AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Douce mélancolie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 1:41

Davielle s'installa de meilleure facon, comprenant qu,elle allait passer encore plus de temps qu,elle ne l'aurait cru. Mais elle ne s,en faisait pas...Et si Phir s'inquietait...bah tant pis pour lui.

Je suis bel et bien prète a répondre a toutes les questions que tu veux. Ne te gène pas surtout. Mais tu pose déja une bonne question...a la longue, on fini par oublier notre age...Mais si je me souviens bien, je ne suis pas plus vieille que toi. Je suis arrivé en France a 22 ans...alors je dois bien avoir 23 aujourd'hui. Même moi je n'ai pas fini de vieillir a bien y penser.

Mais ne te gène surtout pas...Tant que ce n,est rien avec un pistolet, moi ca me va...N'oublie pas qu'il y a un immortel qui n,attend rien de plus que de se joindre a nos conversations existentielles...


Le grand sourire moqueur de Davielle s,adressait évidement a Phir, même s'il ne pouvait pas le voir. Mais elle se doutait qu'il écoutait, et elle ne pouvait pas manquer de se moquer de lui lorsqu'elle le pouvait.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunie

avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Québec, Canada, Amérique, Terre, Sol, Voie Lactée, Amas de la Vierge, Univers
Rang : Première hybride
Ordre : Métisse Carnival-seth
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 1:53

Par sa réaction lorsque Sunie lui demanda si elle voulait répondre à d,autre question, Davielle ne devait pas être très intéressée, mais au moins elle pourrait lui répondre. Elle allait tout faire pour raccourcir le sujet, comme cela Davielle pourrait retourner dormir.

"et bien pour commencer..."

Sunie sortit la langue, elle était comme celle d'un serpent, longue, plate et mince, elle la ramena dans sa bouche aussitôt qu'elle fut sortie, ne laissant que bien peu de temps à Davielle pour la voir. Lorsque Sunie repris la parole sa voix avait changée.

"Est-sse Normal ou est-sse moi qui est ssspéssiale."

puis sa vois redevint normale, moins fluide mais sans défaut de prononciation:

"j'ai apris à compenser pour ne pas faire rire de moi par les autres enfants à l'école... par contre je ne pouvait pas cacher mes yeux."

Elle attendit la réaction de Davielle, incertaine si c'était normal ou non qu'elle soit ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 2:01

Davielle éclata de rire. L,innocence de Sunie était vraiment rafraichissante. Elle pris un certain temps avant de retrouver son calme, et de cesser de rire.

Pardonne moi. La caractéristique des seths, c'est leur grande familiarité avec les serpents. Je ne les côtoie pas souvent, mais je suis sure que ta langue fourchue est parfaitement normale. Ou du moins, je ne crois pas que tu devrais t,en inquiéter. Je dois évidement admettre que cette langue a du te causer du tord, néanmoins, je ne crois vraiment qu'il y ai un problème. Et pour tes yeux, tu verra...si les humains aiment moins, les immortels eux te trouverons superbe. Ils adorent ce qui sort de l'ordinaire, et ce ne sont pas tes yeux qui vont te nuire. Évidement, les humains eux risquent de ne jamais être a l'aise. Malheureusement. Mais si tu voyais ma dentition, tu comprendrais pourquoi je préfère éviter de bailler en public.

Davielle retroussa les lèvres, laissant voir ses crocs menacant. Moins élégants que ceux de Phir, il n'en restaient pas moins aussi efficace. Souriant, elle attendit que Sunie lui pose d,autre questions.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunie

avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Québec, Canada, Amérique, Terre, Sol, Voie Lactée, Amas de la Vierge, Univers
Rang : Première hybride
Ordre : Métisse Carnival-seth
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 2:11

Sunie fut surprise par la dentition de Davielle... c'était spéciale mais pas affolant, elle avait les dents bien pointues aussi, certainement pas autant, et pas aussi nombreuses, mais tout de même. Elle évita donc un question en déduisant que si elle était moitié du même genre qu'elle ses dents étaient normales. Par contre pour le reste elle hésitait, ses écailles étaient quelque chose de vraiment spécial, même si ces seths étaient proche des serpents, à ce point...

"bien, je ne sais pas trop si je devrait vous montrer cela, vous dites que les Seths sont proches des serpents, ma mère avait quelques écailles sou les yeux et dans le dos, mais moi... "

Elle leva légèrement sa jupe, jusqu'au genoux, et approcha la lampe de chevet, la flamme éclairant ses pieds et mollets couvert d'écailles rayés beige et verte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 2:16

Encore une fois, je ne crois pas que ce soit vraiment un problème...Si ta mère en avait, c'est donc que tu dois en avoir aussi. Possible que différente personne peuvent en avoir un nombre différent. Quoi qu'il faudrait probablement en parler a un seth...la tu vois, je ne puis aller plus loin a te dire quoi que ce soit. Je peux évidement me tromper. Surtout en ce qui a trait a d,autre ordre que la mienne. Néanmoins, ça te fais bien.

Davielle trouvait la situation cocasse, mais pas désagréable. Bavarder ainsi la détendait, et elle aimait bien pouvoir parler a quelque de chose aussi innocente. Ca faisait du bien.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunie

avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Québec, Canada, Amérique, Terre, Sol, Voie Lactée, Amas de la Vierge, Univers
Rang : Première hybride
Ordre : Métisse Carnival-seth
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 2:25

Sunie bailla, révéllant ses dents quelques peu pointues, elle était épuisée, toutes ses informations et les expériences de cette journées étaient plus que ce qu'elle aurait pensé vivre durant une vie. Elle éclata de rire en se rapellant ce que Davielle avait dit à peine quelques instants plus tôt.

"vous feriez mieux de sortir on dit que les baillements sont encore plus contagieux que la peste"

Il fallu quelques instants à Sunie avant d'ajouter:

"merci, merci pour tout, ça fait du bien de ne pas être jugée à vue... je suis désolée de vous avoir menacée avec ce ... cette chose qui ne sert qu'a détruire après tout. J'aimerais seulement être seule pour dormir, cette journée m'a drainé... pourriez-vous... prendre le Mas avec vous, je ne veux pas l'avoir proche de moi, j'ai parfois des sautes d'humeur et... voudriez-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 2:32

Sans problème...je t'en débarrasse...Mais lorsque tu te sentira suffisamment forte pour le tenir sans songer a te tuer...je te le rendrai. Il reste a toi. Et je dois admettre ne pas beaucoup les aimer non plus. Aller, je te laisse dormir. Moi aussi je commence a avoir besoin de sommeil. Aller, dors bien Sunie. Et si il y a quoi que ce soit...nous sommes a coté...

Davielle se releva, et attrapa le pistolet, avant de se retourner et de faire un dernier clin d'oeil a Sunie. Et puis, elle sorti, et ferma la porte avec douceur. Observant la porte toujours entrouverte de Phir, elle soupira. Elle aurait bien pu partir...
Mais elle se retint. Et revint dans l,appartement du luna. Posant l'arme sur la table, elle s'effondra sur le fauteuil, sans adresser le moindre mot a Phir. Mais le sourire sur son visage aurait suffit a rassurer n'importe qui.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 18:30

(J'aurais aimé me joindre à la conversation, mais vu mon absence XD...)

La voyant se fermer ainsi, Phir n'avait pas insisté. Un bruit retentit dans la chambre voisine et, quelque seconde plus tard, Davielle était debout, prête à agir. Il la laissa quitter son appartement et se leva, la suivant, mais s'arrêta dans le cadre de la porte. C'était quelque chose que l'immortelle devrait faire seule, histoire de ramener la paix avec elle-même. Eh bien quoi? Il n'était pas né de la dernière pluie.... Il en avait vu défiler des hommes et des immortels souffrant d'un quelconque maux!

Alors, silencieux, le gitan écouta attentivement la conversation, prêt à intervenir au moindre dégénèrement. Lui aussi avait perdu sa mère et la blessure que cette perte avait causé ne s'était jamais cicatrisée. Mais il vivait avec, comme avec sa douleur à l'épaule. Phir eu un moment de compassion troublante pour cette jeune fille. Elle était sympatique, complètement perdue... La pauvre, même si elle se faisait guérir de son handicape, ne serait jamais comme les autres. Son métissage lui vaudrait le dégoût des autres immortels, la crainte des humains, les moqueries. Elle ne serait jamais en paix avec les autres, comme lui lorsqu'il était jeune. Ses errances, ses cornes. Aujourd'hui, il était passé au-dessus de ce que les autres pensaient et elle devrait en faire autant. Mais combien de temps lui faudrait-elle?

Un bruit de pas le sortit de ses pensées et il retourna s'asseoir sur le lit avant que Davielle revienne dans l'appartement.


"Elle s'en sortira, j'en suis certain. Elle a le cuir dur, malgré tout."


Phir soupira, un sourire indécis sur les lèvres.

"Je crois bien que cette petite nous a poussé à nous remettre en question. Alors tu n'as que 23 ans? Je t'aurais cru un peu plus vieille. T'es vraiment une jeunette dans ce cas!"


Pause.

"Alors, tu veux dormir, j'imagine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 18:46

Je me doutais bien que tu ne te serais pas empêcher de venir écouter.

Toujours assise dans le fauteuil, elle resta silencieuse, songeant a Sunie. Son regard divagua, et se posa un instant sur l'arme a feu posée sur la table. Que de dégât les hommes causaient avec de tels engins. Repensant au problèmes que Sunie devrait avoir a affronter, elle repensa au sien. Valait-elle mieux que la jeune métisse? Elle en doutais déjà.
Davielle fini par détourner le regard du pistolet noir, et observa Phir de ses yeux glacés. Il restait assis, un certain espoir dans ses yeux, et toujours son étincelle de malice au fond de ses iris vert. A quoi pensait-il? Elle se doutait bien...
Elle ne pu cependant retenir un bâillement, et dévoila un long instant sa belle dentition de carnassier. Fermant la mâchoire avec un claquement, elle ferma les yeux, les rouvrant presque aussitôt.


Je crois effectivement que ce serait une bonne idée pour moi de dormir. Alors si tu veux bien laisser une jeunette se reposer...pour éviter d'avoir l'air d'une vieillesse le lendemain...


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 18:59

"J'ai l'ouïe fine, de toute façon..."

Excuse un peu boboche, mais bon... Phir sourit en la voyant bailler aux corneilles, offrant le magnifique spectacle de sa gueule garnit de crocs presques effrayants. Pour un humain, naturellement.


"Ce n'est pas une petite nuit blanche qui t'aurais achevée, Davielle. Mais en bon gentleman, je me plis à vos exigences, mademoiselle!"

Le gitan se redressa et s'étira avec précausions tout en baillant à son tour.

"Es-tu une lève tôt, par hasard? Habituellement je me lève avec le soleil peut importe l'heure ou je me suis couché, mais à cause de ce qui se cache sous ce charmant bandage, je vais peut-être dormir un peu plus. Enfin..."

Phir alla dans la direction de Davielle et la poussa à se lever.

"Aller, je t'offre mon lit, moi je dormirai sur le sofa, ça m'évitera de bouger mon épaule. Et ne dis pas le contraire, car j'ai reçu plus de balles que tu n'en aura probablement jamais dans ta vie et je dors comme une bûche, même à même le sol par une nuit de décembre en Russie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 19:10

Très bien. Merci de l'offre. Mais fait gaffe. J'ai le sommeil léger et je risque de ne pas faire la différence si par hasard tu reprenais le chemin de ton lit en pleine nuit. Sait-on jamais.

Davielle lança un clin d'oeil moqueur a Phir. Se levant du fauteuil, elle se laissa tomber sur le lit, un sourire satisfait sur le visage. Enfin du repos, allait-elle véritablement dormir ou s'était trop beau pour être vrai. On allait bien voir.

Bah, je me lève quand j'ai envie de me lever...ce qui peut varier.
Le sourire énigmatique de Davielle était beau a voir. Mais ce fut vite un sourire d'interrogation qui le remplaça...
Mais je me demande ce que tu faisais dehors en plein mois de décembre en Russie. Je veux déjà pas y aller en plein été...Pour moi, la france est déjà froide...
Et le fait que tu prenne le sofa ne me dérange pas...a toi de ne pas m'inviter en sachant parfaitement que je prenais le lit.


Se blottissant dans les draps, elle lanca a Phir son désormais familier sourire moqueur. Elle aimait bien se moquer de lui, sachant qu'il n'avait aucun mal a lui rendre la pareille.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 19:59

"Non, non, je ne prendrais pas ce risque. J'ai déjà assez de cicatrices comme ça, merci!"

Phir répondit au clin d'oeil de son invitée avec un large sourire et s'installa confortablement sur le sofa qui avait l'avantage d'être en face du feu de foyer. Un agréable chaleur s'en dégageait, de même qu'une odeur de bois brûlé qui lui rappelait une multitude de souvenirs.

"Dans ce cas, tu te lèveras quand tu le souhaiteras, mademoiselle! Et fait gaffe à ne pas venir me rejoindre cette nuit, le sofa est trop étroit pour deux personnes."


Le gitan éclata de rire à la mention de ce souvenir qui s'était échappé par sa bouche lors de leur conversation.

"C'était quand j'errais encore à travers le monde. Après tout, ça ne fait pas très longtemps que je me suis établis à Paris comme un sédentaire..."


Il frissonna comiquement à la mention de ce mot.


"Un jour je lâcherai tout ce que j'ai ici pour reprendre mon errance, mais pour le moment, je poursuis mon parcours dans cette ville. Bon sang, je devais avoir... quarante ans à peine lorsque j'ai traversé la Russie. C'était à côté du lac Baïkal, nous étions une poigné dans cette traversée. Un froid sibérien, vraiment, c'était le cas de le dire! Notre destination était Istanbul, mais nous n'étions pas vraiment pressé. Je crois que c'était en l'an... 1100 ou quelque chose comme ça. Nous n'avions pas vraiment le choix de dormir à même le sol. Un jour, nous avons perdu une de nos tente et il n'y avait plus assez de place pour tout le monde. On a tiré à la courte-paille et j'ai dû dormir dehors... J'ai dormis sous ma forme de loup, évidemment, mais à force, j'ai eu une vilaine grippe dont je me souviendrais! Au moins, nous avions atteint la civilisation à ce moment. Enfin, souvenir de voyage!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 20:15

Ça fait au moins de meilleures histoire que les miennes. Je suis trop jeune et bien trop faible pour tenter le moindre voyage. Je reste confinée, sachant que je ne vaux pas grand chose fasse a d'autres immortels. Tes souvenirs on beaux n'être que des souvenirs, ils font du bien a ceux qui n'en connaitrons jamais.

Davielle ricana. Elle avait admit le fait d'être diminuée fasse aux siens depuis longtemps, obligé de se rendre compte qu'elle risquait de ne jamais avoir de pouvoirs, malgré les paroles encourageantes de sa mère. Néanmoins, le sujet avait tendance a la rendre amère. Elle trouvait particulièrement dégradant l'idée d'être aussi démunie qu'un humain. Et pourtant, elle avait du l'admettre et ravalé sa fierté et son orgueil.

Bah, je préfère d,autant rester en ville. Je retournerais bien en Italie...mais je ne me vois pas retomber sur de vieilles connaissance. J'ai eu du mal a partir, je ne tiens pas a retourner en enfer. Paris est probablement le seul endroit ou on ne viendra pas me chercher...et le seul endroit ou je peux vraiment être moi même. Mais je dois vraiment être fatiguée, je commence a dire n'importe quoi.

Davielle ferma les yeux, mais les rouvrit. Malgré toute la fatigue qu'elle avait, elle ne parvenait pas a garder les yeux fermé. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle en grogna de dépit. Il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond chez elle, et elle commencait a en avoir marre.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 21:07

"Tu n'es pas trop faible, Davielle, seulement jeune. Le seul moyen de ne pas se laisser écraser par les autres, c'est de les dominer, de leur résister. Sinon, tout serait trop facile pour eux. Tu as du caractère, tu ne te laisse pas marcher sur les pieds... Je suis né parmis les gens du voyage, je l'ai dans le sang et j'ai des siècles dans le corps. Ça ne paraît peut-être pas - je suis assez bien conservé, il faut dire. Rien ne t'empêche de te libérer de cette peur qui t'emprisonne."

Phir se redressa sur le sofa pour mieux voir l'immortelle.


"La différence est toujours difficile à vivre, mais pense qu'il y a une multitude d'endroit à explorer dans le monde, une multitude de gens différents. Tu veux fuir ta famille? Alors ne va tout simplement pas en Italie! Imagine, l'Angleterre, l'Irlande - tu savais que mon père était Irlandais? -, l'Écosse, la Russie, L'Amérique du Nord et du Sud, la Chine, l'Afrique... Et pas seulement les capitales et les métropoles, aussi tous les petits patelins qui contiennent la véritable identité du pays. Mais je m'emporte... Nous vivons dans un ciel solitaire où tous tentent de retenir notre vol. D'après moi, rien ne compte plus que la liberté et le libre-arbitre."

Le luna se leva et alla dans la cuisine ou il fouilla quelques minutes avant de revenir avec deux verres et une bouteille de whisky.

"J'ai besoin d'un petit remontant, je t'en sers un? Je ne sais pas si c'est la même chose pour toi, mais moi j'ai l'impression que je ne fermerais pas l'oeil de si-tôt. C'est agaçant."

Il versa de l'alcool dans les deux verres et leva le sien avant de le boire.


"À la vie qui est un bien plus précieux qu'on ne peut imaginer, au voyage, à la liberté, au libertinage et à tous ce qui compte pour moi et encore plus pour toi!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 21:30

Davielle bu le verre sans répondre. Et ne fit pas le plaisir a Phir de grimacer a l'alcool fort, ce qu'elle réussi assé bien. Bien sur, elle buvait du vin sans problème. Mais elle n'était pas habitué a quoi que ce soit de plus fort. Néanmoins, elle apprécia le geste de Phir. Silencieuse, elle se laissa retomber sur l'oreiller, observant le plafond et songeant au parole du luna. Bien sur qu'il avait raison. Mais elle se doutait que le problème était plus profond, mais elle n'avait pas encore trouver de quoi il s'agissait.
Soupirant, elle baissa le regard sur Phir, et sourit, sans savoir pourquoi. Il disait être capable d'être de mauvaise humeur, mais pour le moment, il était un peu trop de bonne humeur a son gout.


Ca t,arrive jamais d'être de mauvaise humeur? Je commence a en avoir marre d'avoir un luna qui jubile de bonheur a coté de moi.

Davielle soupira, un mince sourire sur son visage. Il était facile pour lui de parler de voyage, et de libre-arbitre. Lui pouvait se sortir de n'importe quelles situations, il en avait l'habitude. Mais elle n'aimait pas voyager, de toute facon, n'étant pas une grande observatrice, ou une amatrice de culture étrangère. Mais elle fini par retrouver le sourire, observant encore une fois son hôte enjoué.

On verra pour les grands voyages. Je ne suis pas une grande fan de tourisme. Ce que je veux c'est dormir, et effectivement, j,ai bien l'impression que malgré tout, je n'y arriverai pas. Et toi, évite de tomber dans l'alcool, j'ai comme pas vraiment envie de te surveiller après.

Pour le déranger, elle lui jeta un oreiller en plein visage, désireuse de chercher la bagarre. Si elle ne pouvait pas dormir, pas question de le laisser tomber dormir aussi. Car elle se doutait qu'il restait éveillé pour ne pas qu'elle s'emmerde seule dans son insomnie.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 22:50

"Quoi? Mais je ne jubile pas de bonheur, je suis seulement de bonne humeur, voilà tout. Fais gaffe à tes paroles, car si j'étais de mauvaise humeur, tu donnerais beaucoup pour que je sois loin de toi."

Phir se versa un autre verre qu'il but cul-sec. Une agréable chaleur courrait dans son oesophage, dans son verre et bientôt dans son sang. Il répondit au sourire de Davielle, ses yeux émeraudes brillant à la lueur du feu, avec le contraste de sa peau basanée, comme des pierres précieuses. Le luna retira son gavroche, libérant sa courte tignasse noire corbeau et ses cornes.

"Le désavantage avec les cornes, c'est que ça n'a absolument rien de normal... Il faut que je les lime assez radicalement pour les faire rentrer sous mon gavroche. Mais non, je ne vais pas m'enivrer seul, il n'y a rien de plus pathétique. Par exemple, un homme saoul se surveille très bien seul lorsqu'il est chez soi!"


Phir reçu un oreiller en plein visage et poussa une exclamation de mécontentement/surprise.

"Hey! Alors c'est la guerre que tu cherches, la jeunette?"


Le luna se plaça dans une position d'attaque sur le sofa, rappelant la position d'un loup prêt à attaquer, en montrant les crocs. D'un bond, il sauta agilement sur le lit, plaquant Davielle sur le matelas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 23:04

Davielle le reçu avec un sourire, et se débattis en riant. Grondant avec amusement, dévoilant ses crocs, elle fit cependant bien attention a ne pas mordre, histoire ne pas blesser personne... Sans être bâtie pour se battre, la carnivale possédait néanmoins la grande agilité et la force de son peuple. Capable de repousser suffisamment le luna, elle joua de la tête pour le virer sur le coté. Attrapant le deuxième oreiller, elle s'amusa a lui en donner des coup. Rien de suffisant pour faire mal a un luna. Et comme le but était de s'amuser...

Alors? On s'épuise le vieux? Je croyais que les lunas en avait a revendre, je suis déçue.

Gardant son bras appuyé sur le torse de Phir, elle parvint a le maintenir un moment. Mais ça n'allait pas durer. Mais Davielle n'avait cure de le maintenir ou pas. Elle aimait juste le contact humain qu'elle avait avec lui. Elle ne s'était jamais amusée de sa vie, sauf a faire souffrir et a rendre les coups en double aux carnivals qui s,en prenait a elle. Et elle n'avait pas l'intention de laisser passer sa chance d'avoir un véritable ami. Elle jeta un œil alentour, repéra un autre oreiller et s'en empara. Trop tard.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 23:22

Phir bascula sur le côté avec un grognement animal, assaillit par des coups d'oreillers. Mais comment avait-elle fait pas se dégager aussi vite? Davielle était étonnamment agile et forte, même si elle disait ne pas avoir retenu de pouvoirs de son clan.

"Le vieux? Un peu de respect pour les aînés, quand même!"


Le gitan se débatit pour enlever le poids de l'immortelle qui pesait sur son solide torse.

"Ah! Ouch! Attend, mon épaule, mon épaule..."

Ce subterfuge fonctionnait à tous les coups... Profitant du moment d'hésitation de Davielle, Phir l'empêcha de saisir un autre oreiller et se plaça à califouchon sur elle afin de garder un équilibre stable dans sa domination. Il posa ensuite ses mains sur ses épaules pour la retenir sur le matelas du lit plus que défait.


"C'est qui qui domine, maintenant? Et ne me dis pas que je ne joue pas franc-jeu, ça ne fonctionne pas comme ça chez moi!"

Phir repoussa les idées tordues qui lui passèrent par la tête en ce moment. Non, non, il ne ferait rien si elle ne le voulait pas! Ah, les hommes.... Toujours ces arrières pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Lun 8 Déc 2008 - 23:42

Davielle préféra ricaner et claquer des dents, souriant de tous ses crocs. Elle ne pouvait plus faire grand chose, mais parvint quand même a lui mettre un oreiller en plein visage, en éclatant de rire.

La, je suis moins déçue. C'est une amélioration.

Souple autant que peut l'être une femme, elle parvint a courber le dos suffisamment pour faire glisser les bras de Phir de ses épaules, le faisant tomber vers elle. Elle poussa de la tête une nouvelle fois, et son visage se retrouva dans la tignasse noire de son ami. Ricanant, elle manqua une nouvelle fois de le renverser. Mais préféra s'écarter de quelques centimètre. Ah, il était toujours a califourchon sur elle, mais il avait cette fois le visage dans le matelas! Et Davielle s'étendit a demi sur son dos, appuyant son menton sur la nuque, sans toutefois essayer de lui faire mal. Juste assé pour qu'elle se sente soudain mal a l'aise de se retrouver si près. Mais elle ricana, sachant que le luna trouverait bien vite une manière de se sortir de là.

On domine. On domine. Les hommes n'ont que ça sur les lèvres. Vous devriez attendre la fin de la bagarre avant d'essayer de deviner qui domine. Et parfois on se retrouve a ne dominer qu'un matelas.


Et Davielle ne put qu'éclater de rire une nouvelle fois, ce moquant de lui. Mais elle devait admettre apprécier de se battre avec lui. Il y avait quelque chose de grisant a ce battre pour s,amuser, contrairement a tous les combats qu'elle avait fait avec ses anciens camarades, qui étaient bel et bien pour se battre. Combats qu'elle arrivaient souvent a gagné, malgré son handicaps. Les carnivals étant trop intéressé a faire étalage de leur capacité pour raisonner avec leur cranes. Et Davielle avait misé sur ce sentiment purement masculins.

Aller le vieux, tu va finir pas y arriver. Ne perds pas espoir.


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Mar 9 Déc 2008 - 0:10

Phir reçu de nouveau un oreiller en plein visage, lui faisant pousser un nouveau grognement. Il ne put toutefois s'empêcher de rire aux éclats lui aussi.

"Rromni, rromni... (femme, femme...) Dans quelle position m'a tu mis, bon sang?!"

Une nouvelle fois, il mordait la poussière. Ou plutôt le matelas. Le luna se débattit pour se libérer de cette position véritablement inconfortable. Il finit par s'en défaire et retourna dans ce combat digne d'une des plus grandes luttes gréco-romaines. Phir fonça droit sur Davielle, tête baissé, et la passa sur son épaule comme un sac de patates.


"J'admet, c'est pêcher par orgueil. Serais-je pardonné un jour pour ma fierté masculine?"


La carnivale donnait de petits coups dans son dos, tentant de retrouver la terre ferme sous ses pieds.

"Oula, tout doux le fauve, le vieux à quand même mal à l'épaule."


Phir descendit du lit et, histoire de l'étourdir un peu, fit quelques tours sur lui-même avant de la reposer sur lit avec un bon élan. Avant qu'elle ne puisse réagir, le gitan posa un baiser dans le creux de son cou, puis recula brusquement pour éviter la réaction de Davielle.

"Alors, c'est tout ce que tu as, la jeunette?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davielle

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Mar 9 Déc 2008 - 0:28

Davielle éclata de rire, admettant la défaite. Étendue sur le lit, elle ne daigna répondre a son geste que par un oreiller volant a travers la pièce pour atterrir dans son visage. Autrement, elle ne le prit pas mal, mais préféra cacher son amusement. Elle se redressa, et lui jeta un regard moqueur, un large sourire de plaisir sur les lèvres...qui encore une fois saignait, particulièrement beaucoup. Probablement une coupure pendant la bagarre...Passant une main distraite pour enlever le sang perlant sur son menton, elle pinça les lèvres, évitant de faire couler d'avantage la coupure de sa peau.

Bah, c'est toi qui a décidé d'arrêter. Si tu a peur de continuer par risque de perdre, c'est ta décision. Mais je n'aurais jamais cru qu'un luna puisse admettre la défaite face a une carnivale. Bah, ce dois être la vieillesse j'imagine. A la longue, on perds des forces. Ce n'est pas ta faute.

Davielle découvrit ses crocs, laissant ses yeux rire a sa place. Et elle se laissa retomber, en rattrapant l'oreiller le plus proche, pour poser sa tête dessus. Elle ferma les yeux, mais rouvrir a demi un œil, cherchant a voir ce que faisait Phir. Elle lui faisait confiance, mais il y avait des limites. Mais il n'était plus la ou il était deux secondes auparavant. Bah...sans doute aller se chercher un verre...


Dernière édition par Davielle le Jeu 18 Déc 2008 - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunie

avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Québec, Canada, Amérique, Terre, Sol, Voie Lactée, Amas de la Vierge, Univers
Rang : Première hybride
Ordre : Métisse Carnival-seth
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Mar 9 Déc 2008 - 0:39

Sunie c'était étendue dans son lit, elle tentait de dormir mais Davielle et Phir ne semblaient pas de cet avis. ils n'aretaient pas de faire du bruit, comme si ils se tapaient dessus... ils avaient pourtant l'air amoureux!?! N'empêche que Sunie voulait dormir et que ces deux tourtereaux l'en empéchait.

Elle remis ses armatures, pris ses béquilles et sortit du lit, elle ouvrit sa porte et cogna à celle d'en face, qui devait logiquement être celle de Phir puisque les bruits venaient de là.

"allo, Phir, Davielle c,est bien vous?"

Elle restait plantée devant la porte, attendant que quelqu'un lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Mar 9 Déc 2008 - 0:57

Davielle lui faisait dos, il était prêt à bondir... Les muscles tendus, son corps ramassé comme celui d'un fauve en chasse, Phir se fit pourtant interrompre par un inconnu à la porte. Ou plutôt une inconnue. Le luna fronça les sourcils et se redressa, son instinct animal déçu.

"Ça va, je vais répondre."


Il se redressa et s'étira de nouveau. En chemin vers la porte, le luna remit son gavroche en place et se prit une cigarette qu'il alluma et coinça entre ses lèvres avant d'ouvrir la porte. Son visage s'illumina en voyant Sunie.

"Oh, bonsoir! - Ou bon matin, je ne sais plus vraiment... - Vous ne dormez pas encore? Dans ce cas... euh... voulez-vous rentrez?"

Phir ouvrit un peu plus la porte, comme pour l'inviter dans son appartement. Bon, c'est vrai que le lit défais et Davielle étendue sur celui-ci, ça pouvait paraître louche, mais peu importait. Torse nu, couturé de cicatrices, tatoué, la cigarette au bec, Phir aurait pu paraître menaçant si une exmpression de bienveillance n'éclairait pas son séduisant visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunie

avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Québec, Canada, Amérique, Terre, Sol, Voie Lactée, Amas de la Vierge, Univers
Rang : Première hybride
Ordre : Métisse Carnival-seth
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Mar 9 Déc 2008 - 1:08

"pardon de déranger..."

Sunie coupa sa phrase en voyant Davielle. Elle ajouta sur un ton moqueur.

"pardon de vous interrompre mais je doit vous rendre le commentaire, il y a des gens qui essaient de dormir de l'autre coté"

Puis Phir l'invita à entrer, elle ne voulait pas déranger mais elle avait toujours de la misère à refuser une invitation. Sa réponse fut légerement hésitante.

"si vous m'assurer que je ne dérange pas et que je vais pouvoir fermer l'oeil après... dans ce cas oui"

Elle entra lentement dans l'appartement de sa démarche maladroite et s'accota sur un mur afin de ne pas prendre trop de place, la cigarette de Phir l'irritait mais elle ne laissait rien paraitre, après tout c'était son ôte, de quoi allait-elle se plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phir Lovari

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Un peu par ci, un peu par là...
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Douce mélancolie   Mar 9 Déc 2008 - 1:22

"Non, non, vous ne nous..."

Phir constata en effet la situation et il éclata de rire, amusé par un tel quiproquo.


"C'est à nous de nous excuser. Sincèrement, j'ignorais que l'immeuble était aussi mal isolé..."


Encore un autre mystère inutile dans son existence. Pourtant, le nombre de fois qu'il avait ramené des filles à son appartement ou encore des amis bruyants... Ces autres voisins étaient peut-être trop indulgeants... Décidément, ces petits détails ou constatations s'acculaient remarquablement lors d'une vie, surtout aussi longue que la sienne. La métisse avait l'air hésitante à son invitation.


"C'est comme vous voulez, Sunie. Et oui, je vous promet que nous serons muets comme des carpes lorsque vous serez partis."
L'immortelle semblait un peu agacée par la cigarette de Phir. Celui-ci, constatant cela, même si Sunie le cachait très bien - à force de fumer, il avait appris à détecter ces expressions qui signifiaient le dégoût pour l'odeur de cigarette.

"Pardon pour la cigarette, à force de fumer comme je le fais, ça devient une habitude un peu trop inconsciente."


Le luna prit une dernière bouffée de sa cigarette et l'écrasa, une volute de fumée blanchâtre s'échappant de ses narines.


"Voulez-vous vous asseoir?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce mélancolie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce mélancolie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]
» Douce amertume ~Irina et Lorelei~
» Quand tu tiens même plus sur tes pattes. [PV Douce Plume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Les Rues Résidentielles-
Sauter vers: