AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un Noël immortel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Ven 5 Mar 2010 - 5:59

Mignon... la délectable odeur que produit l'obus qui explose. Il adorait ce duel... épique. Il adorait ressentir la douleur, la haine et la tristesse. Comme les immortels étaient devenu faible. Broncher devant un humain... épargner des vies ?! Pourquoi laisser la honte de la défaite ? Achevons les morts, terminons le travail !

Les chasseurs, étaient les plus anciens ennemis des immortels. Ils furent tous formés dans l'art d'exterminé, les clans du dragon rouge. Pour eux... les immortels sont des êtres inférieurs et des erreurs de la nature. Ils ont voué leur vie, au génocides complet des immortels. Leur laisser la vie sauve constitue un geste, très magnanime... mais dangereux.

Leur chef était vachement renforcé pour un simple mortel... Le chasseur était trop confiant pour que cela soit naturel... quelques choses devait clocher. Top Hat Man fut très surpris de découvrir une arme qui visiblement avait visiblement été chargé par des balles d'acide... Si le Carnival avait la peau dur... un obus dans sa tronche et des balles acides qui fonderait de ses blessures ou de ses vêtements. Le combat allait devenir vraiment magnifique.

Conjuguer une pétoire humaine avec un peu de vitesse surhumaine, de vigueur surhumaine et beaucoup de sang.

Bref, un beau petit cadeau de Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 7 Mar 2010 - 18:33

Théoban déglutit difficilement en voyant émergé de la voiture l'arrière d'un lance roquette. La courte phrase que prononçât le chasseur fit réagir Théo. Il avait déjà entendu cela et il se souvient alors de la bouche de qui. A l'instant où le chasseur tira, il se jeta derrière une carcasse de voiture pour éviter le projectile. Il sentit ce dernier lui passer à deux mètres des pieds mais ne put échapper à la déflagration.

Il vola sur près de six mètres avant de s'écraser avec une violence incroyable contre un mur. L'armure se tordit légèrement, son flan gauche écrasé un peu par le métal. Il s'était presque retrouvé encastré dans le mur tant le choc avait été violent. Il avait lâché ses deux épées et il ne lui restait de fait plus qu'une bâtarde à la ceinture.
Il tenta de se redresser une première fois avant de s'écrouler à nouveau, complètement étourdit.

*Je ne veux pas mourir ainsi. C'est indigne de moi, c'est indigne d'un chevalier.*

Il regroupa ses forces et dans un effort gigantesque, il se releva en s'aidant du mur. C'est alors qu'il sentit quelque chose de chaud et liquide sous son armure. Baissant les yeux, il compris. Une tige d'acier de trente centimètres de long avait traversé sa cuirasse, le transpercent de part en part. *Et merde, juste à l'endroit ou un sarrasin m'à planté sa lame.*

Cette fois, c'en était trop. Il dégaina son épée et se tourna vers le chasseur. Il avança vers lui rapidement et retira son heaume. Toute sa présence bouillonnait en lui et son regard qu'il planta dans celui du chasseur était plus terrifiant que jamais. Le pire regard qu'il avait jamais lancé était lorsqu'il avait tué son père. Celui qu'il avait maintenant était bien plus terrifiant.

LÂCHE!!!
LACROIX. TON NOM ÉTAIT CELUI D'UN GRAND CHEVALIER POUR QUI L'HONNEUR A TOUJOURS ÉTÉ LE MAITRE MOT.

J'ai combattu à ses côtés et il à toujours été un fidèle camarade. Il a fini par savoir ce que j'étais et accueillit la nouvelle avec plaisir en disant que je pourrais conserver l'histoire de son nom. Ce que j'ai fais, ce que tu as brûlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 30
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 7 Mar 2010 - 22:56

Lacroix même avec son armure que Aemon avait implanté en lui, était gravement blessé, le sang coulait premièrement par ses oreilles, car la détonation trop rapprochée avait fait explosé ses tympans puis ensuite une large porte de voiture avait couper nette sa jambe pour ne laisser qu'un genou ensanglanté, les paroles du chevalier ne purent entrées dans l'esprit de ce pauvre chasseur il était complètement sourd et la douleur faisait un bourdonnement dans ses oreilles. Il était sur le sol et aucun son semblait sortir de sa bouche selon lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Lun 8 Mar 2010 - 4:10

Wow, magnifique revirement de situation. Une explosion, une révélation, un Carnival sur le bord de la mort et un chasseur qui ne lui reste qu'une jambe. Exceptionnel ! Top Hat Man mordait sa lèvre inférieur, tellement cette scène était splendide.

En ce 25 décembre, le sang de plus d'une trentaine de chasseurs étaient visible sur la neige. L'odeur des corps immortels, dans l'appartement de Théoban, commençaient déjà à pourrir. Les chasseurs qui avaient pour la plupart donnés leur vie, pour ce massacre historique.

Les carcasses des voitures de police étaient éventrées. L'odeur de l'essence sur le sol ce mêlait à celle du sang. Deux uniques antagonistes ce fessant à présence face, le Carnival et le Chasseur. L'un blesser mortellement n'en avait visiblement plus pour longtemps, l'autre était entrain de ce vider de son sang... une jambe en moins.

Un plaisir chaotique et sadique, traversa l'esprit de Top Hat Man. Si l'un mourrait ? Pourquoi ne pas en transformer un en vampire ! Il avait justement besoin d'un infant pour lui servir d'homme à tout faire. N'ayant pas encore Lenoble comme tableau, le désir de créer un autre tableaux lui traversa l'esprit. Mais à quoi bon avoir un tableau... si la cible mourrait et il coûterait beaucoup trop de sang pour les guérir. À ce prix... aussi bien le transformer. Il glissa son corps dans l'ombre la plus proches et longea l'ombres sur les murs des bâtiments, qui ne brûlaient pas. En un éclair, il arriva près de la scène. Restant furtif, le Kaldra utilisa son pouvoir d'invisibilité pour cacher son aura.

Le Kaldra attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Lun 8 Mar 2010 - 5:14

Yeux dans les yeux, Théoban fixait le chasseur, sa lame juste sous sa gorge. La douleur due à la tige d'acier était lancinante et il devait se soigner rapidement. Il fallait en finir, éradiquer ce chasseur une bonne fois pour toute. Ce serait un danger de moins à gérer.
*Je ne peux pas* gémit le chevalier pour lui même, *j'ai promis de jamais laisser le carnival qui est en moi me contrôler.*

Il avisa la jambe sectionnée du chasseur et plongeât son épée dans les flammes d'une voiture. Alors que la lame devenait blanche, il observait sa maison, brûlée à moitié. Peut-être que la pièce des archives était encore intacte. Son sous-sol ne craignait rien, mais les archives de l'étage...
Une fois la lame prête, il la reprit et se tournait vers le chasseur. Il plaça la lame sous sa gorge, une lueur atroce dans les yeux, le désir du sang se fit voir, puis il appliqua la lame sur le genou ensanglanté. Le moignon se cautérisa rapidement dans une forte odeur de cochon grillé et une fumée blanche aux relents immondes.

En dix secondes, le chasseur ne saignait plus. Le chevalier noua alors autour de la plaie une bande de tissu qu'il avait récupéré sur une chemise. Il recula en chancelant et remit la lame dans les flammes. Il arracha la tige de métal dans un grognement et décrocha sa cuirasse. Il se cautérisa à son tour en poussant cri de douleur et s’écroula en haletant en face du chasseur. Il le regardait dans les yeux, mais son terrifiant regard avait changé en fatigue. Fatigué de se battre, il voulait vivre tranquillement, c'est tout.

Vois ce que je suis chasseur, prendre des vies ne m’intéresse pas malgré mes origines. Attaque toi donc à des êtres dangereux mais surtout, ne joue pas ta vie sans être certain de tuer ta cible.

Ce fut alors qu'il avisa le sang qui coulait des oreilles du chasseur. Comprenant alors qu'il n'avait put entendre ce qu'il avait dit, il ramassa sa cuirasse bleutée et utilisa son sang pour écrire dessus. Les lettres étaient tremblotantes et sanguinolentes.

"Ton ancêtre le comte et chevalier Lacroix était un ami. Quand il à sut pour mon immortalité, il m'a confier de conserver par écrit l'histoire de son nom. De ton nom, ton histoire. Je l'ai fais et tu viens de le brûler. Tu as brûlé ton histoire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 30
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 9 Mar 2010 - 13:04

-Démon, n'essaie pas de me flouer avec des histoires de la sorte, tu n'est qu'une créature démoniaque! Un chien qui n'a pas le droit de vie! Et tu crois que je vais devenir gentil seulement avec des papiers qui brûle!?

Alphonse était fâché, se faire sauver par son pire ennemi, rien de pire pour l'achever moralement, que faire devant un ennemi trop fort pour lui? N'avait-il aucune chance? Il ne voulait pas écouter sa conscience et voulait détruire ce qu'il ne comprenait pas et cette créature, il ne la comprenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 16 Mar 2010 - 19:05

Cette fois-ci, s'en était trop!
Théoban se releva, difficilement certes mais sans que la douleur transparaisse sur son superbe visage. Il ôta son gantelet droit et fit un pas vers l'homme gisant.
Le chasseur se rappellera sans doute longtemps de la monumentale gifle qu'il se prit.

Mufle! En quoi suis-je un démon? Parce que tu ne peux me tuer de manière conventionnelle? Parce que je fais partie d'une race qui mange la chaire humaine même si je ni ai jamais goutté moi même?
Durant des siècles j'ai fais couler le sang de mes ennemis et le miens pour la gloire des rois humains, la prospérité des hommes, pour la liberté de certains peuples ou de certains pays. J'ai combattus pour la France durant presque toutes les guerres médiévales ainsi qu'à chaque croisades, sous l'Empire j'ai apporté mon soutient aux troupes française aux Amériques et il y a seulement quelques mois, je suis revenu des Etats-Unis pour prendre part à la grande guerre.


L'immortel prit une grande inspiration avant de poursuivre.

Si j'étais le démon que tu me crois être, crois-tu que j'aurais épargné la majorité de tes hommes? Penses-tu que je t'aurais soigné toi après que tu ais donné la chasse à mes invités et brûlé ma maison et cela avant de me soigner moi même? Ta race se débrouille très bien sans nous pour s'entretuer et il y a parmi tes semblables des êtres qui sont de véritables démons tuant sans relâche des innocents, femmes comme enfants. Et que fais la police de Paris pour ses gens là? Rien, absolument rien car menés par leur chef les policiers agressent des immortels qui célèbrent paisiblement Noël et dont la majorité si ce n'est tous n'ont jamais fais de mal à un mortel.

Il approcha son visage de celui de l'homme gisant. La colère se mêlait à la peine dans ses yeux.

Tu ne sais rien de notre race. Tu ne sais visiblement même pas qu'elle est divisée en deux clans. L'un de ces clans cherche à nuire aux tiens tandis que l'autre cherche à vous protéger. Je suis un carnival et je devrais te manger, c'est ce qu'actuellement mon instinct me dit de faire, mais depuis que j'ai vue mon père dévorer ma mère, j'ai appris à être plus fort que lui. Les valkar, luna et tant d'autres races d'immortels se démènent pour vous aider et vous protéger des races qui vous veulent du mal.

Il plongea son regard dur sans activer son pouvoir, se contentant de donner de lui une image de puissance et de sagesse avant de conclure.

Ton désire le plus cher est de protéger les tiens? C'est louable et noble, mais protège les des mortels qui sont dangereux et laisse les immortels de l'alliance de la Lune vous protéger de l'alliance de la Mort Rouge car c'est la voix qu'elle s'est fixée. Par tes agissements, tu risque de voir dans dix, cinquante ou trois-cent ans l'alliance de la Lune se retourner contre ta race, qui tue sans distinction.

Théoban rompit le contact avec les yeux du chasseur au bout de quelques secondes seulement. Il ramassa ses pièces d'armure et fit face à sa maison. La moitié avait brûlée, l'autre était encore relativement intacte. La salle des archive n'avait pas due être touchée et le feu diminuait. Lorsqu'il serait éteins, il irait récupérer toutes les archives pour les sécuriser dans son coffre fort au sous-sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 30 Mar 2010 - 0:39

La rue... était rempli de cadavre et de carcasse de voiture enflammé. Le spectacle était sublime. Top Hat Man ne pu que rire... Il glissa son corps hors des ombres au milieu de la rue. Son rire froid et sadique résonnait à travers la rue morte. D'abord, elle éclata comme une détonation à travers la rue. Le son devint de plus en plus précis au fur et à mesure que le corps de Top Hat Man sortait des ombres. Son rire était tellement froid, qu'il fit frissonner chaque personnes présente. Il riait... il riait avait la fougue d'un diable, qui contemple une oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Noël immortel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Noël immortel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Immortel instant
» [Immortel] Manisca
» ?Quelle est votre ambition dans la vie ? Devenir immortel et mourir.
» IMMORTEL ( AD VITAM )
» Fruits d'un immortel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Les Rues Résidentielles-
Sauter vers: