AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un Noël immortel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Un Noël immortel   Jeu 24 Déc 2009 - 16:16

Tout était près. Les décorations en place, les banquets sur pieds, les plats remplis et débordants de victuailles toutes plus alléchantes les unes que les autres.
Théoban était fière et heureux d’avoir organisé ceci. Un gigantesque réveillon de Noël auquel étaient conviés tous les immortels de la superbe ville de Paris.
Il ne désirait qu’une seule chose, que ses semblables gouttent à un moment de paix et de fête.

Comme chaque année depuis de nombreux lustres, il dépensait une fortune dans les meilleurs ingrédients et passait de très nombreuses heures à cuisiner à tous va. Chez lui, tout était tout simplement somptueux. Des nappes aux couverts, des assiettes aux décorations, le sapin gigantesque et décoré avec goût envoutait par sa présence. La musique diffusée était douce et stimulante.

Il se rendit alors à l’Ange Cornu et annonça :

« Immortels de tous bords, écoutez-moi je vous pris.

Je suis Théoban Miryalord, installé à Paris depuis peu bien qu’y ayant vécu bien longtemps avant.
Je vous convie tous du plus jeune au plus vieil immortel à réveillonner en ce 24 décembre dans ma demeure.
Oublions nos querelles passées et détendons-nous tous autour d’une belle table et de bonnes bouteilles. »


Puis il était reparti en vitesse, attendant ses convives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mer 13 Jan 2010 - 13:52

Valsant à travers les convives, Top Hat Man regardait la petite fête avec presque désolation... Tous était faible et sans importance. Véritablement amusé par la fête, le vampire restait profondément amer à l'idée de passer la soirée avec des immortels de si faible puissance. Une seule odeur était différente du reste... une seule aura d'immortel dominait l'endroit. Il avait pour l'occasion rétracté ses crocs.

Top Hat man portait un habit bourgogne et deux croix pendait de chaque côtés de ses manches. Des vêtements très 18e avec de très longue manches... il avait retiré pour l'occasion son chapeau haut de forme. Au loin, il vue Théoban qui parlait avec des mortels... il s'avança donc vers l'immortel. Pour l'occasion, il prit un accent français.

"Joyeux Noël, monsieur. Il me semble que je me dois de vous féliciter pour cette fêtes... hélas composé que d'immortel de faible potentiel. Enfin... Je me présente, je me nomme Alfred de Saint Alban pour vous servir."

Top Hat Man fit un petite révérence et regarda le Carnival.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 17 Jan 2010 - 0:34

Tout ce déroulait bien. Les immortels semblaient s'amuser, le buffet avait été littéralement envahit par une horde affamée, qui avaient fais leur fêtes à tous les différents mets raffinés et oubliés que Théoban avait préparé. Le vin coulait à flot, certains n'avaient plus d'âge, tout comme le whisky qui n'avait pas moins de vingt ans, certaines bouteilles atteignant même pratiquement les trente.

Il se baladait, saluant les convives et échangeant quelques mots, recevant parfois des compliments sur ses habits. Il portait un costume trois pièces d'un somptueux rouge foncé cousu au fil d'or. Il dégustait une délicieux whisky lorsque l'homme approcha et le salua.

Un très joyeux Noël à vous également cher ami. Je suis heureux que ma petite sauterie vous plaise. Cependant, concernant le potentiel des personnes présentent, je me dois de vous rappeler que nous sommes tous ici pour nous amuser, peu importe les compétences de chacun. N'avons nous pas tous été jeune?
Enfin, veuillez me pardonner, je manque à tous mes devoirs. Je me nomme Théoban Miryalord, carnival non pratiquant et propriétaire des lieux depuis environ deux-cent ans.


L'homme devant lui devait être âgé, son aura dégageant une telle puissance. Il faisait très bourgeois du 18ème et Théoban ne put s'empêcher de se rappeler cette époque. Voici que la nostalgie le prenait.

La seule chose que je regrette un peu est qu'il n'y ai point plus de femmes.

Il avait ajouté cela avec une petit sourire en coin auquel il ajouta un clin-d'oeil amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Téofanne

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : je suis là-----> ICI
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Temper
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 17 Jan 2010 - 3:09

Constance était là depuis le début mais elle avait pu cacher son aura à travers les autres immortels pour que personne ne puisse se rendre compte qu'elle était là puis quand Théoban dit qu'il n'y avait point de femmes elle se pointa le bout du nez pour aller les voir, une fois de plus elle s'était éloignée de son objectif premier en allant à cette fête.

-Monseigneur Miryalord puis-je vous mettre en erreur? Je suis bel et bien une femme même si je ne ressemble point à celle dont vous parliez.

Elle s'avança un peu plus vers les deux hommes qui parlaient dans leurs coin pour plus comprendre ce qu'était cette mascarade de fête.

-Alors si j'ai bien compris vous voulez faire une petite fête à travers tous se bric-à-brac d'immortels? Je ne sais pas si cela est une bonne idée, si l'un d'entre eux devaient à mourir, ce serait la guerre certainement!

Elle ria après ce commentaire, il avait l'air vieillot et prudent, tout à fait le contraire de ce qu'était l'enfant dont paraissait Constance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 17 Jan 2010 - 16:50


"Je connais déjà votre nom, vous l'avez déjà signalé lorsque vous avez invité les gens à se joindre à vous. En effet nous avons été jeune... mais la jeunesse actuelle est une jeunesse ingrate et sans valeur. Les immortels de sang pur comme nous, connaisse le respect dans ancien et connaisse les lois et les devoirs des membres de notre race. Les jeunes... il faut tout leur apprendre ! Lorsque nous leur divulguons nos connaissances... il rit de nous. Enfin bref... je ne suis certes pas venu pour faire un discourt sur l'âge et le respect. J'ai pour objectif bien boire et apprécier les plaisirs qu'offre cette fête."


Puis la petite fille s'approcha des deux hommes... une petite fille dans une fête qui avec la moindre étincelle pouvait muter en orgie ou en bain de sang. Qu'es qu'une petite immortelle fessait dans un lieu pareil. Son odeur était étrange et son aura extrêmement puissant... Top Hat Man leva un sourcil et la regarda d'un regard curieux. Les cheveux de la jeune fille semblait gras... les dents couvertes d'une sorte de pourriture. Une Temper... avec une aura si puissante qu'elle pourrait presque faire frémir un Maréchaux. Si le vampire aurait pu ressentir le froid, un frisson lui aurait surement traversé le corps. Il regarda l'immortelle :

" Je ne pense pas que la mort de quelques jeunes immortels entraine la guerre. Il est en effet possible que cette fête ce transforme en véritable bain de sang ! cependant il est également possible qu'elle soit orgie plaisante et amusante pour tous les immortels présents et présentes. Le plaisir d'offrir et de recevoir, pourquoi ne pas succomber au sexe avant de succomber à la guerre ? Même si le plaisir et l'excitation font parti de ses deux réalités. Vous ne pensez pas sieur Miryalord ?"

Le Kaldra fit un grand sourrire et rendit le clin d'œil au Carnival, non pratiquant... comment fessait t'il pour vivre sans manger de la viande... le sang est une chose si délectable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Lun 18 Jan 2010 - 11:58

Théoban écouta l’homme avec intérêt et sourit à l’un de ses dires qui était erroné. Lorsqu’il parla de sang pur, Théo choisit de taire son sang mêlé. Sa mère était une mortelle et son père un immortel, mais il n’était en aucun cas un sang pur.

Les jeunes d’aujourd’hui ont grandis dans un monde différent. Les valeurs d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes qu’il y a cent, cinq cent ou mille ans. Si nous restons accroché à l’ancien temps, nous sommes perdus car nos adversaires potentiels eux continueront de progresser. La paix n’est-elle pas plus agréable à vivre que la guerre ? Pouvons nous en vouloir à la jeunesse de préférer vivre une vie joyeuse et festive plutôt que sanglante et meurtrière ? Certes il faut leur apprendre des choses que nous n’avons point apprises, mais lorsque nous sommes nés tout deux, l’histoire des immortels était encore jeune et ne contenait pas grand-chose. Enfin, nous remettrons ce débat à une autre fois, je vois une jeune fille approcher. Je ne pensais pas qu’une fillette viendrait.

Elle lui dit qu’il avait tord de penser qu’il n’y avait pas de femme et enchaina en précisant qu’une guerre pouvait rapidement démarrer lors de la soirée. Ces deux là commençaient à exaspérer Théoban. Lui ne désirait que profiter de l’occasion pour faire des connaissances et s’amuser, mais tous semblaient persuadé que cela se finirais dans un bain de sang.

A force de toujours voir le mal partout, le mal arrive jeune fille. Pourquoi êtes-vous tous deux persuadés que cela finira mal ? Les immortels seraient-ils donc incapables de se côtoyer sans s’entretuer ? Ce serais bien triste vous ne trouvez pas ?
Je suis persuadé qu’avec un peu de bonne volonté nous sommes tous capable de cohabiter. Même le carnival que je suis à réussi à guerroyer avec des mortels sans succomber au désire de les dévorer, si j’en ai été capable, alors c’est à la portée de tous de vivre en paix.


Il vida son verre cul-sec et s’inclina.

Je vous souhaites une agréable soirée, puisse votre scepticisme ne pas entâcher votre plaisir.

Puis il se tourna vers le prénommé Alfred et lui sourit

Sieur de Saint Alban, en se qui concerne votre désir de succomber au sexe, si toute fois vous trouvez une femme qui accepte, il y a une chambre dans le couloir à droite.

Puis il se dirigeât vers le buffet afin de goutter à sa propre cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Lun 18 Jan 2010 - 18:13

Quelqu'un cogna très fort à la porte sans dire un mot et attendis à celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 19 Jan 2010 - 5:43

Lorsqu'il entendit frapper, Théoban se dirigeât vers la porte. Il jeta un coup d'oeil par l'œilleton et vit un homme. Méfiant, il ouvrit la porte afin de saluer l'inconnu.

Bien le bonsoir Monsieur. En quoi puis-je vous être utile? Si cela est en mon pouvoir ce serais avec plaisir que je vous aiderais?

Son poignard était en place à sa cheville, comme toujours, près à servir en cas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 19 Jan 2010 - 6:31

En un instant l'homme qui était devant la porte cria très fort vers d'autres personnes puis sortis son pistolet en tirant dans la direction de Théoban, il avait à peine fini sa phrase qu'en quelques secondes des hommes armés jusqu'aux dents rentrait dans la pièce en tirant tout sur leurs passage, tout le monde à l'intérieur même les mortels était abattus avec des rafales de mitraillettes et Alphonse continuait de prier à travers la salle en tirant ses balles.

-Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ; donne-nous aujourd'hui notre pain essentiel ; remets-nous nos dettes, comme nous aussi les remettons à nos débiteurs ;et ne nous laisse pas entrer dans l'épreuve, mais délivre-nous du Malin.

Le commissaire de police envoyait des balles à travers tout les immortels sans jamais raté une seule d'entre elle et plusieurs autres homme rentraient encore dans l'immeuble en tant que telle pour détruire ses abominations qui erraient dans les rues de Paris, Alphonse en avait assez d'eux et grâce à un confrère Chasseur il avait pu avoir des informations pour savoir ou plusieurs d'entre eux se terraient.

-Dieu éternel et Roi de toute créature, toi qui as daigné me conduire jusqu'à cette heure, pardonne-moi les péchés que j'ai commis ce jour en actions, en paroles et en pensées, et purifie, Seigneur, mon humble âme de toute souillure de la chair et de l'esprit. Accorde-moi, Seigneur, de passer cette nuit dans un sommeil paisible, afin que, me relevant de mon humble couche, je puisse me rendre agréable à ton très saint Nom tous les jours de ma vie, et terrasser tous les ennemis charnels et incorporels qui m'assaillent. Et délivre-moi, Seigneur, des vaines pensées qui me
souillent et des désirs mauvais. Car à toi appartiennent le règne, la puissance et la gloire, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.


Après cette prière il sorti à son tour sa mitraillette et tira à travers la salle sans toucher ses soldats et les mercenaires qu'il avait engagé. Il pu voir que certain immortels résistaient aux balles et aussi aux attaques au corps-à-corps que ces hommes envoyaient vers eux mais il continuait comme il pouvait la bataille contre ses démons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 19 Jan 2010 - 10:00

A la vue de l'arme, Théoban se jeta de côté juste à temps pour sentir la balle passer juste à côté de lui. Il entendit le cri et vit sortir de l'ombre les hommes de ce chasseur qu'il ne connaissait pas. Il fut atterré de constater que même les rares mortels présents furent abattus. Ainsi les deux immortels avaient raison, cela se terminerais dans un bain de sang.

Un sentiment prit le maitre des lieux à la gorge. Une colère comme il n'en avait pas ressentie depuis qu'il avait tué son propre père. Ce chasseur était peut être malin, mais jamais il ne s'élèvera au niveau de Lenoble. Au moins ce dernier avait le mérite de ne tuer que les immortels et non ceux de son peuple. Sa colère se vit multipliée par l'arrivée d'un sentiment de pitier pour cet être pitoyable.
Les yeux de Théoban devinrent sombres. Il ne laisserait personne massacrer ses invités en toute impunité. Il se redressa et se dirigea droit vers l'assassin le plus proche qu'il égorgea avec son poignard à lame courbe.

Il disparue alors dans une petite pièce jouxtant la porte d'entrée qu'il referma à clef. Il attrapa deux sabres à lames courbes et déboula de nouveau dans la grande salle. Il se mit alors à taillader joyeusement les agresseurs, tranchants mains, bras, jambes et têtes.
Il fut rapidement couvert de sang chaud et les corps tombaient à ses côtés, démembrés et inertes.

Lorsqu'il arriva face au chasseur, il jeta ses armes et plongeât son regard dans les yeux de l'homme. Son regard était noir, reflétant toutes les horreurs de sa longue vie. Un regard terrifiant que personne ne pouvait soutenir. Une haine sans pareille, un mépris total, on pouvait lire dans ses yeux le désir non seulement de tuer mais également de faire souffrir. Ce regard était tout bonnement celui de l'être sanguinaire qu'il était, du monstre qu'il pouvait devenir et que l'on venait de réveiller. Alors il cria, sa voix emplissant la salle et surpassant les bruits des armes.

"Misérable chasseur sans courage ni honneur. Tu n'es rien de plus qu'un animal pour tuer des gens de ta race. Un lâche abjecte priant son Dieu que ses désirs meurtriers soient pardonnés. Tu n'as même pas le courage d'assumer tes actes barbares sans fondements et de t'en remettre au choix du Divin. Tu n'arrive pas à la cheville des anciens chasseurs qui eux avaient le courage de nous faire face avant d'attaquer et qui connaissaient l'honneur des combats et le respect de l'adversaire. Un être répugnant qui justifie ses actes au nom de Dieu et qui ne connait même pas le livre saint, voici ce que tu es. Tu n'as même pas le cran de revendiquer tes actes puisque tu te cache derrière les soit disant "désirs de Dieu". Un trouillard qui veux pouvoir tuer des êtres créés par Dieu bien avant les mortels et qui veut pourtant accéder au paradis.
Tu es incapable de vaincre un immortel en combat singulier car la peur t'étoufferait et aurait raison de toi. Tu es si lâche que tu as besoin de t'entourer de pathétiques et ridicules hommes de main."


Sa voix était celle d'un démon et ses yeux transperçaient littéralement le chasseur de leur éclat. Terrifiant, angoissant et paralysant était son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 19 Jan 2010 - 17:49

Un soupir de soulagement traversa le corps de Top Hat Man lorsque le premier chasseur entra dans la pièce... l'excitation monta dans le corps du vampire. Les hommes étaient bien armés, bien guidé. Nombreux et terriblement efficace. Mais... aucun mortel ne pourrait jamais rien contre la perfection vampirique et immortel, lui-même. Les balles sifflaient de partout et heurtait les immortels, partout dans la salle. Certain sautait par les fenêtres, d'autre, plus courageux combattaient les chasseurs. Pauvre fous... les chasseurs étaient de loin supérieur en nombres. Il vu clairement Théoban qui combattait au loin, qui s'arrêta pour faire un discourt au chasseur. Un balle traversa le bras de Top Hat Man qui transforma par une simple action de pensée son corps entier en ombre pure, la sensation de plénitude et le plaisir de sentir son corps fusionné avec les ombres... fut parfait. Un chasseur vida son chargeur en direction de Top Hat Man... les balles traversèrent tout son corps dans lui faire le moindre mal.

Hélas dans l'appartement, il n'y avait aucun mortel... comme lui avait spécifié Théoban. La fête était donc réservée uniquement aux immortels. SI les chasseurs eurent l'impression qu'il s'agissait de mortels, c'est que certain d'entre eux ne savait pas déterminer les Auras.

le chasseur voyant que son arme n'avait pas d'effet, il tira un poignard et fonça en direction de Top Hat Man. Un chasseur savait qu'un Kaldra pour faire une attaque devait apparaître. Malchance pour lui... des tentacules d'ombres s'expulsèrent du corps de l'immortel, pour heurter le chasseur à la poitrine. La première le heurta en plein plexus solaire et les deux autres entourèrent les bras du chasseur. Il l'expulsa en dehors de l'appartement. Il regarda ensuite la tournure du combat et regarda également si la petite fille était restée ou avait simplement disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 19 Jan 2010 - 18:03

Sur le moment plusieurs d'entre eux étaient étonnés par la grande voix de l'immortel mais on vit que Alphonse faisait face à cette manigance, il savait que c'était les pouvoirs d'un démons alors sa foi en était encore plus puissante devant eux, en plus de ce qu'il avait eu à cause d'autres immortels il savait que ceux-là n'était pas du tout des débutants, tout les hommes c'étaient préparés à mourir avant de rentrer dans la maison, alors pendant que Théoban faisait son discours on pu entendre un sifflement, une balle qui venait de dehors, un tireur embusqué avait tiré sur Théoban et cette balle avait touché la cible. Puis après cette balle Alphonse courra hors de la maison en prenant plusieurs grenades et les lança à travers les quelques mortels et immortels restant. Une grande détonation se fît entendre et le feu pris à tout l'immeuble. Il sortis ensuite son fusil à pompe pour attendre devant la porte avec plus de 6 voitures de police qui visait vers la porte derrière leurs portière ouverte quelques-uns d'entre eux avait peur mais Alphonse essayait de les rassurer.

-Ne vous inquiétez pas! Nous allons combattre ses trafiquants d'armes! Quelques-uns d'entre eux on des armes blanches! Tirez à vu! Ne les laisser pas sortir!


Dernière édition par Alphonse Lacroix le Mar 19 Jan 2010 - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Téofanne

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : je suis là-----> ICI
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Temper
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mar 19 Jan 2010 - 18:09

Constance était quelques peu triste que sa prémonition avait eu lieu, un bain de sang c'est bien la dernière chose qu'elle voulait mais c'était arrivé dès qu'Alphonse rentra elle ne put identifié ses pensées car il pensait seulement à dieu et seulement à cela mais elle put déceler une pensée qu'il allait sortir son pistolet et tirer sur le premier de ses chiens là alors elle eu le temps de concentrer son énergie sur elle-même et les derniers immortels pour les protéger pendant plus de 10 secondes et elle cria :

-Dégagez d'ici! Ça va sauter! Pas par la porte!


Puis elle descendit elle même les fenêtres pour se sauver et vit une ombre rapide sortir de l'immeuble. Puis dès qu'elle fût sur le pan de la fenêtre la détonation arriva dans son dos et elle tomba de plusieurs étages sans aucuns dégâts heureusement grâce à son bouclier et aussi à son ralentissement du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mer 20 Jan 2010 - 5:35

Le sifflement suivit l'impacte de la balle presque à la seconde. Théoban sentit ladite balle percer sa chair, entaillant son biceps gauche et le projetant genou au sol. Il put alors voir les grenades rouler au sol et ne put que taper dans l'une d'elles pour la dévier avant de se jeter sur le parquet. Une détonation se fit entendre et des départs de flammes prirent les rideaux.

Parmi tous les dangers de ce monde, l'un des pires est de très loin la présence d'un carnival en colère. Mais prenez un carnival en colère et brulez sa maison reviens à diviser ses chances de survit par cent, surtout si l'immortel en question à passé des siècles à guerroyer et que l'art de la guerre n'a plus de secret pour lui.
Sous ses allures chétives, Miryalord était certainement à l'heure actuelle l'un des plus grands guerriers que Paris eu connu. Un expert des batailles, un maître de l'embuscade et des combats, un Seigneur de guerre.
Les chasseurs venaient de réveiller l'un des plus grands chevaliers d'Europe.

Il se redressa lentement, couvert de poussière et se dirigeât vers son armurerie. Depuis combien de temps tout cela n'avait pas servit? Plus de trois cent ans certainement, mais par ses soins méticuleux, tout était comme neuf. Il ne lui fallut pas plus de trois minutes pour passer son armure d'acier trempé bleue pâle qui était la plus légère et la plus résistante. Il passa deux épées à lame courbe dans son dos ainsi que deux bâtardes à sa ceinture. Il ajusta son heaume au champ large et retourna dans le hall. Il récupéra six grenades sur les cadavres des chasseurs et remonta au troisième étage. Il se plaça face à une fenêtre qui donnait dans la rue et ferma les yeux. En quelques secondes, sa rage fût canalisée pour garantir une concentration et une puissance totale.
Lorsqu'il rouvrit les yeux, l'hôte charmant et raffiné avait disparut au profit d'une véritable machine à tuer. Il rugit, sa voix portant dans la rue.

"Que Dieu est pitié de vos âmes, car moi je n'en ai aucune."

Il dégoupilla les grenades et s'élança par la fenêtre qui vola en éclats.
Le temps parut se stopper durant les dixièmes de secondes qu'il passa en l'air. Chaque grenade fut lancée à quelques centimètres des voitures de police qui explosèrent en projetant des morceaux d'acier un peu partout. La rue fut transformée en un gigantesque brasier, les explosions tuant tous ceux qui étaient à couvert derrière les véhicules.

Usant de ses pouvoirs, il marcha quelques instant dans le vide et tomba sur l'un des chasseurs qui avaient étés projetés par les explosions, le tuant sur le coup. Grace à ses pouvoirs, sa chute ne lui fit pas plus d'effet que de sauter d'un muret. Théoban se trouvait au milieu des mortels, ses deux lames courbes en mains. Il ne pouvait être que terrifiant, sa présence à l'aire des fusils avait quelque chose d'intemporel et on ne pouvait voir de lui que ses yeux qui faisaient naitre chez n'importe qui une peur paralysante.
Alors ses poignets reprirent leurs vieillent habitudes, imprimant des mouvements hélicoïdaux à ses armes ce qui le transforma en un véritables tourbillon tranchants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mer 20 Jan 2010 - 12:33

Top Hat Man, n'aimait pas le feu. Pour lui, c'était un élément nuisible. Lorsque le chasseur lança des grenades dans l'appartement, Top Hat Man ressenti un peu de stress... il ne mourrait surement pas dans cette explosion mais, l'idée de mourir encore le mettait mal à l'aise. Utilisant sa forme d'ombre, il entra dans les ombres de la fenêtre et glissa vers l'extérieur.

La détonation qui suivis fit enflammer l'appartement, il entendit la temper parler aux autres immortels. Heureusement, il avait déjà glissé d'ombres en ombres pour atteindre la rue. Il regarda un moment les voitures placées devant la maison. Le chef devait avoir de bonne relation. Il était curieux de voir, comment les chasseurs modernes fessait la guerre. Grenades... feu... balles. Rien de très glorieux, contrairement à des lames.

Il traversa les ombres des voitures de police, glissa sur les façades des murs adjacents et matérialisa son corps, un peu plus loin dans la rue. Lorsqu'il extirpa son corps de l'ombre ou il était planqué, il devint aussitôt invisible. Aussitôt qu'il eut matérialiser son corps, Théoban bondissait sur les voitures de police. Il ne put s'empêcher de rire, lorsque le carnival tomba en armure sur le chasseur. Le meurtre était gratuit... mais il ne savait pas ce qui était le plus drôle, voir un immortel en armure bleu pâle ou un mortel mourir sous son poids. Le geste héroïque de son hôte était très courageux, mais insensé celons Top Hat Man. Affronter une armée de chasseur, ne pouvait conduire qu'à la mort. Les explosions retentirent de partout, les mortels explosaient et leur corps puaient. Quelques morceaux étaient même éparpillé dans la rue.

Il observa le spectacle, les bras croisés. Son aura était imperceptible et son corps, complétement invisible. Le Vampire regarda le combat un sourire carnassié aux lèvres et les crocs en devant de celle-ci. Il se remémora le bruit des côtes de l'homme sur lequel Théoban avait atterrit. il eut soudain le goût de boire et de tuer. Il était peut être non pratiquant, mais Théoban était de par ses actes, le digne représentant de la mort rouge. Top Hat Man en fut très heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Sam 23 Jan 2010 - 5:58

Alphonse reçu quelques débris sur lui mais rien qui pouvait lui faire mal, il s'éjecta rapidement d'en dessous de ceux-ci, il pût se rendre compte que plusieurs de ses hommes étaient morts, c'était pourquoi il combattait le mal, les démons immortels, pourquoi étaient-ils là? Ses sortes de sorcières qui ne voulait que détruire les humains.

-Toi qui n'est pas supposé être dans ce monde, meurt par la main du dieu que tu ne crois pas! Je te ferais voir la mort!

Il disait cela avec beaucoup de haine, ce ne fût pas les paroles d'un chasseur mais d'un psychopathe tueur d'immortels, plusieurs balles furent tirées du fusil de l'inspecteur vers l'homme qui avait tué plusieurs des compatriotes qui l'aidait en tant de crise, ces compatriotes ne verront plus jamais le lendemain, plus jamais ne verront-ils leurs familles, leurs enfants, leurs femmes, plus jamais. Et c'est à cette pensée qu'Alphonse eut une soudaine poussée de courage et d'envie de tuer, peux-être aussi que l'armure qui était en lui aidait quelques peu mais c'était surtout pour tout les camarades qui étaient mort en vain devant une bête aussi intimidante que cette créature. Les pensées découlaient dans sa tête mais il continuait de tirer, sa vue était quelques peu obstruée par des larmes et du sang, mais il continuait sans arrêté de tirer sur la créature qui se tenait devant lui. Les lieux était dans un piteux état, une voiture avait explosée dans un tel vacarmes que les résidents des lieu c'était approché du bord des fenêtres pour voir ce qui se passait, la situation s'empirait de plus en plus, il ne pouvait tourner talons il devait continuer son travail, ces créatures allaient toutes mourir. C'est alors qu'une balle d'un gros calibre fût tirer vers l'immortel dans le milieu des voitures qu'Alphonse se réveilla enfin même si toute la douleur des vies perdus était en lui, il devait continuer et détruire cet immortel avec sang froid comme il l'avait fait dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Téofanne

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : je suis là-----> ICI
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Temper
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Sam 23 Jan 2010 - 6:31

Constance vit en un instant ce qu'était la douleur humaine, elle avait oubliée depuis longtemps cette sorte de chose, sa vieillesse voulait quasiment paraître devant un événement du genre, elle pu comprendre toute la douleur que Alphonse ressentait dans le moment, elle pouvait voir qu'il avait renier ce sentiment trop longtemps et que maintenant il n'était désormais plus capable de dévier se sentiment.

-NON! NON! ARRÊTEZ! NE FAITES PAS CELA MR. MYRIALORD VOUS ALLEZ LE REGRETTEZ! NE CONTINUEZ PAS SUR LE CHEMIN SANS PITIÉ DES CARNIVAUX! JE CROYAIS QUE VOUS AVIEZ LAISSÉ FAIRE CE CHEMIN!

Elle criait à tue-tête dans le milieu des flammes et des cris des hommes et femmes blessés, elle voulait tout les aider mais elle ne pouvait rien faire elle se sentait comme une goutte d'eau dans l'océan à travers toute ses personnes. C'est alors qu'elle s'avança vers Théoban et Alphonse pour faire quelque chose des deux homme elle devait les arrêter. Son temps fût plus rapide tout-à-coups et celui des deux homme qui se battaient beaucoup plus lent tellement lent qu'il ne pouvait voir ce qu'elle faisait autour d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 24 Jan 2010 - 0:19

Des chocs faisaient frémir son armure d'acier trempé, chocs immédiatement absorbés par la gambison épaisse de cuir et de laine qu'il portait en dessous.
Sous son heaume bleuté, il sourit. La sottise des mortels était parfois flagrante. Des balles de plombs ... tsss
Une balle de plomb (ndl: les balles standards de l'époque étaient en plomb) s'écrase lamentablement sur une cuirasse d'acier, surtout sur celle-ci, forgée par les mains du maitre qu'était Théo dans ce domaine.
Il compris cependant que le tireur embusqué usait lui d'un autre calibre lorsque sa lame de droite valsa vers l'une des carcasse de voiture.

Alors, un chasseur lui sauta dessus et s'accrocha à lui. D'un brusque mouvement d'épaule, il l'envoya valser et lui trancha la gorge nettement. Puis il se planta devant le meneur et dégaina l'une de ses bâtardes. Il avança lentement vers l'être mortel et lu, pour l'avoir vue mainte fois sur les champs de bataille la tristesse dans son regard. La perte de ses hommes lui portait un très dur coup au moral, mais il en devenais dangereux.
Il parla alors d'une voix puissante empreinte de la chevalerie passée qui coulait dans ses veines.

Tu as osé pénétré dans ma Noble demeure, y semé le chaos, l'incendier et attaquer mes invités. Aucun de nous n'était armé, aucun de nous ne souhaitions autre chose que nous amuser entre nous. Tu as attaqué sans connaitre, sans respect aucun, sans honneur. Tes hommes sont morts injustement et ta rage envers moi pour leur décès est injustifié. Tu es seul responsable de ce carnage. Tu les a mené à une mort certaine en leur demandant de m'agresser.
Immortel ou non, crois-tu vraiment que je me serais laissé tuer après que l'on ai brûlé les souvenir de ma vie et attaqué mes invités?
Tu as semé le chaos dans ce coin de la ville en ce soir de noël, mené tes hommes à la mort et peut être tués des immortels innocents. Penses-tu que Jésus est content du cadeau que tu lui fais pour son anniversaire?
En cette nuit du 24 décembre 1917, tu es devenu pire que les sois disant monstres que tu chasse.
Toi seul à déclenché la misère qu'il y a maintenant ici, t'en rends-tu compte?


Il observa les environs rapidement et entendit la jeun pas si jeune, Constance. Dès qu'elle eu finit sa phrase, il rengaina sa lame de droite à une vitesse fulgurante et brandit la main vers elle présentant la paume. STOP! Bien que loin d'être macho, elle parlait sans savoir et fourrait son nez dans une affaire d'homme. Un chevalier comme lui ne pouvais imaginer fuir et ne pas se battre, quitte à mourir, pour défendre sa propre demeure et son honneur. Ainsi, il plongeant son terrifiant regard dans les yeux du chasseur. Même lui dut frémir et ressentir une angoisse certaine face à ce regard. Puis Miryalord poursuivit.

N'espère pas m'apprendre la mort vil mécréant. Je l'ai déjà vu maintes fois. Des chevaliers mortels qui ont bravement combattu à mes côtés à Jerusalem durant les croisades et qui mourraient devant mes yeux et parfois même dans mes bras. Ma nature de carnival me poussait à les dévorer, tous. JAMAIS je n'ai gouté la chair humaine. Tu ose me dire à moi qui me suis battu pour la Terre Sainte que je ne crois pas en Dieu et que tu es la main de Dieu qui va me tuer?
Théoban bondit devant le chasseur, s'arrêtant à un mètre à peine.

J'ai sauvé là bas dix fois plus de mortels que tu n'as tué d'immortels dont le roi de France qui m'as fais chevalier. J'ai participé à tant de batailles que j'ai été représenté sur maintes tapisseries, notamment au Louvre. J'ai reçue tant de blessure pour protéger des gens de ta race que si je n'étais pas immortel je ressemblerais à un steak tartare.
...
Ce n'es pas le bon soir pour toi chasseur car tu viens de t'attaqué à un chevalier de l'ancien temps. L'honneur, le courage et volonté sont mes plus grandes qualités, mais également la magnanimité. Va! Rentre chez toi, car même si tu n'as point d'honneur envers tes ennemis, je reconnais ton courage et ta volonté.
...
Dis moi quel est ton nom.


Le regard de Théoban s'était adoucis, il restait inquiétant, mais il avait reconnue des traits du visage du mortel. Une impression de déjà vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 24 Jan 2010 - 21:38

Un rire... rauque et amusé sortait de Top Hat Man. Comme il trouvait amusante cette situation chaotique. Tant de Chaos... tant de morts, comme leurs odeurs étaient sublimes. Le vampire sentait le sentiment de peur et de haine qui traversaient les mortels et les immortels présents. Il huma un instant l'air, alors que son rire discret sortait de sa bouche. Il avait les bras croisés, le corps complètement invisible. Il observait le chaos avec adoration.

Le chasseur au fond, qui ressentait tant de tristesse est de rage était surement leur chef. Il était cependant très brillant, d'attaquer la soirée de Noël... personne n'était armé et tous étaient sans défense. À vrai dire ce chasseur était intelligent tout en étant violent et froid. Un véritable chasseur, un chasseur ancestral comme ils n'y en avaient plus. Aucun compromis possible... les immortels méritent l'extermination. Top Hat Man observa Théoban faire son carnage, ses gestes étaient précis, ses coups très bien orchestré. Il semblait être un bon combattant, malgré qu'avec de la célérité n'importe qui aurait de potentiel d'être un bon épéiste. Avant de perdre ses pouvoirs de base de vampire, pour atteindre l'état suprême de Golconda, Top Hat Man était toujours étonné de voir à qu'elle point il était plus facile de combattre en célérité.

*Le Carnival non-pratiquant doit franchement avoir faim, regarder donc tout le sang qui jonche le sol...*


Il écouta ensuite le merveilleux discourt du Carnival... expliquant à un chasseur qu'il était le responsable, il était un chef chasseur... chacun de ses hommes étaient nés pour tuer la race immortel. Ils étaient mort pour leur conviction. Cependant, il avait affaire un chasseur et le Carnival semblait l'oublier. Il écoutait le chevalier parler de sa foi et franchement Top Hat Man le trouvait pitoyable... pour dire vrai, il trouvait chaque croyant pathétique. Combattre et mourir pour un concept inexistant... Il trouvait la chevalerie tout aussi stupide et dépourvu de sens.

Son monologue avait quelques choses d'excitant. Il était facile de contre-argumenter contre un chasseur idéaliste, mais pas avec autant de grâce. Mais briser sa volonté était quelques choses de presque impossible. Nul doute que le chasseur, ne parlerait même pas à Théoban et ne ferait que lui tirer dessus. Un sourrire sadique, ce dessina sur le visage de Top Hat Man. SI le chasseur tirait, le Carnival le tuerait t'il ? SI le chasseur était mort... il pourrait s'amuser. Trouver son corps... Le suivre jusqu'à la morgue et ensuite en faire son infant. Il pourrait être amusant de transformer un chasseur, en Vampire. Mais il fut tiré de sa rêverie lorsque le Carnival Leva sa main pour dire Stop.

Mais pourquoi arrêter tout ce beau chaos ?! Il allait visiblement détruire son plaisir ! Pourquoi agissait t'il ainsi ! Il restait des chasseurs autour de Théoban, pourquoi arrêter de l'attaquer ?Il expliquait qu'il avait sauvé des membres de sa race et alors ? Les autres chasseurs n'étaient t'ils pas nés pour tuer. Il espérait que le bruit et la sensation de pouvoir que le chaos lui fessait parvenir reviendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Jeu 11 Fév 2010 - 3:15

Alphonse n'avait dit de mot depuis le discours de l'immortel, puis à la fin, il lui demandait son nom, plusieurs autres démons du même genre que lui les regardait se parler l'un à l'autre le feu les entourait avec les morts puis aussi plusieurs autres chasseurs s'occupait de faire leurs travail mais ne touchaient point la cible que Lacroix avait devant lui. Le mortel ne croisant pas du tout le regard de l'immortel regardait vers le sol, tout en ayant son fusil-à-pompe dans ses mains le serrant de plus en plus fort.

-Tu essaie de me faire la moral?

Ce fût la seule question d'Alphonse, l'immortel n'eut même pas le temps de répondre que la première balle de son fusil fût tirer en sa direction et que le mortel courait derrière une carcasse de voiture pour se couvrir, le tire si précis que même un immortel aurait de la misère à l'éviter ou même à l'encaisser parce qu'elle était porter vers le visage de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 14 Fév 2010 - 11:05

Théoban fut surpris de la question posée par le chasseur. Elle indiquait cependant une chose, cet homme ne trouverais jamais la voix de la raison comme Lenoble semblait l'avoir fait.

Son étonnement fut cependant de bien courte durée car il reçu une décharge de plombs dans la tête. Heureusement, rien ne passa par la fente de la visière mais il fut tout de même projeté au sol. Le coup avait été tiré de très près et il en était un peu sonné. Il avait horreur de se retrouver au sol et n’y restera pas longtemps. Cependant, le coup avait été tiré de ci près qu’il était bien étourdit. Il resta allongé plus de vingt secondes avant de retrouver un équilibre. Il planta une épée dans le sol et commença à se relever lorsqu’il vit quelque chose briller sur un toit. Il laissa tomber ses épées et ramassa un fusil qui avait appartenue à l’un des chasseurs. Il se redressa, l’épaula et tira. Le tireur embusqué n’eu surement pas l’occasion de voir Théoban le viser lorsque la balle s’écrasa à quelques centimètres de sa tête. Théoban ajusta la mire et actionna le levier d’armement pour recharger puis il tira de nouveau.
La balle traversa la lunette du tireur avant de finir dans sa tête.

Aussitôt après, il jeta l’arme, ramassa ses épées et chargeât les chasseurs qui bataillaient contre ses invités.

Il n’était plus à la lueur des voitures en flamme qu’un tourbillon de lames extrêmement bien aiguisées tranchant tout sur leur passage. Son armure bleutée luisait de ses reflets aquatiques tandis-que ses lames étaient de braise, les flammes s’y imprimant à la perfection.
Même s’il faisait un carnage, il était un chevalier. Les blessés étaient épargnés tout comme il laissait ceux qui se rendaient lorsqu’ils voyaient les yeux du maitre des lieux.
Tous purent voir et imaginer ce que les batailles de l’ancien temps devaient être lorsqu’il y était. Théoban semait la mort et la peur parmi ses ennemis comme un fermier sème son blé, mais il inspirait aussi le respect car malgré ses instincts de carnival, il ne prenait pas de plaisir à tuer et respectait toujours ses victimes. Son but n’avait pas changé depuis les siècles, il cherchait simplement à mettre hors de combat, si possible sans tuer. Il semblait danser, bougeant avec une vitesse et une précision époustouflante, l’armure paraissait ne pas le déranger ni par son poids, ni même dans ses mouvements, il exécutait des sauts, des vrilles, des pirouettes et touchait presque toujours ses cibles.

Lorsque le dernier chasseur s’écroula, environ trois minutes après qu’il ne les ai chargé, il se plaça face à la voiture derrière laquelle le meneur se cachait. Il était terrifiant de part son armure couverte de sang et ses épées dégoulinantes.

Donne-moi ton nom chasseur. Ton visage ne m’est pas inconnu mais je ne t’ai jamais vue. Donne moi ton nom que je sache si j’ai connu l’un de tes ancêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Top Hat Man

avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : Paris.
Rang : à déterminer.
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Dim 14 Fév 2010 - 11:27

Top Hat Man était en extase ! Il était presque entrain de sautiller, tellement le chaos était sublime ! Le Carnival était non-pratiquant, mais il savait foutre la pagaille ! Top Hat Man huma l'air satisfait, la scène qui ce déroulait devant lui. Toute la frustration, la haine, l'espoir, le désespoir... il captait les sentiments et franchement, il jubilait. Il voyait le Carnival, avec ses sens de vampire, tirer... utiliser sa célérité e abattre d'une balle un chasseur. Il courrait et tuait, pour le plus grand plaisir du vampire.

Puis, il vu le Carnival... qui... qui... s'arrêta entre les blessés gémissants ? Il les épargnait ? Quel manque totale de... chaos... quel Carnival laisserait en vie, des humains sans importance ? Il soupira... il fut un peu blasé par le combat, lorsque Théoban commença à épargner les blessés.

Amateur... pensait le Kaldra. Comment fait-t'il pour résister à tout le sang... moi à sa place, j'en profiterai. Ahhh comme ce clan devient faible...
Il croisa de nouveau les bras... soupira et d'un regard sévère, il observa la scène dans l'invisibilité, la plus complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Mer 3 Mar 2010 - 18:21

-Tu veux mon nom!? Pour savoir si tu connais l'un de mes ancêtres? LAISSE MOI RIRE! Tu veux savoir mon nom pour en plus de me tuer de bannir mon âme dans les enfers! C'est tout ce que vous voulez vous! Les démons! Ne crois pas que je sois si dupe que cela! Tu mourras par mon arme je peux le jurer!

En disant cela Alphonse courait vers sa voiture qui était restée en arrière pour aller chercher sa dernière arme : un Panzershrek même si l'armure pouvait encaisser beaucoup de dégâts, un seul des obus du Panzershrek pouvait passer à travers du métal comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoban Miryalord

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Partout à travers le monde
Rang : Maître d'arme
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Jeu 4 Mar 2010 - 7:17

Tu es stupide chasseur. Ta rage t’aveugle et tu ne vois pas les mains qui se tendent pour toi. S’il y a bien une chose que j’ai retenus des croisades, c’est que tuer au nom de Dieu est la pire des choses à faire pour qui désir voir les portes du paradis s’ouvrirent. Portes que tu te ferme toi-même. Sache que si j’avais souhaité te tuer, tu serais déjà mort et je te pris de ne pas remettre en doute mes mots.

A la vue du chasseur qui filait vers une voiture intact, Théoban pressentit une difficulté proche. Il ne savait pas de quoi il s’agissait, mais savait que l’homme ne fuyait pas. Il devait avoir un dernier atout à abattre pour venir à bout du carnival … enfin, si ce dernier se laissait faire, ce qui n’était pas le cas.
Le chevalier laissa de nouveau choir ses épées et se jeta sur un pistolet. Il se redressa pour voir le dos du chasseur et leva l’arme. Il ajusta sa mire en direction de la hanche gauche de l’homme, prenant en compte le fait qu’il soit en mouvement et lorsqu’il fut certain de ne pas rater son tire, il pressa deux fois la queue de détente. De nouveau le tonnerre gronda dans la rue, annonciateur de sang et de douleur.
Après qu’il eu tiré, il laissa tomber l’arme et récupéra ses lames, s’avançant doucement en direction du chasseur. L’avait-il touché ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lacroix

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Dans son bureau en train de prier dieu ou de conclure une enquête.
Rang : Chasseur
Ordre : Chasseurs
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un Noël immortel   Jeu 4 Mar 2010 - 15:05

Théoban savait bien tiré, mais étrange on aurait dit que le chasseur n'avait pas sentis les balles rentrés dans sa hanche, ou peux-être avait-il raté, tout ce qu'il pu voir fût un flot de couleur blanche craché les balles et l'humain sauté dans la voiture pour chercher son dernier atout, il le sortit avec aisance même avec la grosseur qu'il avait et se retourna juste à temps pour tirer sur son ennemi, comme ses tires de manquait jamais il était sûr que Théoban allait sûrement être gravement blessé de cet obus.

-MEURT INFIDÈLE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Noël immortel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Noël immortel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Immortel instant
» [Immortel] Manisca
» ?Quelle est votre ambition dans la vie ? Devenir immortel et mourir.
» IMMORTEL ( AD VITAM )
» Fruits d'un immortel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Les Rues Résidentielles-
Sauter vers: