AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un loup et une chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Un loup et une chanson   Sam 13 Fév 2010 - 22:49

L'après midi était avancé, et les nuages cachaient les rayons déclinant du soleil, qui illuminait le ciel de nuance doré. Une ombre se tenait assise, face au kiosque. Une présence sauvage, et silencieuse, celle de quelqu'un qui attend patiemment, que la personne désirée vienne bien revenir. La luna Eanna se tenait donc la, muette et tranquille. Des années a ronger son frein avait rendue la louve a cran, toujours sur le qui vive et sur les nerfs. Mais la policière était habituée, et ne se serait pas débarrasser le moins du monde de ces secondes stressantes, et de cet ambiance électrisante.

Assise sur le rebord d'un kiosque vacant, et observait les alentours. Quelques malandrins, qui échangeait biens et services un peu louches, voir carrément illégal. Deux prostituées se promenait, pauvres créatures, cherchant une pitance auprès des hommes égarés du quartier. Mais l'immortelle avait autre chose a faire que d'embêter ces pauvres êtres. Elle était la pour trouver Aemon Targaryen. Il l'avait charger de trouver Thilix, et elle l'avait fait. Et Eanna avait compris comment le retrouver facilement. Elle pouvait donc partager l'information avec l'homme, qu'elle trouvait étrange. Mais peut importe, Eanna ne se sentait ni humaine ni immortelle, elle se sentait a part. Mais elle n'avait pas peur. S'il s'averait un ennemi, au moins, elle serait de son bord. Car elle voulait qu'une chose elle aussi...se débarrasser de cet imbécile de sadizar.

N'importe qui aurait passé la, il n,aurait pas remarqué la femme, habillée en militaire, portant veston noir et cap d'acier au pied. Mais n'importe qui n'était probablement pas Targaryen. Et décidant de briser le silence, ne voulant pas le mettre sur les nerfs s'il arrivait, elle se mit a fredonner de vieux air, son sifflement se rapprochant étrangement a une plainte venu droit de la gorge d'un loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 14 Fév 2010 - 21:17

Aemon se dirigeait dans les rues de Paris observant tout ce qui s'y passait. Sur le dos de Marcus il arpentait les rues et les ruelles les moins utilisées. Le soleil commençait à perdre un peu de son éclat lorsque Targaryen décida de retourner à son kiosque dans le marché noir. Bien sur le scientias attirait l'attention avec sa nouvelle création mais il était surtout fier que le monde reste sceptique quant au fonctionnement de sa monture. Il finit par arriver devant son kiosque d'où il entendit un fredonnement venant de derrière lui. Il observa la jeune femme qui était adosser au kiosque et vit avec grand plaisir l'agent de police Eanna qui semblait l'attendre. Il descendit de Marcus et débarra son kiosque et laissa entrer sa création. Il fit signe à la policière de bien vouloir le suivre à l'intérieur. Une fois à l'intérieur Aemon accrocha son imperméable et son chapeau et son air habituel revint. Pour Aemon pas loin de 200 ans s'était écouler dans Arkadia et cela rendait la visite des personnes qu'il connaissait toujours quelque peu inhabituel du temps relatif qui s'était écoulé.

Ah ma chère dame comme je suis heureux de vous revoir. Il y à si longtemps que je ne vous ai parler. Je croyais que vous alliez garder contact avec moi par des intermédiaires mais votre présence m'enchante beaucoup plus. Il prit place à la petite table avec deux verres et sortit une bouteille plutôt sombre et vieille. Allons venez prendre place je suis sur que vous avez beaucoup de choses à me raconter. Il tendit un verre de vin avec sa main ganté vers la jeune femme pour tenter de déterminer de sa nature. Il s'agit d'un très bon vin qui à été vieilli comme il se doit. Vous m'en donnerez des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 14 Fév 2010 - 21:47

Eanna chantait toujours lorsque Targaryen se pointa, sur sa monture. Un cheval à Paris? C'était plutôt inhabituel, puisque les fiacres se faisaient de plus en plus rare, alors les particuliers se promenant à cheval l'était encore plus. Mais ce cheval là était plutôt spécial...et la louve ne put s'empêcher d'être admirative devant l'oeuvre de cet homme, ma foi, tout aussi spécial que ses créations. Voyant qu'il lui faisait signe, elle se détacha du mur et retomba sur ses pieds, souple comme un chat, et le suivit.

Elle avait le regard amical et, malgré le sentiment de stress que l'antre d'un inconnu puisse lui apporter, Eanna ne se sentait pas particulièrement menacé. Néanmoins polie, elle ne se déplaça pas beaucoup, et attendit qu'il lui offre une chaise avant..., de la décliner avec un sourire. Pour le moment, rester debout était préférable, comme elle ne pensait pas rester longtemps.


Il y a des dossiers qui ne requièrent pas mon attention immédiate...mais au bureau, personne ne sait que je refouille souvent dans ceux qui semble sans intérêt. Et j'aime bien faire mes propres enquêtes. A quoi bon être policier si on est toujours en train de laisser les taches au autres.

Et ce dossier ci me tient suffisamment a coeur pour que je veuille m'y intéressée,...d'autant qu'il y a des détails qui ne sont pas pour tout le monde. Du moins, je me comprends...


Eanna resta le regard perdu quelques secondes, songeant a son dossier...un peu trop immortel a son gout. Mais bon, fallait assumer parfois. Elle tendit la main avec bonheur. D'habitude, elle ne buvait pas lorsqu'elle était en poste...mais pour une fois, elle ne rechigna pas. Par conséquent, elle toucha le gant de Targaryen, et fronça les sourcils...il était évidement neuf ce gant...et semblait de fabrication proprement targaryen? D'autant qu'il n'en avait qu'un, et pas une paire. Pourquoi? Mais Eanna laissa faire. On allait bien voir.

Je suis aussi heureuse de vous revoir. Je ne vous connais que très peu, mais vous semblez être le seul homme dans cette ville avec une tête sur les épaules. Et cela fait du bien, je dois admettre.

Et merci pour le vin, je ne bois pas d'ordinaire, mais je crois que je peux faire une exception, pour cette fois.


Eanna pris une gorgée, et pour un oeil averti, la louve eu un bruissement d'oreille. L'alcool n'était jamais une bonne chose pour les loups...cela leur donnait un coup de chaleur supplémentaire qui pouvait leur donner des frissons d'adrénaline, pour les moins concentré. Et Eanna n'avait pas bu d'alcool depuis un bon moment...et ce ne fut pas long que ses iris passèrent du gris argent au blanc presque pur. Mais, détail.

Dans tous les cas, je viens vous parler a propos de notre petite conversation de la dernière fois. Vous m'aviez demander un service. Et je crois que j'ai de bonnes nouvelles...du moins, aussi bonne qu'elles peuvent l'être.

La louve observa Targaryen. Elle voulait d'abords s'assurer qu'il n'avait pas oublié, ou s'il ne l'avait pas trouver avant elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 14 Fév 2010 - 23:39

Aemon ne savait pas trop à quoi s'attendre lorsque la jeune femme décida de ne pas s'asseoir mais il fut ravie que celle-ci accepte le verre de vin. Il ne pensait même pas au fait que la jeune femme pouvait être une immortelle lorsqu'elle toucha son gant. Il semblait bel et bien que cette jeune femme était aussi une immortelle. Aemon sourit de plus belle et regarda ce qui fût à peine perceptible mais pour lui parut très flagrant. Les iris de la policière changèrent de couleur et elle eut un drôle de réflexe au niveau de ses oreilles comme un chien qui ressent quelque chose d'enivrant. Aemon sentit aussi une légère euphorie venant de Eanna. Mais ce qui fit réagir Targaryen fut le propos du service qu'il avait demander. elle semblait avoir des informations sur le Sadizar.

Vous avez des informations sur Thilix! Mais cela est une nouvelle des plus grandes. Je ne pensais pas que vous trouveriez la trace de ce Sadizar aussi rapidement étant donner l'état des forces policières avec tout ces meurtres et ces batailles depuis un certain temps. Mais dites moi ma chère comment êtes vous entrer en contact avec cet infâme personnage. Je crois que nous devons en parler car cet immortel est très dangereux. Je ne crois pas être familier avec le clan que vous représenter mais je croit savoir que vous ne devez pas faire partit de l'alliance de la mort rouge. Ne serait-ce pas temps de parler franchement. Il serait préférable si nous devons l'engager en combat de savoir le potentiel de chacun. Alors voulez vous me faire confiance et jouer franc jeux ou vous voulez que nous restions dans l'ombre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 15 Fév 2010 - 0:09

Eanna l'observait, et fut un peu surprise en voyant son air réjouit...mais ce n'était probablement rien...
Il avait un air surexcité..., et un peu fou par moment, mais Eanna ne s'en faisait pas trop.

Mais fronca les sourcils lorsqu'il aborda le mot, sadizar, et pris un instant de recul. Il connaissait les sadizars? Heu?
La policière attendit d'en savoir plus, et montra une légère dent lorsqu'il avoua littéralement connaitre les immortels...il n'était pas si difficile désormais de comprendre que c'était un scientias. Et la luna en avait suffisamment entendu pour savoir qu'ils étaient tous aussi dangereux les uns que les autres. Et la louve ne savait pas a quoi s'attendre de lui. Mais tout en rangeant les dents derrière ses lèvres, l'immortelle garda son air un peu renfrogné. Si Aemon désirait se chamailler, il allait avoir affaire a forte parti...et tout en y songeant, l'humain pouvait passablement remarqué que la tignasse argenté de la femme semblait s'hérisser, devenir plus longues, et les ongles devenir des griffes...

Mais fini par se détendre. Il ne fallait pas prendre le mord au dent trop vite, et préféra faire attention. Connaitre son ennemi avant de se battre.


Vous sembliez doutez de mes capacités de policières, je suis déçue. Si je me met en chasse, ne vous inquiétez pas pour avoir des résultats. Non, cette fois j'ai été chanceuse, je dois admettre. Le bougre m'a littéralement foncé dessus, juste après votre départ de l'auberge. Je me voyais mal vous courir après juste pour vous alertez. Et je connais désormais comment l'atteindre, il suffit simplement de trouver sa petite amie, que je connais.

Et vous êtes plutôt bien informé, pour un humain, sur les immortels. Jouons franc jeu alors. J'ignore comment vous avez découvert les immortels...et ce que vous en avez après eux, ou ce que vous voulez de nous. Mais étant donné que vous n,avez jamais tenté quoi que ce soit contre eux, sauf peut être Thilix, je suis prête a faire des concessions. Je n'ai pas peur de vous, et a moins que vous soyez nul, vous n'avez probablement pas besoin d'avoir peur de moi non plus. Je sens que vous n'êtes pas un simple humain, pour la simple raison que vous avez découvert notre monde, et survécu.


Eanna se calma, rétracta ses griffes et sa chevelure redevint lisse et tranquille. Et décida de s'asseoir, mais sur la table, gardant Targaryen au niveau de son regard, et passa la main sur le bois, cherchant un peu par ou commencer. Elle avait trouver quelqu'un pour parler...ni humain ni immortel...peut être était-il le moyen pour elle d'avoir un véritable allié.

Très bien, je suis une immortelle. Vous ne savez pas de quel ordre, et je ne sais pas si je puis vraiment vous le dire. Mais si vous me dites que vos intentions ne sont pas mauvaise, je puis vous en dire autant que vous désirez. Et si vos intentions sont les miennes, alors je vous aiderai, en ma foi d'immortel. Quel valeur a notre parole a vos yeux, je l'ignore. Mais je suis prête a mettre ma vie en jeu si c'est pour débarrasser ce monde de Thilix.

L'alcool n'était vraiment pas bon pour les loups, et Aemon ne pouvait s'échapper d'un frisson de stress, ayant l'impression d'avoir un véritable loup dressé devant lui, et seulement dans le regard qu'Eanna avait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 15 Fév 2010 - 23:00

Aemon remarqua les réactions particulières de la jeune femme. Aemon réfléchit un peu au fait que cette femme semblait démontrer des réaction animales. Il y avait bien un clan d'oiseau nommé les Valkar alors pourquoi pas un clan qui est semblable à des carnassiers. Elle sembla se calmer et attendit un peu avant de décider de lui sauter à la gueule ce qu'il fût reconnaissant. Lorsque la jeune femme fit mention de sa rencontre avec le Sadizar juste un peu après son départ il sentit une certaine amertume. Si il n'avait pas quitter le bar il aurait surement rencontrer Thilix. Il n'était pas totalement d'accord avec l'idée de menacer ou d'impliquer la petite amie du Sadizar. Il se demandait quand elle déciderait de révéler qu'elle était une immortelle. Finalement avec son attente incessante elle vint finalement sur le sujet elle voulait bien partager son secret avec lui. Et elle semblait aussi douter du fait qu'il soit un morel.

Je ne pense pas que de mêler la petite amie de Thilix serait une bonne idée. Je n'en veut as aux immortels au contraire mais ce Thilix est un monstre. Il se fou complètement de toute les lois et il est un meurtrier. Mais sa vous le saviez déjà. Pour mes sources disons que j'ai de très bon informateur et j'ai même fait connaissance avec plusieurs autres immortels dont Constance et Flammarion, sans oublier Mara la sois disant Ange templière. Et ne vous en faites pas pour mes habiletés si je craignais vraiment Thilix je ne chercherais pas à le retrouver. Disons que je cornais plusieurs manières pour me débarrasser de lui mais j'ai entendu dire qu'une réunion des alliances pourrait le juger. Pour le moment j'hésite encore à l'affronter de face ou de faire justice à votre manière.

Il prit une pause avant de débattre sur le sujet de son immortalité. Il ne savait pas comment la jeune femme allait réagir. Mais après tout à chaque fois qu'il leur avait dit les autres avait quand même bien réagit.

Vous avez joué franc jeux avec moi et je suis homme qui tient sa parole. Vous avez raison je ne suis plus ce que l'on pourrait qualifier d'humain. J'ai été enlever par ce que l'on pourrait appeler de mauvais génie. Ils se nomment des True Fae. Ils m'ont enlever et mis en esclavages mais j'ai réussi à me sauver. Pour eux nous étions des changelings. Mais sa c'est une histoire qui peut prendre énormément de temps et je ne veut pas vous ennuyez avec cet histoire pour le moment. Je n'ai aucune intention mauvaises envers les vôtres même au contraire j'aimerais que vous puissiez devenir unies et que je puisse y être pour quelque chose en bout d'histoire. De cet manière je pourrais peut être trouver ma place parmi vous. Car je ne peut plus me sentir humain après tout ce que j'ai subit. Je ne veut pas que vous mettiez votre vie en péril contre ce maudit Sadizar. Je suis sur que nous pouvons nous battre contre lui sans toutefois risquer nos vies. Alors si vous avez un peu de temps nous pouvons parlez d'un plan d'action?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 16 Fév 2010 - 0:06

Eanna observait cet homme avec un regard un peu étrange, comme un chien qui observe avec autant de curiosité que de méfiance, deux lunes vives qui fixaient Targaryen avec intensité. En l’entendant parler des autres immortels, son oreille droite se secoua, et elle passa une main dans ses cheveux, n'y croyant pas vraiment. Les lunas n'étaient pas de cet ordre qui suivait à la lettre les lois et les pactes, ne voyant pas l'intérêt à un système basé sur de faibles condamnations. Une prison immortelle avait vu le jour depuis le temps...alors que chez les lunas, et parfois les carnivaux, s'était yeux pour yeux, dent pour dent. Et la hiérarchie était bâtie sur la loi du plus fort. Certes, personne ne se tuait pour de simples querelles...mais quand même. Et cette façon de vivre était encré dans les veines d'Eanna, tout naturellement.

Je ne me tiens pas beaucoup avec les immortels, je dois admettre. Mais je connais Flamarion pour être relativement orgueilleux et très imbu de lui même. Si vous faites affaire avec lui, taché de savoir ce que vous voulez. Parce qu'il est le roi de l'arnaque, du moins, c'est ce qu'on dit de lui.
Et certes, je sais qui est la petite amie du Sadizar, et ce serait effectivement dommage de la mettre dans l'histoire. J'ai entendu que cette fille était des plus noble qui soit parmi l'alliance de la lune. Mais qui sait, je ne la connais pas personnellement.

Et ne vous fiez pas trop sur notre alliance. Il existe des lois, mais tout ce qu'ils pourront faire contre Thilix, c'est l'envoyé en prison...et lui en sortira le lendemain, après avoir tué tout le monde. J'ignore ce que vous savez des sadizars, mais ce sont de vraie machine à tuer qui ne se posent pas de questions quand vous vous trouvez sur leur chemin...Et Thilix est leur amiral, il ne faut pas oublier.


Les oreilles d'Eanna se penchèrent, et disparurent sous sa tignasse argentée. Et plus l'immortel se laissait aller à sa nature, plus Aemon pouvait voir les ressemblances avec les loups. Elle n'aimait pas les Sadizars, c'était évident.
En écoutant Aemon parler de lui même, les sourcils passèrent plusieurs fois de froncé à très haut, alors que la louve entendait des choses nouvelles. Des Faes? Mais cet homme était plus qu'humain, sans être immortel. Et la policière accepta de le croire, au mieux qu'elle le pouvait.


Je ne sais pas trop quoi penser de votre histoire. Mais en vous regardant, je suis prête a y croire, puisque vous posséder plus que ce qu'un simple mortel pourrait se venter avoir. Je dois admettre que j'aurais bien du plaisir, amicalement, à me mesurer à vous, simplement pour deviner votre véritable force.

Néanmoins, je pense être capable de vous faire confiance...du moins, jusqu'à un certain point. Vous pouvez comprendre pourquoi je me retiens, je suis dans une position instable. Policière pour les humains, et immortels à la fois. Je travaille en parallèle avec les chasseurs les plus aguerris, et je ne peux pas me permettre de trop faire parler de moi, justement, Lacroix m'a pris récemment comme bras droit. Alors, deviner a quel point je joue dangereusement. Et malgré tout, je compte garder cette situation le plus longtemps que je peux...pour le bien des humains que pour celui des immortels...


La louve retrouva sa lassitude habituelle. Il était évident que la femme n'était pas faite pour vivre en cage ainsi, et chaque muscle tendu sans pouvoir se défouler finissait par la torturer de douleur et de stress. Mais il fallait parfois se sacrifier, pour que d'autre n'ai pas a vivre ainsi.Mais elle retrouva le sourire, et relança la conversation, plus joyeusement.

Mais je vous avais dit que je vous parlerais de moi, de mon ordre. Et je crois que vous méritez dans savoir un peu, juste pour vous mettre l'eau a la bouche...

Je suis de l'ordre de luna, vous aurez remarqué ma ressemblance à une bête sauvage, au loup. Et si vous vous êtes déjà posé la question, oui, la légende des loups garou provient de nous. Mais ce n'est pas la pleine lune qui nous transforme, ce n'est qu'une partie de la légende, qui nous permettait d'avoir un peu la paix, le reste du mois...
Il est malheureux que certains des miens on tué des mortels, et je m'en excuse en leur nom. Mais nous sommes tellement devenus rarissimes, que je n'ai jamais vu personne des miens jusqu'à ce jour.

Mais pour le moment, c'est suffisant pour vous intéresser. Votre histoire et la mienne valent la peine d'être entendues. Mais une autre fois, lorsque nous aurons le temps, et le vouloir. Pour le moment, ce qui vous intéresse, c'est nos actions contre Thilix.
Je sais que c'est un adversaire redoutable, je sais qu'il erre beaucoup à travers la ville, tuant sans vergogne. Je crois que les instances de la lune pourraient tenter quelque chose...mais je ne crois pas qu'ils y parviendront. Flamarion ne vous aidera pas. Ils sont tous les deux acoquiner, deux agents du chaos par excellence. Alors, il faudrait le prendre parfaitement seul...et équipé. Je peux me battre contre lui, mais je ne sais pas jusqu'à quel point. Mais je peux vous donnez ses forces et faiblesses, si vous le souhaitez.


Eanna en avait marre de s’entendre, et comme c’était une conversation, laissa finalement a Aemon la liberté de répondre. Que dirait-il, elle ne savait pas. Mais la stoïque jeune femme était déterminée, et elle ne souhaitait qu'une chose: s'allier afin de se battre.

Néanmoins, je remarque que vous êtes de ces humains qui aiment bien inventer et construire...je vois par vos étalages que vous sembler passer un bon moment la dessus. Et je dois admettre être intriguée. Vous êtes de ceux qui me fascine, j'ai toujours trouvé votre passion pour la science pour le moins intéressant. Mais qui viendrais parler a un loup des dernières découvertes...

Et Eanna se déplaça a travers la pièce, observant ici et la les items déposé sur le sol, semi terminé ou complètement en morceau, comme un chien curieux.


Dernière édition par Eanna le Dim 21 Fév 2010 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 21 Fév 2010 - 22:46

Aemon fut surpris en entendant le nom de Lacroix. Mais son intérêt changea rapidement en apprenant l'ordre de sa jeune amie. Jeune; peut être pas si jeune après tout. Un loup garou cela il le savait que certain des membres des immortels pouvaient se transformer en bête féroce. Mais en rencontrer un en chair et en os rendait les vieux contes effrayants. Malgré le fait que lui même maintenant faisait partit du mythe aussi.

Je suis très heureux de faire connaissance avec votre ordre ma chère. J'ai déjà rencontrer les Valkar, les Tempers, les Carnival, un Moltanor et notre très cher ami Sadizar du nom de Thilix. Lacroix quant à lui je le connais aussi. Je ne crois pas qu'il doute de votre appartenance aux immortels. Je sais aussi que si vous l'envoyer vers le Sadizar il à de grande chance de ne pas survivre. Je sais très bien que Flammarion n'est pas un être auquel nous pouvons donner toute confiance mais j'ai bon espoir qu'il me supporte. Dans tout les cas notre première rencontre fût très fructueuse.

Il prit une légère pause pour laisser le temps à la Luna de bien comprendre les affiliations avec lequel il était. Puis il entreprit d'aborder le sujet de Thilix.

Il est certain que les faiblesses d'une personne tel que Thilix serait très apprécier. Je suis certain que nous pourrions le prendre facilement seul mais par contre nos actions ne seront pas très appréciés par le reste des Amiral Maréchal. Je ne sais pas si il serait mieux d'attendre qu'il y ait vraiment les autres Clans pour porter un jugement et d'espérer la réaction de Thilix comme un affront au reste. De cette manière si nous voulons nous en débarrasser alors nous serons dans la légalité. Alors quel serait votre décision. À moins que vous avez un autre plan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 21 Fév 2010 - 23:11

Eanna secoua la tête, et revint vers la table, posa une main sur le bois dur qui en avait vu de toute les couleurs, surement. Et soupira un moment, comprenant que cet homme avait ces propres desseins, et ses propres ambitions. Quelles étaient-elles, ces ambitions, l'immortelle ne pouvait le savoir. Mais tant qu'il en garderais le secret, elle ne lui ferait jamais entièrement confiance. Il avait fait affaire avec un moltanor, pourquoi? Et il était intéressant de voir que cet humain ne les craignait pas le moins du monde.

Je vois donc que vous n'avez pas perdu de temps a vous faire des alliés. Et j'ignore ci s'est une bonne chose...mais si vous avez croiser les tempers, alors je peux me détendre. Ils possèdent de nombreuses façons de fouiller l'ame des gens, peut importe leur origines. Si vous avez le support de l'alliance de la lune, alors je dois m'y plier, que je le veuille ou non.

Pour ce qui est de mon ordre, je suis ravie de pouvoir entretenir votre flot de connaissance. Et je serais heureuse de poursuivre mon travail a vous épauler, avec encore plus de plaisir, puisque je n'aurai plus a me cacher comme avant. Je suis votre alliée, et en tant que tel, je me ferai un devoir de veiller sur vous, tant que vos actions ne seront pas contre ni humains ni immortel, évidement. Et si, par hasard, vous saviez que Lacroix émet des soupçons envers ma personne, je vous serai éternellement reconnaissante de bien vouloir l'empêcher de me tirer dessus...


L'immortelle paraissait véritablement inquiète a ce propos. Les paroles de Targaryen avaient mis un doute dans l'esprit d'Eanna, et elle craignait qu'il dise vrai sur les doutes de Lacroix. Elle ne voulait pas perdre son poste et encore moins la confiance de ce chasseur qu'elle voyait comme digne de son respect. Et la louve se foutait bel et bien de sa vie, malgré ses dires. Et Aemon pouvait le voir.

Pour votre propositions, il est évident qu'il faut attendre l'opinion des Amiraux de l'alliance de la lune. On ne peut rien tenter tant et aussi longtemps que Thilix n'aura pas été jugé par la lune...et je n'ai pas l'intention de risquer ma vie...si je suis pour la passé en prison. Tous sauf ça...

Et cela nous donne le temps, a moi de m'entrainer, a vous vos spécialités, afin de pouvoir écraser cette brute épaisse. Et je me ferai un plaisir de vous énumérez tout les points faible de cet immortel, au mieux de mes connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 23 Fév 2010 - 0:31

Aemon réfléchis se préparer au combat semblait une bonne idée mais il n'étais pas sur de quoi penser de la Luna. Elle semblait mal le prendre du fait qu'il se soit allié avec le Moltanor. Sa réaction avait changer légèrement et ses émotions aussi. Peut être devrait-il lui expliquer réellement à quoi elle devrait s'attendre de lui.

Je sent que vous ayez une certaine réticence envers mon alliance avec le Moltanor. Mais ne vous en faites pas cette alliance n'as pour but que d'avoir de très bonne connaissance haut placé. Voyez-vous j'ai appris dernièrement que pour être un immortel il fallait être éternel. Quel ne fût pas ma surprise de découvrir que la Fae en me transformant m'avait rendu éternel autant que les vôtres. Je dois avouer que peut être me faire des amis dans quelques chose qui me ressemble serait peut être une bonne chose étant donner que je pourrais avoir des conseil de la part des immortels. Et si cela est possible j'aimerais que l'on m'accepte dans les rangs des immortels. Mais pour cela je dois avoir plus d'une personne de haut grade qui me supporte.

Comme le Moltanor n'as pas eu peur de se montrer aux humains dernièrement je croyais que de l'avoir de mon côté pourrait peut être m'aider.

Mais si vous connaissiez d'autre immortels que vous pourriez me présenter afin de me faire accepter dans votre alliance je les rencontrerais avec plaisir.

Et si vous voulez vous entrainer je peut vous parlez d'un endroit que vous seriez peut être intéresser mais pour cela vous devez me faire confiance. Alors que pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 23 Fév 2010 - 20:59

Eanna l'écouta avec attention. Elle aimait bien cet homme finalement. Malgré qu'il soit plein de mystères, il avait du cran, et beaucoup de qualité outre ses étranges capacités. Et il connaissait la valeur des mots, et de l'écoute. Et l'immortelle sourit en entendant parler de son but. Etre accepter en tant qu'immortel...ce n'était pas bête, pour une homme capable de tant de chose. Un autre mortel n'aurait pas pu y espérer. Mais il avait un point...il n'était pas mortel.

Je suis étonnée de voir que quelqu'un, un mortel, essaye véritablement de faire parti des immortels. Et malgré que je sois encore réticente a l'idée qu'il y aurait beaucoup a faire pour que les immortels vous vois comme tel, je suis curieuse de connaitre le résultat...

Je ne peux pas juger de vos décisions et de vos actes. Mais le pacte qui existe entre les alliances ne nous empêche pas de nourrir certaines réserve. Et malgré tout, certain conflit persistent...surtout parmi les ordres les plus réservés. Les lunas ne se tiennent pas parmi les autres immortels, nous sommes plus rattaché a nos vieilles traditions, et ce sera long avant que nous nous adaptions au rythme de vie des autres ordres. Et notre image reste donc celle de loups sauvages préférant la foret a la civilisation, ce qui est un peu vrai...


La louve resta pensive un moment, comme si elle cherchait le souvenir de cette vie ancestrale...vie qu'elle n'avais jamais connue. Mais elle revint a elle bien vite.

Je sais cependant qu'il faudrait avoir l'approbation de la gouverneur valkar, et des amiraux des solstices et des Tempers. Je ne connais aucun des trois...mais je ne vous ferai pas plaisir en vous disant que c'est la gouverneur des valkars qui est la petite amie du sadizar. Néanmoins, je sais qu'elle sera d'accord pour écouter notre proposition...je sais par connaissance que malgré sa jeunesse, elle est plutôt sage.

Je connais aussi l'identité de l'Amiral des Tempers, Constance Téophane...et comme vous m'avez dit avoir croiser les tempers, c'est évidement elle que vous avez rencontrer. Pour ce qui est des solstices, je crois qu'elle est présentement en ville...mais je ne peux confirmer pour l'instant...

Et pour ce qui est de l'entrainement, j'ignore de quel endroit vous parler. Mais je suis sure que n'importe quel endroit où je puisse me battre et me dégourdir de façon suffisamment sécuritaire et tranquille serait appréciable. Et pour ce qui est de la confiance...cela ce joue a deux. Avez vous suffisamment confiance en moi?

Je ne suis pas le gentil toutou qu'on pourrait croire, et malgré que vous avez probablement plus d'un tour dans votre sac, je pourrais facilement vous posez problèmes. Je considère que je vous fais suffisamment confiance pour reposer en grande partie ma vie sur vous. Pourriez vous faire la même chose avec moi?


Eanna se redressa, et fixait Targaryen de son regard blanc argenté, qui miroitait a la lueur de la lumière comme des étoiles. Elle était sérieuse, car si elle savait qu'Aemon n'avait probablement pas peur d'elle, la luna se connaissait. Et pouvait très bien écraser de ses pattes n'importe quel humains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 28 Fév 2010 - 0:53

Aemon sourit légèrement , la Luna semblait être bien décidée de l'aider. En entendant le nom de Constance et en apprenant qu'elle était l'amiral maréchal des Tempers. Il fut un peu surpris sur le coup mais à bien y penser il était vrai que la petite fille ne semblait pas être si jeune. Elle semblait aussi d'accord pour aller s'entrainer dans un endroit différent et de plus elle lui faisait confiance.

Si je ne vous faisait pas confiance croyez vous que j'aurais tenter de devenir votre amie? Vous me faite confiance et ceci est réciproque. Et il est certain que je mets aussi ma vie dans vos mains.Alors si vous voulez bien me suivre je vais vous amener dans un endroit où nous pourrons nous entrainer sans être déranger.

Aemon se dirigea vers le fond de la pièce où se trouvait Marcus et le portrait de la gargouille. Il toucha du bout des doigts la gargouille et celle-ci sembla s'animer. Elle grossit assez pour qu'une personne se sente infime à coter d'elle et ouvrit la bouche. Aemon fit signe à Eanna de passer et entra en premier pour rassurer sa jeune amie.

Allez venez je vous amène dans ma vrai demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 28 Fév 2010 - 1:07

Eanna sourit, et se laissa convaincre que cet homme valait la peine d'être connu. Et secoua l'oreille en l'entendant dire qu'ils étaient bel et bien ami. Tant mieux. Et même si l'immortel gardait une certaine distance, elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance. Et sourit de plus belle lorsqu'il lui affirma avoir bel et bien l'endroit parfait.

Je suis contente de savoir que je ne travaillerai plus seule sur le cas de Thilix. Et vous me voyez soulagée véritablement que nous puissions nous allier. Merci. Et quand a votre endroit, j'ai bien hâte de m'y rendre.

L'immortelle leva le sourcil en l'entendant parler de sa maison...son monde n'était-il pas celui ci? Mais elle ne s'en fit pas, et passa a travers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 28 Fév 2010 - 17:27

Aemon fut content de pouvoir enfin montrer sa demeure à quelqu'un autre que Marcus. Il ne savait pas trop comment la Luna allait réagir et lorsqu'elle passa le portail il fut très heureux de voir qu'elle était confiante même si elle ne savait pas du tout où elle allait se retrouver. La première chose que la Luna remarqua en entrant fut que Aemon ne semblait pus tout à fait humain. En effet Targaryen apparaissait comme un être un peu bizarre avec des traits beaucoup plus foncés et surtout un de ses bras semblait être mécanique avec des rouages. Mais le plus bizarre était surement le fait que sa peau n'était plus de la peau mais plutôt des écailles transparente qui se reflétait de tout les spectre lumineux. Il ne savait pas trop comment la Luna allait réagir. La salle où ils se trouvaient était des plus bizarre avec un escalier à l'envers, des éprouvettes et des outils jonchait les mur. Au centre il y avait une table qui semblait flotter en plein milieu de la pièce et plus loin une armoire horrible et sombre était encastrer dans le mur. Elle ressemblait plus à un dessin qu'à un objet. Aemon regarda la Luna avec une certaine appréhension car il ne voulait pas non plus que sa jeune amie est peur.

Bienvenu et surtout n'ayez pas peur. Je sais que je suis un peu bizarre mais vous allez vous y faire. Je vous souhaite la bienvenue dans le monde des Faes. Je vous conseille de ne pas trop vous aventurer seul dans ma maison elle à tendance à s'amuser avec le monde. Et surtout éviter de vous approchez de l'armoire.

Aemon regarda vers l'armoire pour s'assurer que celle-ci ne tenterait rien de sournois.

Mais sinon voici mon chez moi. J'espère que vous allez trouvez ceci assez grand pour nous entrainer. De plus je ne crois pas vous l'avoir dit mais ici le temps passe beaucoup plus rapidement. Si vous voulez avoir un rapport 24 heure dans notre monde équivaut à 400 ans ici. Je crois que ce temps devrait nous suffire.

Aemon sourit à la Luna laissant apparaitre ce qui semblait des crocs d'animal, lequel personne n'aurait sut dire, sa semblait être un mélange de tout les carnassiers. Mais Aemon savait que sa jeune amie réussirait surement à si faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 28 Fév 2010 - 18:38

En traversant, des frissons parcoururent le dos et les bras de l'immortelle, comme des filaments glacés qu'on lui aurait appliqué sur la peau. En arrivant, elle se secoua, chassant la sensation étrange et peu agréable. Et ouvrit les yeux sur un nouveau monde. La pièce n'était pas du tout comme elle s'y attendait, et Aemon put voir ses cheveux se dresser sur son crane alors que l'immortelle prenait lentement conscience que ce monde n'était pas du tout comme l'autre. Parce que c'était un monde? On aurait dit l'enfer...

Mais Eanna se repris, et passa une main dans ses cheveux, nerveuse, se ressaisissant peu a peu. Et la vision de ce Targaryen nouveau la mettait sur les nerfs. Était-ce le plus beau piège dans lequel elle n'avait pu songé tombée? Elle chassa cette pensée, et laissa le bénéfice du doute a son nouvel ami. Et décida finalement de sourire, le rassurant probablement. Et pris bonne note de ces recommandations.


Je dois admettre ne pas être encore tout a fait a l'aise, je dois m'en excuser. Mais ce n'est pas si mal une fois qu'on comprends le principe que les mondes ne sont définitivement pas pareil. Et je peux vous comprendre maintenant, a être si étrange dans le miens. Ne vous inquiétez pas, je n'ai pas encore l'envie de m,aventurer ici souvent, du moins, pas sans vous. J'imagine de toute façon que je ne parviendrais pas a ouvrir le portail, n'est-ce pas?

La luna sourit et décida quand même de braver ses craintes et de fouiller un peu partout. La policière retrouva bientôt sa curiosité habituelle, autant que son sourire en coin.

Je vous remercie de l'accueil. Je ne crois pas que je vais m'habituée avant un bon moment. Mais je vais faire mon possible pour ne pas vous faire honte en ayant l'air complètement dépaysée. Mais effectivement, 400 ans devraient se prouver être suffisant.

Et bien que le sourire de Targaryen fut des plus étrange, elle lui montra les siennes tout autant, lui montrant qu'elle n'était pas effrayée le moins du monde, ses longues canines de loup dépassant en un sourire plus que carnassier et morbide. Et il était toujours plus beau qu'un sadizar ordinaire de toute façon, ce Aemon. Simplement plus bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 28 Fév 2010 - 22:58

Aemon réfléchit à ce que l'immortelle venait de lui dire. Il est vrai que tout devait être différent pour elle et il ne c'était jamais demander si d'autre personne pourrait ouvrir le portail. Au fond de lui il savait très bien que le portail ne s'ouvrait que pour laisser passer les changeling et les Faes de l'autre coté.

Vous avez raison je ne crois pas que vous arriviez à ouvrir le portail pour revenir ici mais d'après moi vous pouvez sortir par la gargouille à n'importe quel moment et sans l'intervention de ma personne. Aemon pointa la gargouille de sa main et revint sur le reste de la salle.
Alors dites moi ce que vous avez besoin et je me ferai un plaisir d'aller le chercher. Je n'ai jamais vraiment pratiquer à me battre dans ce monde mais je dois avouer qu'en 24 heure nous pouvons acquérir énormément d'expérience. Bien sur le 24 heure sera pas mal plus long de ce coté-ci mais néanmoins nous ne serons partis seulement depuis 24 heures lorsque nous retournerons de l'autre coté et de toute manière j'ai demander à Marcus de venir m'avertir si jamais quelqu'un arrivait. Alors nous commençons par quoi. De plus nous allons pouvoir en apprendre beaucoup plus sur chacun de nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 28 Fév 2010 - 23:44

La luna l'observa, et réfléchit, elle aussi. Elle allait bien sur prendre un bon moment pour se réchauffer, et reprendre les muscles qu'elle avait probablement perdu, a force de ne rien faire. Et allait bien entendu avertir Targaryen des tactiques de sadizars, simplement pour que lui soit capable de les prévenir et de se défendre.

Je vais personnellement avoir besoin de m'échauffer pendant un bon moment. J'ai tant perdu d'énergie a ne rien faire, en ville, que je suis devenu un pauvre chien galeux. Je ne ferais même pas le poids contre un bébé. Pour ce qui est de l'entrainement véritable, je dois d,abords vous parlez des pouvoirs des sadizars. Si dans votre tête de génie vous trouvez un moyen pour en venir a bout, ce sera déjà ça de fait.

Je sais que les sadizars sont capable de lancer des os...je ne sais pas d'ou ils viennent, c'est quelque chose qui me dégoute horriblement. A mon avis, ils se les arrachent, mais exactement, je l'ignore. Autre chose, ces brutes sont capable de vous tuer d'un regard, comme s'ils vous déchiquetaient a leur guise. Je crois qu'ils leur faut fixer leur cible...mais je n'ai jamais essayer, ca me tente pas plus qu'il faut, et comme je ne connais pas d'autre sadizar, je n'ai jamais vu comment.

Et puis, je sais qu'ils font apparaitre des nués de vermines, qui sont capable de vous bouffer en quelques minutes. En gros, les sadizars sont des horribles monstres. Alors, faudrait trouver un moyen de lui fermé les yeux, et le surprendre. C'est la seule manière. Si vous désirez des précisions, je peux évidement vous les fournir.


Eanna commencait a se rendre compte qu'ils étaient bel et bien en route pour massacrer Thilix. Et bien que l'immortelle se doutait qu'elle allait y laisser plus que quelques mottes de poils, la policière était heureuse. Au moins elle risquait de mourir en combat, elle aurait au moins eu du fun.

Sinon, pour m'entrainer, bah, de quoi pour taper dedans, comme un gros sac de sable, style boxe, je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire. Je ne suis quand même pas aussi monstrueuse pour taper dans quelque chose de vivant...
Et a moins que vous vouliez que je donne une volée a votre armoire maléfique, ce ne sera pas une bonne idée. Peut être quelques armes si vous voulez vous battre avec moi, et si vous concocter une arme capable de tuer Thilix, dite le moi que je m'habitue. Peut être aussi un endroit où je peux courir a ma guise, et qui ne risque pas de m'accrocher la tête. Ma forme de guerre est peu grande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 1 Mar 2010 - 14:41

Aemon prit note de habiletés du Sadizar, déjà avec le premier pouvoir celui de pouvoir jouer avec les os, Targaryen se rendit compte qu'il possédait un pouvoir semblable. Cela venait surement du cadeau de la Faes en voulant le transformer en immortel. Par contre pour tuer quelqu'un avec un simple regard pourrait surement poser problème. Mais si il devait garder un contact visuel il y aurait surement qui pourrait le faire perdre la vue. Aemon pensa à la bombe au phosphore que Mara avait utiliser. Il serait surement assez facile de la recréez. Par contre en entendant les vermines Targaryen n'eut aucune idée sur le moment. Mais il allait avoir une bonne centaine d'année pour résoudre ce détail.

Je crois être en mesure de nous protéger contre la plupart de ces pouvoirs. Mais de toue manières pour le moment nous devons commencer par nous entrainer et essayer de se débrouillez pour travailler ensemble.

Il regarda la Luna qui semblait déterminer à commencer maintenant et il était vrai qu'il n'avait pas fait beaucoup d'exercices dans les dernières années. Il se dirigea vers l'armoire et lui demanda gentiment de lui donner un sac d'entrainement, l'armoire se tordit et cracha le sac sur le plancher. Aemon se pencha et ramassa le sacre comme s'il s'agissait d'un sac vide. Il le mit au centre de la pièce et lui ordonna de rester en place. Le sac se figea dans les airs. Aemon se retourna vers la Luna.

Voici pour le sac et un endroit pour courir vous n'avez qu'à vous dirigez dans ce couloir il s'ajustera à votre taille et il est infini. Lorsque vous voudrez arrêtez de courir juste arrêter en plein milieu du couloir et faite face dans l'autre direction, il s'aura que vous voulez arrêtez. Ici ce que vous avez de besoin vous n'avez qu'à le demander et vous l'aurez, dans les limites du raisonnables bien sûr. Je vais vous laisser vous réchauffer et en attendant je vais commencez à travailler sur une grenade au phosphore qui pourra aveugler notre ami et en même temps je vais tenter de créer des lunettes qui nous permettrons de le regarder en face.

Aemon se dirigea vers l'un des mur où des dizaines d'instrument était et commença à rassembler le matériel nécessaire à la création de cette grenade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 1 Mar 2010 - 20:08

Je suis contente de voir que vous ne voulez pas perdre de temps. Après tous, nous avons 400 ans, si c'est ce que vous dites.

Eanna souriait, elle se moquait un peu de lui, testant jusqu'où elle pouvait aller avec lui. Pour un luna, l'amitié se forgeait, et bien que ce fut un peu rude, ils essayaient souvent de se tester les uns les autres de cette façon. Une façon d'apprendre a se connaitre, et de connaitre les limites de chacun. L'immortelle se rapprocha un peu, et ne pu que rire nerveusement devant chaque objets, qui semblaient tous possédé un caractère propre. Étrange.
Et toucha le sac devenu immobile, tenant devant elle, et fut surprise de voir qu'il semblait suffisamment solide pour qu'elle puisse se battre avec. Tant mieux.


J'imagine que la sensation étrange de courir dans un mur se passera une fois que je l'aurai essayer une fois. Néanmoins, votre monde m'intrigue a chaque seconde...et je puis deviné qu'il faut être un peu fou soit même pour s'y habituer vraiment. Non que je vous crois fou...bah, nous le sommes tous de toute façon.

Au fait, je n'ai rien mentionné a propos de ma forme de guerre. Ne vous inquiétez donc pas, je ne mords pas et je me contrôle parfaitement. La vision pourrait vous paraitre un peu surdimensionné, malheureusement, je ne peux pas bavarder beaucoup dans mon autre forme. Mais je comprends très bien pareil, nous pourrons donc communiquer quand même. C'est simplement que cela fait des lunes que je ne me suis pas senti moi même...


Eanna s'écarta, et se plaça bien au centre de la pièce, ne voulant rien accrocher, par mégarde. Et dut prendre de nombreuses minutes de concentration simplement pour se remettre d'aplomb. Le corps de l'immortel commença alors a enflé, ses jambes et ses bras se recouvrant d'une épaisse fourrure gris argent, parsemé de touffe plus sombre, qui jouait d'ombre sur le pelage soyeux de la louve. Ses cheveux poussèrent follement, avant de se redresser, et de formé une grande crinière sombre moucheté de blanc. Et bientôt, ce n'était plus une jeune femme, mais bien un immense loup garou, qui se tenait au milieu de la pièce, qui semblait petite au yeux de l'immortel. Des lignes sinueuses, noire et cendre, parcourait le corps du loup, formant de multiples dessins tribaux, des marques de clans. Et en se regardant, Eanna soupira. Des dessins du clan qu'elle avait a peine connu, simplement assé longtemps pour obtenir ses dessins.
Elle se secoua vigoureusement, et s'étira, ouvrant une gueule garni d'immense dents acérés. Et gros, le sosie de la bête monstrueuse des sadizars, en plus poilu, et un peu plus élégant.

Un air penaud, elle observa Aemon, devenu un peu plus petit qu'elle, et s'amusa a comparer sa patte a son visage. Mais l'homme pouvait bien sentir que ce n'était qu'un peu de taquinerie de la part de l'immense animal, qui attendit un moment avant d'agir, laissant Aemon goutté a la vision de son allié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Lun 1 Mar 2010 - 22:43

Aemon fut surpris par la forme de la Luna, bien sur il savait qu'elle était à la base des histoires de loups-garous mais ce loup-garou là était immense. Mais il savait que la forme de bête de Thilix pouvait prendre des proportions démesurées. Le but était d'abord et avant tout espérer le prendre par surprise. Il avait déjà travaillé sur un sérum qui supprime les pouvoirs des immortels pour un certain temps, mais d'après ce que Cypher lui avait dit la difficulté était surtout d'approcher de l'immortel et de réussir à l'injecter. Sur cette pensée Aemon pensa quelque chose avec de l'air comprimer pour injecter plus rapidement le sérum et peut être utiliser la seringue qui sert à pratiquer la ponction lombaire. Cet seringue serait en mesure de passer au travers des plaques d'os que l'immortel se mettrait comme armure. La Luna semblait comparer sa forme de combat à l'allure maigrichonne du médecin. Le médecin eut un sourire étrange car même lui n'avait pas encore montrer tout ce qu'il était capable mais de toute manière ils avaient le temps. La Luna semblait encore en train de se préparer pour son échauffement.

J'ai déjà plusieurs idées pour combattre Thilix mais je vais les perfectionner le plus possible. Je suis très impressioner par la forme que vous possédez. Mais je dois vous dire que j'ai plutôt hâte de savoir si vous êtes en forme. Faites moi signe lorsque vous serez assez réchauffer pour que je puisse me joindre à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Mar 2 Mar 2010 - 0:22

Eanna ne pouvait pas parler a propre dit. Mais n'importe qui avait déja eu un chien pouvait bien comprendre les messages que ses oreilles passaient. Le large sourire carnassier de l'immortelle signifia a Targaryen qu'elle avait compris le message, et elle se secoua de nouveau. C'était, bien évidement, une vieille manie que de se secouer les puces a tout bout de champs. Et la queue du loup frémit de joie, avant que la bête grise dessinée de noir ne se décide a faire face au couloir. Et commença a tester le soit disant couloir infini...

Grognant un peu, pour faire bonne impression, elle avança vers la fin du couloir, qui définitivement, ne se rapprocha pas. Et elle se lança donc dans la course, commençant d'abord tranquillement, et augmentant a chaque fois l'allure.
Aemon pouvait entendre chaque souffle, et chaque coup de patte lancé contre le carrelage, qui donnait un peu de mal a la louve au longues griffes. Mais ce n'était pas un simple carrelage qui allait mettre du fil a retorde au loup géant. Et l'immortelle continua donc son manège, pendant un bon moment, le temps de retrouver ce vieux sentiment de liberté. Même s'il était un peu altéré par le mur éternellement immobile devant son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 4 Mar 2010 - 19:35

Targaryen observa la louve s'élancé dans le couloir et eut un léger sourire. Aemon ressentait que la Luna était heureuse et décida de se nourrir un peu de ce bonheur. Il reporta son attention vers les grenades au phosphore. Il avait déjà utiliser le phosphore et d'autre éléments mais jamais il n'avait eu l'idée de le mettre dans une grenade. Il esquissa sur un papier tout ce dont il avait besoin avant de demander à l'armoire de lui fournir les matériaux. Il se concentra sur tout les objets et transmis un peu de son énergie afin que les matériaux se fusionnent en ce qu'il avait de besoin. Il réussit à créer 5 grenades en un temps records mais cela lui avait pris toute la journée. À la fin de son travail Aemon savait qu'il devrait se nourrir très rapidement et alla retrouver la Luna qui semblait être encore en train de se remettre en forme. Il se demandait si la jeune femme le laisserait se nourrir de son rêve de cette nuit.

Dites moi chère Eanna est-ce que vous désireriez arrêter pour la journée. Ce n'est pas très bon de s'entrainer sans prendre une pause. Alors nous pourrions peut être souper ensemble et j'ai aussi une faveur à vous demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Jeu 4 Mar 2010 - 20:45

Eanna courait encore, et aurait couru bien d'avantage. Mais elle entendit la requête de Aemon, et ralentit, pour bientôt s'arrêter complètement. Et se retourna, pour mettre fin a se couloir infini. La louve exhalait une odeur d'humidité, mais ce n'était pas vraiment l'odeur de chien mouillé a laquelle Targaryen se serait attendu. Elle sentait l'air frais, tel qu'on aurait senti a se trouver au milieu d'une foret de pin. D'accords, avec une légère fragrance de chien mouillé...mais au moins, ce n'était pas désagréable. On pouvait aussi entendre gronder le souffle de l'animal qui résonnait a travers la pièce. Elle se secoua un peu, redonnant a sa fourrure une allure moins collé par la sueur, et paru soudainement un peu mal a l'aise. Et en comprenant que c'était l'armoire qui donnait peu importe ce qu'un personne désirais, elle s'en approcha.

Elle avait bien évidement oubliée que sa transformation, nécessitait des vêtements de rechange... comme elle ne se transformait pas souvent, il ne lui était pas venu a l'esprit qu'elle se retrouverai en costume d'êve. Et essaya de demander a l'armoire de lui passer au moins de quoi se revêtir...non que la jeune femme était vraiment pointilleuse sur la pudeur...mais fallait quand même pas mettre son hôte mal a l'aise aussi. Et Aemon, après un certain temps d'incompréhension, pu comprendre le malaise de la louve. Elle fini par avoir des vêtements, et redevint rapidement elle même, et sans même se cacher, se changea bien nonchalamment, un sourire moqueur au lèvres, observant du coin de l'oeil le probablement rougissant humain.


Je me dois de m,excuser pour une tenue si déplacé. J'avais oublié ce détail la...faut dire que je ne fais plus ca très souvent.

...

Mais effectivement, c,est le temps d'une pause, et ce ne serait pas de refus de manger quelque chose. Mais allez y, qu'avez vous a me demander? Je suis quand même une invité, mais cela n'empêche pas de se rendre mutuellement service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemon Targaryen

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 7 Mar 2010 - 22:03

Aemon regarda la Luna se diriger vers l'armoire sans trop savoir ce qu'elle avait de besoin. Lorsque l'armoire sortit du linge il comprit qu'en se transformant le linge de la jeune femme devait s'être déchiré. Il fût un peu surpris de voir la femme reprendre sa forme humaine devant lui. Il détourna le regard cherchant un coin où il ne pourrait voir la nudité de la femme. Malgré tout partout où il regardait l'image de la jeune femme était encrer dans sa mémoire. D'ailleurs la jeune femme était plutôt jolie. Dommage que les seul fois où il s'était entretenue avec elle qu'il n'ait porter attention à ce détail. Il écouta ses excuses même si elle semblait avoir fait exprès pour essayer d'attirer l'attention.

Non je comprend tout à fait surtout que je ne crois pas que vous vous transformiez dans cet forme en plein milieu de témoin. Mais oui si vous voulez prendre un repas je crois qu'il serait temps. Pour le moment vous ne voyez pas vraiment les effets du temps rapide mais cela fait déjà deux jours que vous courez dans ce couloir. Vous devriez vous rendre compte de ce fait au cours des prochains jour. Le temps va vous semblez n'être qu'un cours instant mais je peut vous assurez que vous devez vous nourrir et dormir si vous ne voulez pas vous détruire.


Aemon regarda la jeune Luna qui semblait être en pleine forme et semblait prête pour qu'il y ait quelque pratique après une bonne nuit de sommeil.

Je dois vous avouez que je ne dort pas mais par contre pour utiliser certain de mes talents j'ai besoin de me nourrir je sais que cela va vous parraitre assez bizzare mais écoutez moi. Voyez-vous j'ai besoin de me nourir de rêve ou cauchemar, je peut aussi me nourrir des émotions très fortes que les personnes ont. Mais lorsque je me nourrit de votre rêve vous ne pourrez plus jamais avoir ce rêve. Alors j'ai deux choix soit vous me laisser jouer dans vos rêves ou nous essayons de simuler des émotions fortes pour que je puisse m'en nourrir. Le choix vous revient.

Aemon ne savait pas comment la jeune femme allait réagir mais il savait que celle-ci l'aiderait surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eanna

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   Dim 7 Mar 2010 - 23:23

Eanna retint un sourire en coin en observant le visage de son ami changer subtilement de couleur. Il était intéressé? La jeune femme savait bien qu'elle n'aurait peut être pas du, mais elle se foutait bien de son corps, et avait depuis bien longtemps oubliée qu'elle pouvait être agréable a la vue des yeux d'un homme. Mais la policière s'en foutait pas mal...qu'on l'observe.

Je suis effectivement surprise de savoir que cela fait deux jours que je coure, mais en y repensant...mon estomac gronde suffisamment pour me dire que j'ai sauté l'heure du diner d'hier. Alors je vais commencer a me fier a mon estomac, ce sera probablement facile de m'habituer.

Le ventre d,Eanna criait bel et bien, et le sourire presque innocent qui laissait voir les canines de l'immortel laissait bien voir a quel point elle avait faim. Mais elle n'était pas comme les carnivaux, quand même, elle avait suffisamment de jugeote pour ne pas être la pire des invités. Elle écouta cependant la demande d'Aemon, et haussa les sourcils, avant de les froncer et de réfléchir.

Ok...alors en gros, vous voulez bouffer mes rêves ou bien me mettre en rogne. Parce que je crois bien que ce soit l'émotion la plus forte qu'il est possible de me donner facilement. Mais me connaissant...je ne suis pas du genre a me mettre en rogne sans avoir a me battre pour de quoi de vraiment chiant. En gros, je suis pas du genre a me mettre en colère...a moins que vous me rameniez Thilix...La louve eu un rire carnassier qui ne fut pas des plus rassurant.

Mais, vous avez vraiment besoin de bouffer mes rêves? Non, je ne crois pas que ça me dérange vraiment...mais c'est un peu étrange. Mais a part ça, je ne crois pas que je vais souffrir s'il me manque deux trois rêves dont je ne suis même pas capable de me rappeler...Après tous, ce n,est pas si mal. Et puis, ça doit quand même être utile, pour ceux qui font des cauchemars...hum. Finalement, ce n'est pas si dérangeant. Mais quand même...laissez moi deux trois rêves intacts...je veux quand même pouvoir rêver a massacrer cette brute de Thilix...


Eanna s'étira et bailla suffisamment pour montrer sa dentition en totalité...Et entendit de plus belle sont estomac gronder a travers la pièce.

Je ne sais pas ce que vous avez a souper, mais je sens que ce va devoir être dans pas long...Sinon, je risque d,avoir envi de gouter autre chose...

Et le large sourire innocent d'Eanna déclara sans aucun doute qu'elle se moquait de lui, gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un loup et une chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un loup et une chanson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» En chanson...
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Une chanson qui dit tout
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Le Marché Noir-
Sauter vers: