AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Café creme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Café creme   Mar 3 Nov 2009 - 23:20

Ezechiel observa avec amusement le changement drastique qui s'effectua sur le visage de la solstice à la mention de son nom de famille.

"Je vois que vous n'avez rien perdu de votre éclat, Yaelle."
Musa-t-il gentiment.

"Mais non, elle n'aime tout simplement pas qu'on l'appelle par son nom de famille."

Il croisa ses jambes et observa les trois autres immortels assis à la table avec lui, analysant chaque visage. Puis, son attention se dissipa quelques secondes sur les passants de Paris. Parmis eux se dissimulaient probablement des chasseurs avident de proies immortelles à se mettre sous la dents. Ce Pasteur commençait sérieusement à taper sur ses nerfs, notamment depuis que Flamarion s'était avisé de lui jeter des fleurs, à lui et les autres ordres de son alliance. Foutus moltanors. Ezechiel écouta attentivement le gouverneur, son visage plus sérieux, tout à coup.

"Oui, je suis au courant. Nous avons une fuite, c'est évident. Par contre, je connais le responsable de cette "sélection" que le Pasteur effectue. Il n'élimine que les immortels nocifs aux humains, vous voyez, et si je ne me contrôlais pas, il n'en faudrait pas plus pour que je me jette sur lui à mains nues... Ce que je ne ferais pas, naturellement. Mais je m'occupe de converser avec ce contact dérangeant. Enfin, pour ce qui est des Scientias, nous devrons agir le plus tôt possible, c'est évident. Vous êtes vous fait observé depuis vos pertes de mémoire? Je pourrais vous référer un médecin de confiance, question de sécurité..."

Soudainement, le carnival sentit une pression, comme si quelqu'un cherchait à pénétrer son esprit. Avec une vitesse surprenant, ses yeux vairons se plantèrent dans ceux d'Abigaelle, sa présence se faisant instantanément terrifiante. Un grognement naquis dans sa gorge, mais rapidement, il s'apaisa, n'ayant agis que par réflexe.

"Désolé... Mais à l'avenir, prévenez moi avant d'essayer de pénétrer dans mon esprit."

Une légère effluve de reproches flottait sur ses propos.


"Désiriez-vous dire quelque chose?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Café creme   Mer 4 Nov 2009 - 22:48

Yaelle avec un malaise née de son nom de famille...sa mémoire était vaste mais elle se souvenait très bien de ce qu'on lui avait dit et du mal qu'elle avait eu lors de son ascension au nom d'Amiral de son ordre. Tant de problème a propos de son nom de famille...mais ça, c'était de l'histoire ancienne. Mais elle quitta son regard un peu perdu, et revint a la conversation. Elle ne l'intéressait qu,a peine, par principe que ce n'était pas d'elle qu'ils parlait, et que c'était une conversation qui ne concernait pas son ordre ni sa personne. Alors par politesse, elle préférait ne pas écouter.

Mais elle réagit quand même a la réaction relativement violente d'Ezechiel, même si elle se doutait qu'il ne ferait rien plutôt que menacer...mais quand même, fallait faire attention au carnivaux...et il y en avait deux.


Allons Ezechiel, ne soyez pas trop dur. Je comprends que la sensation ne soit guère agréable, et qu'elle n'a pas spécifier sa méthode, mais étant muette, elle ne peut bavarder qu'ainsi, ou par papier...ce qui n'est pas toujours commode.

Et Yaelle retrouva son sourire rayonnant, alors que ses souvenirs d'antan retrouvait leur tombe dans son esprit. Et pour les 2 hommes attablée, aucune lumière ne pouvait rayonner de bonne humeur et de malice. Et ses yeux brillait comme si on avait allumé de véritable lanterne derrière ses iris, qui observait le monde comme un éternel enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigaelle

avatar

Nombre de messages : 65
Rang : aucun
Ordre : Kaldra
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Café creme   Dim 8 Nov 2009 - 20:43

Sur le coup Abigaelle s'écrasa sur sa chaise, la présence d'Ezechiel surpassant de loin ce qu'elle pouvait à l'habitude tolérer. Elle n'avait pas vraiment peur mais la puissance de son pouvoir lui, avait quelque chose d'effrayant. Il ne maintint toutefois pas son pouvoir, apparemment plus ennuyé par sa tentative qu'insulté, laissant Abigaelle se relever lentement suite à cet évènement. Abigaelle évita toutefois d'entrer en contact visuel avec Ezechiel pendant que Yaelle expliquait le pourquoi elle n'avait pas demandé avant d'essayer. Elle laissa cette dernière faire, celle-ci possédant une éloquence qui dépassait de loin la sienne et, étant amiral maréchal elle-même, elle semblait savoir comment s'y prendre avec ce carnival.

Une fois les explications terminés Abigaelle ne refit pas plus contact avec Ezechiel, préférant écrire sur la deuxième page qu'elle avait arrachée, sa main écrivant toujours aussi vite les différents mots sur la papier:

"Bonjours Pardon d'avoir essayé de pénétrer votre esprit sans avoir prévenu, mais comme Yaelle l'a si bien expliqué je ne peux pas communiquer autrement. Je vous serais donc redevable si vous oublier cet incident et accepter mes plus plates excuses.

Je me Nomme Abigaelle, je suis de l'ordre de Kaldra, je suis une simple immortelle sans rang et j'ai 114 ans. Je me spécialise dans la cueillette d'informations si vous êtes intéressé vous n'avez qu'à me payer une bonne bouteille et nous en discuterons."

Elle remit le papier à Ezechiel, prenant une grande gorgée de rhum au goulot de sa bouteille, puis une autre, avant de la déposer sur la table devant elle et d'attendre la réaction de celui-ci.


(pardon si ca a été long des raisons personnelles m'ont empêchés d'écrire le message)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Café creme   Dim 15 Nov 2009 - 2:14

"Ne montez pas sur vos grands chevaux, jolie Yaelle, ce n'était qu'une réaction instinctive. Je n'aime pas beaucoup cette façon de communiquer, ne vous en déplaise."

Tout comme l'horripilante sensation d'un kaldra sous sa forme non tangible se glissant dans son dos. Milanor Lupin s'amusait constamment à lui faire le coup, ainsi qu'une de ses ex-amantes, l'ancienne gouverveur de ce même ordre. Son âme repose en paix. Ezechiel laissa ses longs doigts fins pianoter sur le bord de la table alors qu'il observait d'un oeil absent l'étrange femme gribouiller quelques mots sur une feuille qu'elle lui tendit ensuite. Le carnival l'accepta poliment et posa son regard vairons sur les phrases esquissées à la va vite. Il acquiésa finalement.


"Bien sur, vous êtes pardonnée, mais ne vous en faites pas, je garde ces informations en tête."


Puis, Ezechiel soupira et se frotta les yeux.

"Nous sommes tous en sol incertain pour le moment."


Oui, l'immortel était fatigué.
Fatigué de ne pas dormir, fatigué de repasser sans cesse dans sa tête les potentiels ennemis, fatigué de se méfier de tout et de rien. Pourtant, il se devait de continuer son chemin la ou les autres immortels n'ayant pas son rôle, à Yaelle et à lui, pouvait déposer le fardeau de leurs épaules. Cet épuisement paru quelques brèves secondes sur ses traits pour se refouler quelque part au fond de lui. Au même moment, une aura d'autorité refit surface et balaya d'un coup cette impression de fragilité que les autres purent croire apercevoir. Il se tourna donc de nouveau vers Randell.


"Faites d'abord en sorte que le Pasteur soit hait par son propre peuple. Faite le accuser d'un meurtre, qu'il soit mortel ou immortel, pour se mettre l'humanité qu'il aime tant à dos. Il est peut-être le seul à réellement vouloir croire que son objectif est atteignable, mais lorsque la raison même de notre dévouement nous méprise, c'est beaucoup plus difficile de continuer."

La police était infiltrée par des immortels, et ce depuis le début de la civilisation. Ce ne serait donc pas un problème de partir une fausse rumeur ou même de surprendre ce chasseur. Sur un autre ordre d'idée, son attention vira vers la solstice.


"C'est bon de vous voir à Paris. Ça faisait très longtemps que je n'avais pas eu le plaisir de vous contempler. Les réparations sur notre navire avancent-ils?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randell Oland

avatar

Nombre de messages : 15
Rang : Gouverneur
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Café creme   Dim 15 Nov 2009 - 15:59

Randell observa d'un air perplexe Ezechiel. Randell ne connaissait pas vraiment personne à Paris et cette tâche semblait assez ardue après sa désertion de l'armée ce n'était peut être pas une si bonne idée d'aller voir les autorités même si il y avait un immortel dans les rang de la justice. Mai il est vrai que son unité était disons un peu secrète même au instance de l'autorité et surement que les scientias n'avait pas décider d'aller voir la police pour leur dire qu'ils avaient perdu leur projet dans la ville.

Il est vrai qu'il serait drôle de voir le Pasteur chasser par les homme qu'il tentent de défendre mais disons que mes contact dans cette ville sont plutôt limité. Alors à moins que vous ne me donner un guide ou des informations précises sur ce que je dois essayer de trouver je serai pas mal dans l'inconnu. Vous ne pensez pas qu'il serait plus aisé de débusquer ce chasseur et de le rendre mal en point de manière à ce qu'il abandonne sa vocation?

Il observa les trois immortels attablées et décida de prendre son temps afin de bien observer chacun d'eux. La petite ne semblait pas trop balèse mais la capitaine de bateau pourrait surement se défendre et Ezechiel aussi.

Je dis sa comme sa mais sa pourrait être intéressant; à nous quatre il ne serait surement pas très difficile de tendre un piège a ce chasseur et de lui faire comprendre qu'il ne devait pas avoir le bon métier.

Randell prit son verre et en but une longue gorgée en attendant la réponse de ses semblables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Café creme   Dim 15 Nov 2009 - 16:41

Yaelle servit a Ezechiel son sourire le plus charmeur, destinée a le remercier de sa candeur envers Abigaelle. Au moins lui aussi était de bonne humeur... apparemment épuisé, mais quand même.
Les deux carnivaux se mirent a parler des chasseurs, et Yaelle tendit l'oreille. Il ne fallait pas sans dire que l'un deux avait décidé de la mettre en chasse. Mais celui la avait disparu, remplacé par le Pasteur.
Pour sa gouverne, la vielle immortelle ne le connaissait que très peu. A peine avait-elle déjà entendu son nom...et ne le craignait donc pas vraiment.

La propositon d'Ezechiel semblait sensé, et pour une fois que ça pouvait la concerner...mais la réponse de son compagnon la fit sourire. Il ne fallait vraiment qu'un carnival pour réfléchir ainsi...pourquoi chercher la police quand on pouvait le tuer soi même?


Je ne voudrais pas jouer les vieux jeu, mais je ne crois pas que de tuer ce chasseur serait la meilleure idée. D'accord, nous serions débarrasser d'un individu agaçant...mais le geste ne ferait qu'inciter les autres chasseurs a montrer d'avantage de hargne. Je dois admettre ne pas connaitre le personnage, vivre loin de tout a cet avantage. Mais si sa foi se retourne contre lui, le chasseur ne pourra rien faire d'autre que d'abandonner...et alors la vous pourrez vous en débarrasser. Voyez, ami, vous n,avez rien a perdre de vous amusez un peu plus longtemps...

Yaelle n,avait jamais ressenti le malaise que les autres immortels de la luna avait en croisant les idées saugrenu et cruelle des carnivaux. D'accords, la solstice n'aimait guère les bain de sang et le massacre. Néanmoins, elle se savait suffisamment terre a terre pour ne pas en être affecté, et son coté cynique lui permettait d'en rire. Et d'ailleurs, son sourire n'en était que plus éclatant.

Évidement, je ne voudrais pas me mettre en travers de vos manigances, et je dois admettre que cela ne m'importe pas vraiment. Et bien que je ne sois qu'une vilaine curieuse de toute facon...

La solstice au séduisant minoix lanca un clin d'oeil au deux immortels assis devant elle. Le verre au bord de ses levres, elle prit une gorgée de son rhum avant de continuer, cette fois a l'intention d'Ezechiel.

Je suis par ailleurs flatté de voir que vous portez attention a mes faits et gestes. Effectivement, les réparations on repris, après que cet imbécile de chasseur, Lacroix, soit disparu des quais. Et a moins de nouveaux retards, je devrais repartir de Paris dans quelques semaines. A moins que les immortels ne requièrent ma présence, évidement.

Et je dois admettre être ravie aussi de vous revoir, malgré votre air épuisée. Votre sens de l'humour me manquait a vrai dire.


Yaelle le fixa dans ses magnifiques yeux vairons, et revint a son verre de rhum, qu'elle vida sans trop d'élégance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randell Oland

avatar

Nombre de messages : 15
Rang : Gouverneur
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Café creme   Sam 21 Nov 2009 - 13:34

Randell regarda Yaelle d'un air perplexe, jouer après ce que les scientias lui avait subir la seul façon de s'amuser qu'il aurai serait de les torturer avec leur tripes étaler devant eux. Et ces chasseurs ne méritait pas mieux. Il garda son sang froid pour ne pas éclater de colère devant son amiral maréchal et le reste du monde du café. Il reprit ses esprits peu à peu afin de considérer ce que Yaelle venait de lui dire. Effectivement cette solution ne serait pas instantannée mais elle avait du potentiel pour faire souffrir quelqu'un énormément.

D'accord je vais faire mon possible afin de trouver un moyen de mettre à dos tout ceux que ce chasseur protège. Sa ne devrais pas être très difficile de faire chasser ce chasser par la police mais surement que les plus haut placés de cet organisation vont cacher la vérité comme d'habitude au peuple. Vous dites qu'un des nôtres fait partie de la police est-ce que vous savez comment je peut prendre contact avec cette personne?

Il regarda alternativement Yaelle, Abigaelle et Ezechiel afin de savoir si ils auraient un peu d'information à lui donner en lien avec cet immortel infiltré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Café creme   Dim 22 Nov 2009 - 13:49

Yaelle posa le regard sur Oland, et remarqua les éclairs qui passaient devant...il n'était pas heureux de son intervention, et c'était un peu évident. Mais Yaelle se détendit en le voyant se calmer, et répondre a son point de vue par l'affirmative. Mais il semblait impatient, pourquoi? Pourquoi cet immortel cherchait a se point la mort du chasseur? Ou de son entourage...?

La dessus, je n'ai pas vraiment de renseignement a se sujet. Il faut dire que notre allié doit particulièrement être doué. Mais comme je ne connais que très peu a ville, je ne peux pas vous dire. Mais Ezechiel probablement, ou notre jeune amie kaldra pourront surement en apprendre plus.

La solstice laissa la phrase en suspend, laissant le choix au deux immortels de se décider a répondre. Car il était vrai qu'elle ne pouvait rien pour cette question la...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel Carnimeo
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Ici ou ailleur, quelle importance?
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Ordre de Carnival
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Café creme   Jeu 26 Nov 2009 - 0:36

"Calmez vos ardeurs, mon ami. Je comprend parfaitement votre colère, mais nous ne connaissons pas encore notre ennemi, nous ne savons pas quelles conséquences sa mort prématurée pourrait avoir. Croyez moi, je serais le premier à me jeter à sa gorge..."

Ezechiel s'imaginait très bien bondir sur le chasseur, ses crocs acérés à découverts, arracher d'un violent mouvement sa trashée, les gerbes de ce sang délicieusement chaud bouillonnant de la plaie béante.
Non.

*Cesse d'y penser...*

Durant ces réflexions, le carnival s'était brusquement tue, enivré par cette idée de meutre, le regard dans le vide l'espace de quelques secondes. Puis, il secoua la tête, chassant cette tentation exubérante de sa conscience d'un revers de main.

"Nous disions?... Ah oui. La police. En fait, il y a plus qu'un immortel sur les lieux, mais présentez-vous au poste central et dites que vous êtes ici pour le dossier de l'engoulevent. Non, je n'ai pas choisis le nom, si vous voulez savoir."


Tout en baillant avec précaution - fendre sa gueule d'une oreille à l'autre et dévoiler ses crocs par inadvertance est plutôt déconseillé - l'amiral-maréchal rajusta élégamment son manteau et rendu son sourire à Yaelle, cette sauvage navigatrice des sept mers.

"Quelques fois vivre loin de tout évite beaucoup de soucis."

Il devait avouer envier cette insouciance qui lui était refusée vu son rôle. On ne se désiste pas facilement de ses tâches et les carnivals étaient, malheureusement, une race nécessitant une poigne ferme.

"Je me dois d'être au courant de tout, ma chère amie. C'est tout de même facheux qu'on ait ainsi retardé la réparation de votre navire, mais je dois avouer que cela à aussi du bon. J'aurais donc le loisir de vous croiser de nouveau avant votre départ."


Carnimeo rit légèrement à ses dernières paroles.


"Vous avez remarqué? Je ne dors guère en ce moment, enfin... Vous m'avez manqué aussi, ce n'est pas un secret."

Malgré son alliance, Ezechiel ne se gênait pas pour entretenir des relations avec les membres des autres ordres, peut importe leur idéologie.


"Je compte sur vous pour m'organiser cette fameuse rébellion humaine, Oland. Je fais confiance à vos capacités. Vous n'êtes pas gouverneur pour rien après tout."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randell Oland

avatar

Nombre de messages : 15
Rang : Gouverneur
Ordre : Carnival
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Café creme   Ven 27 Nov 2009 - 21:38

Oland regarda Ezechiel et s'assura de le remercier convenablement pour les informations que son amiral maréchal venait de lui donner. Avec tout ces renseignements il serait surement en mesure de mettre la police aux trousse de ce chasseur.

Je ferai selon votre conseil et sur ce je vais devoir me faire excuser plus vite j'aurai pris contact avec notre ami plus vite nous pourrons être débarrasser de cette menace. Au plaisir de vous revoir.

Il salua respectivement chacun des immortel attablé et se dirigea vers le poste central.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Café creme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Café creme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Les Baisers de Malmédy
» ? Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: La Place Publique-
Sauter vers: