fatiguée, l'immortelle bailla, et s'étira. Finalement, courir deux jour de temps, sa paraissait peu, mais sa faisait un peu mal a la longue, surtout quand on est en déficit d'exercices. Et fini plus lentement de manger, afin de pouvoir s'endormir rapidement. L'estomac trop plein, la luna avait tendance a s'agiter pendant son sommeil, ce qui aurait nuit a Targaryen. Et préféra donc s'offrir en dessert une plus grande quantité d'alcool...comme les amérindiens, elle se saoulait vite, et comme n'importe qui saoul, elle s'endormait vite aussi. Et heureusement, elle parvenait quand même a se retenir de faire ou de dire des conneries, une fois intoxiquée. Néanmoins, les yeux gris d'Eanna passèrent au blanc éclatant, comme si on aurait allumé la lumière dans une salle auparavant sombre. Et l'on pouvait y lire une tendance a la mélancolie, alors qu'elle souriait, un petit sourire moqueur, quoi qu'un peu niait.

Je risque d,avoir l'air ridicule en ce moment, je m'en excuse. Mais si je veux dormir le plus possible, je ne connais qu'un seul moyen... ça où m'épuiser corps et bien. Et ne vous inquiétez pas, je ne deviens pas trop idiote...juste un peu étrange...

Il était bien sur compréhensible pour Aemon que la luna était plus susceptible a des changements d'humeurs intenses, et il pouvait bien deviner qu'une fois intoxiquée par l'alcool, elle pouvait devenir plutôt imprévisible. Valait mieux ne pas faire exprès pour l'énerver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 25 Mar 2010 - 23:06

Aemon regarda la jeune femme qui commençait à être légèrement saoule. Bien sûr il buvait aussi mais il y avait longtemps qu'il n'avait pas été saoul. La jeune femme disait beaucoup de chose et elle semblait attendre quelque chose. Aemon ne savait pas trop comment prendre ce que la jeune femme lui disait. Elle semblait flirter avec lui mais il y avait si longtemps depuis ces dernières amour que le scientias était un peu perdu. Il regardait la jeune femme et ne savait quoi trop lui répondre.

Pardonner moi mais qu'est-ce que vous voulez dire par vous épuisez corps et bien? On dirait bien madame que vous flirter avec moi. Bien sûr je suis un gentleman et loin de moi l'idée de profiter de vous. Il est vrai que je vous trouve très attirante mais je ne vois pas vraiment ce que vous pourriez bien trouvez d'un homme comme moi.

Aemon prit sa coupe de vin et la vida d'une seule gorgée. Même pour lui le vin commençait à faire un peu son effets. Heureusement il était encore très loin d'être complètement fini, des année et des années de pratique lui avait enfin donner une résistance plus grande à l'alcool. Il ne savait pas ce que la jeune femme voulait réellement mais il savait très bien qu'elle semblait devenir intéressé par lui et cela était réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 26 Mar 2010 - 21:35

Eanna observa Targaryen, ses yeux lumineux d'alcool teinté d'une vague étrange. Comme un lac qui recèle plus que de simples poissons...mais la question parfaitement directe fit réfléchir la louve, qui se surpris a sourire. Le genre de sourire qui n'obéit pas au reste du corps..celui qui ne fait que transcrire le désir de l'inconscient.

Elle passa une main dans ses cheveux, un peu embarrassée, et ne sachant que répondre a cet intrusion dans ses pensées, bien qu'Aemon n'eu fait qu'avoir un excellent sens de déduction...et une abrupte manière d'en parler.


Je m'excuse, il est plus facile de m'épuisé en me faisant faire un marathon qu'autre chose...mais si vous avez entendu autre chose, je m'en excuse.
Néanmoins, votre compagnie est agréable, et je ne peux me cacher que je risque de passer plus de temps avec vous autrement. Et si nous apprenions a se connaitre encore plus, ce ne serait pas de mal pour tuer cet immondice qui risque de nous couter plus qu'un peu de sueur. Mais je m'excuse, je divague...ce dois être l'alcool. Pardonnez mes paroles ambiguë, ou interpréter les a votre guise.


La luna coupa court a cette discussion étrange, en s'étirant de nouveau. Car Eanna ne savait pas non plus comment s'engager sur cette pente glissante et traitre. Et décida de se lever, évitant le regard d'Aemon pour un bon moment.

Dans tous les cas, je crois qu'il serait temps que je prenne un moment de repos. Si vous désirez vous aussi vous reposer, faite a votre aise, vous êtes chez vous. Mais ne pensez pas mal, il est rare que je dorme avec mes proies la première nuit...vous n'avez rien a craindre.

Eanna eu un sourire moqueur. Si elle était pour flirter avec lui, autant assumer. Et l'immortelle décida de jouer, et si elle se rendait compte un beau jour qu'elle était amoureuse, tant mieux, ce sera chose faite.

Dans tous les cas, j'ai besoin de dormir...alors si vous avez un quelqu'on que moyen de débarrasser la table et de faire apparaitre un ou plusieurs lits...ce ne serait pas de refus pour un loup épuisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 30 Mar 2010 - 20:55

Aemon observait tout les détails subtiles que la Luna laissait passer sans le vouloir. Où était-ce voulu. Targaryen sentait que la jeune femme jouait un peu avec lui. La Luna semblait être quand même intéresser par le scientias. Lorsque Eanna lui demanda de faire apparaitre un lit, Aemon ne put s'empêcher de sourire.

Bien je vois que vous ne perdez pas de temps. Mais ne vous en faites pas je suis tout à fait en accord avec le fait de se reposer un peu. Si vous avez fini de manger alors je vais enlever la table.

Aemon caressa la table du bout des doigts qui s'envola aussitôt. Il s'approcha du mur et y posa sa main. Le mur s'ouvrit alors sur une chambre peu décoré mais où le lit semblait être extrêmement confortable. Il fit signe à la jeune femme de le suivre.

Si vous voulez avoir l'amabilité de bien vouloir me suivre alors je vais vous montrez comment utilisez votre imagination. Si vous n'avez pas encore compris ici tout ce que vous avez besoin est mis à votre disposition tout ce que vous avez besoin de faire c'est de demander et vous l'obtiendrez. Alors que voulez-vous madame Eanna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 30 Mar 2010 - 21:47

Eanna suivit des yeux les gestes d'Aemon, et ne fut pas déçu de le voir faire apparaitre une pièce, bien que celle ci soit un peu petite. Emplie d'un étrange malaise soudainement, elle se demandait si ce n'était pas trop pousser la confiance un peu loin. Mais la luna décida que cet homme n'était probablement le genre a profiter de la situation. Et ne pris pas de temps a se laisser tomber sur le matelas étonnamment confortable. Mais elle se redressa bien vite, sachant parfaitement qu'il était impoli d'agir ainsi.

M'apprendre a utiliser mon imagination? Je trouve ça un peu arrogant de votre part, mais c'est peut être normal.

En ce moment, ce que je veux? Bah, je ne sais pas. Je suis plutôt a court d'idée effectivement. A vous de me montrer ce que je peux avoir d'utile. Mais en ce moment, je préfèrerais dormir...d'autant que j'ai de l'alcool pour rêver pendant de longues heures. Joignez vous a moi si vous le souhaitez. Mais je risque de ne pas avoir la tête a autre chose.


La luna se releva, et ne pris pas la peine de s'embêter et se débarrassa de sa veste, ne gardant que sa frêle chemise, sachant qu'elle aurait chaud a dormir dans de si épais drap. Et même si elle devinait qu'il lui aurait été facile de s'en débarrasser..., elle se refusa et sourit. Bah, si le gars devait rougir en la regardant dormir, tant pis pour lui.

Néanmoins, si vous préférez continuer a bavarder, je n'ai rien a redire. Mais je considère que 400 ans, c'est bien suffisant pour apprendre a se connaitre. Mais il m'arrive de raconter n'importe quoi avant de dormir. Et puis, ne m'appeler pas madame. Je suis peut être plus vieille que j'en ai l'air, mais je ne vous appelle pas plus monsieur. Je trouve sa horrible. A moins que vous me trouviez un air aussi vieille...

L'immortelle sourit, un clin d'oeil moqueur au creux de ses prunelles d'argent. Cet homme était trop calme, mais semblait cacher un tempérament tout différent. Elle avait bien hâte de savoir a quoi il ressemblait quand il ne prenait pas tous ce temps a paraitre agréable. Grand bien elle en aurait a ne pas subir plus longtemps une attitude aussi barbante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 2 Avr 2010 - 14:32

Aemon regardait Eanna avec un air surpris il n'avait pas vraiment voulu la contrarier en lui disant qu'elle pourrait apprendre à d'avantage utiliser son imagination.Il devait à tout pris se reprendre.

Vraiment navré je n'ai pas voulut vous semblez arrogant au contraire, je voulais juste vous rendre la tâche plus facile car vous semblez encore un peu mal à l'aise. Je ne voulait aucunement vous faire sentir inférieur, au contraire la chose la plus dure ici est justement d'oublier les règles et je sais que pour certaines personnes ce concept est difficile à utiliser. Je suis certain que vous êtes capables d'avoir de l'imagination mais vous semblez hésitez encore un peu.

Lorsque Eanna enleva sa veste Aemon eut de nouveau une étrange sensation. Il ne pensait pas que la jeune femme le faisait exprès mais d'un autre coté elle semblait tout à fait à l'aise et elle avait un regard très aguicheur. Aemon se reprit juste assez pour pouvoir continuer ses plates excuses à l'attention d'Eanna.

Je tiens aussi à m'excuser pour le langage formelle dont je tiens tout le temps. Mon métier à bien été incruster en moi et je ne voulais pas non plus vous mettre en rogne. Le terme madame que j'utilise est juste une manière polie dont je traitais tout les gens auquel je devais côtoyer. Je m'en excuse. Ne vous en faites pas je ne vous trouve pas vieille et même vous être très attirante.

Aemon se surprit à rougir, il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas été traités comme une personne sans titre. Tout le reste du temps c'était Docteur ou Monsieur mais Eanna semblait bien vouloir abandonner c'est stupide formalité mais cela prendrait surement un certain temps avant qu'Aemon soit en mesure de changer son vocabulaire aussi pointu.

Mais je devrais être en mesure de changer mon vocabulaire aussi formelle. Mais cela risque de prendre un certain temps et surtout n'aillez pas peur de me le dire lorsque je reprends mes termes de Docteur. Vous ne pouvez pas savoir à quel point ce jargon peut être déplaisant parfois mais le métier l'oblige. Je suis certain que même pour vous en tant qu'agent de police vous ayez eu aussi ces problèmes. Vous ne savez pas à quel point j'aimerais pouvoir être seulement moi même pendant un certain temps. Peut être que ces 400 prochaines années à vos coté je vais pouvoir perdre un peu de mon langage et être moi même avec vous.


Aemon regarda la jeune femme dans les yeux et se demanda si elle avait quelque chose derrière la tête. Elle semblait très à l'aise pour une personne qui se retrouve chez quelqu'un qu'elle ne connait pas vraiment. Peut être était-ce sa façon de ne pas trop se poser de question. Il voyait en cette femme une personne qui ne semblait pas être habitué à la compagnie un peu comme lui.

Si vous voulez dormir je ne vois aucun inconvénient nous aurons tout le temps du monde pour se parler. Maintenant je veut savoir préférez vous que je vous laisse vous endormir seul ou vous voulez m'avoir à vos cotés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Ven 2 Avr 2010 - 15:07

La luna sourit, mais néanmoins se senti coupable que son ami n'ai pas saisi son ton moqueur. Mais ne fut pas déçu en l'entendant affirmer qu'il ferait un effort. Il fallait aussi dire que la policière avait elle aussi connu se genre de déboire, quoi qu'elle s'en était débarrassé bien vite dans les rues de Paris, la ou les gredins se moquaient bien du ton de voix que l'on prenait. Mais elle s'efforçait en général d'être respectueuse au poste, en particulier avec Lacroix. D'ailleurs, il lui faudrait plancher sur le dossier, d'ici qu'elle sorte de ces 400 ans d'entrainement.

Pardonnez moi, je ne voulais pas que vous le preniez mal, je suis parfaitement capable de comprendre que vous n'étiez pas arrogant envers moi. Je ne suis tout simplement pas encore habitué a ce que l'environnement autour de moi me donne tout ce que je désire, je n'ai donc aucune idée spontané qui me sort de l'esprit a vous demander. C'est tout.

Et je vous remercie du compliment, il est rare que l'on m'avoue ca directement. Et je me dois de vous rendre la pareille, vous n'êtes pas mal non plus...


Eanna avait bien évidement compris que l'homme n'était insensible a ses charmes, qu'elle croyait pourtant mort et enterrés. La luna un peu garçonne ne s'était jamais vraiment attendu a se faire dire qu'elle était séduisante, et n'avait jamais d'ailleurs pris le temps d'y penser.

Je crois bien que nous allons avoir amplement le temps de nous sentir a l'aise plus le temps passera. De toute façon, ce n'est pas comme si nous étions limité dans le temps...

Mais je devrais couper court, et dormir. Et ne vous posez pas de questions, j'ai l'habitude de dormir n'importe ou et avec n'importe qui. Je me sens a l'aise a peut près partout. Et que vous soyez près de moi ou pas ne change pas grand chose. Même si je ne me suis jamais couchée devant public...Bah, faite comme chez vous, bien évidement.


Ceci dit, elle se coucha a la grandeur du lit, bien qu'elle laissa suffisamment d'espace pour une autre personne, après tout, elle n'était pas égoïste. Et ne pris pas de temps a fermer les yeux, sombrant rapidement dans le sommeil. Et ne pris pas plus de temps a rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Sam 3 Avr 2010 - 14:04

Aemon regarda Eanna sombrer dans un sommeil qui semblait dès plus paisible. Il se demandait comment une jeune femme aussi sereine pouvait être mêlée à tant de chose obscure. Aemon semblait un peu perdu dans ces pensées en attendant que la jeune femme se mette à rêver. Les immortels commençait à se préparer à quelque chose de grand et il arrivant à le sentir dans l'air. Sa vengeance personnelle allait surement amener beaucoup de mort mais surtout des innocents. Aemon n'arrivait pas à comprendre pourquoi tout ces immortels ne pouvait pas être en accord avec eux même. Il posa de nouveau les yeux sur la jeune femme assoupi près de lui et décida de s'étendre près de celle-ci. Il avait eu l'autorisation de manger ses rêves mais même pour sa subsistance il ne croyait pas être en mesure de trop se nourrir. Bien sur s'il s'avérait que son rêve soit un cauchemar alors il n'aurait aucun problème à le lui enlever. Lorsqu'il fut certain que la jeune femme était bel et bien endormi il approcha sa main du front de la belle Eanna et se laissa glisser dans son rêve ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Sam 3 Avr 2010 - 15:07

Il ne fallut pas beaucoup de temps à la luna pour divaguer sur les sentiers des rêves, l'alcool aidant beaucoup à la garder profondément endormie.

On ne voyait rien, c'était complètement sombre, seules de pâles lueurs grisâtres semblaient trembloter, bien loin, donnant à l'endroit des allures fantomatiques. On percevait les pas d'un animal immense, sans le voir, et au souffle puissant et cadencé. On percevait aussi l'odeur de la pluie, et le sol humide qui semblait baigné d'un nuage monotone et glauque. On ne distinguait pas grand-chose, simplement des ombres qui apparaissait, ici et là. Bientôt, ce fut de plus grandes lumières, d'un jaune épuisé, tamisé par la brume, qui éclairaient à peine la scène. Le sol était pavé, on devinait un boulevard, et se dessinait en ombre chinoise, des passants, sans vraiment être précis. La chose courait toujours, on voyait par ses yeux, et le monde semblait vaguement familier, on aurait dit Paris. Et la course se poursuivit ainsi de longues minutes, comme une éternité. Et puis, le pavé arrêta, remplacé par une terre meuble, un sol parsemé de feuilles humide et morte, et la brume se fit plus dense. Mais l'on apercevait bien une forêt, plus loin. L'animal arrêta, et l'on n’entendait rien de moins que le souffle, et la vapeur qui s'échappait de sa gueule, qui brouillait les yeux.

Et les passants s'étaient bien sur éloignés, mais on apercevait malgré tout quelques silhouettes, et quelques-unes semblaient plus précises, moins flou, plus lumineuse. L'une était massive, comme un ours qui se serait levé. Un ours aux yeux rouges qui semblait menaçant, et qui cherchait visiblement la bagarre. Au loin, on entendit des hurlements, comme une meute qui cherche quelques choses, voir quelqu'un. Des hurlements déchirants, et en réponse, le hurlement de l'animal, du loup seul, immobile entre la forêt et la ville. Et les silhouettes plus loin qui observait, on distinguait quelqu'un avec des ailes, et un autre avec un fusil de chasse, qui s'apprêtait bien évidement a tirer sur le loup. Et celui-ci qui ne bronchait pas, mais gardait ses yeux sur l'être immense aux yeux rouges qui le fixait aussi, et qui grondait. Et les hurlements qui continuaient à retentir dans le noir, comme un appel, suivit d'un coup de feu, étouffant tout le reste.


Eanna s’agita, et ses oreilles un peu plus poilues que d'habitude remuèrent un peu, et ses dents de carnassiers coupant un peu ses lèvres, alors qu'elle grondait elle-même, sans se réveiller. Il y avait certainement une raison pourquoi Eanna fuyait le sommeil, même si elle ne s'en était jamais rendu compte consciemment. Et quelques choses pouvait donner a Aemon le sentiment que ce n'était pas la première fois qu'elle rêvait ainsi...et qu'il y avait peut être une bonne raison pourquoi l'immortelle ne dormait pas beaucoup, et qu'elle se saoulait encore moins...

La louve courait toujours, autour d'elle, tour à tour, se dressait une foret, sa famille, les immortels toujours a se moquer, Thilix, Lacroix qui lui tirait dessus, et le vide. Elle s'arrêtait au bord de la Seine, quelques instants, le souffle chaud couvrant toujours son visage. Rebroussant chemin, encore la même chose, et le même refrain a de nombreuses reprises. Le loup courait toujours, perdu au milieu de Paris, harceler par ses souvenirs. On la voyait finalement seule, au milieu de ce qui semblait un cachot, sous sa forme d'immortelle bien ordinaire, des chaines au pied et aux poignets, hurlant comme un loup, sans personne pour répondre. Lacroix qui lui tirait encore et toujours dessus, les immortels qui riaient, sinistres et cruels, des enfants terrifiés qui pleuraient dans un coin, et son reflet, devant elle, le regard abattu, ses yeux blancs attristés.

Puis, le décor changeait encore, et on voyait au loin, de grands espaces agricoles, un enfant unique jouant a travers les pousses de blé, avec un grand chien, plutôt un loup, qui semblait tout joyeux, et une meute plus loin, qui dormait en paix. Et la maison qui brulait, quelques instants plus tard, les parents hurlants a l'intérieur et la meute en fuite, le loup mort au pied de la fillette. Et de l'autre côté, une ville sombre, pleine de brume, et l'enfant désormais adulte, qui travaillait seule, en uniforme, et qui se taisait, a travers les hordes d'ivrognes, et les monceaux de voleurs de grand chemin. Et encore une fois, le loup de courir, toujours sur les pavés, des chaines au bout des pattes, et le regard triste. Et puis, le silence revint, l'on entendit plus que le souffle de l'animal, qui peinait sous la pression, mais qui continuait a courir, sans se plaindre.


Eanna s'agita un peu, mais demeura endormie, les paupières parfaitement closes. Emmitouflée dans l'édredon, l'immortelle aurait bien voulu échapper à ses souvenirs. Mais pour son ami qui avait besoin de se nourrir, elle avait accepté de se sacrifier. Et s'il pouvait la débarrasser de ses cauchemars, ce serait bien suffisant pour lui rendre le service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 4 Avr 2010 - 19:40

Aemon vivait tout ce que Eanna vivait. Au début le rêve semblait paisible et sans trop de problème mais au moment où tout semblait être normal tout bascula. Eanna semblait s'enfuir de ce que Aemon croyait être Thilix dans sa forme de guerre mais le plus étrange fût de voir ce qui semblait être Lacroix l'à pourchasser. Aemon comprit que ce rêve n'en était pas un. La jeune femme s'agitait dans son sommeil et Aemon comprenait pourquoi. Il aperçut une maison avec une jeune famille mais un drame semblait s'être produit. Tout portait à croire que cette scène était un souvenir d'Eanna. Après le rêve sembla se transformer en mémoire de Paris où la jeune femme travaillait en tant que policière. Aemon prit la résolution d'enlever ce cauchemar à la jeune femme. Comme il rétirait sa main il remarqua que celle-ci semblait se réveiller.

Bien le bonjour. Alors comment vous sentez-vous.

Aemon savait que la jeune femme n'aurait aucun souvenir de son cauchemar mais il ne savait pas si elle allait se réveiller épuiser ou bien reposer étant donner qu'il n'était jamais rester après s'être nourrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 4 Avr 2010 - 20:24

L'immortelle s'agitait bel et bien, et la louve s'extirpa finalement du sommeil, une dent a la fois, alors que sa mâchoire s'ouvrait en un bâillement impressionnant. Elle n'aurait pas su expliquer la sensation, mais elle avait la vague impression de se sentir un peu léthargique, comme si elle avait les membres engourdis, groggy et lourd. Elle pris un moment a replacer ses sens, qui étaient tout aussi mélangé que le reste. Et jeta un regard un peu interrogateur a Aemon, se demandant si c'était l'effet de son dream-O-sucker...

Et fini par se redresser, passant une main dans ses cheveux tous défais par le sommeil. Fallait dire qu'elle ne manquait pas de charme, avec son air ébouriffé et sauvage, et son regard endormie. Rare était les fois ou l'on pouvait voir la policière immortel aussi vulnérable et aussi au naturel.


Bon matin...si c'est vraiment le matin. J'ai l'impression d'avoir un mal de tête mais sans avoir mal...c'est plutôt étrange comme sensation. Mais j'imagine que ce dois être normal..

L'immortelle hésita un moment, regard dans le vide, comme si elle cherchait a se rappeler son rêve, sans y parvenir. Elle avait la vague idée que son cauchemars devait probablement être passé faire un tour, mais elle ne s'était pas réveillé en sueur, au moins, ce n'était pas si mal.

Mais j'espère bien que vous avez été rassasié. Je devine que si vous avez bouffer mes rêves, je ne m,en souviendrai pas, alors je ne peux que souhaitez qu'ils vous on été utile. Et j'ai l'impression que je vais avoir de quoi a vous raconter plus tard...si vous avez pris le rêve que je pense...

Eanna se renfrogna un peu, et réalisa qu'elle n'avait peut être pas eu envie de partager son cauchemars. Disons qu'elle n'aimait pas y penser, a la base, et ne voulais pas vraiment songer qu'elle devrait en répondre peut être plus tard, si Aemon voyait ce qu'elle rêvait. Mais d'autre lui aurait probablement dit que cela faisait du bien de se confier...et la luna espérait quand même ne pas avoir a se confier trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 4 Avr 2010 - 21:48

Aemon observa Eanna qui s'éveillait de manière un peu ébouriffé. Il ne savait pas si il devait parler ou non de ce qu'il avait vu dans le cauchemar de la jaune femme. Surtout qu'elle semblait être un peu déboussolée. Il ne savait pas non plus comment la jeune femme réagirais au fait qu'il lui pose des questions sur son passé. Ce n'était pas tout à fait le style de gentleman. Mais lorsque la jeune femme pris un ton un peu bizarre en parlant de son rêve. Elle semblait avoir un rêve ou peut être un cauchemar qui semblait la perturber. Il est vrai que ce qu'il avait observer à propos de la maison en feu pourrait être en effet une assez bonne raison pour ne pas appréciez ce rêve. Mais la jeune femme ne semblait pas tout à fait en état d'en parler. Peut être plus tard.

En fait le rêve que je vous ai pris semblait plus à un cauchemar qu'autre chose. Mais si vous ne semblez pas en état de parler de chose sérieuse alors peut être un petit déjeuner s'impose.

Aemon s'assit dans le lit et fit signe au mur de s'avancer. Une table se déplia au dessus du lit remplis de victuailles pour un copieux petit déjeuner. Il savait que la jeune femme avait un appétit de loup alors valait mieux le remplir pour ne pas la mettre en rogne. Il ne savait pas encore si elle tenait plus de la louve ou d'une humaine mais il ne voulait pas le découvrir tout de suite.

J'espère que cela vous conviendra comme petit déjeuner. En tant que médecin je me dois de vous garder en parfaite santé et le meilleur moyen de commencer une bonne journée est avec un déjeuner remplis. Après si vous voulez nous pourrons peut être nous entrainer ensemble cela semble faire une éternité que je n'ai pas bouger et j'espère que vous pourrez m'aider à me remettre en forme.

Aemon avait un sourire assez bizarre en disant cela. L'homme ne laissait vraiment pas paraitre qu'il était en mesure de se défendre même d'un rhume mais peut être cela faisait-il partit du personnage du gentil médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 4 Avr 2010 - 22:08

L'oreille de l'immortelle remua légèrement en entendant parler de son cauchemars, mais apprécia beaucoup que Targaryen décide de laisser la discussion a une autre fois. Et acheva de se replacer la tignasse, et d'ouvrir les yeux complètement. Elle ne serait peut être pas d'aplomb avant quelques minutes, mais au moins, elle se réveillait.

Mais la table apparaissant, pleine de victuailles devant le nez de la luna eu un effet plus immédiat sur son humeur, et autant sur son estomac, et ne pris pas de temps au yeux d'Eanna de briller de convoitise. Finalement, ce n'était peut être pas si mal un médecin après tout. Et ne se priva donc pas, et attrapa un morceau de saucisson sec a l'odeur alléchante, qu'elle croqua avec entrain, goutant avec délice a la chair poivré.


Je vous remercie de votre considération. Je ne suis effectivement pas vraiment tentée par une conversation de nature familiale ce matin. Laissons nos moments de confidence pour plus tard si vous le voulez bien. Non que je ne vous fasses pas confiance. Mais je considère que nous avons suffisamment le temps pour ça, pour ne pas nous pressez d'avantage.

Eanna avait faim, et malgré tout, elle avait du mal a se souvenir de la dernière fois qu'elle s'était offert un vrai petit déjeuné, sur les rares fois ou elle avait pris la peine de manger quelques choses en ce levant...
Mais elle pris néanmoins la peine et l'attention pour ne pas avoir l'air trop affamé non plus. Certes, la maison donnait tous ce que l'on désirait sans poser de questions, et sans avoir de limite, apparemment. Mais fallait pas pousser la générosité trop loin quand même, au cas où.


Merci d'ailleurs pour ce petit déjeuner, je ne me souviens pas quand j'ai pris la peine de m'asseoir chez moi pour déguster ne serait-ce qu'une pomme ou un morceau de pain. J'ai malheureusement l'habitude de sauter par dessus...je sais, ce n'est pas ce qu'on dit de faire. Mais les immortels oublient souvent que ce qui est utile pour les autres nous est aussi utile.

Et ce faisant, je serai ravie de vous remettre en forme, malgré que vous ne soyez probablement pas aussi rachitique que vous ne le croyez. Il n'y a pas que les muscles qui donnent de la puissance...et c'est souvent ce qui nuit a toute les grosses brutes de ce monde. Ils oublient que la vitesse compte souvent plus que la force. Vous n'êtes pas d'accords?


Eanna sorti un moment du lit, décidant de se débarrasser des couvertures qui dans son cas, commençait a se transformer en sangsue, tellement la luna était confortable. Et se rassit, sensiblement plus près d'Aemon, sans qu'elle s'en soit vraiment rendu compte. D'ailleurs, elle s'en foutait pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 4 Avr 2010 - 23:10

Aemon sourit à la jeune femme qui ne semblait pas détesté un vrai petit déjeuner. Bien sûr il voulait parler du cauchemar mais il semblait avoir vu juste. La jeune femme préférait garder ceci pour plus tard. Il écouta la jeune femme donné son point de vue sur son rachitisme ce qui le fit sourire mais il apprécia toutefois entendre que c'est souvent la vitesse qui compte dans un combat. Elle avait raison la plupart des combats se faisait plus au niveau d'être en mesure d'esquiver des coups et de continuer avec la même ténacité au combat. Bien que les muscles ne pouvait pas nuire mais il ne s'en faisait pas trop pour sa, Targaryen avait plus d'un tour dans son sac.



Vous avez tout à fait raison à propos de la vitesse mais il ne faut surtout pas oublier que la plupart des batailles se gagnent aussi avec votre intelligence et votre niveau de préparation. Si vous vous préparer à toute éventualité alors vous ne serez jamais déstabilisé en combat ce qui va vous donner un avantage sur votre adversaire. Mais le plus important est de ne pas sous estimé un adversaire car ils peuvent être pas mal plus que ce qu'ils ne laissent paraitre.

Il fût un peu mal à l'aise quand la jeune femme s'assit plus près de lui, c'était bien la une des éventualité à laquelle il ne s'attendait pas. Il ne put s'empêcher que de feindre l'effet produit par la jeune femme auprès de lui et se concentrer sur la nourriture qui se trouvait devant lui. Il espérait qu'Eanna ne remarquerait pas son léger désarroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 4 Avr 2010 - 23:39

Bah, je ne prétendrai jamais être plus brillante que n'importe qui. Ce n'est pas parce que nous sommes des immortels que nous sommes nécessairement plus intelligent, loin s'en faut. Et puis, nous ne pourrons jamais évaluer entièrement une situation, mais je suis d'accords, vaut toujours mieux savoir ce qu'on affronte.

J'ai l'avantage par contre, contrairement a d'autre qui se pensent très rusée et fort. La nuance, c'est que beaucoup voient les lunas comme de vulgaires brutes épaisses. Alors au moins je n'ai pas peur de prendre mon temps a les juger comme il faut, et eu pensent simplement avoir affaire a un gros chien un peu plus méchant que les autres.


Eanna continua a manger, ici et la, prenant un peu de tout, devinant qu'elle n'aurait pas toujours l'occasion de se régaler de tant de variété, autant de sorte de viande que de sortes de fruits. Et pourquoi pas, fallait bien se régaler de temps en temps. Mais la jeune femme remarqua les joues très subtilement empourpré d'Aemon, et compris rapidement qu'elle était probablement trop près de lui. D'autant que sa chemise était humide et collante, du a la chaleur que la luna dégageait en permanence, encore plus la nuit. Car bien connu était les lunas pour posséder la température corporelle la plus élevée, après les moltanors. Une température très agréable, mais qui pouvait amener des situations parfois cocasse, comme une chemise blanche devenu translucide et moulante...Elle s'écarta donc un peu de lui, pour le laisser souffler un peu. Après tout, ne lui avait-il pas dit qu'il la trouvait attirante? Et Eanna rougit aussi, quelle situation délicate était-elle en train de créer entre eux?

Alors? Quand voulez vous que je commence votre entrainement. Car si je dois vous faire pousser des muscles, on serait bien de commencer tout de suite...parce que je sens que ca va être long.

La luna, moqueuse, adressa un clin d'oeil amusé a son ami, lui lancant une pique, sachant parfaitement qu'il lui répondrait. Les lunas étaient du genre camarade, et très batifoleur dans leur temps libre, surtout s'ils se trouvaient en bonne compagnie. Et Eanna n'attendait qu'une chose: qu'Aemon décide d'arrêter d'être tout pogné pour redevenir lui même. Un être qu'elle avait hâte de connaitre pour vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 5 Avr 2010 - 20:46

Aemon sourit car il semblait que la jeune femme n'ait pas compris qu'il était en mesure aussi de sentir les émotions des gens. La jeune femme semblait avoir de l'attirance et une émotion entre l'amitié et ce que l'on pourrait considéré comme de l'amour. Mais la limite entre les deux n'était pas encore tout à fait grande pour que Aemon tombe sur le sujet. Il fût bien heureux d'entendre la jeune femme lui demander quand l'entrainement pourrait commencer. Mais en se tournant vers la jeune femme Targaryen ne put rougir que de plus belle en remarquant les courbes très marqué sous la chemise de nuit qui semblait être plutôt transparente.

Hum pardon, bien si vous avez fini de vous nourrir alors pourquoi ne pas commencer maintenant. Je croit être en mesure de commencer. Bien sûr je ne veut pas non plus que vous me ménagiez.

Il se leva et se dirigea vers la porte qui avait apparu pour retourner dans la salle principale de la maison.Il se mit devant la porte et regarda Eanna.

Alors c'est quand vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 5 Avr 2010 - 21:11

La luna le laissa débarrasser la table avec bonne humeur, et remarqua son air un peu étrange, comme s'il était embarrassé. Et décida de le laisser mariner encore. Elle ne savait pas vraiment elle même ce qu'elle ressentait, et trouvais un peu étrange qu'elle soit autant a l'aise avec quelqu'un. Eanna n'était pas le genre de fille a se questionner souvent sur ses émotions, et ne savait donc pas trop quoi faire contre cet étrange sensation qu'elle ressentait autour d'elle et dans son corps. Mais l'immortelle laissa faire, et décida de se poser la question une autre fois. Elle le regarda s'éloigner, et sourit en l'entendant affirmer qu'il ne voulait pas qu'elle le ménage. Tant mieux, au moins on saurait de quoi lui était capable.

Et bien, nous pouvons commencer tout de suite. Cependant, je crois que je vais peut être changer de vêtement...j'ai tendance a avoir chaud la nuit...et je sens que cette chemise ne fera pas long feu si je m'entraine avec encore.

Au fait, a votre guise si vous restez pendant que je me change, mais je sens que vous serez plus a l'aise a m'attendre a l'extérieur de la chambre.


La jeune femme lui fit un sourire a pleine dent, moqueuse et amusée. Même si elle ne voulait pas pousser trop loin les moqueries, n'empêche, elles étaient trop facile. Mais Eanna savait bien de toute facon qu'il fallait qu'elle change de vêtement. Sa chemise était bien trop humide pour s'entrainer, ce ne serait certainement pas confortable. Elle n'attendit pas de le voir sortir, elle se leva et approcha prudemment du mur, et songea a ce qu'elle voulait. Probablement qu'elle n'avait pas a prononcer ses choix a voix haute, disons qu'elle se sentait un peu mal a l'aise de parler a un mur... Et se changea rapidement, passant de torse semi découvert a complètement nue, dévoilant au passage son dos musclé et couvert de cicatrices blanchâtres, qui formaient presque des dessins. Un tatouage tribal ornait l'une des épaules, immense lune au bordure sylvestre, dessiné a l'encre noire et argenté. Très jolie, mais qui laissait entrevoir le caractère familial et ancestral du dessin. D'autres semblaient apparaitre, plus loin dans le bas du dos, mais très imperceptible, comme s'ils ne pouvaient être vu que d'une certaine façon. A celui qui osera essayer...

Une fois habillée, elle passa des griffes dans ses cheveux pour les démêler, malgré que lui arrivant au épaule, sa tignasse blanche ne la dérangeait pas vraiment, et sorti de la chambre, pour retrouver Aemon.


Alors? Je ne suis pas la meilleur prof, mais je sais qu'il faudrait commencer par vous échauffer...alors ça vous dit de courir un peu quelques minutes, le temps que vos muscles rabougrit ne hurlent pas de douleur plus tard. Ca vous va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 5 Avr 2010 - 22:05

Lorsque la jeune femme lui avoua vouloir se changer Aemon détourna un peu le regard. Il eut quand même le temps de voir un tatouage dans le dos d'Eanna ainsi que un qui semblait commencer dans le bas du dos. Mais comme l'histoire du cauchemar il valait peut être mieux attendre le moment opportun. Il se rendit au milieu de la salle pour attendre sa future entraineuse. Lorsqu'elle sortit enfin Aemon se sentit un exalté par le moment. Il ne savait pas trop si il allait devoir lui montrer tout l'étendu de ses capacités ou attendre qu'elle le lui demande. Lorsqu'elle parla d'échauffement Aemon sourit, il savait bien que pour la plupart des humains ils devait s'échauffer pour ne pas souffrir mais pour un Changeling l'histoire état bien différente.

J'aimerais bien m'échauffer mais cela ne sera pas nécessaire dites moi plutôt par quel sorte d'entrainement vous voudriez commencez. Mais si vous avez besoin de vous dégourdir alors je serai très heureux de vous accompagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 5 Avr 2010 - 22:19

Eanna surpris le regard enthousiaste de son ami, et se demanda ce qui pouvait bien lui prendre, a être aussi joyeux. Après tout, l'entrainement ne serait pas de tout repos...surtout si la luna passait encore 2 jours de suites sans s'arrêter...Et haussa un sourcil quand il rejeta l'idée d'échauffement. Bah, c'était lui qui voyait. La luna pouvait bien sauter par dessus pour une bonne fois. Mais elle profita quand même de quelques instants pour s'étirer un peu, histoire d'éviter d'être trop courbaturé. Lui n'avait peut être pas besoin de ça, mais les muscles restent ce qu'ils sont, mortel ou non, et ils ont quand même besoin qu'on en prenne un peu soin.

Bah, c'est votre choix, je peux m'en passer aussi. Pour les prochaines fois, je saurai qu'il faudra que je m'échauffe sans toi.

Si vous vous sentez d'attaque, on peut toujours commencer par voir où vous en êtes en combat un contre un...je devine que vous avez autre chose pour vous battre, et probablement plus d'un tour dans votre sac, et moi aussi. Mais si vous ne valez rien en corps a corps, je ne donne quand même pas cher de votre peau. Et ne vous en faite pas, je ne me transformerai pas en loup a moins que vous désiriez faire un vrai match pour montrer ce dont vous êtes capable.

Et je continue a dire que vous n'avez pas a vous retenir, je suis capable d'en prendre. Alors ne vous gênez pas pour me prouver que vous n'êtes pas ce que vous semblez être. Aller, vous êtes quand même autre chose qu'un mortel, je m'attends donc a tous, mais faite honneur au moins.


La luna riait un peu, prenant plaisir a le souffler pour le mettre dans l'ambiance. Si les adversaires sont trop respectueux, après tout, ça fini tout simplement par devenir un match de mauviette. Et puis, la luna aimait bien mettre une ambiance un peu taquine, sa donnait toujours un ton amusant a un combat amical. Et pris rapidement une attitude de défense, décidant de voir si c'était a elle de commencer, ou a lui de s'essayer. Mais son humeur et l'énergie qui grandissait dans ses muscles fit comprendre a Aemon qu'elle était de très bonne humeur, et apparemment heureuse de faire autre chose que de ronger son frein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 5 Avr 2010 - 22:47

Aemon voyait très bien où Eanna voulait en venir. Il prit sa main droite et se prépara à faire quelque chose qu'il ne c'était pas permis de faire très souvent. Tout en observant ce que la jeune femme pouvait bien vouloir.

Bien alors commençons! Mais avant tout permettez moi de me présentez réellement sous mon vrai jour. Cet apparence n'est pas essentiellement la mienne mais plutôt un reflet de ce que mon âme était autrefois.

Il prit sa main devant son visage et sembla arracher quelque chose qui ne s'y trouvait pas. Il y avait si longtemps qu'il n'avait pas repris sa forme habituelle qu'il n'y était plus très habitué. Peu à peu son corps se mit à changer très subtilement.

Et maintenant laissons tomber les masques!

Il tira d'une manière subite et un mélange de couleur se mélangea à son visage. On aurait dit des marques de ténèbres avec des branches d'un automne très rude. Tout autour de lui se mit à sentir comme si le froid avait envahi la pièce, il y avait même une légère impression de mort. Le sol semblait se noircir comme si il perdait toute sensation de vie. Les yeux d'Aemon venait de tourner en un mélange d'orange foncer avec du noir qui semblait en constant mouvement. Même le marchand de sable de Hoffman n'était pas aussi effrayant. Mais cela n'approchait pas au changement qui se déroulait au niveau du corps de Targaryen. Sa position généralement voutée qui porte le monde sur ses épaules se mit à disparaitre. Normalement les gens le voyait comme un être frêle mais sans son masque la masse musculaire de ce vieillard valait plusieurs fois celle d'une personne dans l'armée. Il prit toute sa hauteur qu'il n'atteignait jamais avec le masque. Pour une personne une poussé de croissance de de près de 6 pied vers 7 pied devait être impressionnant. Une sorte de carapace semblait être sur son corps. Si quelqu'un s'atterdait à voir les détails il aurait pu apercevoir des centaine de feuilles mortes qui lui recouvrait le corps en entier.

Il regarda la jeune femme de haut et sourit de ses innombrables rangées de dents. Un sourire qui semblait être remplis du froid automnal qui vous glace le sang.


Alors vous semblez être un bon prof on dirait bien que je viens de gagner en muscle.

On pouvait déceler dans ce message toute la pointe de cynisme qui était au travers. Enfin il pouvait retourner l'appareille sur les moqueries et les sous-entendu que la jeune femme n'arrêtais pas de lui faire. Si elle aurait pus déceler les émotions, Eanna aurait pus remarquer à quel point il était heureux de montrer cette forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 5 Avr 2010 - 23:02

Enfin, il était temps que vous vous décidiez! J'ai bien hâte de voir ça.

Mais l'immortelle ne s'attendait pas vraiment a ce qu'Aemon change completement. Et elle n,aurait jamais cru possible ce qu'elle vit si elle ne se savait pas elle même capable de devenir un monstre a son tour. Néanmoins, même si elle le considérait toujours son ami, elle ne pu s'empêcher de sentir ses poils se dresser légèrement, le loup enfermé dans son corps étant un peu nerveux de cette transformation pour le moins déroutante. Mais elle se repris rapidement. Il n'était pas aisé pour lui de montrer sa véritable forme a quelqu'un, malgré qu'il pu aisément la faire valser a travers la pièce. Et Eanna sourit davantage. Elle ne se transformerait pas tout de suite, voyant que lui pouvait parler dans sa vrai forme, et pas elle. Et décida de s'amuser.

Et bien, c'est parfais. Maintenant je n'ai vraiment pas a m'inquieter pour vous. J'ai l'impression d'avoir réduit de taille...je me sens comme une fillette. Mais ne vous m'éprenez pas, mes claques sont loin d'être celle d'une enfant. Mais je suis heureuse que vous me fassiez cet honneur, j'attendais depuis un bon moment que nous laissions tomber les masques pour vrai.

Comme je l'ai dit, je ne parle pas sous ma forme de loup, je préfère donc commencer comme ça. Et encore, même si vous êtes désormais plus fort que moi...je suis encore capable d'en prendre. Et ça fait plaisir de sentir de la moquerie dans votre voix. J'avais peur que vous preniez ombrage de mes âneries. Maintenant, ça se joue a deux.


Eanna fit quand même apparaitre des griffes au bout de ses doigts, en imaginant dans sa tête les pattes de son chat, chez elle. Ainsi, elle pourrait au moins faire sentir ses coups a Aemon, qui, avec sa carapace, risquait de ne sentir que très peu. Et au pire, il n'aurait que des éraflures.

Elle tourna autour de lui, cherchant, toujours en souriant, une faille a exploiter. Mais cette brute n'en avait apparemment pas, ou très peu. Très bien, elle aurait besoin de suer. Tant mieux! Elle feinta de se jeter sur lui, et parti en sens inverse, et chercha a le prendre de dos, portant sur ses étranges carapaces de fort coups destinée plus a poqué qu'a faire mal. Juste pour dire que le match était commencé.


Finalement, ce n'est pas si mal. Alors c'est ça, votre vrai visage. Et bien désolée de vous dire, vous ne me faite pas si peur que ça. Et ça n'enlève rien a votre charme, je vous assure.

Et Eanna compris qu'elle risquait de perdre ce match la. Mais cela ne lui dérangeait pas vraiment. D'accords, l'orgueil risquait d'en prendre un coup, mais ce n'était pas ce qui lui faisait peur. Mais elle était heureuse, et sa vivacité et sa bonne humeur était contagieuse, voir savoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 5 Avr 2010 - 23:25

Aemon regardait la jeune femme tenter de le chatouiller à l'aide de ses griffes mais cela ne semblait pas être tout à fait au point. Bien sûr il savait que si la jeune femme était mal prit elle pourrait surement se changer dans sa forme de loup garou. Mais il ne voulait pas non plus blessé sa nouvelle partenaire. Il décida donc de jouer le jeu. Sachant très bien que ces coups de griffes ne lui procurait aucune sensation. Il se battait très peu, il préférait encaisser des coups et tenter une fois de temps en temps de répliquer en donnant un coup ici et là. Il ne savait toujours pas comment la jeune femme encaisserait un coup et la mettre inconsciente n'était pas non plus souhaités. Après quelque échanges en apparence réelle Aemon décida de tenter quelque chose. La jeune femme semblait se donner du courage en disant que sa forme ne lui faisait pas peur. Mais elle aurait peur. Aemon encaissa un coup porter au visage et se laissa tomber vers le sol. En frappant le sol le corps d'Aemon disparu dans le sol en laissant une grande flaque d'ombre jonchées de feuilles mortes. Il ressortit aussitôt de derrière de l'ombre d'Eanna.

Alors vous voulez voir quelque choses d'éffrayant?

Aemon souleva la jeune femme qui semblait être aussi lourde qu'un enfant et la poussa dans l'ombre au sol qui se mirent à englober le corps d'Eanna tout entier en essayant de la retenir au sol par des tentacules de ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un loup et une chanson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» En chanson...
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Une chanson qui dit tout
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Le Marché Noir-
Sauter vers: