AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du rhum...des hommes...et une immortelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Lun 22 Sep 2008 - 22:31

Bavardant gaiment avec le matelot qui l,accompagnait, la jeune capitaine arriva au pied de la tour Eiffel. Décidant de se donner la frousse pour une fois, elle insista et réussi à convaincre son ami de grimper toute les marches menant au sommet. Après plusieurs minutes, entre couper de pause afin de reposer les jambes de son ami mortel, ils arrivèrent finalement devant le panorama qu'offrait la grande ville de Paris. Le soir arrivait, néanmoins la ville n'en était que plus belle commençant a revêtir ses lumières, tous en offrant ses plus grands immeubles au lueurs rougeoyante du coucher de soleil.

Elle observa la cathédrale, qu'elle savait la maison de l'immortel pompeux de la place, qu'elle avait rencontré brièvement le matin même. Elle jeta aussi un œil sur le port, et aperçu son navire, et elle sourit de fierté, songeant a ce petit bout de fer, qui avait si bien franchit les siècles. Depuis déjà presque 300 ans que cette coque tenait la mer. De la coque en bois, il avait eu récemment une reconstruction, Yaelle lui faisant refaire sa coque cette fois en métal, le nouveau matériau du jour. Et Dieu seul savait toutes les avaries qu'il avait subit. De la mer du Nord a celle de Chine, de l'Antarctique au Caraïbe, il avait parcouru toute les mer du monde, Yaelle a sa tête. Il avait traversé maintes tempêtes, embruns, et les redoutables vagues scélérate. Mais jusqu'à ce jour, il tenait bon, et ne semblait pas près a rendre l'âme. L'Immortel...il méritait bien son nom et le portait fièrement....Mais Yaelle avait hâte de voir jusqu'où et combien de temps il tiendrait encore.


Selon le mécanicien, combien de temps l'Immortel devrait être en cale sèche?

Il a dit qu'il serait probablement a quai pour encore au moins 2 semaines, les mécaniciens du port sont découragé de tous se qu'il faut réparer a l'intérieur. Le 'bulkhead' du deuxième faux pont a été endommagé, bien trop pour que le navire passe au nouvelle inspections, les réglementations devenant de plus en plus strictes. On aura pas le choix de le réparer...

...Et de le garder a quai d'avantage de temps...je sais. Je devrais probablement m'entretenir avec notre chef mécanicien pour lui demander son avis. Espérons que ses discussions avec les gens du port ne l'aurons pas mis en rogne.

Bah, au moins ça nous fais des vacances. Si le travail qui reste peu être effectuer par les gens du port, tu pourra dire au hommes de prendre le temps qu'ils voudront en ville. Sans faire trop de vague dans les tavernes du coin évidement.


Je n'hésiterai pas a leur en parler...

Et si on descendait, je commence a avoir envie de me rapprocher de la mer...le ciel c'est bien, mais il ne remplace pas la mer, ni un bon verre a la taverne...Passe au bateau, et alerte tous ceux qui veulent prendre un verre. Qu'ils viennent...après avoir pris une douche évidement!

Les deux amis redescendirent, bavardant et riant en se remémorant les anecdotes et les blagues des matelots. L'immortelle adorait se joindre ainsi a ses hommes, bavarder et se sentir avec eux, peut importe l'heure. Et le moral de l'équipage en était d'autant meilleur. Le matelot, un fois au sol, se dirigea vers le quai, mais elle se dirigea plutôt vers les rues, tranquille, cherchant des yeux, nonchalante, une taverne agréable. Mais elle resta néanmoins près du quai, attendant ses hommes.


Dernière édition par Yaelle le Mer 24 Sep 2008 - 16:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Téofanne

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : je suis là-----> ICI
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Temper
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mar 23 Sep 2008 - 13:00

Constance, qui aimait ce promener tout le temps marchait tranquillement pied devant l'autre en équilibre comme un petit enfant sur le bord du quai et s'amusait a faire pencher un côté et l'autre pour voir si il y avait des réactions. Mais comme personne réagissait elle fesait que marcher pour continuer son chemin vers le vieux bateau en cale sèche et elle se demandais qu'est-ce qu'il se passait elle avanca, encore, un petit peu encore mais la curiosité l'emporta et elle rentra dans le navire peu acceuillant.

"Il y a quelqu'un ici? Ouuuuhouuu?"

Aucune réponse alors Constance avanca et encore plus loin s'enfonca dans l'immortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mar 23 Sep 2008 - 14:11

Yaelle sourit en voyant la fillette se promener sur le quai. Mignonne, elle semblait afficher une curiosité qui lui faisait penser a la sienne lorsqu'elle était plus jeune. Néanmoins, elle se rapprocha, ne voulant pas que la petite se blesse en tombant, surtout si elle approchait trop près de la poupe, la ou les énormes hélices coupantes étaient particulièrement dangereuse. Elle grogna légèrement en la voyant enjamber le franc-bord, et suivit la demoiselle, tranquillement. Ses hommes la trouverait rapidement, et prendrais soin d'elle, mais étant capitaine du navire en cale, elle se devait de s'assurer de la sécurité de tous le monde, y compris de la fillette aventureuse.

Ce fut le 2e officier qui tomba sur Constance, ayant entendu un appel venant de dehors.


Bonjour a toi, petite, et c'est aimable a toi de nous faire une petite visite. Néanmoins il est dangereux pour toi de trainer dans un bateau, surtout que nous sommes en réparation. Mais vient avec moi, le capitaine se fera un plaisir de te faire la visite, si tu le veux.

Yaelle les rattrapa, et se cala contre la parois, un sourire tranquille sur son visage.

Mais pour le moment, laisse mes hommes prendre leur douche, et laisse moi satisfaire ta curiosité, si je le peux. Aller, laissons les a leur affaires...restons entre filles.

Le capitaine s'approcha et posa une main sur l'épaule de Constance. Elle se rendit aussitôt compte que sa visiteuse n'avait rien d'ordinaire. Un immortel...Yaelle ôta aussitôt sa main. On pouvait être familier avec un immortel, mais entre Amiral-maréchal, on se devait de garder une distance respectueuse. Elle ne connaissait pas grand chose de cet amiral, mais son rang ne pouvait être ignorer. Face a la temper, Yaelle salua la demoiselle, un sourire sincère, et quelque peu surpris au visage.

Je suis honorée de vous recevoir. J'espère que notre attitude ne vous a pas vexer, je n'ai pas remarquer avant cet instant qui vous étiez. Je vous demande pardon. Je suis Yaelle, amiral-maréchal des Solstice, capitaine de se navire, que puis-je faire pour vous.


Dernière édition par Yaelle le Mer 24 Sep 2008 - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Téofanne

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : je suis là-----> ICI
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Temper
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mer 24 Sep 2008 - 0:32

Constance regarda Yaelle d'un air exhaspéré, puis s'avanca lentement vers Yaelle, elle l'a regarda tourna autour lachant a quelques reprises des petits "oumf" et puis s'en alla vers la sortis.

"Je ne suis pas venu ici pour me présenter a vous en tant qu'amiral-maréchal mais bien seulement pour m'amuser et enfin voir le rafiot qui a survécu 300 ans"

Elle leva les yeux au ciel poussa gentiment quelqu'un sur le côté puis sortis du bateau elle marcha tranquillement sans même regarder derrière puis comme si c'était un sujet qui ne l'interessait plus elle commenca a regarder la tour Eiffel de plus près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mer 24 Sep 2008 - 8:16

Yaelle soupira, et fit signe a son 2e officier d'avertir les hommes qu'elle risquait d'être en retard. Un clin d'oeil d'excuse a son ami, elle quitta le navire et suivit la jeune temper, décidé a rattraper se faux pas. Elle la retrouva, penché sur la rambarde, a observer la Tour Eiffel, et la olstice sourit. Elle s'approcha, et s'appuya le dos contre la rambarde, observa Paris. Un sourire enjoleur, elle se tourna ensuite vers Constance.

Je suis désolée de vous avoir décu, jeune amie. Arrivée au port, j'ai cette tendance a être plus administrative, surtout quand je ne connais pas les instances décisionnelles de cette ville. En vous croisant, j'ignorait pour qu'elle raison vous étiez sur le navire, et je voulais éviter de conflit du a un manque de respect. Mais si vous voulez vous passer des termes de courtoisie, moi je ne demande que ca.

D'ailleur, mes hommes et moi nous préparons a aller prendre un verre. Les tenanciers pourraient sourciller de vous voir, mais si vous voulez suivre, mes hommes n'auront aucun problème a les convaincre. Néanmoins, je ne vous fait qu'une proposition.

Je puis seulement vous dire que si je peux vous venir en aide, ou vouas aider a accomplir un quelqu'on que désirs qui se trouve dans mon rayon d'action, n'hésiter surtout pas.
La capitaine fit un clin d'oeil amusé a Constance, le regard pétillant.

D'ailleur, puis-je vous tutoyer? Si vous avez l'intention de passer du bon temps, je préfererais que ce le soit sans les termes de courtoisie habituel. Le langage marin ne s'y prète guère, et si vous passer du temps avec mes hommes, je serai en nage d'essayer de les garder poli, sans vous offenser.

Un sourire au lèvres, Yaelle resta la, un moment, a attendre la décision de la jeune fille. Sa jeunesse apparente mettais la solstice dans un trouble étrange, ne sachant pas sur quel pied danser. Mais Yaelle savait parfaitement qu'il ne fallais surtout pas se fier aux seules apparences.


Dernière édition par Yaelle le Mer 24 Sep 2008 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Téofanne

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : je suis là-----> ICI
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Temper
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mer 24 Sep 2008 - 13:33

Constance souris a la solicitation de son interlocuteur mais elle ne lui parla que quelques minutes après les paroles qu'elle lui avait dite, elle la regarda dans le plus profond des yeux et lui dit :

"Non, surtout pas, je ne suis que spectatrice, essayer de m'oublier un peu et je me ferais discrète pour voir comment vous parlez a vos hommes."

Elle rendit le sourire que Yaelle lui avait donné et regarda encore plus profondément dans les yeux de Yaelle comme si elle allait avoir la réponse dans ces yeux.

"Mais si vous aimez mieux me prendre comme un invité je n'ai aucun problème avec ca."

Elle ria d'un rire très enfantin et sautilla sans attendre la réponse de Yaelle jusqu'au second de Yaelle et attendit derrière lui pour se faire discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mer 24 Sep 2008 - 14:35

Yaelle éclata de rire, amusée de la réaction de la jeune fille. Cette petite allait définitivement mettre de l'humour à la soirée qui s'annonçait bonne. Son second était médusé, quoi qu'il soit tous aussi amusé que son capitaine. La solstice était d'autant heureuse que l'énergie de la fillette se répercutait sur elle même, et elle sentait renaitre ses élans de folie associé a la jeunesse. Yaelle était vielle, même au regard des Immortels, étant l'une des plus anciennes, avec Flamarion. Sans perdre la moindre énergie, gracieuseté de l'immortalité, elle n'avait que gagné en puissance et étonnamment, en sagesse également. Mais cette fois fébrile, comme dans les nuits de tempête qu'elle appréciait tant, la capitaine se bâtit avec elle même afin de rester tranquille.

Alors soit, je vous invite a venir passer la soirée avec nous. Mais avant tout, mon second va devoir rameuter les hommes, alors soit nous y allons ensemble et je vous fais visiter une partie du navire...dans les endroits qui ne sont pas en réparation, et qui ne sont pas réservé au hommes...
Il existe bel et bien des endroits ou je n'ai pas le droit moral d'aller...
Ou bien nous les attendons ici. Mais je sens que vous n'aller pas choisir la deuxième option...je me trompe?


Le grand sourire espiègle, Yaelle se dirigea vers la rampe d'embarcation, et attendit. Le second entra en premier, et se dirigea aussitot vers les accommodations, tandis que le capitaine attendait que Constance passe devant.

Après vous mademoiselle, je suis honorée de vous recevoir sur mon humble navire.

La solstice s'inclina avec exagération, s,amusant a imiter les majordomes des grands vaisseaux de lignes, luxueux et admirable qui sillonnait depuis quelques années les mers du monde...Dont l'un deux en 1912, au cours de son trajet inaugural devant le mener a nouveau monde. Tous sourire, elle avait décider de jouer le jeu, et de s'amuser un peu avec sa nouvelle amie.


Dernière édition par Yaelle le Mer 24 Sep 2008 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Téofanne

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : je suis là-----> ICI
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Temper
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mer 24 Sep 2008 - 16:17

Constance était tout heureuse de pouvoir visiter le bateau et voulait aussi en apprendre plus sur la solstice, elle était amiral-maréchal mais elle ne voyait jamais l'importance de connaîtres les autres alors elle décida de poser des questions sur la vie aventuresque de Yaelle et aussi elle voulait voir le plus vieux (ou presque) bateau du monde.

"Prenez ma main je suis un dameoiselle quand même! Je ne puis mettre mes mains sur ce vieux rafiot"

Constance adorait jouer a des jeux de ce genre, elle pris une voix qui rappelait les bourgeois et tendais la mains vers Yaelle leva un peu sa robe et ria d'un air très bourgeois encore, puis quelques secondes ce passa et elle ria simplement naturellement car elle trouvait sa amusant.

"Je vous remercie de me faire visiter votre bateau 'dame Yaelle"

Dit Constance et partis en avant de Yaelle pour voir de plus près le bateau qui était si incongrus pour elle qui avait toujours voyager sur la terre ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mer 24 Sep 2008 - 17:02

Je vous pris néanmoins d'être prudente, le bateau est abimée, et il y a des espaces où il vaut la peine d'être prudent.

La solstice observa avec chaleur la jeune fille explorer le navire, restant inquiète, comme une mère regardant avec angoisse son enfant découvrir un nouvel endroit. Elle avait conscience du danger que pouvait représenter tous les petits espaces, le pont métallique glissant. Néanmoins, le bateau était quand même en bon état, garder porpre en tous temps. En cale sèche, il avait évidement l,air un peu penaut, dépenailler et maladroit. Mais Yaelle était bien placer pour savoir a quel point, sur l'eau, il était le roi des mer. Rapide, maniable et puissant, c'était le joyaux de l'équipage.
Yaelle laissa néanmoins le soin a la petite le soin de lui poser des questions, sachant combien il est parfois irritant d,avoir l'information sans l'avoir voulu. Ses hommes venait parfois jeter un coup d,oeil sur la protégé temporaire de leur capitaine, la petite immortelle qui se promenait sur leur pont. La visite dura longtemps, et la vieille immortelle fut d'autant plus amusée qu'elle redécouvrait des endroits du bateau qu,elle fréquentais moins souvent. Mais elle répondit a chaque question, ultime gardien des secrets de l'immortel. Et elle était heureuse de faire profiter a la petite d'un monde complètement différent, et le lui faire découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Téofanne

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : je suis là-----> ICI
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Temper
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Jeu 25 Sep 2008 - 14:45

Après la visite, Constance semblait bien heureuse mais quelque chose la tracassait toujours, elle se demandait pourquoi il y avait-il autant d'immortel a Paris, c'était déjà une ville appartenant a l'un d'entre eux, Inéalis Flammarion amiral-maréchal alors Constance dit a Yaelle:

"Savez-vous pourquoi y'a autant d'immortel dans le coins? Quand même on est sur le territoire d'un Moltanor, l'ordre du péché, alors, pourquoi sommes nous tous ici croyez-vous que c'Est une coïncidence ou bien devons nous tous ce rencontrez?"

Elle regarda dans les yeux la Solstice pour lire quelques peu dans son passé cessa de la regarder et lui demanda :

"Pensez-vous qu'un jour nous pourrons enfin vivre ensemble, les immortels et les humains? Ne serais-ce pas magnifique, je suis sûr que le monde serais un havre de paix et d'abondance mais pour le moment ce n'est que misère et peur et pour enfin pouvoir faire la paix dans ce monde je crois que nous devons tous ce rencontrez autant Solstice que temper que Moltanor et même Sadizar! Alors je vous demande ce service, pourriez vous trouvez les immortels Amiral-Maréchal et les ammener dans un endroit comme votre bateau pour qu'on puisse tous parler de l'avenir du monde?"

Elle laissa s'emporter la mélancolie qu'elle gardait depuis trop longtemps et sentait qu'elle pouvait faire confiance a cette dame-capitaine. Mais après cette phrase elle partis d'un pas franc et rapide vers l'ange-cornu pour aller voir si quelques immortels pouvait l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Jeu 25 Sep 2008 - 14:57

Yaelle perdit son grand sourire, tombant dans ses réflexions. Constance s'éloigna, et n,entendit donc pas les mots de la capitaine.

Puissiez vous dormir sur vos deux oreilles pour ce soir. Les immortels seront averti, et mon navire immortel n'aura jamais vu autant de ses confrères se réunir dans ses cales.

Yaelle fut rejointe par ses hommes, et ils se dirigèrent joyeusement vers l'auberge, l'équipage heureux de pouvoir profiter d'un soir de congé. Elle leur aurait accordé plus de temps si les gens du port n'était pas aussi dédaigneux du travail immense qu'il y avait a faire sur le bateau. Arrivée, elle fit la tournée a ses camarades, et un verre de rhum a la main...et oui, elle adorait le rhum, elle bavarda avec eux, gardant le sourire. Mais au fond, elle était accaparer par les paroles de la Temper. Et sa propre mélancolie menaça de se rameuter...Mais le rhum était le seul breuvage capable de rendre Yaelle de très bonne humeur, et sa noire humeur demeura caché au fond de son esprit...bavardant avec le coté lucide de son cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mar 16 Déc 2008 - 22:38

Balthazar errait sur les quais, sa démarche un peu confuse par la consommation d'alcool. Physiquement, si ça n'avait pas été de ses beaux traits et de ses grands yeux bleus, on aurait pu le prendre pour un clochard ou un marin que la mer avait rendu fou.

Il n'aurait pas du revenir, il n'aurait pas du... Toute cette putain de vie, ces putains de souvenirs le rattrapait et il ne trouvait rien de mieux que de boire pour noyer tout ça. Balthazar savait très bien qu'il finirait pas se reprendre, mais pour le moment, valait mieux faire passer ça doucement. Le luna balança une bouteille de rhum sur les planches de bois et en ouvrit une autre avant de s'asseoir sur le bord de l'eau en chantant une chanson bretonne de marin.


"Pavillon noir, viv'ment qu'on s'barre
Si un jour la mer nous jette alors dis,
Qu'est'c'qu'on f'ra de nous?
Pavillon noir, Bon Dieu d'histoire
Plus j'la hais plus j'la déteste plus je l'aime
Plus je l'aime plus que tout.
(...)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mar 16 Déc 2008 - 23:45

Yaelle, silencieuse comme la lune, marchait tranquillement sur les quais, le souvenir de cet homme douteux, le prétendu homme de police, qui flottait dans la mer de son esprit. Allure morose, malgré son maintien altier, et les douces cornes qui dépassait de ses cheveux, elle semblait de mauvaise humeur. Normalement, ses cornes étaient dissimulées dans la tresse haute de Yaelle...Mais la solstice avait laisser ses cheveux libre ce soir la, et ses larges boucles d'un doré décoloré laissait enfin paraitre les deux cornes bleus qui reflétait la lumière des réverbères. Elle leva les yeux, et tendit l'oreille. On chantais une vielle chanson, de celle qu'elle connaissait que trop bien. Mais désireuse de laisser la paix dans le coeur de l'être qu'elle approchait tranquillement, elle resta muette.
Elle s,appuya sur le bord de bois, qui veillait sagement depuis des lustres sur les amoureux désireux de s'approcher de la mer, mais pas trop près, afin de ne pas se noyer de passion. Caressant le bois, elle attendit un moment, laissant le temps a l'homme le temps de s'apercevoir de sa présence. Mais il ne semblait pas y faire grand cas, aussi décida-t-elle de se joindre a lui, afin de passer sa propre solitude. Ah, la mauvaise habitude de la lune a vouloir s'infiltrer dans toute conversation.


Une belle nuit pour boire, ou oublier ce pourquoi l'on boit?

La solsticle lui lanca un regard amical...signalant qu'elle n'avait pas l'intention de le déranger s'il ne le désirait pas. Mais elle avait envie de bavarder, et pas avec ses hommes. Et cette âme a la dérive était peut être le remede a son inquiétude. Mais elle se doutait qu'il serait surpris. On ne voit pas souvent de femme a l'allure d'adolescente parcourir le port a cette heure, et qui par le fait même dévoilait la longueur presque incroyable de leur chevelure blonde délavé, qui par le fait, atteignait les chevilles de Yaelle, ni la lumière de leur regard, ni un sourire dévoilant une âme débordante d'énergie et de joie de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mer 17 Déc 2008 - 21:48

Balthazar eu un moment de surprise en entendant une voix féminine résonner à côté de lui. S'il n'avait pas été assis à ce moment, il aurait probablement perdu l'équilibre. Le luna regarda l'immortelle avec un regard étonné, puis se ressaisit, blasé. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait une solstice et ce ne serait sûrement pas la dernière.

"Euh... Oui, si on veut."

Il prit une rasade de rhum, le liquide cascadant dans son gosier, brûlant son oessophage et son estomac d'une douce chaleur.


"Mais plus on boit, plus on se souvient pourquoi on essait de se noyer dans la boisson et on boit encore plus... C'est un signe vicieux assez pathétique, si vous voulez mon avis."

Balthazar éclata de rire. Pourquoi? Lui-même le savait à peine.


"Et après on finit par se confier à des inconnus parce les connus, justement, nous connaissent un peu trop."


Clignant lentement des yeux sous la lumière éthérique de la lune, le luna tendit sa bouteille à l'étrangère qui lui avait adressé la parole.


"J'oublie la politesse avec tout ça. Vous en voulez?"

Malgré sa gentillesse et sa politesse, Baltahzar semblait loin, aussi distant que la lune, son regard bleu saphir perçant à jour un monde que personne d'autre ne semblait voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Mer 17 Déc 2008 - 22:13

Pourquoi pas, après tout. Et s'il ne vous en reste plus, passez me voir. Nous en avons des caisses pleines.

Yaelle pris la bouteille sans se faire prier, et en pris une longue gorgée, suffisamment pour que Baltazar en soit surpris...les femmes n,avaient pas l'habitude de boire du fort, et pourtant, la solstice n'aimait rien de plus que le rhum. Et pouvait en boire plusieurs bouteilles avant d'en ressentir les effets. Elle avait même parié sur ses hommes...et sur 15 hommes, avait été battue par 2 seulement. Elle lui rendit la bouteille, un sourire comblé et amusé sur le visage. Elle retrouvait sa tranquillité d'esprit, et le souvenir de l'humain s'estompa. Il resterait présent, mais il allait cesser de l'inquiéter pour un moment.

Alors? Qu'est ce qui vous amène sur les quais. Vous n'êtes pas saoul, vous n'êtes pas le moins du monde clochard, vous avec belle allure, et n'êtes probablement pas marin de métier...je commence a me demander ce qui vous attire, autre que l'amour de la solitude et ou de la lune embrassant la mer de ses reflets...pardonner si je m'emporte, le rhum me ramène souvent loin derrière le présent.

Yaelle s'installa a califourchon sur la rambarde de bois, en équilibre, observant autant les vagues que l'immortel qui s'y détachait. Elle n'était pas vraiment curieuse, mais se doutait que si cet homme était aussi sociable qu'il en avait l'air, de la compagnie ne lui ferait probablement pas de tord, et a elle non plus.

Et parfois on revient bavarder au creux de ceux qui nous connaissent le mieux, afin de par espoir, retrouver le bon vieux temps...même si pour certain, c'est impossible de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Jeu 18 Déc 2008 - 0:48

Il ne répondit pas à la réplique suivante de la solstice, perdu qu'il était dans ses propres pensées. C'était une belle intention, il aurait probablement apprécier l'avoir entendu...

"Pardon, vous disiez?"

La voir boire autant d'un trait, ça lui arracha bien un petit sourire. Cette femme était, de toute évidence, marin de profession, une de ces créatures qui chevauchent la mer indomptable et n'ont peur de rien. Enfin, presque. Elle avait l'air sympathique, en meilleur état psychologique que lui aussi. Peut-être l'aiderait-elle à se sortir de ce mauvais pas.

"Tout et rien. Je dirais que mes pieds y sont pour beaucoup. Non, je ne suis pas saoul et je maudit cette espèce de résistance à l'alcool qu'on les immortels dans ces moments là. Sinon belle allure, c'est vous qui voyez. J'ai été marin pendant plusieurs années, mais non, je ne le suis pas d'origine. Je crois pas qu'il y ait quelque chose en particulier qui m'attire ici. Peut-être le son des vagues qui s'écrasent sur la grève. C'est relaxant. Et la lune est belle ce soir, c'est vrai."

Il haussa les épaules et jeta un coup d'oeil à la solstice assise sur la rambarde. Elle était jolie avec ses longs cheveux blonds et ses petites cornes bleutées. Des mortels passant par là auraient pu croire avoir affaire à une nymphe, une sirène ou un de ces esprits dont les marins parlent tant.

"Le bon vieux temps? C'est justement ce que je fuis. Vous êtes très vieille, ça parait à votre aura, mais si vous n'avez pas tout perdu dans votre vie au moins une fois, tout ce qui vous rattachait à cette existence, vous ne pouvez pas comprendre ce qui me déchire les trippes depuis trois siècles, maintenant. Mais ces imbéciles ont bien fini par en payer le prix."

Il n'en dit pas plus, retombant instantanément dans son mutisme, continuant de boire au goulot de sa bouteille de rhum. La lumière lunaire rendait tout fantômatique. Peut-être que cet homme aux cheveux cuivrés et aux yeux de ciel nocturne n'était en fait qu'une apparition. À moins que ce soit le cas de la jeune femme aux cheveux incroyablement longs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Jeu 18 Déc 2008 - 1:14

Il est vrai que le temps n'a pas été aussi cruel envers moi qu'avec beaucoup d'autre, et je connais ma chance.
Mais j'ai beau ne pas connaitre les détails, et je ne cherche pas a les savoir, je comprends la peine qui vous ronge. Je suis vieille, certe, et j'ai vu plus que ma part en ce monde, et perdue bien asser a mon gout. Mais je n'ai pas fini de perdre...voila la malédiction que j'ai, de vivre en compagnie des hommes. Je navigue depuis des années, depuis des siècles, et a chaque décennie, je perds un ami, je perds une âme a la mer...mais je n'ai pas la prétention de dire que je souffre plus que vous. J'ignore la cause de votre chagrin, et il ne m'appartient pas de le savoir, mais je la comprends, et la partage de mon mieux.


Yaelle leva les yeux vers la lune, si lumineuse...une belle nuit. Elle observa soudain l'horizon, et aggripa la rembarde. Un coup de vent surgit de nul part, léger, mais suffisant pour faire voler une bonne partie de la longue tignasse de la solstice, qui semblat voler au vent comme un voile. Riant, elle délaissa sa prise, et observa les vagues, soudainement frivoles, sur la grève. Le vent était frais, mais agréable. Et donnait a la solstice un regain de bonne humeur. Elle adorait le vent, et le gout du rhum la fit remonter le temps, a l'époque des frégates et des scoops au couleur des pirates...une belle époque...mais le souvenir s'effaca rapidement, alors qu'elle revenait a elle même.

Mais il vient parfois le temps de songer a tourner la voile de coté, et de changer de cap. Est-ce le temps pour vous de manoeuvrer afin de vous sortir de ce mauvais pas? Je vous le souhaite de tout coeur. Et sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas...je suis d,avis que si vous avez besoin d'une oreille, vous n'avez qu'a venir me voir.
N'ayez crainte, je ne quitte pas de suite votre compagnie...a moins que je vous embête avec mes bonniments, mais je ne crois pas que vous soyez d'humeur. Alors une autre fois peut-être.


Yaelle ne se voulait pas envahissante, et pendant un moment, craignit de l'avoir été. Mais préféra cacher son trouble a travers son éternel sourire. Le vent s'était levé comme un souffle, la mer chantais son refrain immortel, et elle avait la nuit devant elle...rien de plus agréable pour une solstice désireuse d'un peu de paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Jeu 18 Déc 2008 - 1:47

"Vous avez bien de la chance dans ce cas.
Mais la mer est une amante cruelle et pire est de se faire ami avec les
mortels. Leur vie est si courte... Mais dites vous qu'ils meurent en
faisant ce qu'ils aiment, ces hommes. Ils retombent dans les bras de
cette amante. Et je ne vous en demande pas autant. La souffrance varie
d'un être à l'autre, personne ne peut prétendre souffrir plus qu'une
autre."


Il n'était pas vraiment du genre à se
plaindre, Balthazar. Un vent frais et salé s'éleva de l'horizon,
balayant sur son passage les cheveux de la solstice qui firent l'effet
d'une voile de bateau gonflée par la brise marine. Elle était de bonne
humeur, c'était agréable d'avoir une présence à ses côtés. Il avait
presque finit par l'oublier.


"Je sais, c'est ce que je devrais faire, mais je n'y arrive tout simplement
pas. Je suis né dans une famille de carnival, vous comprenez. Ces
souvenirs me collent à la peau. Pourtant je me suis vengé, et
maintenant les luna sont politiquement complètement à côté de tout avec
leur imbécile d'amiral-maréchal. Ne vouz gênez pas, je vous en pris. Je
ne suis pas à une personne près et vous ne me dérangez aucunement."


Il sourit gentiment, toujours cherchant à retrouver comment être sociable. Le bel homme reprit une gorgée de rhum en retournant son regard vers l'horizon noir, fredonnant une chanson.


"Je ne connais pas cette chanson, mais c'est celle de la mer en ce moment. C'est la mouette là-bas qui me l'a dit."

Sur un lampadaire, une mouette ébouriffait ses plumes. Ces simples paroles auraient pu le faire paraître pour un fou à n'importe qui, sauf elle,
une immortelle. Elle devait comprendre.


"Je m'appelle Balthazar Carnimeo. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu
parler de moi, mais j'étais amiral-maréchal avant que mon clan ne se
retourne contre moi et ne tue devant mes yeux femme et enfant. Voilà
l'histoire. Et vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Jeu 18 Déc 2008 - 2:13

La solstice écouta avec attention, sans laisser paraitre trop son interet. Valais mieux ne pas avoir l,air de toutes ses blondes trop curieuses...Mais Yaelle perdit son visage neutre, et éclata de rire lorsqu'il parla de la mouette. Elle connaissait les lunas, mais avait complètement oublié leur capacité a bavarder avec la gente animale. Et il était rafraichissant de le voir changer aussi drastiquement de sujet...malgré qu'il revint a son cynisme qui était le sien un peu avant, obligeant la solstice a perdre un peu de son sourire, reprenant un air sombre. Mais lorsqu'elle se présenta, son sourire revint, malgré que moins étincelant qu'avant.

Je suis ravie de vous rencontrer, Balthazar Carniméo. Et je suis navré pour l'histoire de votre clan. Pour ma part, je suis Yaelle Dilanara...Amiral-Maréchal des solstices. Mais ne vous faite pas a l'idée...je n'utilise pas le patronyme, et j'ai horreur de me faire vouvoyer...alors épargner vous les paroles d'usages...sauf si vous en faites grands cas, alors je n'aurai pas le choix.

Yaelle soupira, n'aimant pas réentendre son patronyme, ni son rang. Voila une chose qu,elle appréciait des solstices, son clan ne necessitait que très rarement son aide, lui offrant la liberté qui lui était chère. Et elle n'aimait pas être placé en haute hiérarchie simplement par titre...malgré l'honneur qu'elle ressentait pour le poste qu'elle occupait, elle ne se sentait pas spéciale pour autant.

Et je regrette pour votre clan. Mais vous dites avoir naviguer...dommage que je ne vous ai pas croiser...j'ai toujours voulu savoir ce que les géants de la mer avait a dire lorsque je croisais leur route, surement un luna aurait été utile.

Yaelle connaissait la peine qui était la sienne, et ne voulais pas qu'il croit qu,elle la prenait a la légère. Mais la solstice savait qu'il ne fallait pas prendre la souffrance directement, qu'il était préférable de la tenir, mais pas de la prendre contre soit. Admettre sa présence, mais continuer son chemin. Et prendre le temps d'apprivoiser la douleur le long du chemin. Lui lancant un clin d'oeil purement amical, elle cherchait surtout a lui montrer qu'il existait plus dans le monde que la souffrance, et que malgré celle de l'immortel, et la sienne, elle vivait malgré tout sa vie, libre sans l'être, mais joyeuse sans oublier le poids derriere. Le poids qui vous empêchait de courir sans frein sur le mur le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Jeu 18 Déc 2008 - 15:07

"Tout le plaisir est pour moi, mademoiselle Dilanara. Je comprend très bien ta haine des grands titres, c'est tellement pompeux, tellement... Trop. Ce n'est pas parce que quelqu'un en porte un qu'il est nécessairement une personne d'honneur. Et non, je n'en fais plus grand cas depuis longtemps."

Passer trois siècles à errer entre ciel et terre, sur le sol comme sur la mer, ça coupait cette envie à la racine. Les choses qui semblaient avant si importantes étaient remplacées par d'autres, une multitude de questions rongeaient l'esprit. La liberté était fondamentale pour lui aussi, se sentir libre dans tous ses mouvements était quelque chose d'essentiel dans sa vie. Même lorsqu'il était amiral-maréchal, il lui arrivait de disparaître quelques jours, le temps de souffler et de reprendre le contrôle. Ce poste ne lui manquait pas particulièrement, c'était l'action en tant que tel qui lui avait causé la plus grande souffrance.

"C'est gentil de votre part, mais je ne me soucie plus d'eux, dorénavant. À la place, je chasse des chimère, je joue le rôle de rôdeur et je parcours le monde comme une âme en peine."

Il rit un peu à son tour.


"Oui ça aurait pu être utile. Il y a peu de luna qui aiment la mer, la plupart préfèrent rester sur terre. Nous sommes des loups, après tout, et pas des loups de mer! Mais moi j'aime bien. On se sens si libre sur un navire. Il n'est jamais trop tard, si vous avez besoin de quelqu'un, je suis totalement libre de toute attache. Je ne sais pas pourquoi je suis revenu à Paris, je n'aurais pas du et maintenant, je n'ai qu'une envie: quitter cette ville. Et je ne bois pas toujours, ce n'est qu'une phase qui me prend de temps en temps."

Balthazar avala une grande lapée de rhum regardant Yaelle un moment, puis la mer. Il se remit à fredonner la chanson que la mouette lui avait révélé, la chanson de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Jeu 18 Déc 2008 - 17:10

L'immortel est ouvert a tous ceux qui le désirent, immortel ou humain, et il navigue sans trouble. Et si un jour vous le voyez a quai, et que votre coeur vous en dit, venez me voir. Pour le moment, je suis clouée ici. Moi non plus je n'aime pas cette ville, je n'aime pas beaucoup les villes en général de toute manière. Mais Paris, je ne la supporte pas. Malheureusement, mon navire était trop abimé pour reprendre la mer, et le seul endroit disponible était ici.

Yaelle tourna la tête vers les quais de services, et observa le mat de lumière de son navire...les feux de position était éteint, mais un éclat vibrait toujours a son bout, une lumière bleue. Elle ne l'allumait pas en mer, puisque s'aurait été mélangé les navigants, mais au port, il avertissait de sa présence, et permettait de le distingué a travers des autres. Une bateau plus que 3 fois centenaire, ca valait le coup de lui donner un caractère bien a lui.

Mais chaque âme en peine a un port d'attache, et malheureuse sont celle qui on perdu le leur. Quel est le votre?
Le sourire de Yaelle se fit mystérieux et énigmatique, et son regard s'illumina légèrement, comme si les étoiles avaient décidé de venir se blottir dans ses iris.
Mais ne répondez pas, il ne m'appartient pas de le savoir. Il est vous de le connaitre, afin de vous retrouver, si un temps soit peu vous vous êtes perdu. Mais je suis heureuse que vous aimiez la mer. Au moins je peux croire que je ne suis pas la seule. Car je vois les hommes la détruire peu a peu, et je me demande...

Mais la solstice préféra se taire, et ne pas emcombrer l'esprit de Balthazar avec ses propres intérogations. Silencieuse, sur la rembarde, elle fixa l'horizon, et se mordit la lèvre. Comme elle brulait d'envie de revenir a son véritable monde. Le seul fait d'être assise devant la mer la faisait frissonner de désir de replonger dans une tempête, et de courser de nouveaux avec les oiseaux de mer. Comme elle voulait repartir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thilix

avatar

Nombre de messages : 227
Age : 26
Localisation : DERRIÈRE TOI!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Sadizar
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Dim 21 Déc 2008 - 1:08

Thilix sentit l'odeur de l'alcool, il savait qu'il avait deux heures à attendre et deux heures à attendre sans Vilya, c'était long et ennuyant, alors il s'approcha tranquillement du point que Balthazar était, il fût surpris de voir encore cette femme, il s'approcha encore puis s'assit à leurs côtés, il sortis sa bouteille habituel de vodka et la déboucha avec son pouce et commença à boire d'un façon très barbare sans retenue et sans classe l'odeur de la vodka se fît sentir rapidement et après quelques gorgées qui avait passé le long de ces joues il mît la bouteille sur le côté et regarda balthazar et par après, ça bouteille puis ne dit mot en voyant Yaelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Carnimeo

avatar

Nombre de messages : 22
Rang : Ancien Amiral-Maréchal, maintenant simple, mais féroce rôdeur...
Ordre : Ordre de Luna
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Dim 21 Déc 2008 - 2:17

"Nous sommes deux dans ce cas. J'ai toujours préféré les vastes étendues sauvages aux villes et... je suis moi aussi contraint de rester dans cette ville. En fait non, je ne le suis pas. Je ne sais plus... Mais je garde votre proposition en tête, merci."

Balthazar soupira, perdant son regard dans l'horizon et sa raison dans une nouvelle gorgée de rhum. Pourquoi était-il revenu? Il s'était cru prêt, probablement son orgueil qui avait prit le dessus, une fois de plus alors qu'en fait, il n'était pas du tout apte à affronter le présent. Le passé était toujours vif et douloureux, le monde l'avait tout simplement lassé de la vie. Le luna n'attendait plus rien de personne. Il aurait pu mettre fin à ses jours que ça n'aurait pas changé grand chose plus lui, seulement, il errerait à un autre endroit, loin de la surface de la terre. Échanger un décors pour un autre.

"Un port d'attache? Que voulez-vous dire?"

Il détourna ses yeux bleus vers la solstice. Elle souriait, comme si on venait de lui souffler une plaisanterie amusante à l'oreille, une lueur énigmatique dans ses prunelles.


"Non, moi je n'ai aucun port d'attache. Il a été détruit et on a pas prit la peine d'en reconstruire un autre. Je suis condamné à errer par ma propre initiative. J'ai bien essayé de le retrouver, ce port, j'aurais pu le retrouver, mais il est trop tard. Je suis définitivement perdu. Une âme errante aurait plus de contenu que moi."


C'était des paroles bien pessimistes, tout ça.


"Vous marquez un point intéressant. Les hommes détruisent ce monde et, moi, je suis aussi vieux que vous, je suis si... fatigué. Lassé. Mais continuez, je vous en pris. Que vous demandez-vous, je suis curieux."

Il n'y avait rien de menaçant dans ses paroles, il ne la pressait aucunement. Seule une sincère curiosité marquait sa voix velouté et grave. Une présence l'alerta, ainsi leva-t-il les yeux vers la silhouette qui s'approchait d'eux. Thilix, de toute évidence. Son odeur, son aura... Difficile de le manquer ou de le confondre avec quelqu'un d'autre. Un grondement bourdonna dans sa poitrine sans qu'il le veuille vraiment. Balthazar n'avait jamais vraiment apprécié le sadizar, fusse-t-il amiral-maréchal de son ordre.

"Je ne peux prétendre être heureux de vous revoir, Thilix, mais bonjour tout de même. Je vous préviens, je ne cherche pas la bataille. Si c'est là vos intentions, allez voir ailleurs."

La menace était feutrée, presqu'inexistante. Pourtant, se battre était bien la dernière chose qu'il avait envie de faire en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thilix

avatar

Nombre de messages : 227
Age : 26
Localisation : DERRIÈRE TOI!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Sadizar
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   Dim 21 Déc 2008 - 2:35

Thilix haussa les épaules et répondit à la menace feutrée que Balthzar lui avait envoyé

"Moi être ici pour accompagner beuverie toi, rien de plus, rien de moins."

Il prît une autre gorgée de la même manière que la première mais cette fois-ci il finît ça bouteille puis il regarda par le trou comme un homme de kromagnon. Il avait l'air d'un idiot et souvent cette apparence pouvait faire relaxer les personnes autour de lui, il essayait encore une fois de relaxer l'ambiance en sortant une bouteille de whisky qu'il avait chipper au marcher noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaelle

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : Quelque part, au milieu d'une Tempête qui se nomme La Vie!
Rang : Amiral-Maréchal
Ordre : Solstice
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: T   Dim 21 Déc 2008 - 2:54

Bonsoir a vous, l'ami. Et veuillez encore me pardonner pour mon effronterie de tout a l'heure...je ne voulais pas ni froisser votre ami, ni vous. Et espérons que l'ardoise a été effacer quand a notre petit accrochage, l'autre jour...je ne voudrais pas alimenter le feu d'avantage.

Tout sourire, malgré la mauvaise humeur de Balthazar, et l'attitude bourru de Thilix, Yaelle adorait avoir de la compagnie. Et s'étant toujours mieux entendue avec la gente masculine, leur présence agissait comme un rafraichissement pour la vieille immortelle. Et malgré que le sadizar ai coupé leur conversation, elle n,allait pas s,en plaindre, malgré qu'elle fut décue de ne pas pouvoir en savoir plus sur cet immortel blessé.

Et si vous êtes la pour une beuverie, je vais aller chercher mon rhum cubain...pas question de vous laisser vous amusez sans moi.

Mais la solstice plaisantais a demi. Elle ne voulais pas vraiment boire d'avantage. Néanmoins, elle restait de bonne humeur, et perché comme elle était, tout sourire, le regard littéralement lumineux et les cheveux volant, Yaelle avait tout de la nymphe sorti d'un rêve. Et elle pria mentalement pour que la magie de cette soirée ne soit pas gaché par ce sadizar bourru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du rhum...des hommes...et une immortelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du rhum...des hommes...et une immortelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Bande d'Hommes Bêtes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: La Tour Eiffel-
Sauter vers: