AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mara Vulpine

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Ven 23 Oct 2009 - 14:50

C'était une belle journée ensoleillée sans nuages à l'horizon, lendemain de la "tentative d'attentat" contre la cathédrale. Les jeunes vendeurs de journaux n'avaient que cela à la bouche, il fallait bien qu'ils rendent les choses plus intéressantes qu'elles ne l'étaient pour vendre leur tissu de mensonges. Le message du Pasteur avait été rapidement nettoyé par des gens offusqué par celui-ci, s'en prendre au cardinal, quel toupet! Toute la journée ce sujet était dans toutes les discutions, la menace contre le cardinal et la bombe ayant fait sauter une voiture devant la cathédrale, certains prétendant même que le cardinal était dans la voiture lors de l'explosion et qu'il était mort. Ainsi la journée passa, les gendarmes faisant des rondes plus intensives autours de Notre-Dame, mettant au arrêts toutes personnes suspectes, que de chaos ce petit acte insignifiant avait créé. Le soleil se couchait maintenant sur cette journée mouvementée et le stress ne semblais toujours pas vouloir baisser, les gendarmes étant toujours aussi présents.

Haut dans le ciel, hors de toutes atteintes, un petit point noir était visible, sans observer longuement et avec des jumelles pour se rendre compte que ce n'était probablement pas un oiseau. Si quelqu'un aurait eu l'étrange idée de le faire il aurait probablement cru avoir une hallucination tant sa vision serait inusitée. Car en effet il aurait vu une jeune femme en armure, portant une immense épée au fourreau à la ceinture et surtout qu'elle avait des grandes ailes d'un blanc immaculé, ces dernières emplies des reflets rouge et pourpre du soleil couchant. Elle volait d'une manière presque nonchalante, se laissant porter par les courants d'air que produisait le graduel refroidissement de l'air alors que le sol demeurait tempéré plusieurs heures.

Soudainement elle plongea, tel un faucon ayant repéré sa proie, ailes repliés à moitié pour garder le contrôle et les bras le long du corps pour réduire la résistance de l'air. Atteignant rapidement sa vélocité maximale, elle pris centra sa cible sur le point d'arrivé de sa chute: un immortel, un carnival qu'elle observait depuis maintenant plusieurs jours et qui en si peu de temps avait déjà tué plus de 5 personnes. Ce chien de démon n'en était surement pas à ses premiers meurtres, sa technique opératoire étant toujours la même et exécutée d'une manière montrant une certain expérience le démontrait. Son nom n'avait pas été facile à trouver, mais ce Marcus ne verrait probablement pas le jour suivant, sa vie, sa mort, tout dépendait maintenant de lui. Seul dans cette rue déserte, se dirigeant vers les Bois-de-Boulogne pour son péché, il n'avait pas vraiment de chance.

À moins de 10 mètres il du sentir son aura et se vint pour se retourner lorsqu'elle agit. Mara ouvrit grand ses ailes, freinant sa chute dans les derniers instants et envoyant une bourrasque d'air suffisamment puissante que le carnival tomba à terre. Au même moment la jeune femme dégaina son épée, écrasant au sol le carnival du plat de la lame avec le reste de son élan, faisant glisser le carnival sur plusieurs mètres, déchirant quelque peu ses vêtements de riche. Mara était accroupie sur la lame qui elle-même reposait sur le carnival, le plaquant au sol sous la force de l'impact. Quelque peu étourdit, mais surtout surpris, Marcus n'était pas pour autant blessé, sa fortitude l'ayant gardé de la brutalité de l'impact, il demeurait un danger. Mara le regarda fixa immédiatement dans les yeux, son regard d'acier se plantant dans celui un peu étonné du carnival. Elle attendit que celui-ci redevienne alerte avant de lui adresser la parole.

"Tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Jésus-Christ, et qui nous a confié le ministère de la réconciliation. Car Dieu réconciliait le monde avec lui-même dans le Christ, n'imputant pas aux hommes leurs offenses, et mettant sur nos lèvres la parole de la réconciliation. C'est donc pour le Christ que nous faisons les fonctions d'ambassadeurs, Dieu lui-même exhortant par nous : nous vous en conjurons pour le Christ, réconciliez-vous avec Dieu!"

Le carnival sembla prendre quelques secondes pour penser, puis il contracta ses muscles et, utilisant toute la force que son héritage lui eu laissé, poussa sur la lame, projetant cette dernière et Mara plusieurs mètres dans les airs. Durant un cour instant on eu l'impression que le moment se figea, Mara s'était déjà rétablie et, ailes déployées, s'apprêtait à revenir à la charge. Cependant elle ne pu s'empêcher de laisser échapper un soupir, quel gâchis, elle allait encore devoir tuer un humain innocent qui avait été possédé par un démon, encore une mort qui aurait pu être évitée si ce démon aurait accepté la réconciliation. La mort des gens la lassait au plus haut point, combien de gens fallait-il encore tuer avant que ces démons sachent qu'ils n'avaient pas leur place sur terre. En un battement d'ailes elle était déjà sur lui, l'heurtant de toutes ses forces et avec une vitesse extraordinaire avec le plat de la lame. L'impact projeta cette fois l'homme contre un mur de pierre dans le fond d'une ruelle, fissurant ce dernier, décrochant quelques morceaux du mortier. Encore une fois ce ne fut qu'une chatouille pour l'immortel qui bénéficiait de ses dons héréditaires. Celui-ci éclata de rire et dans un excès de confiance lui dit:

"Est-ce là tout ce que tu sais faire petite valkar, me caresser avec le plat d'une grosse épée mal affutée? Les femmes avec des ailles ne m'ont jamais vraiment attiré, tes ailes casseront surement de toutes façons, jolie pute, lorsque je te violerais jusqu'à ta mort pour te dévorer ensuite!"

Mara ignora ses paroles et, se tenant à l'entrée de la ruelle, répéta son offre:

"Tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Jésus-Christ, et qui nous a confié le ministère de la réconciliation. Car Dieu réconciliait le monde avec lui-même dans le Christ, n'imputant pas aux hommes leurs offenses, et mettant sur nos lèvres la parole de la réconciliation. C'est donc pour le Christ que nous faisons les fonctions d'ambassadeurs, Dieu lui-même exhortant par nous : nous vous en conjurons pour le Christ, réconciliez-vous avec Dieu! Je ne vous offrirez pas cette option une autre fois!"

Le carnival lui répondit en la chargeant, pauvre sot... Mara attendit qu'il fut assez proche et réceptionna sa charge d'un simple coup oblique de haut en bas, cette fois avec le tranchant de son épée. Le sang gicla sur le mur de la ruelle, le carnival retombant sur le sol en deux morceaux. Mara approcha L'homme agonisant et se penchant sur lui, pris sa main et commença à lentement réciter ces paroles:

"Per istam sanctam unctionem et suam piissimam misericordiam adiuvet te Dominus gratia Spiritus Sancti, ut a peccatis liberatum te salvet atque propitius allevet..."


Tout en se faisant elle pris une petite bouteille d'huile, y trempa un doigt et lorsque l'homme laissa aller son dernier souffle, elle lui oint le front, refermant à tout jamais ses yeux dans le même mouvement. Aussi imperceptible qu'une ombre dans la nuit, Mara vers une larme sur le corps de cet homme innocent qui n'avait pu échapper au triste destin que lui avait tracé le démon qui en avait pris possession. Elle regarda la cathédrale entre les deux battisse, demandant silencieusement à dieu de lui pardonner.

Un bruit attira soudain l'attention de Mara, le bruit provenant de la rue était trop près pour qu'elle put penser s'enfuir par les airs, la ruelle étant de loin trop étroite pour qu'elle déploie ses ailes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François LeNoble

avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Partout et nul part à la fois
Rang : Maître
Ordre : Chasseur
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Ven 23 Oct 2009 - 19:24

Cela faisait plus de cinq semaines que François traquait Marcus. Ses armes étaient chargées, comme chaque fois qu’il était en chasse. Un de ses Colt était chargé de balles paralysantes, l’autre, de balles d’un nouveau genre qu’il avait mit au point ressemant et qu’il souhaitait tester. Ces nouvelles cartouches étaient en or, une balle creuse, à la paroi très fines, contenant un acide fluorhydrique. Les dégâts causés sont irréversibles. Il est censé trouer littéralement la peau, se diffuser dans le corps et provoquer une décalcification des os qui deviennent aussi fragile que du cristal. Sa toxicité est telle, qu’il devrait s'attaquer au système nerveux, rendre aveugle et provoquer également des œdèmes pulmonaires. Celui qui lui a fournit l’acide lui a certifié qu’il dissolvait les métaux non nobles, d’où la balle en or, le verre et le cristal.

Il suivait Marcus à bonne distance, évitant ainsi de se faire repérer. Il avançait à patte de loup, invisible, inaudible, tout bonnement absent…et pourtant bien présent.
Il se trouvait à deux ruelles derrière lorsque qu’il perçue une ombre foncer droit sur sa cible. De là où il se trouvait, il ne vit rien, mais il entendit.

Un fracas terrible retentit, suivit d’un bruit sourd comme lorsqu’un corps est jeter au sol.
S’en suivi les bruits caractéristiques d’un combat, une épée peut être ? Marcus n’en utilisait pourtant pas. Son assaillant alors. François resta dans l’ombre, immobile.
*Et si Marcus avait été rejoint par un complice et qu’ils s’attaquaient à une prostituée ? *

Cela lui suffit. Il dégaina ses armes et marcha rapidement vers les bruits de lutte. Le temps qu’il parcourt la distance qui le sépare du combat, les bruits cessèrent. La bataille était terminée. Il ralentit alors le pas, s’ils avaient tué pour manger, alors ils seraient toujours sur place. La démarche vive, a vitesse modérée, les bottes qui claquaient sur le pavé, le vent qui faisait bouger son long manteau de cuir noir qui lui descendait habituellement aux chevilles, la tête incliné, son chapeau masquant son visage. Son entrée en scène était toujours impressionnante, les immortels se demandaient toujours qui il était, jusqu’au détail qui annonçait Le Pasteur et donc la mort.

Son signe, à l’endroit où il apparaissait, il armait les chiens de ses deux pistolets. « CLIC » « CLIC ».

Mais il dû être tout aussi surpris que l’être qui se tenait face à lui. Lorsqu’il releva la tête, il se retrouva face à une femme ailée.
Elle paraissait jeune, à peine 25 ans. Une chevelure d’un bleu royale épatant qui contrastait avec le blanc laiteux de ses ailes. Elle portait une armure qu’il aurait jugé d’inutile au vue de la surface du corps qu’elle couvrait, mais l’épée qu’elle tenait en main laissait penser qu’il valait mieux que ce soit l’ennemi qui porte une armure lourde.

Ce qui n'était pas le cas. François vit Marcus, étalé sur le sol se baignant dans son sang. Le sang même qui gouttait de la lame. Le vacarme venait donc de là, cette immortelle au allures d'ange avait piqué du ciel pour embrocher Marcus comme une vulgaire volaille de fête de Noël.

Des allures d'ange, ça il était vrai qu'elle en avait l'apparence. Ses gigantesques ailes blanches, parfaite représentation des anges des vitraux des églises. Allure qui contrastait avec l'épée, épée qui attira son œil. Il sursauta, la réplique exacte d'une lame qu'il avait vue dans la bible.

Il eu un moment de latence, subjugué par l'être et son épée, ne sachant que faire puis reprit ses esprits.
D’instinct, il braqua ses armes sur la femme. Une immortelle.

Il se souvient cependant de sa discussion avec Flammarion *Certains ordres sont bons, analyse puis décide* se dit-il.
Il dit alors de sa voix puissante et forte :

« - Qui es-tu immortelle, de quel ordre es-tu ? Réponds si tu ne veux mourir pour ton silence. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Vulpine

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Ven 23 Oct 2009 - 22:14

Mara se figea sur place lorsque l'homme surgit de nulle part, annoncé par le seul déclic de ses deux pistolets. Celui-ci sembla hésiter un moment lorsqu'il vu Mara, mais ne perdit pas de temps avant de pointer ses deux armes à feu sur elle. Mara détestait les armes à feu, elle ne trouvait rien d'honorable à ces derniers, tirants des projectiles trop rapides pour être esquivé par la majorité des gens et infligeant des dégâts bien trop important, c'était, selon elle, l'arme des lâches. Par contre il fallait respecter ceux qui savaient bien les utiliser car c'était tout de même facile de pointer un revolver et de presser la détente, Mara l'avait même fait quelques fois pour essayer mais pour savoir les manier en situation de combat il fallait savoir ce que l'on faisait. Et comme cet homme semblait savoir comment tenir ses armes Mara se doutait qu'elle aurait de la misère à sortir de cette ruelle.

Elle évalua ses option pendant que l'homme lui parlait: son armure, bien que très solide, ne lui offrait pas vraiment de protection et l'empêchait d'utiliser sa célérité à pleine force, le poids de celle-ci étant trop important pour lui permettre de pleins mouvements; dans cet espace restreint et à cette distance il ne lui était pas possible d'esquiver les balles, ces dernières allant presque déjà trop vite pour elle lorsqu'elle n'avait pas son armure; le vol lui était aussi interdit par l'exiguïté de l'endroit; son épée aurait tôt fait de réduire l'humain en bouillie, mais ca non plus ce n'était pas envisageable. Pour une fois elle allait devoir se sortir de la situation d'une manière plus civilisée en espérant ne pas avoir à blesser ce pauvre humain qui avait eu la mauvaise idée de se trouver là.

Mara réfléchit un instant avant de donner sa réponse, l'homme semblait complétement en confiance et cela l'inquiétait, il devait savoir tout comme elle que ses options était vraiment minces et que si il tirait elle était prise comme un canard dans une cage. Après quelques instants, elle décida de parler, laissant d'abord flotter un léger temps de silence pour tenter de rendre l'homme un peu inconfortable.

"Qui je suis? N'est-ce pas évident même pour un humain comme toi, Dieu m'a envoyé ici et je porte ses actes sur la terre, je suis son ange et je viens de remettre l'âme de ce pauvre homme entre ses mains pour son jugement, libérant son corps du démon qui le possédait."


Mara laissa passer un autre moment de silence durant lequel on pouvait entendre un chien aboyer au loin en direction du port, puis elle reprit.

"Quand à mon ordre, je n'ai droit de le divulguer qu'à ceux qui se montrerons dignes de le recevoir en faisant preuve de foi et faisant fi de leurs but personnel pour le bien de la volonté divine. Maintenant je te demanderais de bien vouloir baisser ses armes et me laisser sortir de ce trou exigu, j'ai des gens à contacter, il faut que le corps de cet homme soit enterré comme il se doit."

Sur ce Mara fit bouger légèrement son épée à une très grande vitesse, projetant le sang de Marcus sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François LeNoble

avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Partout et nul part à la fois
Rang : Maître
Ordre : Chasseur
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Ven 23 Oct 2009 - 23:04

François la laissa répondre, il se contenta de l’observer. Il resta immobile en permanence, détaillant ce qu’il pouvait dans la pénombre. Elle semblait tout droit descendue des cieux divins, lieu d’où elle affirma venir. Elle se disait Ange, mais le chasseur voyait pertinemment qu’elle était une immortelle, une simple immortelle parée d’une chevelure bleue et flanquée d’une paire d’ailes blanches. Il remarqua qu’elle ne pouvait cependant pas s’envoler.
Elle chercha à le rendre inconfortable, surement à le faire sursauter en bougeant son arme, mais il avait vue bien plus impressionnant. Il reconnut cependant qu’elle semblait maitriser sa lame aussi bien que lui pouvais maitriser ses pistolets ou carabines.

Il évalua ses chances de toucher la femme si elle se montrait hostile. Au vue de la petitesse de l’endroit, la proximité des murs, l’envergure de ses ailes et de sa propre habileté, il ne pouvait manquer sa cible que si elle parait ou esquivait, ce qui était presque impossible.
Il laissa planer un long silence après qu’elle eu parlé, laissant le chient se taire.
Il resta stoïque, parfaitement immobile, bras tendus vers la femme, pistolets braqués et près à tirer.
Il était dans un endroit sombre, son manteau ondulait sous les effets de la brise, le transformant en une ombre dans la nuit. Son habillement spécial ne faisait de lui qu’une obscure forme mouvante, légère et rapide, silencieuse et meurtrière, terrifiante et imprévisible.

Il dit, lorsqu’il jugea son silence suffisamment long :

« - Savez-vous qui je suis moi-même ? On me nomme Le Pasteur.
Vous vous dites Ange, mais vous n’êtes qu’une simple immortelle, je distingue votre aura luire autour de vous. Bien que vous ayez l’apparence d’une Ange, que vous voliez, je suis certain que vous êtes une immortelle.

Dite mois votre ordre. Votre désire est-il de tuer, de dévorer des humains, de les protéger ?
Mon rôle m’a été soufflé par Dieu, mon existence ne valant pas assez pour qu’il se déplace, mais je lui ai juré fidélité et que je ferais tous ce qui est en mon pouvoir pour protéger les mortels.

L’homme que vous avez abattue ce soir, Marcus, était l’une de mes cibles, je le traquais depuis presque un moi et demi. Ne vous en faite pas pour le corps, réponde juste à ma question au nom de Dieu, que je sache si je dois vous épargner ou enterrer deux corps et réciter deux fois les derniers sacrements. »


Il avait plongé son regard dans les yeux de la femme, soutenant son regard avec aplomb. Il ne céderait pas, qu’elle parle était la meilleure chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Vulpine

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Lun 26 Oct 2009 - 20:27

Mara commençait, quand à elle, à se sentir à l'étroit entre ces deux murs, incapable de déployer ses ailes elle se sentait d'autant plus vulnérable. Le fait qu'elle aille le canon de deux pistolets pointé sur elle ne la dérangeait pas tant que les deux murs qui ressemblait presque aux barreau d'une cage pour elle, quoi de plus désagréable que d'avoir des ailes mais de ne pas pouvoir les déployer sur toute leur grandeur? Au moins elle avait son épée en main et pourrait tenter de parer les projectiles de François si celui-ci avait la très bonne idée de faire feu...

"Le Pasteur dites-vous? Alors c'était vous qui avez menacé le cardinal, à quoi pensiez-vous donc, c'est probablement la seule cible qui est hors de portée de tout chasseur de démon, probablement Lucifer lui-même. Et comment un ange peut-il ne pas être immortel? Je ne vois pas l'intérêt d'envoyer un ange sur terre s'il meure de vieillesse après 50 ans. Et je doute qu'une personne immortel puisse être qualifiée de simple, on ne croise pas ces gens à tout les coins de rues. Si vous voyer les aura de puissance des immortels Dieu vous a vraiment donné un don, le don de tuer les démons qui peuplent ces terres et de les tuer, mais ne vous méprenez pas, moi aussi je peux les percevoir et tout être doté de la vie éternelle, bon ou mauvais, en a une."

"Quand à mon ordre, comme je vous l'ai dit, doit demeurer un secret et jamais être divulgué. Seul ceux qui feront preuve d'assez de curiosité, de foi et d'ingéniosité trouverons comment la joindre. Et pour vous répondre, Pasteur, mon ordre fait la différence entre innocent et coupable, mais si quelqu'un se tien sur notre la route de notre mission divine et ne veux pas nous céder le passage il risque fort de ne pas voir le jour se lever."

"Vous dites que Dieu n'a pas daigné se déplacer pour vous donner votre mission mais c'est faux, vous le savez aussi bien que moi, chaque être est plus important l'un que l'autre, Dieu est présent en chacun de nous, nous guidant et protégeant sans arrêt, jusqu'au jours ou nous devons le rejoindre pour notre jugement. La suite dépend de notre vie sur ce sol, mais votre surnom en dit long et les enseignement fourbes des livres sacrés erronés de nos jours ont surement corrompu votre cœur, semant maint et maint mensonge en votre esprit... Laisser moi partir, relisez la bible d'un autre angle et vous trouverez probablement le message de mon ordre, en temps et lieux vous pourriez même nous rejoindre."


Mara regarda un instant le corps de Marcus, baignant dans son sang quelques mètres plus loin puis répondit:

"Il a déjà reçu les derniers sacrements, mais si vous tenez à lui donner les vôtres, qu'il en soit, l'âme de ce pauvre homme en aura bien besoin pour se débarrasser de la corruption qui la teigne, mais les gens de mon ordre se chargerons du corps. Oui je vous le dit directement, vous qui pointez vos armes sur moi, je ne vous fait pas confiance et si vous tentez quoique ce soit vous risquez de vous réveiller avec un mal de crane lancinant et des souvenirs flous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vigortsen

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 29
Localisation : Derrière toi
Ordre : Luna
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Mar 27 Oct 2009 - 14:49

Merci à un admin de supprimer ce post
erreur, désolé


Dernière édition par Vigortsen le Mar 27 Oct 2009 - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Mar 27 Oct 2009 - 15:11

Vilya avait entendu le bruit du combat, et alerté, avait décidé de se rapprocher, question de comprendre. Volant a basse altitude au dessus des toits, silencieuse autant que ses plumes le lui permettait, elle se posa discrètement sur la bordure de brique d'un édifice, au dessus de l'action. Et sa stupeur fut complète.

Une jeune femme se tenait, debout, ses ailes repliées. Une valkar! Une autre, ici...et Vilya comprit que les ennuis venait probablement d'arriver avec elle. Cette fille ne reconnaitrait probablement pas son droit a elle d'être gouverneur. Et son regard parcouru la scène. Et remarqua l'autre silhouette. Le pasteur...encore.

Mais celui ci semblait soudainement moins enclin a tiré. Arme braqué, il semblait plutôt circonspect, comme s'il attendait de voir si l'immortel était un ennemi. Voila qui était intéressant, et nouveau. Et même si la douleur de la perte de son fils était encore fraichement présente en son âme, Vilya était trop bonne pour garder rancune. Thilix non...mais elle oui.

Elle entendit la réplique du chasseur, et sourit. Ainsi, il avait choisit de comprendre, et il avait réalisé que ce n'était pas tous les immortels qui était menacant. Bonne chose. Et la jeune valkar, elle semblait soulagé. Vilya pouvait la comprendre.Décidant de ne pas jouer les espions, elle se déplaca, un peu moins subtilement, se placant pour être visible a partir de la lumière d'un réverbère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François LeNoble

avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Partout et nul part à la fois
Rang : Maître
Ordre : Chasseur
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Mar 27 Oct 2009 - 16:33

Il regarda autour de lui, en quête d’une quelconque échappatoire. Rien, s’il partait en courant de là d’où il venait, il lui tournait le dos. La seconde possibilité était de passer devant elle ce qui serait ridicule si le but était de la fuir. Fuir n’était donc pas une solution envisageable, bien que plus simple, c’était aussi la solution qui pouvait permettre de rencontrer un terrain favorable à un décès prématuré.
Cependant, l’Ange ne pouvait fuir n’on plus, incapable qu’elle était de déployer ses ailes de grande envergure.

La décision qu’il prit fut difficile et étrange mais il la jugeât juste. Cela ne faisait que deux jours qu’il avait eu sa discussion avec Flamarion et l’impression, le sentiment qu’il eu fut tout autre que ce à quoi il s’était habitué.
Elle était descendue du ciel, tel un ange, abattant la colère de Dieu sur un assassin qu’il convoitait. Elle lui avait rendue les derniers sacrements, et se présentait comme ange. Il eu alors l’impression que l’apparition de cet ange était une épreuve. Le bien était descendu du royaume des cieux et avait montré au Pasteur le chemin à suivre. Le Bien vient pour tuer le Mal. L’ange était le Bien et Marcus le Mal. Marcus était mort. Il ne se trouvait donc devant lui que le bien.

François baissa ses armes. Il inclina la tête et se redressa.

« - Notre combat est le même. Nous cherchons à éradiquer les immortels nuisibles à la race humaine. Nous sommes tous deux des messagers de Dieu. Vous, il vous a donné ailes et immortalité, moi il m’a légué les aptitudes des meilleurs combattants. La furtivité, la vitesse, l’ingéniosité, la précision, la puissance, voici les points que nous avons en commun à des degrés différents. Nous évoluons dans l’ombre pour exécuter les ordres de Dieu, mais nous cherchons à être juste.»

Il marqua une pause durant laquelle il rangea ses pistolets dans leurs holsters. Il avait été à deux doigts de s’en servir de manière presque mécanique, comme une habitude. Il eu un frisson. Donner la mort était devenu pour lui une habitude qui ne l’empêchait pas de dormir. Il prit une grande inspiration, puis toujours sans qui la femme des yeux, il ajouta :

« - Vous ne mourrez pas de mon fait sauf si vous m’y contraignez. Vos actions complètes les miennes et les miennes complètes les votre, comme le prouve le cadavre gisant de Marcus. Je l’ai traqué, vous l’avez tué. Je ne souhaite que servir Dieu du mieux possible, je ne bénéficie cependant pas de votre grande expérience biblique mais ne demande qu’à apprendre. Aussi suivrai-je vos conseils. »

Il fit un pas en arrière, se retourna presque complètement, ne présentant plus que son profil, et commença à s’éloigner.

« - Vol Ange, vol aussi longtemps que tes ailes le permettrons et guérit la Terre de ses maux. Nos chemins se croiseront peut être de nouveau, peut être lutterons nous ensemble tels deux chevaliers croisés. Que Dieu soit avec toi. »

Il termina de se retourner et marcha vers la sombre ruelle d’où il était venu, gardant ses sens en alertes. C’était la première fois qu’il laissait un immortel en paix, autre que Flamarion bien sûr, et cela le stressait et l’étourdissait au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Vulpine

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Mar 27 Oct 2009 - 19:53

Mara écouta ce que François lui dit, il était certes des plus extrémistes mais il prit la bonne décision, partant d'où il était venu. Il venait à peine de sortir de son champ de vision que Mara, quand à elle, sortait de la ruelle et dépliait ses ailes. Étendues de toute leur longueur, elles devaient bien mesurer dans les deux mètres chacune lui donnant une envergure proche des quatre mètres et demi. Elle replia ensuite doucement ces dernières dans son dos, ne les refermant pas au complet, manœuvre de toutes façons interdite par son armure, puis elle souffla un bon coup, évacuant le stress de s'être fait pointer deux pistolets dessus. Au moins avait-elle réussit à terminer cette rencontre sans tuer cet étrange inconnu qui avait tout de même réussit à l'étonner.

Si ce dernier lui revenait, et elle espérait que cela arrive, il joindrais les Templiers, ça elle en était sure, le seul moyen que cela se reproduise étant qu'il réussisse à décoder le message placé dans la bible par ses scribes il y a de cela près de 200 ans. Il fallait dire que personne ne pensait à lire entre les lignes et prendre la lettrine au début de chaque livre et de les replacer en ordre inverse. Seul ceux qui réussissaient cet exploit pouvait joindre son ordre, tel en avait-il été décidé avec l'aide des autres maitres il y avait de cela 250 ans.

Mais un léger son la sortit de ses rêveries, derrière elle sur un toit quelque chose avait bougé. Il ne lui fallut alors qu'une fraction de seconde pour lancer son épée dans les airs, le fil de la lame sifflant avec force par la vitesse à laquelle Mara fit le mouvement. Une fois retournée elle ouvrir grand ses ailes et elle attrapa son épée, celle-ci ayant fait un demi-tour dans un mouvement synchronisé pratiqué maintes et maintes fois par. Aussitôt l'épée en main elle la pointait déjà vers le toit à l'endroit d'où provenait le son, étudiant rapidement les ombres du regard. Grande fut sa surprise en apercevant Vilya, elle qui croyait être seule dans cette ville, voila qu'elle apercevait une de ses semblables sur le toit.

Aussi vite qu'elle s'était pointée sur Vilya, l'épée retourna à son fourreau, Mara inclinant lentement la tête. Tout en la relevant elle s'approcha de Vilya depuis le sol, enjambant le cadavre de Marcus au passage dans la ruelle. Une fois dans cette dernière elle se plaça de coté et d'un coup d'aile se propulsa jusqu'à hauteur des toits, s'agrippant à celui-ci elle s'y hissa. Une fois debout sur le toit elle fit face à Vilya, s'inclinant une fois de plus elle la salua.

"Bien la bonne nuit, je ne croyais pas rencontrer une de mes consœurs ici, dans un endroit aussi inusité que Paris. Pardonner mon impolitesse, on me nomme Vulpine, Gardienne des librairies des Templiers."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Mar 27 Oct 2009 - 23:35

Vilya l'observa avec une attention pleine de curiosité. Il est vrai qu'elle était probablement plus vieille qu'elle...en fait, c'était évident. Les templiers, ça revenait de loin.

D'un respect mêlé de crainte, elle la regarda dégainer son épée, et fut soulagé en la voyant la remettre aussitôt. Vilya se redressa un peu lorsqu'elle arriva près d'elle, assumant son grade. Elle la salua aussi d'un mouvement de tête, et faisant frissonner ses ailes comme des feuilles. Sa consœur avait apparemment beaucoup d'étiquette, et Vilya se renfrogna en pensant qu'elle aurait l'air d'une enfant mal élevé en compagnie d'un chevalier. Le regard d'argent de Vilya lobserva encore un peu Vulpine, et redescendit plus bas, suivant la silhouette désormais sombre du Pasteur.


Je vous salut, dame Vulpine, et je me nomme Vilya Oblodra. Et ne vous en faites pas. Entre vous et moi, j'ai plus l'air d'une gamine que vous. Et je dois rendre la question...il est aussi inusité de me voir ici que vous même.

Vilya ne savait pas vraiment quoi dire. Elle se sentait un peu étrange comparé a cette dame. Elle était gouverneur, mais comparé a Flammarion, Ezechiel et Thilix, tout trois des Amiraux, elle se sentait l'air idiote. Et elle avait bien hate de vieillir tout d'un coup. Mais valait mieux pas s'en faire.

Dans tous les cas, je suis honorée de vous rencontrer. Et j'espère que l'ambiance un peu glauque d'une Paris en fin de guerre de vous dérange pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François LeNoble

avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Partout et nul part à la fois
Rang : Maître
Ordre : Chasseur
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Jeu 29 Oct 2009 - 11:12

Il avançait dans la ruelle, réfléchissant à ce qui venait de se produire. Il avait compris, certe un peu tard et avec de l'aide, que les Valkar n'étaient pas des ennemi, bien au contraire.
il était plongé dans ses pensées lorsqu'il entendit presque immédiatement après sont départ le son typique d'une épée que l'on tire de son fourreau. S'en suivie un long sifflement, quelques battements d'ailes. Puis Mara rengainât. Il l'entendit se poser sur un toit et décida de revenir sur ses pas tout en restant invisible et silencieux dans l'ombre.

Ce qu'il vit le surpris grandement. Mara perchée sur un toit en compagnie d'une autre immortelle ailée. Une autre Valkar surement.

Il entreprit alors d'escalader le mur en prenant appui sur un muret, se issant sans difficultés sur l'autre versant du toit. Il avançât vers la position des deux immortelles jambes fléchies afin de resté le plus stable possible et de ne pas tomber. Il se déplaçait vivement, silencieusement, profitant des ombres des bâtiments voisins pour rester invisible. Il se trouvait à 2 mètres des immortelles lorsqu'il parlât:

"- Quelle soirée, deux immortelles ailées, perchées sur un toit et un chasseur tapit dans l'ombre."


Il entra dans leur champ de vision.

"- Vous avez cependant la chance d'être ..."


Il se tue lorsqu'il reconnus la jeune femme de la ruelle qu'il avait tenté d'abattre. La première qu'il est réellement laissé fuir. Il était sous le choc, jamais il n'aurait pensé se retrouvé de nouveau face à son premier échec.

"- Vous...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Jeu 29 Oct 2009 - 20:24

Vilya se retourna, mais sans la crainte qu'elle en aurait eu sans la présence d'un autre immortel a son coté...d'autant qu'elle s'était douté que le chasseur les entendrais. Et son regard observa la réaction de l'homme qui semblait ébranlé. Vilya se redressa, et prit un moment avant de répondre. Mais lorsqu'elle le fit, dans sa voix, il n'y avait rien. Aucune menace, aucune rancune. Rien qu'une sincère voix qui ne cherchait ni a tromper, ni a convaincre.

Oui moi...souvenez vous, vous m,avez tirer dessus. Pour une raison que vous disiez noble. Et je vous concède. A vos yeux, nous n'étions que des monstres, des démons.

Mais je vois que vous avez pourtant changer d'avis. Pourquoi? Je cherche simplement a comprendre ce qui vous a pousser a réfléchir. Je ne suis pas morte, dommage j'imagine. Et votre poison ne m'a pas affecter au point où vous l'avez voulu. Dommage encore une fois.

Mais vous avez renoncé a vous battre contre Vulpine. Pourquoi? Parce que vous avez réalisé qu'il y avait plus qu'une espèce d'immortel...plus qu'un ordre? Il en existe beaucoup, certain mauvais, d'autre bon. Qui cherche à protéger les hommes, et non pas a les détruire, ou a les asservir.
Vulpine, membre des templiers, ce bât depuis des années et des siècle pour défendre les hommes et protéger les valeurs divines.

Je pardonne votre attaque contre moi, et je vous le pardonnerai a nouveau, si votre échec vous pèse trop lourd sur votre réputation. Mais sachez que je ne vous en tiendrai pas rigueur. Chaque personne a droit a ses craintes, et a ses convictions.


Alors qu'elle parlait, une larme perla, alors qu'elle se souvenait de son fils. Mais elle savait qu'il lui fallait oublier et aller de l'avant. Et si elle pouvait convaincre le Pasteur d'ouvrir les yeux au monde autour de lui, il verrais peut être que ce n'était pas tous les immortels qui méritaient la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François LeNoble

avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Partout et nul part à la fois
Rang : Maître
Ordre : Chasseur
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Dim 1 Nov 2009 - 8:00

La surprise de François était totale. jamais il n'avait imaginé se retrouver de nouveau devant l'une de ses victimes. Vilya, la première qu'il est laissé fuir. Lorsqu'il l'eau reconnus, il porta une main à son arme, hésitant. Il arrêta cependant son mouvement lorsqu'il écouta l'immortelle perler. Elle le pardonnait? Étrange, il lui avait tout de même tiré dessus.

"- Ma haine m'a aveuglé comme elle aurait pue aveugler n'importe qui. Ce sont les récents évènements de Notre-Dame qui m'ont ouverts les yeux. Si ces derniers ne m'abusent pas, vous semble être une Valkar, il est donc heureux que je vous ai raté. Merci pour votre pardon.
Vous ave de la chance de ne pas avoir croiser ma route il y à trois jours."

Il inclina légèrement la tête, relâchant son pistolet qui glissât dans son holster. Il porta de nouveau un regard intéressé à Vilya puis demandât:

"- J'aimerais cependant connaitre la raison pour laquelle mon poison n'a pas eu plus d'effets que cela sur vous, où vous ais-je touché?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Dim 1 Nov 2009 - 12:42

Vilya fut soulagé de le voir lâché son arme, et fut heureuse aussi de voir qu'il avait compris. La valkar ne regrettait pas son choix de lui pardonner. Thilix ne le verrait pas de la même façon, et elle frissonna a l'idée du sort qu'il réserverait a l'homme...mais elle se força a ne pas y penser.

Mais lorsqu'il posa la question a propos de ses pouvoirs, elle se renfrogna légèrement. Il n'était pas si idiot...il voulait savoir, probablement pour mettre au point une nouvelle arme. Et l'une des premières raisons pourquoi elle avait été épargnée le poison, outre la constitution des immortels, était son fils, qui avait malheureusement absorbé le poison et les balles...


Je ne sais exactement ce qui est arrivé, pourquoi vos balles ne m'ont pas affecté. Je sais qu,en la circonstance, mon corps a probablement tenu le choc mieux que je ne l'aurais crue. Mais le reste appartient a nos secrets, et bien que je veuille bien désormais vous faire confiance, ce que vous pourriez faire avec ces informations me fait peur, je dois l'admettre.

Et si vous voulez savoir ou vous m'avez touché, je peux dire au moins que vous etes un excellent tireur.


Vilya n'eu qu'a ouvrit son manteau, et laissa voir sa tunique troué...la ou les marques de balles étaient bien précise. L'une était sur le coté, près des cotes, 2 était au niveau du ventre de la Valkar et l'autre plus haut, au niveau de son coeur...
Et pourtant, malgré toutes ses blessures graves, seules des cicatrices perlaient encore sur la peau, et le Pasteur pouvait en voir quelques une a travers les écorchures du vetement. Plus aucun bandage, nul part, alors que n'importe qui en aurait porté pendant plusieurs semaines pour de telles blessures.


Mais je suis heureuse, heureuse de voir que Notre Dame vous a ouvert les yeux, même si je me doute sur l'identité de celui qui vous a ouvert les yeux. Et je crois qu'il en serait interessant d'entretenir un contact, pour vos chasses futures. Si vous necessitez l'aide des Valkars contre les membres de la Mort Rouge, alors soit, nous seront disponible. Mais sachez que la hiérachie de Paris est complexe, et que les immortels que vous avez tué peuvent vous jouer un mauvais tours, étant donné que leur chef est ici, a Paris. Alors, en toute sincérité, prenez garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Vulpine

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Dim 1 Nov 2009 - 23:18

Mara avait réagit de la même manière qu'avec Vilya, Épée au clair elle la pointait sur François, mais cette fois elle ne la rangea pas, l'humain ayant passé par les toits et ne s'étant pas annoncé, voulait-il les attaquer par surprise comme un lâche et un traitre? Elle le garda en joue lorsqu'il parla, incertaine de sa décision de ne pas l'avoir assommé plus tôt, allait-il amener plus de troubles maintenant. Vilya lui parla, Mara écoutant du même coup ce qu'elle disait. Lorsqu'elle mentionna les templiers, par contre, Mara ne pu s'empêcher de soupirer, dire qu'elle avait essayé de le cacher à l'homme pour le rendre plus curieux... Maintenant que c'était dit il n'y avait plus rien à faire, autre que de prévenir Vilya que si elle venait qu'à en reparler elle pouvait y risquer gros.

Elle baissa sa garde, laissant François et Vilya parler et une fois la discutions bien commencée elle rangea son épée, celle-ci glissant sans problème dans son fourreau, silencieusement. Elle écouta Vilya, celle-ci pardonnait à François de lui avoir tiré dessus, Mara en fut étonnée, ce n'était pas mince chose que de pardonner tel acte. Les blessures de Vilya avaient bien cicatrisées, elle devait contrôler son obéah bien mieux qu'elle car Mara n'était capable que de faire disparaitre les cicatrices et accélérer la guérison. Mais Mara n'était pas pour autant dupe, Vilya cachait quelque chose quand elle parlait, comme si elle refoulait un chagrin. Elle posa gentiment la main sur l'épaule de Vilya, attirant son attention et analysant en même temps ses blessures. Les yeux de Mara s'agrandirent légèrement, non seulement pardonnait-elle pour sa vie mais aussi pour celle de son enfant... enfant qui ne verrais jamais le monde. Elle ne put que se tourner vers François, le regard teinté de haine, mais elle retint son bras, c'est la voix teintée de colère qu'elle s'adressa à lui:

"Vous avez bien des choses à vous faire pardonner, je commence à douter du bien fondé de vos intention, chasseur. Comment avez-vous oser tirer sur une de mes consœurs, comment avez-vous osez faire pareille chose. La haine n'est pas une excuse pour tuer, la haine entraine la haine, ce cercle vicieux doit être brisé et malgré le fait que vous vouliez vous racheter, vous avez commis de bien grandes fautes."

Mara se tourna ensuite vers Vilya, son regard prenant une allure plus maternelle:

"Sachez que ma peine est grande pour vous... je ne peux pas comprendre, dire le contraire serais mentir, ce que vous ressentez mais si vous voulez d'un endroit sur pour récupérer, parler, demandez le moi, n'hésitez pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François LeNoble

avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Partout et nul part à la fois
Rang : Maître
Ordre : Chasseur
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Lun 2 Nov 2009 - 11:14

Durant toute la discution, François avait gardé un œil sur la lame de Mara. Il avait laissé tomber ses mains le long de ses flans afin de bien montrer qu'il ne dégainerait pas...sauf si on l'y obligeait. Vilya l'informa que Mara était Templier, et à entendre le soupir de l'intéressée, il n'aurait pas due l'apprendre de la sorte.

Lorsque Vilya déboutonna sa veste, il jeta d'abord un bref regard vers les plaies. Puis il remarque quelque chose qui retint son attention. Vue la disposition des cicatrices, le poison aurait due avoir un effet définitif, et pourtant...

Lorsque Mara approcha et qu'elle observa les blessures, le chasseur fit un pas en arrière pour lui laisser de la place. Quelques secondes s'écoulèrent avant que Mara ne se redresse et jette sur François un regard noir.
Ce qu'elle lui dit, la voix tremblant légèrement du fait de la colère, le fit se renfrogner. Il leva vers elle un regard froid et déterminé.

"- Il ne peut y avoir de rédemption possible si aucune faute n'a été commise au préalable. Des erreurs, j'en ait fait, tout comme vous, tout comme chacun des êtres de cette Terre. Vilya à été victime de ma haine AVANT que je ne comprenne que le chemin où je m'engageait était le mauvais, la preuve en est que je ne vous ai pas tiré dessus. Nous nous serions rencontré il y a trois jours, vous ne seriez plus qu'un souvenir, je vous prit de me croire. Malgré ce ce que beaucoup pensent, je me suis attaqué parfois à de immortels très puissants.

Ne prenez surtout pas cela pour une menace, mais plutôt comme un indication de ce qui se serait produit quelques jours plus tôt.

Seulement voilas, depuis la nuit malheureuse où j'ai tenté de tuer Vilya, j'ai rencontré le cardinal Flamarion. Il à sue faire preuve de bon sens, il m'a poussé à avoir une conversation au cours de laquelle j'ai changé.
Croyez bien que si je pouvais faire machine arrière, une bonne dizaine d'immortels, dont Mlle ici présente, seraient épargnés."


Il se détourna de Mara et observa de nouveau les blessures de Vilya. Il ouvrit soudain des yeux énormes, se laissant glisser sur les genoux. Ce qu'elle lui dit après, il ne l'entendit pas. Il était à moins d'un mètre de l'immortelle lorsqu'il tendit une main tremblante vers le ventre de cette dernière. Il effleura l'une des cicatrices du bout des doigts et tressaillit. Les deux impactes au ventre étaient due à ses balles empoisonnées...mais les plaies n'avaient été aussi profondes qu'elles l'auraient due.

Il leva vers Vilya un regard mêlant horreur, tristesse, colère et reconnaissance mais également et de manière surprenante, de la honte.

"- Votre enfant..."

Il se produisit alors une chose qui, aux yeux de sa réputation, due laisser les deux immortelles à un taux élevé de surprise.
Une unique larme, la seule depuis plus de vingt ans et la dernière qui ne coulera jamais, roula sur sa joue droite pour aller se perdre sur les tuiles du toit.

Une larme pour un enfant qui jamais ne vivra.

Il se redressa, plongeât son regard dans les yeux de Vilya qui pu sans aucun doute y lire ... la Peur, pas la peur de ce qui pouvait lui arrivé, mais la peur de soit même, de ce que sa haine l'avait fait devenir.

Il tourna le dos aux deux immortelles et se fondit dans l'ombre pour partir, ne pouvant dire ou faire quoi que ce soit qui en vaille la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   Mar 3 Nov 2009 - 13:09

Vilya était demeurée immobile, en écoutant le sermon que servit Mara au chasseur. Et ne brocha pas plus lorsqu'il décida de s,approcher, réalisant soudainement que quelque chose manquait.

Lorsque les doigts du chasseur touchèrent sa peau, elle tressaillit. Elle ne s'était pas attendu a temps de rapprochement entre elle et lui...d,autant qu'il était quand même un tueur d'immortel, elle ne pouvait s'empêcher de ne pas être tout a fait a l'aise.

Mais sa surprise fut effectivement de taille lorsqu'elle le vit, défait et soudainement honteux de lui même. Et ses paroles lui fit l'effet d'un couteau qu'on vire a travers la plaie, pour faire souffrir d,avantage. Malgré la douleur qu'elle éprouvait toujours de la perte de son enfant, elle ne supportait pas la douleur des autres non plus, et son instinct lui dictait de prendre Le pasteur dans ses bras pour le consoler. Mais évidement, Vilya n'était pas aussi naïve désormais. Et elle savait qu'il devait lui aussi passer par la.

En le voyant s,éloigner rapidement, elle laissa ses larmes coulées, en silence. Mais en parlant a Vulpine, elle se battit pour que sa voix reste ferme, et celle ci n'eut pas le moindre tremblement, et pas la moindre tristesse ne perlait dans sa voix. Seul son visage laissait parler son cœur.


Je vous suis reconnaissante, et je me souviendrai de vos paroles. Sachez que je n'oublierai pas votre générosité. Il est vrai que j'ai le coeur défait, mais ne soyez pas si dure envers un homme qui ne croyait qu'en sa foi. Et oui, je le pardonne, pour une raison que j'ignore. Mais si je pardonne, je n'oublierai cependant pas. Je n'oublierai jamais. Mais cela dit, la vie continue, et on ne peut se permettre de s'arrêter, car le temps ne s'arrête pas.

Je vous remercie, et je ne vous oublierai pas non plus. Je suis ravie de faire votre connaissance, et si vous avez besoin de moi, je serai disponible tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Purification (adressé à Francois mais ouvert à tous)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux Noël (un RP hors sujet mais ouvert pour tous)
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Je ne te vois pas, mais je connais tous tes mouvements...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Notre-Dame de Paris-
Sauter vers: