AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ballade nocturne, souvenir au coeur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Sam 30 Aoû 2008 - 15:19

Vilya était allée porter la petite chez elle, afin de la laisser dormir un peu. La valkar quand a elle avait refusée de succomber au sommeil, et elle errait dans le parc des champ-Élysée, histoire de se détendre et de réfléchir un peu. Perchée sur le parapet du pont surplombant l'un des canaux du parc, elle observa les nuages, et la très fine poudre blanche qui tombait du ciel. Le printemps revenait, et bientôt les oiseaux reprendraient leurs ballet aériens, histoire de se courtiser, encore et encore, année après année.
Le vent était fort en cette nuit tranquille, et la brise s'engouffrait dans ses fines plumes d'argents, faisant gonfler les ailes repliées.

Il n'y avait aucune lune, et pas le moindre mortels en vue, ni même le moindre immortels. Se levant debout sur le bois, elle joua de l'équilibre avec un sourire. Au loin elle pouvait voir la cathédrale, et elle imaginait avec plaisir Thilix s'obstinant avec Flammarion.

Les ailes ouvertes, sans voler toutefois, elle se laissa retomber sur la poutre, et s'allongea, la colonne le long du grain de bois, et observa la course des nuages, tout en rêvant de Thilix, au milieu de la fine couche de neige qui tombait, sur le monde qu'elle aimait. Soupirant, elle se souvint de la première fois où elle avait vu de la neige, assise sur un toit avec son gouverneur.

Étendue là, les ailes d'argents ouvertes qui tombaient comme des voiles au dessus de l'eau, la jeune valkar avait l'air d'un ange tombé du ciel. Les yeux fermé, la jeune femme se laissa tomber dans l'oubli, pour un moment, pour un soir, un instant de souvenir. Qui aurait pu dire le temps qu'elle passa, alors qu'autour d'elle, le monde poursuivait sa course, sans ce soucier de la jeune fille qui priait pour refaire le passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N P C
Diable en personne
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Sam 30 Aoû 2008 - 17:22

Deux petits points luisants flottaient aux travers des arbres. Ils avanceaient tranquillements.

Pas de lune. Une nuit parfaite pour lui...

Pourtant... Quelque chose semblait bouger au loin. Un oiseau? Non... Quelque chose de plus gros...

L'ombre s'avança et leva sa tête au ciel. Il hésita.


* Par Saint Augustin! J'ai bien cru que c'était un ange! *

La Valkar avait presque réussi à le duper.

* Fesons-nous discret, sait-on jamais... *

L'ombre recula dans la pénombre et se blotti derrière un arbre, de façon à voir la femme ailée. Il ferma les yeux. Les deux points lumineux disparurent.


* Elle respire toujours, elle n'est pas blessée... Pas vierge non plus... *

Les points lumineux réaparrurent, mais moins intenses cette fois: il avait entrouvert ses paupières.

* Restons ici. Bien qu'elle soit vierge, elle pourrait toujours être utile. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypher

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Québec
Rang : Ancien Gouverneur porté disparut
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Dim 31 Aoû 2008 - 13:29

Un faiseau de lumière déchira le ciel, faisant apparaître notre cher Cypher. Faux en main et ses grandes ailes noir déployés. Il fixait Paris de très haut. La brise de l'après midi effleurant son visage froid et énigmatique.

"Activitation du réseau 63 demande de traque demandé" Murmura Cypher haut dans le ciel. grâce à la puce qu'il possédait il pouvait recevoir les instructions de ses maitres. Bien que très apparente cet puces lui était fort utile.

L'ancien Immortel regardait paris et cibla plus d'un dixaines d'aura d'immortel. Son instinc de chasseur remontant a la surface il avait une envis folle d'aller semer la mort chez ses erreurs de la natures. les doigts de Cypher glissairent nerveusement sur le manches de sa terrible faux puis avec une vitesse quasiement surhumaine il parti en voler en direction de Notre Dame, seulement alors que Cypher déchirait le ciel de sa vitesse... le puissant Valkar senti une odeur familière... une odeur qui le stoppa net et qui flottait par le vent de l'ouest. Il ce retourna toujour en vol afin de capter d'ou provenait cet odeur.

"autorisation d'assault demandée"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Dim 31 Aoû 2008 - 14:48

La jeune valkar se redressa a demi, soudainement inquiète. Elle n,arrivait pas a comprendre ce qui se passait, tout paraissait normal. Le parc où elle se trouvait était désert, mais rien n'avait bougé, tout était pareil. Mais Vilya n'aurait pas parié la dessus. Elle se leva, mais garda les ailes fermé. Pas question de s'afficher trop ouvertement. Passant une main dans ses cheveux, elle épia le ciel et les alentours, ne trouvant rien d'anormal. Mais le frisson d,angoisse qui la parcourait ne pouvait être ignoré. Mais elle préféra rester sur le pont. Elle présentait une cible, mais pour l'atteindre, il fallait entrer en terrain découvert. Et elle ne regardait le ciel que par reflexe, ne croyant pas possible une attaque par les airs. Quel valkar aurait bien pu vouloir l'attaquer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypher

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Québec
Rang : Ancien Gouverneur porté disparut
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mar 2 Sep 2008 - 23:54

Cypher ce laissa entrainer par cet Odeur familière jusqu,a ce qu'il la trouve enfin, la sur le coin de ce pont. Son visage lui semblait familié et son odeur lui rapellait des sentiments qu'il pensait avoir perdu. Soudain ses sens d'immortel le mit en alerte, un grand flux d'aura d'immortel ce promenait vers une auberge situé non loin. Ses yeux ce portèrent vers cet auberge à l'ouest ou une odeur d'immortel ce fesait de plus en plus alléchante. Il décida d'attendre ses instructions avant de décider lequel des deux, il attaquerait.

Le vent laissait voler ses cheveux en l'air et ces tout en grattant le manche de sa faux que l'ancien Gouverneur Valkar reçut des instructions:


"Chasseur numéro 63 demande autorisé, traque du sujet le plus utile demander, la cible doit être prise vivante."

Cypher souri d'un sourrire carnassié, il fit tournouiller sa faux au dessus de sa tête avant de prendre une envol prodigieux afin d'atteindre le pont ou ce trouvait sa cible numero un, Vilya pu surment apercevoir la masse noir, qui semblait dégager une énergie si puissante, déchirer le ciel et commencer son avancé vers le pont. Cypher s'imaginait déjà allongeant la lames de sa faux afin de faire voler en éclat le morceau de pont ou la valkar ce trouvait. Seulement... alors que le corp de cypher ce déplacait tel une fusée la fumée blanche... il entendit:

"rester subtil ! aucun mortel ne doit être blesser par vos actes."

Le sourrire de Cypher diminua tout en ammorcant sa descente. il diminua sa vitesse pour arriver directement en face de Vilya. Pour quelques instant seulement, il pu l'observer, il sembla ressentir en semblant d'émotion mais il reprit vite le dessus, aller détruire deux immortels dans une auberge semblait un peu plus discret a ses yeux que de capturer une petite vlakar qui ne dégageait pas vraiment beaucoup de puissance, mais le jeux risquait d'être encore plus doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 0:30

La valkar se retourna, alertée. Et pas pour rien. Une forme noire, massive et menaçante, dégageant une aura de mort et de puissance. Un démon? Non, ils y avait des immortels, mais des démons, pas encore. Mais alors quoi. Alors Vilya le vit de près...et ne pu se retenir de stupeur.

Ce fut son propre cri qui l'empêcha de tomber a l'eau...

Se rattrapant de justesse, en vol stationnaire au dessus de l'onde ridée par ses battements d'aile, elle leva la tête, sans comprendre. Le corps musclé du valkar, ses longues ailes noires, ses cheveux de neige ne pouvait appartenir qu'a une seule personne. Mais il était mort depuis longtemps. Et n'avait jamais eu ce regard carnassier, ni ce sourire meurtrier. Elle hurla a son visage, a plein poumon. Au diable de réveiller Paris! Elle était dans un cauchemar...c'était si simple. Elle s'était endormie sur la poutre, et rêvait.



ARNÉUS! ARNÉUS!!


Vilya reprit de l'altitude, et accéléra, tournant autour du valkar avec fureur, toujours criant son nom. Elle l'aurait reconnu entre mille, pourtant lui ne la voyait pas. Elle se reposa sur la bordure du pont, a l'opposé de Cypher, le regard flamboyant...et plein de larme. Elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait plus rien. Et elle enrageait a ne pas comprendre!

Qui êtes-vous? Surement pas Arnéus. Vous êtes un monstre, un monstre qui avez pris la place des morts. Vous ne valez pas mieux que les démons! Laissez l'âme d'Arnéus en paix. Mais partez, avant que l'on vous détruise!

Son regard furieux, elle fit face a Cypher, décidée a venger la mort de son amour perdu en détruisant ce qui avait pris ça place. Mais au fond, elle compris que le combat était perdu d'avance. Qu'elle ironie de mourir au main de celui qui nous a sauvé la vie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypher

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Québec
Rang : Ancien Gouverneur porté disparut
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 20:30

Cypher s,arrêta net, voyant la petite Valkar partir en traque contre lui. qui oserait défier un chasseur comme lui, foutu d'inférieur.
il la laissa tourner autour de lui avant d'exploser d'amusement:


*qui est cet folle... qui ose ce défier devant moi, Arnéus... qui est ce foutu malade encore un homme que j'ai tué?*

il la laissa voler en écoutant doucement ses paroles, il pensa alors de la manière la plus drôle de la faire saigner et de l'exploser.

*Démons?... qu'est ce que des démons*

Il regarda alors le visage de vilya, sa lui rapella sa jeunesse, seulement il éprouva de la pitier pour cet âmes et au lieu de lui exploser sauvagement la gueule pour l,affron quelle venait de lui faire il préféra penser a une manière plus douce de régler la situation.

*elle me fait penser à mon.. passé*

Donc au lieu de la tuer, il préféra envoya en sa direction un coup de pied avec une vitesse surnaturelle, son coups de pied de métal additionné a cet vitesse fut écrasante. vilya qui était totalement dans son délire et dans sa peine reçut le coup sans espoir de l'esquiver. elle fut projeté violamment dans la seine sans réel espoir de pouvoir revenir a l'assault peu être serait t'il surpris? mais Cyher pensait dur comem fer que son coup de pied était suffisant pour maîtriser cet valkar.

Elle tomba du haut des airs, projeter par cet homme qui l'avait autrefois aimer et qui aujourdhui n'était que puissance et sadisme. elle déchira la seine de par son corp avant de rebondir sur un pont adjacent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 21:23

Le choc fit basculé Vilya dans l'inconscience, quelques secondes...Tombée sur le pont, face contre le bois dur, elle rouvrit les yeux. Mais le sang brouillait son œil droit, ne lui permettant plus de voir de ce coté la. Le bois avait laisser une profonde plaie au dessus de l'œil... Mais le gauche laissa entrevoir une haine féroce...une colère sans borne...accentuée par une violente douleur a l'abdomen. Elle avait presque oubliée son état, presque oublié a quel point elle était fragile. L'âme d'Arnéus valait-il la peine de sacrifier son enfant a elle? Et a Thilix? Mais elle savait bien qu'elle ne pourrait jamais distancé cet homme sauvage. Cet homme qui avait pourtant l'allure de son ancien gouverneur. Utilisant son ardent pouvoir de guérison pour anesthésier sa douleur, et réparer les dégâts possible du au coup de pied, elle se releva, sur le pont opposée a celui ou ce tenait son bourreau.

*Quelle ironie, voila que mon premier amour me fait le même coup que Thilix...mais peut être pas pour la même raison. Mais la vengeance m'appartient a moi. Alors tant qu'a périr...il périra avec moi.

Pardonne moi Thilix1


Et elle dégaina sa lame noire, offerte il y avait quelques années par l'homme qui se tenait devant elle. Elle n'émit aucune paroles, les larmes de sang coulant du coté droit de son visage parlait a sa place. Et le gauche, noir de haine, fixait ce démon sortit tout droit de l'enfer. Elle murmura néanmoins, son regard unique toujours sur l'homme sur de lui;



Tue moi a ton bon plaisir. Mais l'homme qui a été a ta place serait mort de me voir ainsi...Et ne pourrais jamais me faire le moindre mal. Je ne cherche pas a tuer...mais tu m'a chercher. Je ne cesserai ma traque que lorsque tu sera mort, ou moi partie vers mon cher Arnéus.

La lame pointé devant...elle se percha sur le rebord d'un saut agile...et s'envola a toute vitesse...fonçant droit sur le cœur de Cypher.

*Ceci est un suicide...Mais je le fais par honneur. Personne ne pourrais déshonorer le nom de mon gouverneur, de mon amour, de mon ordre. Alors au diable ma vie...toi tu es mort et a moi! MEURT!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N P C
Diable en personne
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 21:59

Ce qui arriva se produisit en un éclair.

La rivière qui se trouvait aux pieds des deux Valkars ondula un peu, puis augmenta en crescendo, pour atteindre un paroxysme quasi-effrayant. Une immense colonne aquatique surgit de l'eau troublée, qui se divisa en deux espèces de tentacules translucides. Elles se dirigèrent droit vers le Valkar aux ailes noires et, avant que la femme ne puisse frapper avec sa dague sombre, entourèrent l'homme, pour finallement le plonger droit dans leurs entrailles limpides.


* Ça devrait l'incapaciter pour quelques minutes... Un Valkar dans l'eau ne vaut pas mieux qu'une poule mouillée. Maintenant, à nous deux, ange. *

Une énorme vague se forma là où les tantacules avaient disparu. Elle avançait lentement vers Vilya, très facile à éviter, mais lui bloquant tout de miem le passage. La masse aquatique forçait la gouverneure à reculer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 22:24

Vilya était furieuse doublement...l'homme qu'elle voulait tué ce trouvait au fond de l'eau, et quelque chose jouait avec eux...Les valkars ne sont pas des êtres mentaux...mais la colère qui faisait rougir la peau de la jeune femme aurait pu devenir dangereuse si elle avait été solstice...Elle se tourna vers la force d'où provenait cette énergie, et fixa son oeil pour le moment unique sur la vague qui venait vers elle. Elle se posa sur le pont, rongée par la rage. Mais elle avait beau chercher, elle ne trouva pas l'auteur de ce phénomène.

Qui êtes vous? Qui êtes vous a oser vous mettre en travers de ma route. Je ne vous vois pas, mais je sais quel sort vous arrivera si je vous trouve!

Le ton de Vilya, anormalement rauque et aigri, avait vibrer, roulant sur l'eau a grande vitesse, jusqu'à résonner dans le petit parc. La nuit était sombre, et heureusement, aucun mortel ne s'y promenait. Le pauvre humain serait bien mort de peur en voyant pareil phénomène surnaturel. Elle s'avanca vers le bord, a pas mesurée, s'éloignant de l'eau qui semblait hors de contrôle, tout en gardant son attention fixer sur le phénomène, jetant parfois un regard sur l'eau, cherchant a voir le valkar qui avait sombrer dans le creux de la Seine.

Si vous tenez a m'affronter, faite le avec honneur. Ne vous cacher pas, ne soyez pas honteux de votre affront. Afficher votre sale visage, que je puisse voir vos yeux mort une fois que je l'ai aurai arracher de leur trous!

Refermant les ailes, pour ne pas les risquer d'avantage, elle soupira tout en gagnant la berge. Elle n'alla pas plus loin, restant bien en vu...mais gardant les alentours tous aussi visible, tournant légèrement la tête vers la droite, afin de couvrir son handicap passager. Elle aurait pu essuyer le sang, mais la plaie était trop vive pour que le geste soit efficace, et ça n'aurait rien donner de bon. Tout les sens en alerte, elle demeura immobile, décidé a affronter la mort de tout son cœur. Tant que ce valkar ne serait pas mort de sa main, du t-elle le sauver des eaux pour le faire, elle ne se laisserais pas abattre. Et surement pas par un être qui se croyait plus fort qu'elle... Et comme elle ne s,entait pas l'odeur d'un immortel puissant...les seuls qui auraient pu contrôler les vagues, elle n,avait peur de quoi que ce soit. Fallait croire aussi que la haine, la rage et l'adrénaline avaient neutralisées toutes autres émotions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N P C
Diable en personne
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 22:46

La vague diminua son allure déjà pas très rapide et disparrut peu à peu dans la rivière, qui se stagna, presque aussitôt. Tout semblait calme. Cypher était toujours au fond de l'eau, emporté un peu par le courrant.

Une voix retentit, une voix masculine, douce et velouté, une voix calme, mais sournoise... Les paroles venaient de l'eau elle-même.


" Douce personne aux ailes immaculées, bel ange du ciel... "


Il y eut une pause.

" Désolé de vous avoir arrêté dans un exces de rage, mais il ne faut pas tuer, mon enfant... "


La voix ne venait plus de la matière translucide, mais bien de derrière la jeune femme. Deux lueurs apparurent dans les ténèbres, puis une silhouette quasi-distingable d'une personne en cape.

" Ça aurait été terrible si l'un de vous aurez été mort ce soir. Venez, approchez, n'ayez pas peur, je ne vous veux aucun mal. D'ailleurs en voilà la preuve... "

Bien que le mystérieux personnage fût dans l'ombre, on pu conclure qu'il pointait la rivière.


" ... Je viens de vous débarasser temporairement de votre destin funeste! Allons, suivez-moi, vous allez mourrir si vous attendez cet homme, il est bien plus puissant que vous, et d'ailleurs... "

Une pause.


"... Vous êtes blessée. "


Dernière édition par N P C le Mer 3 Sep 2008 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypher

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Québec
Rang : Ancien Gouverneur porté disparut
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 22:49

Cypher fut surpris de voir la Valkar ce relever, il souria lorsque les paroles de vilya ce rendi a ses oreilles, elle était pour lui totalement absente de sens. il leva sa faux prêt à déchirer la chair de cet fille qui lui paraissait si gentille. sa lames allongea à une longeur très avancer avant que par sa stupeur il fut frappé par cet masse d'eau qui surgi sous lui.

*PÉTASSE!!!!... attend que jte trouve... quel immortel est capable de faire ce genre de chose!!!!!! surtout pas une Valkar ! Les scientias ne m'avait pas donner ce genre d'information!!!!*

Il fut projeter avec force sous l'eau, CYpher retenu sont souffle, surpris et absolument desorrienté, seulement la mort avait plus d'un tour dans son sac, empoigner par cet colonne surnaturel, Cypher fit battre ses ailes de plus en plus vite en usant de célérité... ce mélange montrueux le propulsa comme une tornade en dehors de l'eau toujour pourtant entouré de cet colonne d'eau. Sortant de l'eau Cypher usa violamment de sa Faux allongea son manche et sa lames a la limite qu'il pu atteindre. IL déchira l,eau de sa faux avec un expression de rage dans le visage, même un Sadizar et un carnival aurait du admettre que ce visage faisait terriblement peur.

"ESPÈCE DE CHIENNE JE VAIS TE PROUVER A QUEL POINT JE PEU TE DÉFONCER LA TRONCHE!!!!!!!!!!! ESPÈCE DE SORCIÈRE À LA CON!!!!!"

Il tenta de sortir de l'emprise de la vague d'eau et fonca vers le pont ou il l'avait laissé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N P C
Diable en personne
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 22:51

[C'est correct, Cypher, je me suis arrangé en conséquence de ton poste Razz]

" Le temps presse, jeune dame... Soit vous mourrez par cette faux, soit vous me suivez et je vos protège jusqu'à votre prochain plan de vengence... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 23:22

La valkar resta interdite, regardant l'ombre sortie de la nuit, lui proposant un marché qui ne lui plaisait pas. Rien de mieux que de s,entretuer avec le démon, qui d,ailleurs était sorti de l'eau...avec un vrai visage démoniaque. Sans vraiment le voir, a cause de son champs de vison réduit, elle pouvait l,entendre, et blêmit en comprenant qu'il l'accusait de se phénomène. Bah, une raison de plus pour le tuer... Peu amène, elle ne répondit que d'un grognement a la proposition de l'ombre, peu désireuse de se lancer dans un projet qui pourrait l'empêcher de tuer cet imbécile. Si Thilix l'apprenait, il ne la laisserait plus sortir...jusqu'à ce qu'il le tue lui même. Hors, Vilya avait un compte personnel a réglé...trop personnel pour d'ailleurs en parler a cette brute de sadizar.

Peut importe mes blessures, elle guérissent! Mais la cicatrice laisser par la mort de l'homme qui se tient derrière moi ne s'est jamais refermé...Et voila qu'un monstre ce tient a ça place. Laisser moi me battre, ou mourrez vous aussi.
Et d,ailleurs, que me proposez vous en échange? Qu'est ce qui pourrait m'intéresser, autre que ce que j'ai déjà. Je ne suis pas la pour m'emberlificoter de troubles plus complexe que ceux que j'ai en ce moment. Alors sauver votre énergie et ne tenter plus de sauver l'un d,entre nous. De toute façon, Flammarion et les autres immortels ne vous laisserons pas en vie en sachant votre puissance.


La valkar ignora l'homme et se tourna vers Cypher, le regard frustré et toujours aussi furieux. Elle commençait a en avoir plein le dos, et elle hurla:

Mais tu va la fermer! Si tu veux t,en prendre a celui qui te coince comme une mouche, ne me regarde pas! Prends toi en a lui, si tu tiens tant que ça a tuer! Mais ferme la ou je te tranche la gorge nette pendant que tu es encore K.O!!!

Elle battit des ailes violemment, reproduisant un son qu'Arnéus connaissait si bien. Un claquement frustré, quand elle s'énervait pour de bon. Mais son amant avait eu le truc pour la calmer...Dommage qu'il soit mort. Elle se tourna une seconde fois vers l'ombre.

Alors je suis désolée, mais a moins que vous ne juriez, peut importe sur quoi, je ne peux vous faire confiance, ni m'en remettre a vous pour protéger ma vie, si tant que cet homme ne vous tue pas en passant...

Libérée de la vague d'eau, elle s'envola dans un battement sec, et regagna les airs, ou elle regarda avec une fureur décuplée, le valkar qui la cherchait avec autant de haine qu'elle en avait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N P C
Diable en personne
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Mer 3 Sep 2008 - 23:31

Les lueurs avaient disparru. L'eau s'était remis à danser de plus belle. La voix ondée revint, mais plus dure et plus cassée cette fois.

" Valkar! J'ai essayé de vous entraîner en toute courtoisie et vous avez resisté. La seconde étape est moins plainsante, je vous ordonne de me suivre. C'est d'accord? Je ne vous veux aucun mal, mais si vous refusez toujours, la troisième étape sera encore plus déplaisante... "

La rivière avait l'air en furie, mais n'offrait toujours pas de signes hostiles. Elle patientait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilya Oblodra
Diable à temps partiel
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 27
Rang : Jeune Gouverneure
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Jeu 4 Sep 2008 - 2:57

La valkar décrivait des cercles autours des deux hommes. Et le ton de voix de l'homme aurait pu avoir de l'effet sur l'esprit de Vilya si seulement elle n'était pas aussi furieuse. Mais son attitude n'aurait surement pas été aussi différente. Elle ignora la semonce de l'homme étrange, autant parce qu'elle se doutait quelle ne passerais pas de bon moments, et pour une raison plus profonde encore, qui touchait de près a Cypher.

Vilya était convaincu qu'Arnéus était mort depuis longtemps. Mais elle se refusait de croire au démon, même si elle en faisait référence. Au font d,elle, la valkar savait qu'on ne pouvait ramener un mort a la vie. Autrement dit, si le corps de son gouverneur était la et vivant, son âme ne pouvait être très loin. Et elle savait que son ami n'avait pu supporter de la voir souffrir. Alors si elle pouvait réveiller l'âme de son ami, elle aurait plus de chance en provocant de vielles réactions. Au diable sa sécurité.

La valkar monta encore un peu, observant du même oeil les deux hommes, ne répondant toujours pas a l'ombre.

*Arnéus, éveille toi. Si tu le peux, alors reviens moi, toi et moi ensemble. Et si je dois mourir...laisse moi t'emmener avec moi. Et que le monstre qui a pris ta place disparaisse a tous jamais.

Elle ferma ses ailes, fonçant droit sur le valkar encore sonné de son séjour a l'eau, et déstabilisé de colère. Comme une flèche d,argent déchirant le ciel, elle heurta Cypher avec force, lui entaillant la joue et l'épaule d'un coup de lame. Atterrissant au sol, elle profita du choc pour s'écarter d'un immortel fou furieux. Elle passa en trombe devant l'homme qui insistait de son regard, impatient. Peut importe...Son oeil gauche fixé sur Cypher, sa haine pour un instant dissimulé derrière un nuage d'inquiétude, tandis que ses jointures blanchissait de tenir serrer le manche de sa dague a lame d'obsidienne, elle attendit, perché sur les marches d'accès au pont, ses cheveux argent clairsemé de rouge, plaqués sur son visage humide de larme, de sang et de sueur. Elle aurait tout donné pour voir l'étincelle bleu du regard d'Arnéus, revoir son sourire, et pouvoir comprendre qu'elle pouvait une fois de plus compter sur quelqu'un d'autre que sur elle même.


Arnéus, éveille toi. Ne laisse pas la mort avoir raison de toi. Tu a survécu, alors reviends! Arnéus!

Elle se tourna ensuite une dernière fois vers l'ombre, le regard furieux et déterminé, déterminé a outre-passer ses craintes une dernière fois pour toute. Et ce fut avec les accents de la colère, de la Haine, qu'elle renvoya au centuple a la face de cet inconnu qu'elle n'aimait pas.

Je ne partirai pas de ce monde, ni ne vous suivrez jamais tant que je n,aurai pas sauver l'âme d'Arnéus, Gouverneur légitime de l'Ordre des Valkars. Vous pourrez contrôler les éléments a votre gré, vous ne me détruirez jamais tant que mon but ne sera pas atteint, même si je dois revenir des morts pour y parvenir! Vous aurez beau contrôler mon corps, mais vous n,aurez jamais mon coeur. Et les immortels de Paris vous le ferons bien comprendre. Puisse la colère de Thilix et de Flammarion vous apprendre qu'on n'embête pas les immortels!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N P C
Diable en personne
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Jeu 4 Sep 2008 - 9:44

Vilya parlait dans le vide, car l'ombre avait disparrût. Pourtant, la rivière rageait toujours.

Et la voix retentit. Elle n'avait plus rien de douce, cette voix, et elle ne ressemblait pas à du velours, mais plutôt à du grannit rugueux.


" Vous l'aurez voulu, Vilya Oblodra! "

L'eau commença à monter, monter, monter... Elle n'en finissait plus! Ce n'est plus une colonne, ni une vague qui se trouvait devant la Valkar, mais un mur de liquide. Et ce mur, comme furieux, se déchaîna sur la femme, l'engloutissant totalement. Vilya disparrût un instant dans la rivière colérique, puis réussit à sortir la tête pour respirer. Mais, les ailes mouillée, elle était incapacitée de vol, et le courrant la transportait rapidement vers l'est, vers Notre Dame de Paris.

[Tu peux toujours répondre ici, dans les Champs Élysées, mais tout dépendant de ton prochain poste, on devrait en arriver à NDdP. Et si tu voles assez vite, Cypher, tu pourras nous y rejoindre!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypher

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Québec
Rang : Ancien Gouverneur porté disparut
Ordre : Valkar
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   Lun 8 Sep 2008 - 11:36

Cypher qui voyait la petite Valkar au loin eu comem seul réaction que sourrire, la salope... voir qu'une chienne pareil avait voulu le défier la prochaine fosi ce sera sa mort. Cypher tel un ange noir redéploya ses grandes ailes et reparti en direction de l'auberge. Il y avait dans celle ci deux immortelles particulièrement interessante a affronté, et de plus vilya avait provoqué la grande haine de Cypher qui en d'autre terme voulais assurément dire.

*peu importe si il ya des humains dans cet endroit, j'explose des deux cible.*



( pas d'inspiration moi non plus! ce n'est pas réglementaire de tenter de me noyer affraid geek )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ballade nocturne, souvenir au coeur...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ballade nocturne, souvenir au coeur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballade Nocturne [ Pv Alea Miller ]
» " BALLADE "
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortel :: Paris :: Les Champ-Élysées-
Sauter vers: